10/05/2012

Capsule électorale (VIII): Une certaine idée de...Guillaume Maudet

 

maudetblogpix.png

maudet-vignette-2.jpgQuel aplomb ! Quel culot ! Mais pour qui se prend le candidat du PLR à l'élection partielle au Conseil d'Etat ? Bokassa Ier ou le Roi Soleil ? Vers 19 heures, tout en savourant l'article explosif de Myret Saki en appelant quasiment à la démission de Widmer-Schlumpf dans Bilan, j'entends d'une oreille distraite le long fleuve oratoire, sous forme de monologue, de Pierre Maudet sur les ondes de Léman bleu. Un jet continu de pur narcissime mâtiné d'auto-satisfaction. Il fait penser à un "coach" délégué par Rielle pour décourager les fumeurs en entreprise de persister dans leur péché. La prosodie est plate. Le ton pédagogique. La rhétorique médiocre. Les idées ? Bof ...Les voeux pies, les yaka récurrents, les promesses de lendemains qui chantent  s'enchaînent en longs colliers verbeux, débités comme s'ils avaient été répétés, voire appris par coeur, comme le font les VRP dans leurs cours ad hoc. Mais diantre où est l'humanité chez la diva du PLR ?Aucun doute, aucun espace de réflexion n'est laissé à l'auditeur. C'est tout juste si l'on ne demande pas aux électeurs de lever la main pour signifier qu'ils n'ont pas tout compris et que le moment est venu pour eux de poser des questions ! Le programme Maudet, sans doute pour faire plus sérieux, comprend même des graphiques et tableaux qui exigent un comprimé d'aspirine avant et après analyse... Comme à la Général Motors ou chez Procter & Gamble !  Ne manquent plus qu'un podium,  l'épidiascope et le stylo à rayon laser pour souligner les passages les plus importants de l'exposé. Comme à l'ONU !

pierre_maudet_une_certaine_idee_de_geneve Copy_0.pngOn l'interroge donc à la télé locale sur son nouveau "Vrai rapport". Cette fois-ci, ses prophéties messianiques sur "Une certaine idée de Genève" ne comptent pas moins de 47 pages ! Vais-je attendre la version papier dans ma boîte aux lettres ou feuilleter parmi les vingt-et-un chapitres de son opus sur le Net ? Un clic m'emmène à l'auberge virtuelle Maudet.

Je clique au hasard sur la rubrique "Carnet video" et lis le menu:

" Ma vie est faite de rencontres, de séances, d’échanges. Ce carnet vidéo lève le voile sur les aspects les moins visibles de ma vie quotidienne au service de ma ville. Vous pouvez les retrouver sur mon canal vimeo.

Pas moins de quatre adjectifs possessifs à la première personne du singulier en deux lignes ! A n'en pas douter, nous avons là un sujet moitrinaire.

En fait de prose, je découvre, outre ses auto-portraits, un opus coloré enfantin, assez touchant. Et même  rafraîchissant car je crois y reconnaître le jet d'eau et le lac du Grand Genève. Je crois distinguer aussi une sorte de château d'où papa, après avoir remonté le pont-levis, donnera sans doute demain ses ordres à ses sujets. Car papa peut devenir le Maître de Genève d'un coup de baguette magique comme dans Harry Potter !

Mais voici une longue potion amère à avaler avant. Et un texte long comme ...une choucroute radicale à l'ancienne qui apparaît en caractères minuscules sur mon écran en ce méchant gris-bleu cher aux informaticiens. Ces engeances n'ont pas encore compris que, depuis Gutenberg, rien de tel que de grosses lettres noires sur fond blanc, assemblées en lignes ne dépassant pas 20 cicéros pour avoir une chance d'être lues.

Notre coach prophétique qui veut réformer Genève, pèche donc par sa prolixité et son manque d'égards pour le lecteur doté d'une vue normale, donc de ses électeurs potentiels. N'est-il pas présomptueux d'imaginer que Duraton va consacrer x minutes de sa vie à lire intégralement sa prose peu appétissante, x minutes à la comprendre et x secondes pour adhérer aux thèses multi-azimuts de son auteur ? Et combien de secondes pour une "décision de vote"...comme on dit "décision d'achat" dans la science du marketing ? Les bouteilles de chambolle-musigny, de savigny-lès-Beaune ou de Clos-vougeot n'ont pas besoin de textes si ampoulés sur leurs étiquettes pour qu'on se les arrache !

Je refuse  d'aliéner ce soir une minute de plus de mon temps disponible à cette propagande si mal présentée au point d'être rebutante par sa seule forme et, avant de refermer rageusement mon écran, j'aperçois encore quelques têtes de chapitres qui exhalent un capiteux parfum de présomption: Réduire la dette climatique (Hi ! Hi !), Etre responsable devant l'Histoire (Hi ! Hi ! Hi !), Rétablir l'autorité ( Hi ! Hi !) et surtout "Préserver la paix religieuse" (Hi ! Hi !)

Peut-on faire confiance à un candidat capable et coupable de vous imposer un plat textuaire si indigeste ? Autant avaler une bolée d'huile de foie de morue.

Autant vouloir relire un chapitre kantien de Critique de la raison pure en allemand à son coucher !

Peut-on faire confiance à un homme qui dénonce des vandales coupables d'avoir scié des arbres dans un de nos parcs alors que les auteurs du méfait étaient les propres pompiers de la Ville de Genève dont il a la gestion:-) ?

La carte n'est pas le terrain. Pendant qu'on lit la carte, mieux vaut savoir ce qui se passe sur son propre terrain.

Bon, je jette un coup d'oeil au bas de l'opus et retrouve encore un dessin d'enfant. Il est signé Guillaume Maudet et daté de mai 2012. Là, j'applaudis à cette touche de fraîcheur qui vient arroser avec bonheur les mornes plaines du grand désert verbeux. Et suis réellement touché.

Le vrai Grand oeuvre de Pierre Maudet, c'est - à n'en pas douter - son fils de (5 ?) ans !
Demain, si malgré ma critique, je reçois quand même en cadeau la propagande Maudet par courrier postal, je prendrai mes ciseaux pour en découper les dessins et les afficher, après avoir disposé du texte, devenu inutile.

Napoléon ne disait-il pas qu'un dessin en dit plus long qu'un texte ?

Bravo Guillaume ! (jaw)

 

pierre_maudet_une_certaine_idee_de_geneve Copy_28.png

Capsule électorale (I): Maudracintasmes...

Capsule électorale (II): Un boudoir dans les cordes...

Capsule électorale (III): Les bonnes mœurs de Stauffer et...le Pirate !

Capsule électorale (IV): un test obligatoire pour tous les candidats ?

Capsule électorale (VI): Maudet-Torracinta à pile ou face, comme au Casino ?

Capsule électorale (VII): Maudet, un ambitieux "génétiquement programmé"

01:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.