17/04/2012

Capsule électorale (VII): Maudet, un ambitieux "génétiquement programmé"

maudet.jpgIl est censé savoir lire une "carte Dufour", se servir d'une boussole, et sentir d'où vient le vent au doigt mouillé. Notre "officier Migros" de l'armée suisse - comme me le souffle un gradé m'expliquant qu'on peut sauter les étapes pour grader - est un homme d'ordre, d'organigramme, de méthode. Il ne dépasse jamais les marges. Marche dans les grandes avenues de l'helvétiquement correct, avec ou sans uniforme. Au civil comme au militaire, d'étoiles et galons il rêve d'arracher au mât de Cocagne. Ls Serpente lovée de la Convoitise l'habite: certains trouvent plaisir à donner des ordres à leur chien. Maudet à se faire aimer puis obéir et redouter des foules. Peu importe la fonction pourvu qu'il ait l'ivresse...du pouvoir. Quelle béance intérieure ses efforts visent-ils à combler ?


Interrogé le 3 avril 2012 sur ses priorités s'il était élu au Conseil d'Etat, le candidat a cité la construction de... prisons ! (dès 09'10")

prisonierbehindbars (2).jpgLors d'un débat devant le Conseil municipal le 25 février 2008, il s'abrite derrière "le droit supérieur" pour l'installation de cendriers contre cette engeance à punir sur-le-champ: les fumeurs-jeteurs- de mégots-par-terre. Du propre en ordre qui n'exlut pas l'auto-dérison, voire le sarcasme chez M. Ambition qui rêve de cimes plus altières pour sa destinée:

" Je remercie le Conseil municipal de s’intéresser à cette problématique cruciale des cendriers, en poussant le vice jusqu’à aller dans le détail de l’esthétique, de la dynamique, de l’implantation, de la localisation des cendriers…

Quand il en a fini de prodiguer des conseils militaires à "Ueli Maurer, le plus grand danger pour la Suisse", il fait l'inventaire des détritus fumants:

campagne-megots-2010.jpgSachez que, sur le pourtour de la Rade, l’été, en période de forte fréquentation du domaine public, on récolte en moyenne 2000 mégots en sept heures d’affilée. Nous avons fait les tests l’été passé: entre 14 h et 21 h, à proximité des bains des Pâquis, 2000 mégots sont récupérés sur 100 mètres carrés !

Recenseur de mégots, voilà une profession d'avenir au service de la Ville de Genève !

Quelques règles de trois et le Maire de Genève est bien capable de vous donner la capacité en mégots du Stade de la Praille ou de la Ville de Genève, concentrée sur seize kilomètres carrés...

Mais il préfère vous entretenir de son opus artistique digne du MAMCO: " les 3300 poubelles grillagées orange" que vous connaissez..." auquelles il est question d'ajouter des cendriers: "(...)  inutile de vous dire que cela va représenter des coûts énormes pour notre collectivité, en termes de ramassage de ce déchet spécifique, en termes d’entretien et de manutention (...) qui, par définition, parce qu’ils accueillent des cendres, des mégots encore incandescents, doivent faire l’objet d’une manutention plus délicate que les poubelles ordinaires. (...) Nous avons installé des petits cendriers directement sur les montants des poubelles et cette expérience a en partie échoué, sans doute pour des raisons de visibilité."

A n'en pas douter, demain, tout fumeur sur le territoire de Genève qui aurait oublié son cendrier portatif municipal sera passible d'amende. Pourquoi Pierre Maudet n'a-t-il pas encore pris un Arrêté urgent à cette fin ?

Sa boîte à malice n'est pas approuvée par l'Union européenne, il est vrai. Elle est donc bien capable de vous pincer les doigts et de vous brûler les bijoux de famille. Et le principe de précaution:-) ?


guignol2.gifPuis, après les campagnes de "sensibilisation", de proximité, vient le bâton contre "cet acte fondamentalement incivil" du jeter de mégots: la répression. Castigare jubilando mores ?

Le 24 novembre 2010, devant le Conseil Municipal, au détour d'une phrase, le Maire de Genève impute à la levée de la clause du besoin "l'accroissement très important du nombre de cafés-restaurants, avec un tournus très fort et passablement de faillites. Les cafetiers-restaurateurs vivent de façon difficile l'introduction des nouvelles dispositions législatives sur la fumée, mais celles-ci n'ont pas engendré autant de faillites que la suppression de la clause du besoin."

Ah bon ? Les fumeurs chassés des cafés ne seraient donc pas revenus dans les établissements publics, une fois rééduqués comme on nous le garantissait  ? C'est la première fois à Genève qu'un magistrat reconnaît une causalité entre la Néo-Prohibition et les faillites de cafés-restaurants ! Sans parler du manque à gagner et des licenciements. Nous prenons acte de cet aveu public, diamétralement opposé aux déclarations de P.F. Unger, conseiller d'Etat, responsable du DARES, "père" et promoteur de la Néo-Prohibition à Genève, en compagnie de son compère médecin-politicien Jean-Charles Rielle.

- Et voilà ton million de francs annuel, comme d'hab' pour ton CIPRET, contre la "fumée passive létale", cher confrère !

Lequel des deux magistrats municipal et cantonal se trompe-t-il  ou ment-il  ?

Nous attendons de Pierre Maudet qu'il veuille bien publier ses statistiques détaillées sur le nombre de faillites dans l'HORECA à Genève, avec une ventilation départageant celles dues à la levée de la clause du besoin et celles dues à la Néo-Prohibition. Merci d'avance, au nom du peuple des fumeurs et de tous les électeurs ! Chiche ?

pyramidzapped550pix.jpgpyrymidgpfine.jpgHormis les mégots et les cendriers municipaux, à quoi le Maire de Genève peut-il bien consacrer ses journées ? Là, le citoyen est servi puisque notre laborieux magistrat exhibe fièrement son agenda détaillé sur l'Internet ! En voici le détail pour la semaine du 16 au 22 avril 2012. Gare au surmenage ! Un véritable oblat du labeur. A nous tirer des larmes ! Et s'il voulait bien amputer la moitié de ses exhibitions mondaines pour se concentrer sur son coeur de métier ? Sa présence, par exemple,  le samedi 21 avril à  11h30 à la Société genevoise de généalogie «Tous cousins» est-elle vraiment nécessaire, sinon pour satisfaire à un caprice fugace d'exhibitionnisme ostentatoire égotiste ?  Mais cessons de tirer sur le...Maudet  et quittons un instant le sol genevois jonché de mégots pour nous élever à hauteur de questions stratégiques.

feetandtent.jpgNotre fin stratège a pourtant parfois des retards à l'allumage. Il a pris SIX SEMAINES pour révéler sa rutpure de collégialité au sein du Conseil administratif (Exécutif) de la Ville de Genève en annonçant, comme minoritaire de droite,  qu'il désapprouvait la présence de soi-disant "Indignés" installés illégalement dans le Parc des Bastions, l'un des plus majestueux de la ville.

 


Pierre Maudet a pondu plus rapidement son Vrai Rapport sur la Défense de la Confédération, telle qu'il l'imagine et la conçoit.. Ce best seller, sans précédent depuis Morgarten, n'a ni enthousiasmé  l'Etat-major général ni semé l'effroi chez les Habsbourg, murmure-t-on. Un jeune stratège qui veut sauver la Suisse ? Qui songerait à le lui reprocher ?


morgarten.jpg


Un coup d'oeil au dernier numéro de la Pravda municipale de Genève (Vivre à Genève) nous démontre sur deux pages, photo à l'appui, que grâce à Pierre Maudet, pelle de terrassier à la main, "La Ville de Genève a su tenir son rang dans toutes les situations".

 

 

maudetpelledef.jpg


Plus surprenant encore, en page 19 du même numéro, un autre "reportage" auto-glorificateur apparaît:  le Maire au milieu d'un singulier harem de "femmes exilées, femmes engagées". Dans l'impossibilité de les épouser toutes, embrasserait-il toutes les causes à  portée de main à la faveur de la prochaine élection au Conseil d'Etat ?

 

maudetharem.jpg



Décidément, pour s'engager...dans une élection, le candidat sait comment s'y prendre: on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Au "voir sans être vu" des scouts, préfererait-il être vu sans se voir s'exhiber partout et pour tous ?

Pierre Maudet, (bi-national franco-suisse) enfin, un europhile incurable  ? Le Temps : "■ 12h15. Pierre Maudet: «Je suis un euroréaliste. Le produit européen montre à bien des égards des limites, des essoufflements mais aussi des capacités de résistance. Si la Grèce était restée toute seule, cela aurait eu des conséquences pour tout le continent, pour la Suisse aussi.»


Laissons le mot de la fin au candidat soi-même: "«J’ai été génétiquement programmé pour m’occuper des affaires de la cité.» (in L'Illustré du 6 avril 2011)


Ses actions ne seraient-elles dès lors que le produit d'un déterminisme ou lui reste-t-il une once de libre arbitre ?

Souhaitons du discernement au corps électoral avant de se déterminer. (jaw)

Quotidiennes.png

 

 


Voir aussi sur Les Quotidiennes: " Pierre Maudet: «Lutter contre un sentiment d’impunité qui paralyse Genève»


Capsules électorales précédentes:

capsules.jpg

 

 

 

 

 

Capsule électorale (I): Maudracintasmes...

Capsule électorale (II): Un boudoir dans les cordes...

Capsule électorale (III): Les bonnes mœurs de Stauffer et...le Pirate !

Capsule électorale (IV): un test obligatoire pour tous les candidats ?

Capsule électorale (VI): Maudet-Torracinta à pile ou face, comme au Casino ?

 

Prochaine "capsule": Stauffer, providentiel trublion

01:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Et dire que le choix devient presque imposé, c'est tout de même un comble !

Surtout quand on pense à l'importance de Genève sur le plan international. Mais il est vrai que ces Genevoiseries rejoignent l'art de régler la traversée de la Rade: une fable arlésienne !!!

Écrit par : Le péquin | 17/04/2012

Cette fort laborieuse descente en flammes du favori des sondages n'aboutit qu'à un seul constat: vous n'avez rien, non rien de rien de tant soit peu sérieux à lui reprocher, hormis une claire antipathie personnelle. On se réjouit de lire votre apologie du "trublion providentiel" et songeons aux temps anciens où vous vous fûtes journaliste.

Écrit par : Veau Gela | 17/04/2012

Les commentaires sont fermés.