24/03/2011

Les fraises rouges maudites au secours des Verts


strawberriesdarius.jpgLe marketing politique, toujours plus sophistiqué, est d'autant plus pregnant quand il ne se donne pas pour tel. Un bel exemple de publi-reportage politique  vient d'être offert au 19:30 de la TSR ( au prix de la Concession), à l'ensemble des citoyens romands au moment où certains d'entre eux sont appelés aux urnes pour renouveler leurs autorités exécutives municipales. Une pub pour les Verts qui n'en est pas une puisqu'elle est livrée en barquettes emplies d'appétissantes fraises parvenues jusqu'à nos contrées neigeuses à la faveur de la libre circulation des fruits et légumes favorisée par nos "bilatérales".

(Illustration: capture d'écran TSRinfo)

Pour rééduquer le méchant consommateur gourmand, les prêcheurs verts de l'Apocalypse débitent un nouveau catéchisme: au classique péché (véniel) de gourmandise, selon le catalogue de l'Eglise catholique romaine, les amateurs de fraises ultra-précoces d'outre-frontière ajoutent le blasphème contre la déesse Gaïa, déjà fort fébrile et contre les Nord-Africains exploités à les cultiver "en Espagne, dans des conditions épouvantables"(...) " sans que ces pratiques n'engendrent le moindre "impact sur les consciences". Le péché contre l'hygiénisme, voilà donc l'essentiel du reportage !

Calvin faisait tout de même mieux en chaire !

TSR - au 19:30 : Fraises maudites, info et propagande


 

strawberriesdarius.jpgLe Directeur de Coop Suisse romande tente bien de répliquer que "C'est le client qui décide" en omettant de remarquer que ce sont les Verts qui viennent ainsi de se payer une page de publicité politique ...gratuite sur le dos de pôv' Nord-Africains exploités ...et de la SSR ! "Les grands distributeurs qui n'ont pas vraiment de scrupules pour le ...socialement durable" ont eu droit à 23'' sur un sujet de 2'04". Astucieux, ingénieux et roublards, nos Verts-Nuisants: ils viennent d'inventer la pub politique "à l'oeil" ! COOP pourrait les engager en renfort dans leur département de marketing :-) !

Le téléspectateur serait en droit de percevoir "une lueur d'espoir quand même ", précise le commentateur, puisque "Manor a repoussé d'un mois l'arrivée de ses fraises dans ses magasins." Voilà encore quelques bons points décernés à une chaîne de grande distribution concurrente pour bon comportement ! Au nom de quelle autorité juridique ou morale ces bons et mauvais point sont-ils décernés ? Des fois que le public n'aurait pas compris la leçon de morale, on apprend encore par un dernier argument politique par la Voix Prophétique des Verts, à peine menaçante pour les acheteurs indignes de fraises maudites,  que "les importations de pays où les conditions de travail sont jugées indignes pourraient bien être interdites par les Chambres fédérales".

Décidément, à moins d'avoir le nez bouché, une odeur d'élections municipales et fédérales imprègne les media suisses aussi sûrement que la sueur des opprimés parfume les fraises cueillies dans des conditions "indignes".

Qu'attendent les autres Partis politiques pour imiter dignement ce filon, véritable coup de maître politico-médiatique ?

Suite et fin sur le site des Dissident(e)s de Genève (DDG)

 

06:29 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fraises, tsr, espagne, abus, politique | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.