30/05/2011

"La fumée passive ? Une escroquerie absolue !"

crazydocduck.jpgLe rapport sur les avantages allégués découlant de l'interdiction de fumer dans les lieux publics à Genève est actuellement soumis à un expert en statistiques épidémiologiques, cela à des fins critiques. Notre Association Les Dissident(e)s de Genève, (DDG) qui a pour but de défendre toutes celles des libertés de plus en plus menacées par "l'hygiéniquement correct" ne saurait gober ce nouvel instrument d'endoctrinement à la "fumée passive létale" sans broncher. Si nous croyions à ce mensonge devenu Vérité d'Etat, nous serions en droit d'exiger une diminution de nos primes-maladie !

Mark Twain avait tout compris: "Il y a trois sortes de mensonges: les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques."

La compilation et l'interprétation de telles statistiques permettraient tout aussi bien, selon le point de vue de l'observateur, de conclure que la diminution des hospitalisations à Genève n'est pas due à l'interdiction de fumer dans les lieux publics mais bien à l'engouement hystérique pour la pratique du vélocipède, réputé bon pour le santé . Au même titre, on pourrait financer, avec des fonds publics, une étude qui imputerait aux seuls fumeurs actifs la responsabilité à 48,454 % du réchauffement climatique. Hi ! Hi !

A noter encore, qu"aucun consentement n'a été demandé aux patients" (rapport Humair, page 8) pour participer à cette étude.

Que penser de l'instrumentalisation de tels cobayes à leur insu ?

Lire la suite

17:26 | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : fumée passiv, cigarette, prohibition, interdiction | |  Facebook

11/05/2011

André Chavanne sans successeur

 

chavanne.jpgVingt ans déjà que nous sommes privés de sa faconde, de ses bons mots, de ses indignations justicières et de ses rabelaisiennes et paillardes réparties... . A ce jour, on ne lui connaît aucun successeur.  C'est qu'en une seule et même personne il cumulait l'amoureux des Belles-Lettres, le philosophe, le militant, l'idéaliste attendant, sinon le Grand Soir, du moins un monde meilleur et plus juste pour tous  et... l'homme d'Etat. Une boule à facettes étincelantes...

Ses adversaires traitaient sa grande invention – le Cycle d'Orientation – d'école en  « stabulation libre ». Lui n'en avait cure qui riait même du surnom dont l'affublaient jusqu'à ses plus proches :
Fidel Bistrot !

 

Lire la suite

01:41 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook