21/08/2012

Désinformation trompeuse de la Ligue pulmonaire (III)

votation_long_nose.jpg(B.P./DDG) Dans un récent communiqué de presse, la Ligue pulmonaire accuse le Conseil fédéral de disséminer de la  désinformation au sujet de l'interprétation du texte de  l'initiative et considère cela un acte répréhensible. La Ligue pulmonaire ferait bien de corriger ses propres documents avant de crier au scandale.

Les affirmations suivantes qui se trouvent dans l'argumentaire de la Ligue pulmonaire constituent de la désinformation trompeuse voire frauduleuse ayant un impact direct sur la décision des citoyens.

Travailler huit heures dans la fumée équivaut à consommer soi-même 15 à 38 cigarettes.

Cette affirmation est fondée sur une étude de l’Institut universitaire romand de santé au travail (IST) et du CIPRET Valais. Or, de nombreuses études internationales montrent que cette étude souffre d'erreurs méthodiques. L 'affirmation de la consommation de 15 à 38 cigarettes par jour est absurde et grossièrement exagérée.  Selon les études internationales, il s'agirait plutôt de l'équivalent d'une fraction d'une cigarettes par jour (quelques cigarettes par année). Cette estimation est valable pour le personnel de service qui travaille huit heures par jour, 220 jours par année. La dose inhalée par un client est infinitésimalement moindre.

Pour une analyse détaillée, voir ici


Le professeur Thomas Cerny: "dans les cantons du Tessin et des Grisons, le nombre d'infarctus a reculé d'environ 20 pour cent depuis que la fumée a disparu des restaurants."

Tessin

Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), le nombre de cardiopathies ischémiques montre depuis 2004 une tendance régulière à la baisse d'environ 5 pour cent par an au Tessin. Une diminution de 20 pour cent n'est pas discernable dans l'année suivant l'entrée en vigueur de la loi cantonale (juillet 2007).

Grisons

En ce qui concerne les Grisons, les chiffres  de l'OFS montrent un renversement de la tendance à la baisse préalable avec une augmentation de 6 pourcent en moyenne pour les deux années suivant  l'entrée en vigueur de la loi (mars 2008). Les statistiques de l'hôpital cantonal des Grisons confirment cette augmentation pour les urgences cardio-vasculaires.

Suisse

Toujours selon OFS, le nombre d'hospitalisations pour maladies cardio-vasculaires dans toute la Suisse a augmenté de 6 pour cent en 2010, l'année de l'entrée en vigueur de la loi fédérale.  Il s'agit de la première augmentation significative en 7 ans!

Selon l'OCSTAT, les chiffres pour 2010 seront disponibles dans le courant de septembre 2012.

Une étude de l'Hôpital universitaire de Genève montre que le nombre d'hospitalisations pour maladies des voies respiratoires a diminué de 19 pour cent depuis que la réglementation cantonale sur le tabagisme passif est entrée en vigueur.

Suite de la réfutation du Rapport Humair (HUG) sur le site des Dissidents de Genève (DDG) ici

huglogo.gif

 

 

 

humair.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Dr Jean-Paul Humair, (HUG) auteur du rapport contesté


Le tabagisme passif, une escroquerie absolue ! par le Prof. Philippe Even (Hôpitaux de Paris)

philippeeven.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

banniere_se_1_ora_prisonnier_2small550pix.jpg

 

 

 

 

Un OUI à l'initiative de la Ligue pulmonaire = interdiction de fumer en voiture !

smokingdriver.jpg

»  Der Sonntag. " Ja zu Volksinitiative bedeutet: Rauchverbot im Auto "

appealinternat.png

Site de la TICAP

 

Tabacophobie : la crédulité mimétique mène au « soft goulag » (II)

Tabacophobie : la crédulité mimétique mène au « soft goulag » (I)


 

15:25 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.