28/08/2012

Des décérébrés désignent de nouveaux "Untermenschen"

egghelmet.jpgUne poignée de crédules moyens des Alpes passent donc au grand braquet pour vous rééduquer et vous sevrer de vos mauvaises habitudes létales, à savoir votre gaspillage des énergies non renouvelables, votre consommation éhontée d'alcool, de stupéfiants, de tabac, votre fréquentation des  maisons de jeu, et votre penchant  pour le sucre et les graisses. (Ils ont oublié dans leur liste...le sel , la viande, la pratique du coït extra-conjugal  et l'exposition excessive aux rayons du soleil !)

Une reprise en main s'imposait donc pour vous remettre dans le droit chemin puisque vous êtes tous des dévoyés coupables, des malades qui s'ignorent .

Lire la suite

18:10 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

21/08/2012

Désinformation trompeuse de la Ligue pulmonaire (III)

votation_long_nose.jpg(B.P./DDG) Dans un récent communiqué de presse, la Ligue pulmonaire accuse le Conseil fédéral de disséminer de la  désinformation au sujet de l'interprétation du texte de  l'initiative et considère cela un acte répréhensible. La Ligue pulmonaire ferait bien de corriger ses propres documents avant de crier au scandale.

Les affirmations suivantes qui se trouvent dans l'argumentaire de la Ligue pulmonaire constituent de la désinformation trompeuse voire frauduleuse ayant un impact direct sur la décision des citoyens.

Travailler huit heures dans la fumée équivaut à consommer soi-même 15 à 38 cigarettes.

Cette affirmation est fondée sur une étude de l’Institut universitaire romand de santé au travail (IST) et du CIPRET Valais. Or, de nombreuses études internationales montrent que cette étude souffre d'erreurs méthodiques. L 'affirmation de la consommation de 15 à 38 cigarettes par jour est absurde et grossièrement exagérée.  Selon les études internationales, il s'agirait plutôt de l'équivalent d'une fraction d'une cigarettes par jour (quelques cigarettes par année). Cette estimation est valable pour le personnel de service qui travaille huit heures par jour, 220 jours par année. La dose inhalée par un client est infinitésimalement moindre.

Pour une analyse détaillée, voir ici

Lire la suite

15:25 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

19/08/2012

Tabacophobie : la crédulité mimétique mène au « soft goulag » (II)

guillaumetellapomme.jpgLe Conseil fédéral et  les Chambres fédérales à l'unisson  recommandent au peuple de refuser l'initiative de la Ligue pulmonaire et des 60 associations qui la soutiennent (financées par de l'argent public dont une partie est prélevée sur vos cotisations à votre caisse-maladie !).

Nous vous présentons aujourd'hui les arguments de tous les partis qui font bloc contre cette initiative excessive, au point où elle interdit de fumer dans les voitures de service et d'entreprises à tous les employés...y compris les grutiers dans leur cabine:-)

Seuls les Verts et le Parti socialiste (+ le minuscule Parti évangélique) s'obstinent dans leurs menées liberticides et soutiennent l'initiative.

Voici donc les arguments des opposants à l'initiative..

Tout d'abord, EN BREF ... puis en DETAILS...

even.jpgPour la première fois, vous avez ici  l'occasion rare d'entendre d'autres arguments que les mantras fétides et fallacieux pour vous faire croire que la prétendue "fumée passive létale" provoque la mort de 1038 personnes en Suisse par année, y compris par "mort subite du nourrisson" (38 cas allégués" !). Pourtant, le Professeur Philippe Even, pneumologue aux Hôpitaux de Paris, qualifie la prétendue "fumée passive létale" d'  escroquerie absolue". Accordez-vous plus de crédit à un illustre professeur de médecine ou à un médecin de quartier valaisan déchu dans la sinécure de la "médecine de santé publique" ? Il était grand temps que les mensonges alarmistes de nos préventocrates suisses fussent dénoncés et contestés.

Lire la suite

16:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/08/2012

Tabacophobie : la crédulité mimétique mène au « soft goulag » (I)


appelwormman.jpgRares sont nos préventocrates à savoir que la « Passivrauch » fut le premier instrument de « purification » du IIIe Reich. Et que la persécution des fumeurs remonte à l'Inquisition espagnole pour gagner, par contamination, le cerveau des Tsars tabacophobes avant de toucher Zwingli et la planète entière sous la pression du New Age américain. Si le tabagisme n'est effectivement pas bon pour la santé, la « fumée passive létale », elle, est une arme d'asservissement active capable d'apaiser les angoisses de la société en désignant des boucs-émissaires, victimes expiatoires et autres Untermenschen. Duraton, victime de sa crédulité mimétique, a cru dur comme fer à la prétendue fumée passive létale. Par la même dérive sémantique, il a cru longtemps que l'IVG est un assassinat. Que la prévention des naissances non désirées mène au Purgatoire ou, sans étape, à l'Enfer. Que les objecteurs de conscience sont des sous-hommes, ennemis de la patrie. Que la masturbation rend sourd. Que l'abolition des frontières mène à une Europe unie (fût-elle imposée aux peuples), génératrice de prospérité et de félicités, sans guerre et pourvoyeuse d'une parfaite harmonie. Que les Amérindiens n'ont pas d'âme. Que Louis Pasteur insultait la doxa de l'Académie  des Sciences, crédule à la "génération spontanée" quand il prétendait qu'il existe des microbes pathogènes.

Nous nous proposons de vous démontrer en quelques chapitres comment une poignée d'occultistes et de tabacophobes névrotiques, agissant par métier et souvent par cupidité, sont parvenus à réactiver un instrument de contrôle social séculaire. La stigmatisation des fumeurs - cible favorite des manipulateurs - ne date pas d'hier.

Lire la suite

18:47 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15/08/2012

Doxa à la prétendue "fumée passive létale": la parole est aux opposants !

restonsraisonnalbeslogo.jpgFaut-il que la cause des prohibitionnistes soit mauvaise pour que le Conseil fédéral, les Chambres fédérales et la plupart des Partis politiques de Suisse fassent cause commune pour s'opposer à l'initiative fédérale de La Ligue Pulmonaire, infondée, excessive et liberticide.

Seuls les Partis socialiste (PS), les Verts et le minuscule Parti évangélique font cavalier seul dans leur croisade hygiéniste fondée sur un credo absurde. Ils ont gobé tout cru l'alarmiste slogan à la "fumée passive létale" (sans rapport avec l'assuétude au tabagisme, certes, mauvais pour la santé).Ceux-là persistent donc et...interdisent !

Lire la suite

00:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12/08/2012

Nos préventocrates, épigones de Goebbels ?

donnelapatte.jpgSavez-vous qui a inventé l'expression de "fumée passive" létale ? C'est Goebbels, chef de la propagande nazie ! C'est même la première mesure "purificatrice" d'un Reich qui devait durer mille ans... Ensuite, ils ont "purifié" tout le reste avec les conséquences que l'on sait.

Cette affiche ci-dessous  est celle, anti-fumeurs, publiée par les maîtres du III e Reich en 1941. Adolf scandait : "Nur Zigeuner und Indianer rauchen ! Die Deutsche Frau raucht nicht ! " (Seuls les Roms et les Amérindiens fument. La femme allemande ne fume pas !)

On comprend que nos préventocrates suisses détestent que nous leur rappelions à quelle source ils vont chercher leur inspiration puisqu'ils ont envisagé de porter plainte pénale contre nous, chaque fois que nous rappelons ce "détail de l'Histoire" sur le site de notre association libertaire Les Dissident(e)s de Genève (DDG) Ils se sont ravisés car ce fait historique, bien que fort gênant pour eux, est irréfutable.

footcrushing.jpgIl n'en demeure pas moins que leur amalgame entre les effets nocifs du tabagisme (assuétude au produit) et la prétendue "fumée passive létale" ("Passivrauch") est un mensonge grossier qui rend ainsi hommage, même involontaire, à la mémoire du chef de la Propagandastaffel d'un Empire qui devait "durer mille ans".

Ce "détail de l'Histoire" est irréfutable.

En votant OUi à l'initiative de la Ligue pulmonaire le 23 septembre, vous rejoindriez les rangs d'un courant purificateur dont on sait où il a conduit.

Halte à la crédulité mimétique contagieuse !.

Le Conseil fédéral, les Chambres fédérales, tous les partis politiques suisses, à l'exclusion du Parti socialiste, des Verts et du micro Parti évangélique, vous recommandent de rejeter cette initiative excessive et tyrannique.

Halte à l'infantilisation des citoyens !

harnessbaby.jpg

 

Ironie du sort, la campagne des préventocrates est financée par les taxes sur le tabac et partiellement par vos primes (exorbitantes) aux caisses-maladie.

La Suisse gaspille chaque année 1, 6 milliards de francs en campagnes préventologiques ruineuses, chaotiques...et inefficaces. Bon business pour l'armée de mercenaires qui font métier de leur alarmisme. Leurs cris d'orfraie et leurs slogans fallacieux à la "fumée passive létale" sèment la discorde et la haine dans notre population.

La République et Canton de Genève verse une obole de CHF 1'000'000.- par an pour permettre à la préventocratie locale d'afficher son credo hygiéniste sur le cul des bus et scander ses mantras alarmistes à la..."Passivrauch". Ces fonds sont prélevés sur...la dîme sur l'alcool, autre produit dans le collimateur des préventologues.

Pas étonnant que Genève  figure parmi les villes les plus consommatrices de cocaïne depuis la Néo-Prohibition du tabac. La poudre blanche ne produit ni odeur incommodante ni fumée. Idéal pour booster son humeur dans les boîtes de nuit non fumeuses.

La Loi fédérale actuelle, promulguée au terme de quatre années de discussions, est bien suffisante. Elle respecte le fédéralisme et la minorité de fumeurs (30 % de la population).

Ca suffit ! Souhaitons qu'une once de discernement descende enfin sur l'esprit de la tourbe endoctrinée. (jaw)

Votez NON le 23 septembre à l'interdiction (programmée) du tabac ! (Cliquez ici)

nazi1941short.jpg

Affiche de la propagande nazie publiée en 1941 par les services de Goebbels. Les fumeurs furent les premières victimes du régime barbare dont la clef de voûte était la "purification". La névrose obessionnelle de nos purificateurs suisses du XXIe siècle repose sur le même credo: la santé via la pureté. Néanmoins, le régime n'infligeait aucune amende pour punir les "fumeurs récalcitrants". Il ne s'agissait que d'injonctions visant à promouvoir la "pureté patriotique". Le Führer lui même était un ex-fumeur depuis 1925. La clique des dirigeants nazis, en revanche, consommait régulièrement ...de la cocaîne.


16:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

01/08/2012

1er août 1975: La poudre a parlé !

swissflag.jpgbombspheric150.jpgLes valeurs...les glaciers sublimes...Guillaume Tell... Ces chers étrangers... La Destinée commune... Un pour tous, tous pour un ! Le Grütli....Il faudra redoubler d'originalité ce soir pour tous les orateurs qui vous ont concocté et peaufiné des discours qui s'envoleront, joyeux, ves nos monts indépendants, une fois de plus.

Quelques historiens trouble-fête viendront encore vous dire que la Suisse est fondée sur un mythe, donc un peu un mensonge. Un mythe et un Etat-nation pourtant durables, probablement totalement non solubles dans l'Europe et la mondialisation forcée. En route, comme des lemmings, vers une "gouvernance mondiale " ? Un retour consenti vers Babel ?

Moi, je vous dis que chez nous on ne jette pas nos touristes en prison au motif qu'is auraient ramassé un caillou, une pive ou une crotte de chamois patrimoniale au bord du chemin. On se contente pour l'instant de persécuter les "fumeurs récalcitrants" indigènes.

Et que chez nous,  nul n'est encore contraint de saluer le  chapeau du bailli Europe, malgré les formidables pressions de ceux qui fétichisent encore un miracle évanescent.

Et que nous pouvons - rarement - zapper ceux de nos dirigeants qui ont cessé de nous plaire. Sans poudre à canon. Les urnes électorales nous suffisent mais attention: nos initiatives populaires, euro-incompatibles par essence,  sont placées sous haute surveillance. Pour écarter les plus dangereuses, celles porteuses de vrais changements, les juristes de la Couronne n'invoquaient jusqu'ici que le défaut "d'unité des matières" pour les poubelliser.

Désormais, des esprits chagrins souhaiteraient qu'une Cour constitutionnelle ou je ne sais quelle nouvelle administration, soit chargée de juger de leur recevabilité. C'est probablement là la pire menace qui pèse sur notre démocratie. L'ennemi intérieur ne lâchera pas sa hache après la cognée. Au chapitre de l'auto-mutilation, on ne saurait mieux faire.

Ajoutons à ces saboteurs patentés des media fort peu critiques et qui n'ont aucune incitation à l'être. Les peuples heureux n'auraient-ils pas de presse ?

Ce qu'il y a de plus consolant, après les discours de Premier Août, ce sont les lampions, les pétards et les fusées.

Pour ma part, il paraît que je n'ai pas mon pareil, depuis l'adolescence, pour fabriquer de la poudre noire. Drôle qu'on ne m'ait jamais proposé d'en produire pour alimenter la guerilla dans quelque pays lointain, opprimé. Je manie le cordon de Bickford depuis l'âge de quatorze ans...

L'odeur de poudre noire gagnant le ciel étoilé et les feux sommitaux m'ont toujours mis en joie mais il est vrai qu'il m'a été épargné d'en humer les fragrances sur les champs de bataille. Merci à nos valeureux ancêtres, y compris à nos mercenaires oubliés qui furent nos pathétiques esclaves, le plus souvent recrutés de force. Et nul esprit lucide (pas même J.-S.Eggly et son cheptel de 700'000 Suisses de l'étranger ) pour nous rappeler notre "devoir de mémoire".

Vite une collecte pour notre "Mercenaire inconnu" ! Et une Fête pour célébrer l'héroïsme de nos ancêtres sacrifés lors du Massacre des Tuileries.  Avec un monument au milieu de la prairie du Grütli. Et une flamme éternelle que notre Belette des Grisons aurait sans doute plaisir à rallumer cette année pour raviver la  flamme vacillante de ses partisans.

Ne vaudrait-il pas mieux pour elle allumer la mèche plutôt que de la vendre, et son pays et nos employés de banque, aux Yankees ?

A propos d'engins pyrotechniques, jetons un coup d'oeil dans le rétroviseur et reportons-nous à 1975. En plein mois de juillet de cette année-là, la revue française "Système D" appatait le lecteur en lui proposant de confectionner soi-même ses propres engins pyrotechniques dans sa cuisine au lieu de les acheter bêtement dans le commerce, à prix d'or.

Un journaliste de la TSR, l'excellent Bernard-Guillaume Gentil, avait appliqué la recette.

Savourez le spectacle de ses expériences  dans cette video d'archives sous le titre de Pétards-maison.

(jaw)

PS:Ah, j'oubliais: attention surtout à la "fumée passive létale" des fusées, vésuves,soleils et pétards divers ! Mauvaise pour la santé publique et pour le "réchauffement climatique"

guillaumetellapomme.jpg

 

06:27 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook