25/06/2012

Volée de bois vert pour le Vert van Singer

vansinger.jpgblahblah.pngAu Conseil national aussi, il en est ..."de plus égaux que les autres". On s'attendrait qu'un physicien, doté d'un "Master en énergie", fonde ses discours sur la raison raisonnante et non sur des credos, des "on-dit", des rumeurs ou des slogans partisans, fussent-ils à la mode. En général, c'est le cas. Mais lorsqu'un Vert-Nuisant prend la parole, demeurons circonspects car, à la différence des touchantes créatures qui émettent des lucioles dans la nuit pour éclairer notre chemin, l'orateur écolo émet parfois de la "lumière noire". Ce fut le cas de Christian van Singer (Ve/VD) lors de la session du Conseil national du 22.12.11 au sujet de la "Protection contre le tabagisme passif".


vansinger.jpg

Les élus fumeurs et antifumeurs n'y ont vu ... que du feu mais le physicien vaudois en blouse verte s'est fourvoyé lourdement en enchaînant des arguments les plus infondés les uns que les autres car ils avaient probablement été servilement pompés dans la doxa du Parti Vert, sans avoir été vérifiés auparavant quant à leur valeur scientifique. Une négligence imputable au surmenage ? Ou à la volonté de servir avant tout une cause partisane ? Plus banalement: l'orateur est un non-fumeur, donc un anti-fumeur.

Son discours de gougnafier a passé la rampe sans soulever la moindre objection. C'est qu'en politique - contrairement à la Science - le militant s'adresse apparemment plus aux émotions qu'à l'intelligence. Pour s'assurer les suffrages du populaire, ne convient-il pas de lustrer l'opinion publique dans le sens du poil ?

Il se trouve que parmi nos relations, nous avons l'avantage de compter un ingénieur, diplômé de l'EPFZ, Bernd Palmer, rompu à l'analyse statistique, entre autres talents.

Il vient d'écrire à l'élu Vert vaudois pour attirer son attention sur la légèreté de ses affirmations devant le Conseil national et le confondre.

A vrai dire, le premier tour de passe-passe des experts - ou ceux qui se font passer pour tels - consiste à jeter quelques chiffres et pourcentages au visage de leurs adversaires car les chiffres donnent assez souvent l'illusion d'être "vrais": ils paraissent être le résultat de mathématiques chirurgicales qui ne souffrent aucune contradiction.

Or rien n'est moins fiable et probant que la vérité en chiffres. , surtout sous formes de statistiques. Mark Twain avait trouvé la formule pour désigner cette forme d'imposture:

"Il y a trois sortes de mensonges: les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques."


Suite et fin sur le site des Dissident(e)s de Genève (DDG): L'imposture d'un Vert-Nuisant démasquée au Conseil national


banniere_se_1_ora_prisonnier_2small550pix.jpg

 

00:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

tous ces antis et pro de l'ordre mais dans le désordre le plus total sont des fossoyeurs à eux seuls ils ont ressortis tous les interdits bibliques pour les adapter à notre époque.On a mis des décennies à quitter le bateau des sousmissions ,oui les sous étant pour les missions,fallait bien endoctriner le peuple par des peurs inventées de toutes pièces,et eux s'imaginent être écoutés come parole d'évangile,y'a un temps pour tout.Ces empécheurs de tourner en rond devraient et c'est une expérience volontaire à tenter qui porte ses fruits ,vivre 4 ans sans TV,sans ordi et sans médias,là au moins la terre reprend toute ses vraies couleurs et non celles décrétées par ces mouvements verts,roses ou je ne sais quelle couleur
Ceux nés après guerre possédaient toutes les ressources nécessaires pour survivre et sans médias,la preuve ils sont toujours là et beaucoup ont une accuité à faire rougir d'envie un rapace mais celle qui sert à défendre et à préserver d'autres humains de servir d'appâts à d'autres rapaces pour ensuite les jeter en pâture aux profiteurs de toutes sortes

Écrit par : lovsmeralda | 25/06/2012

Les commentaires sont fermés.