07/10/2011

Comment je vote et pourquoi

iStock_000005587647XSmall.jpgLes arguments des Partis et des candidat(e)s pèsent de plus en plus lourd sur mon pèse-lettres. L'arrivage de la propagande politique sur papier accuse un poids total de 458 grammes en ce vendredi 7 octobre 2011. Plus que seize jours jusqu' à l'issue d'un combat dont les victimes ne verseront qu'un pleur et pas une goutte de sang.


vestes.jpgLe droit et les élections sont d'excellents antidotes contre la violence. Le combat démocratique n'exclut pourtant pas les affrontements, les propos incendiaires, les dérapages, les coups fourrés et les coups de Jarnac et les coups de sang. Rassurez-vous : le calme helvétique de notre peuple heureux sera restauré pour quatre ans dès le 23 octobre prochain.


Des centaines de « vestes » suspendues aux cintres du plafond de notre démocratie, attendent patiemment leurs titulaires. Les candidat(e)s sortant(e)s usent et abusent de la Cementit pour se coller à leur siège si convoité par les rivaux de leur Parti. C'est ce qu'on appelle « l'ennemi intérieur ».


rothbernasconi.jpgD'autres, comme la pin-up rose des faubourgs, Roth-Bernasconi (un patronyme schizoïde?), redoutent de devoir consulter à nouveau un psychiatre en cas de non-réélection. Les préventologues de tout poil, il est vrai, n'ont pas encore lancé de campagne contre l'addiction à la politique.

 


andrereymond.jpgD'autres encore , se collent en effigie au cul des bus des Transports publics genevois (TPG). C'est le cas du brillant vieux beau André Reymond qui ne manque pas de perspicacité.


Son message sur les véhicules des TPG est percutant :


"André Reymond, Genève avance" sur un cul de bus !


C'est vraiment là du génie !!!! Pas étonnant que l'Hebdo ne le trouve pas "bon pour la tête" puisqu'il est classé parmi "les cancres du Parlement".

Qui vaudra bien encore voter pour celui que L'Hebdo désigne comme "la lanterne rouge" duclassement de L'Hebdo ?


L'embarras du choix s'aggrave de jour en jour pour l'électeur, occupé à tailler son crayon pour biffer rageusement ses bêtes noires « vues à la télé » et perçues comme insupportables et horripilantes.

Pourquoi devrais-je vous cacher ma perplexité face à un choix aussi riche et disparate ?

Dois-je procéder à un choix rationnel ou subjectif ? Commençons par la seconde option...

Quelles sont les tronches qui me plaisent le plus ? Avec quel(l)e candidat(e) aurais-je plaisir à partager un repas ou engager une conversation ?


barthassat.jpgmewithkiks.jpgTiens, ce Barthassat (PDC) que je ne connais nullement me plaît car il aime les chats. (dès 15'24'' sur Léman bleu). Moi aussi, depuis 1947.  Cette faiblesse est de naissance. Il s'est employé à interdire la vente de peaux de chats sur le territoire de la Confédération. Bravo ! Bien qu'il soit catholique romain, je lui pardonne ce péché véniel et le retiens dans mon premier choix. En espérant qu'il n'a pas été instruit par des Jésuites et qu'il n'est pas un de ces pères multi-géniteurs dont la marmaille encombre nos écoles et nos trottoirs.


lüscher.jpgVoici Lüscher dans toute sa splendeur. Lui, n'a produit qu'une paire de jumelles, si j'en crois Le Matin. Ma femme me fait remarquer pourtant qu'il a deux fils derrière lui, d'un mariage précédent. Espérons qu'il en restera là car ses gamins risquent de ne pas voir souvent leur paterfamilias. Brillant, adaptable, indépendant d'esprit. Aucune rancoeur face aux riches : il est lui même à l'abri du besoin économique et n'a pas besoin de l'ascenseur social pour se venger d'une humble extraction. Je l'ai vu à la télé séjourner dans une famille de working poors du côté de Bienne.. Beaucoup d'aisance dans tous les milieux où on le plonge. Et papable pour le Conseil fédéral. Et pis, j'ai échangé quelques mots avec lui au Stade de glace des Vernets l'hiver passé. Je déteste le hockey et le foot mais je comprends qu'il doive se faire voir au sport spectacle. Il fait même du ski nautique et on peut le suivre chaque heure à la trace sur FACEBOOK. En outre, il milite pour la défense des libertés à Priorité Liberté.

Je l'ai vu et entendu de près récemment à Rolle défendre l'ouverture des shops d'autoroute la nuit pour permettre à nos touristes de se restaurer en dehors des heures habituelles de l'HORECA. Il a aussi défendu le droit de fumer sans gêner ni incommoder autrui. Donc: une bonne pioche pour l'électeur avisé.


parti pirate.pngEt si je donnais un coup de pouce au Parti Pirate puisque j'ai été jadis cuisinier sur le bateau pirate de Radio Caroline ? Je veux bien suivre leur plaisant conseil : « Réveillez le pirate qui dort en vous ! » Mais y a pas de photos desdits pirates à jambe de bois. Donc je zappe car j'ai partagé la vie de vrais pirate à bord du mythique navire...


carrotlips150.jpgJe découvre à l'instant dans ma pile de prospectus la liste No 20 de la Gauche Combative qui vire au vert en soutenant « le développement des jardins populaires et familiaux ». Que voilà de paisibles révolutionnaires à la mode helvétique ! Des indignés horticoles moitié-moitié. Comme la fondue éponyme.


chatgrosdos.jpgolgabaranova.jpgUn coup d'oeil au cheptel féminin maintenant, si vous permettez... Avec les chat(t)es, c'est mon domaine de prédilection. A ce chapitre, on n'est pas aux Folies Bergères ni même au Lido (que je préfère au premier établissement, en ce qui me concerne) mais je repère une touchante jeune socialiste, peut-être issue de la toundra, Olga Baranova, vingt ans et une gueule d'ange. Sympa. Petite moue butée d'ado rétive. Belle chevelure mais bouche amère...


magnin.jpgEt cette Danièle Magnin du MCG qui semble poser au côté de son protecteur Mauro Poggia ? AVocate, en plus et de la classe, certes, mais j'aimerais entendre sa voix avant de me prononcer. Les coincées du pharynx (et l'accent suisse-alémanique) m'ont toujours gêné. Par principe de précaution je ne peux donc lui accorder mon suffrage sans l'avoir entendue parler. Dommage. En outre, il y a déjà une femme de trop au Conseil fédéral. N'en rajoutons pas . Vous voyez à qui je pense ?


grandbi.jpgChez les Verts, le harem est mieux fourni : cinq femmes noyées dans un groupe viril. Des bouffeuses de graines qui ferment le robinet pendant qu'elles se lavent les dents et qui roulent à vélo électrique rechargé à l'énergie nucléaire ? Not my cup of tea at all. Thank you !


nathaliefontanet.jpgAu PLR, les grandes bourgeoises Nathalie Fontanet, Simone de Montmolin et l'exotiquement nommée Jill Szekely ont fière allure dans tous leurs atours. Surtout la candidate à particule mais hélas, elle est oenologue et je ne peux plus boire d'alcool, incompatible avec mon médicament anti-coagulant.


sandrine-salerno-vignette.jpgChez les socialistes, je découvre le portrait de Sandrine Salerno, une pas moche non plus au physique. Elle est , m'explique-ton, « attentive, sensible et loin de la politique bling-bling. » Fallait-il vraiment le préciser ? A lire le fascicule de plus près, je constate qu'elle n'est pas candidate aux Chambres fédérales mais se contente de soutenir sa camarade Maury-Pasquier. Drôle de marraine... Et son singulier concubin Carlo Sommaruga doit en être solidaire. . Ouf ! « Singulier », pourquoi ? Parce qu'il incite à dénoncer ses voisins fumeurs au risque de les faire expulser de leurs appartements. Singulière manière de défendre les adhérents de l'ASLOCA ! Une sale mentalité de collabo. Non merci pour lui, ses amis et tous les gens de son espèce !


vonarxvernon.jpgbeatricehirsch.jpgDans le triptyque du PDC, je découvre la photo d'un certaine Anne Marie von Arx-Vernon ( 4 noms pour si peu!). Je tourne aussitôt la page. Il me souvient d'avoir croisé le fer sur les ondes de Radio Cité avec ce sapin de Noël orné de mille verroteries cliquetantes, au motif qu'elle ne croyait pas qu'aux Etats-Unis, l'interdiction de fumer provoque des dizaines de viols de femmes qui sortent des boîtes de nuit pour aller s'en griller une en plein air dans la nuit... Sa coréligionnaires Béatrice Hirsch, infirmière, (photo de droite)me paraît plus humaine et avenante. Il en va de même de la charmante Marie Chappuis. Passons car je n'ai jamais voté PDC au motif qu'ils vont prendre leurs consignes à Rome - ou chez Descaillet - comme les communistes allaient les prendre jadis à Moscou. La soumission à ces hiérarchies pyramidales ne favorise pas l'esprit critique. Le roué Pierre-François Unger est le prototype de ce comportement suiviste et incarne la quintessence de cette mentalité : « Dieu a dit ... Le Pape a dit ... Humair a dit ...Rielle m'a dit...»


vtslib.gifcenovis.jpgLes cinq vertes-libérales sont toutes accortes et avenantes et je déjeunerais volontiers avec Tatiana Bariatti, « coach en intégration des expatriés » puisque je suis un Vaudois en exil à Genève. Peut-être que c'est le Cenovis, emblême du Parti, qui leur donne un teint si frais. Faudra que j'en parle à l'excellent Michel Yagchi, détenteur de la marque helvétique emblématique. (Produit qui m'a permis d' atteindre l'âge de 70 ans!)

barrietti.jpg

 

 

(Tatiana Bariatti, coach des égarés à Genève)



solipéardo.jpgDans le fatras de la propagande électorale, un texte du MCG retient mon attention : « Non aux traités qui nous maltraitent ! » Il est de l'excellente plume de Soli Pardo. L'argumentation est structurée, concise, convaincante. L'abolition des frontières filtrantes est une c.... de première grandeur. Me Soli Pardo le dit en termes plus élégants.


 

piglet.jpgJ'en termine avec la propagande sur papier en lisant le journal de la Ligue suisse contre la vivisection qui incite à soutenir « les candidats favorables à la protection des animaux ». C'est grâce à ces milieux que désormais le Suisse ne peut plus détenir un poisson rouge dans son bocal sans lui adjoindre un congénère. La protection des animaux est un signe de civilisation, certes. Mais instrumentaliser les canaris, les perroquets, porcelets  et autres cochons d'Inde à des fins politique m'écoeure.


ericleyvraz.jpgPassons aux videos politiques sur l'Internet : l'ancien président du Grand Conseil de Genève, l'excellent gentleman Eric Leyvraz, lit son curriculum vitae avec dignité. Informatif, sobre, certes mais plat et sans intérêt du point de vue cinématographique. Aurait pu mieux se faire conseiller.


celineamaudruzsoupe.jpgIl en va tout autrement de la vedette de l'UDC, Céline Amaudruz, dont le video-clip cartonne sur youtube. Son frais minois rompt en visière avec la bande de machos rétifs que la candidate de l'UDC- Genève préside avec autorité. Son parcours de vie et sa ténacité me plaisent autant que son look. Et tiens ! Si je ne votais que pour elle en la cumulant sur mon bulletin de vote ? Si son père, Me Michel Amaudruz, voulait bien me présenter à elle ou même à sa jument, je serais bien capable de fixer mon choix sur cette candidate qui ne mâche pas ses mots. Ce qui simplifierait ma tâche de citoyen à perplexité durable.


Pour l'instant, après avoir compulsé l'offre pléthorique de candidat(e)s (170 aux Chambres fédérales pour 11 sièges au Conseil national et 2 au Conseil des Etats), je vais me précipiter sur une Aspirine.


Et sur l'impromptu No 4 de Shura Cherkassky. Ca lave bien la tête aussi. (jaw)

 

startingblocks.jpg


 


16:15 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

Commentaires

Barthassat il a l'air sympa sauf que l'autre jour alors que j'officiais comme garde de parking il est passé 2 fois devant moi pour garer sa voiture et pour la reprendre sans même me saluer. J'aime pas les gens qui ignore le petit peuple.

Écrit par : L' Amer Royaume | 07/10/2011

Lüscher il est mignon et sympa comme sa maman.

Écrit par : L' Amer Royaume | 07/10/2011

Céline c'est une femme qui en a.

Écrit par : L' Amer Royaume | 07/10/2011

Salaire ? no ! Si même sans bosser pour certains.

Écrit par : L' Amer Royaume | 07/10/2011

Instrumentaliser la protection des canaris des perroquets des porcelets et autres cochons d'indes à des fins politique vous écoeure, mais instrumentaliser l'interdiction de la vente de peaux de chats non ?

Écrit par : L' Amer Royaume | 07/10/2011

bizarre sentiment que de parcourir la liste des would-be ELUS

où et chez qui aucun programme,
aucun objectif n'est ni clair ni lisible, ou simplement absent

où la photo ne suffit pas à oublier ce qu'on sait des personnages
et gomme le programme présenté comme ces bellâtres d'avocats

Résultat: aucune crédibilité !
nulle part.

Écrit par : suisse d'antan | 07/10/2011

C'est-y pas la STAR-AC des "Elisez-moi" ?

Écrit par : ni ya ka | 07/10/2011

Qui va pieds nus ne souffre pas dans ses chaussures.

Qui vote socialiste n’est pas tiraillé par sa conscience surtout s’il cumule la candidate Valérie Boillat.

Elle défend réellement les travailleurs au quotidien et certainement à Berne si elle est élue.

Écrit par : Jolivet F.H. | 08/10/2011

Excellent billet!

Pour les fils Luscher j'en connais un. Il est ami avec le cousin de mon meilleur ami. Je ne ferai pas commentaire de peur de prendre un procès mais ce que je peux dire, c'est que Romain Luscher est une bon acteur. Le vrai fils à son père! ;-)

Pour ma part je continuerai à voter pour le premier parti de Suisse! L'UDC ? NON! L'abstention! Pourquoi ? Parce que je n'ai pas envie de donner ma voix à quelqu'un qui va me mentir à la télévision! ;-)

bien à vous!

Écrit par : plume noire | 11/10/2011

Excellent billet!

Pour les fils Luscher j'en connais un. Il est ami avec le cousin de mon meilleur ami. Je ne ferai pas commentaire de peur de prendre un procès mais ce que je peux dire, c'est que Romain Luscher est une bon acteur. Le vrai fils à son père! ;-)

Pour ma part je continuerai à voter pour le premier parti de Suisse! L'UDC ? NON! L'abstention! Pourquoi ? Parce que je n'ai pas envie de donner ma voix à quelqu'un qui va me mentir à la télévision! ;-)

bien à vous!

Écrit par : plume noire | 11/10/2011

@plumenoire: Je vois que vous ne vous abstenez pas de "faire de la politique" en écrivant sur ce blog. Pas tout compris. Ne sommes-nous pas tous des acteurs au Théâtre de la Vie ? Ecire dans le domaine public, n'est-ce pas aussi une action politique:-) ?

Écrit par : jaw | 11/10/2011

Les commentaires sont fermés.