17/03/2011

Genève va-t-elle gaspiller CHF 800'000.- de fonds publics jeudi ?

moneyintheloo.jpgParmi les nombreux points à son ordre du jour, le Grand Conseil  de Genève qui siège jeudi 18 mars 2011, se penchera sur un crédit de CHF 800'000.- que sa Commission des Finances recommande d'allouer à une institution privée: Health on the Net. Cette organisation qui demande - a posteriori - l'aide financière des contribuables genevois, emploie 15 personnes à Genève. Leur singulier travail ? Elles décernent un label certifiant la "qualité et la fiabilité" des sites médicaux sur le Web. Outre qu'une telle surveillance de tous les instants est une mission impossible vu l'ampleur de la tâche, la mouvance et la volatilité des sites et l'impossibilité de savoir s'ils sont sont subventionnés ou non par l'industrie pharmaceutique, Health on the Net, a le front de certifier par son "code d'honneur", par exemple, le site du CIPRET ! Cette association (Rielle & Consorts)  fait une publicité constante et appuyée pour des médicaments que l'on ne peut obtenir que sur ordonnance.: Zyban et Champix. Or cette pratique est stricement interdite par une loi fédérale... En outre, selon  un récent Arrêt du Tribunal administratif fédéral, "le tabagisme n'est pas une maladie". Les laboratoires Pfizer ont été déboutés de leur demande: ils voulaient que le Champix (parfois hallucinogène et suicidogène !) soit remboursé par la LAMAL !


madscientistdrug.jpgIl est donc fort compréhensible et légitime que l'association libertaire à but idéal Les Dissident(e)s de Genève (DDG), ait jugé opportun d' invoquer la loi de transparence (LIPAD) pour en savoir plus sur la manière dont Health on the Net a été portée sur les fonts baptismaux et qui en sont les initiateurs au sein des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).  Cette étonnante initiative est-elle le produit d'une vraie nécessité ou d'une simple complicitié relationnelle de bon aloi ?

Il est vrai qu'en matière de comptabilité publique, on trouve toujours - à moins de cas frauduleux - les détails des dépenses et investissements dans les documents comptables. Ce qui est plus difficile à évaluer, c'est bien l'opportunité des débours, dépenses et investissements.

En l'occurrence, tout indique que nous sommes en présence d'une dépense inopportune: ce "label de qualité et de fiabilité" est d'ailleurs contesté de front sur le plan international.

Le crédit total de CHF 800'000.- survient en cours de législature, comme s'il s'agissait de colmater les brèches d'un budget fantaisiste.

Qui a eu l'idée d'engager 15 personnes à Health on the Net pour leur confier une telle  tâche impossible ?

On peut découvrir tous les détails de cette singulière affaire sur le site des DDG.

Souhaitons qu'une majorité de députés dont les yeux auront été dessillés, refuse ce crédit somptuaire et renvoie sa copie au Conseil d'Etat.

En pleine campagne pour les Exécutifs des communes et d'âpres négociations d'alliances entre les Partis politiques, le vote de ce crédit est une véritable grenade dégoupillée.

Du grain à moudre pour la Cour des comptes ?

(jaw)

04:39 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : gaspillage, code, honneur, cipret, health, net, grand, conseil, vote, crédit, dissidents, genève, cour | |  Facebook

Commentaires

Heu, je crois que le 18 mars 2011 sera un vendredi...

Écrit par : Cramia | 17/03/2011

Eh oui, mon calendrier n'était pas synchrone. Le Grand Conseil est d'ailleurs convoqué les 17, 18 et 24 mars. Le point litigieux porte le No 48 sur un ordre du jour qui en comprend ...217 La séance du 17 mars est convoquées à 17 h et 20 h. 30. Celle du 18 mars à 15 h., 17 h. et 20 h. 30. Celle du 24 mars à 8 h., 10 h. et 17 heures. Les sessions du Grand Conseil sont diffusées sur Léman bleu:

http://www.lemanbleu.ch/

La buvette, en revanche,n'est pas dotée de caméras...

Écrit par : jaw | 17/03/2011

On va regarder ça attentivement, sur Leman Bleu, avec une clope et un café... ;-))

Écrit par : Marie-Françoise | 18/03/2011

Les commentaires sont fermés.