12/09/2012

Tabacophobie : comment la RTSun enfume les citoyens

rtsun.pngMoscou avait sa Pravda. Le Vatican son infaillibilité. Depuis le 11 septembre 2012, la Suisse romande a son pendant : la RTSun. Jamais depuis 1992 (le refus de l'EEE), notre télé fédérale, en régime de monopole de fait, n'avait osé diffuser pareils opus de propagande que le 11 septembre 2012 au 19:30 et dans son débat à Infrarouge (de honte ?) Nous allons vous le démontrer.

La Tribune de Genève, elle, a l'honnêteté d'annoncer la couleur et de se déclarer militante anti-fumeurs, cela depuis des années. C'est son droit même si cette publication perd ainsi des lecteurs au fur et à mesure que les fumeurs de ce titre de presse désertent les cafés, ceux du moins qui offrent encore à leur clientèle le privilège de lire nos journaux en dégustant son café. Un tiers de la population persiste à fumer malgré les objurgations de la préventocratie névrotique obsessionnelle. Ces pestiférés représentent tout de même un potentiel de consommateurs non négligeable. Les kebabs-shops, eux, n'ont pas de journaux mais la wi-fi. Le quotidien genevois, à la différence de la SSR, est une entreprise privée qui laisse pourtant à ses lecteurs la possibilité de s'exprimer tant dans sa rubrique de lettres de lecteurs que sur ses blogs online, rubrique à succès. Avec gratitude, nous allons donc faire usage de cette liberté résiduelle dans cet espace, en quelques épisodes. Nous nous adressons à votre intelligence et non à vos affects.


 

 

rtsun.png

 

 

 

 

 RTSun - le 19:30: "le plus beau reportage de désinformation de la décennie !"


Analyse critique d'Infrarouge du 11 septembre 2012...

 

La comédie bouffe d'Infrarouge (de honte ?) se joue dans la distribution suivante:Liliane

maurypasquier.jpg

Maury Pasquier, conseillère aux Etats (PS/ GE) accouche de la citation du jour:

« Je suis favorable à ce que chaque personne adulte informée puisse consommer des produits même si ça nuit à sa santé, quel que soit le produit. »

cannabisoneleaf.jpg

cokelady.jpg 

 

 




 

Céline Amaudruz, conseillère nationale UDC, GE

celineglasses.jpg


 

 

 


 

Grégoire Vittoz, Ligue pulmonaire

 

 

feller.jpg

(Ci-contre)

Olivier Feller, conseiller national PLR, VD

 

 

 


cornuz.jpg

Jacques Cornuz, directeur de la Policlinique médicale universitaire, CHUV

 

 

 

Sylvie Petignat, La Pomme d'Or, Porrentruy, JU

 

 vincentbarras.jpg

 Vincent Barras, directeur de l'institut de l'histoire de la médecine, CHUV, UNIL

 

 

 


Arrêtons-nous sur les seuls personnages dont les propos méritent un commentaire. Les autres ? Des « profils perdus » dont les mantras alarmistes à la prétendue « fumée passive létale » sont matraqués depuis trop longtemps pour qu'on leur fasse l'honneur de les écouter encore.

Le spectacle fut dominé de bout en bout par une brune et une blonde , respectivement: Sylvie Petignat, exploitante de La Pomme d'Or (café fumeur) à Porrentruy et Céline Amaudruz, cons.nat. (GE/UDC).

La première craint de devoir fermer son établissement fumeur (conformément à l'actuelle Loi fédérale) si l'initiative de la Ligue pulmonaire l'emporte au scrutin populaire le 23 septembre prochain.

 Céline Amaudruz et Olivier Feller (PLR) estiment la Loi fédérale actuelle suffisante. La sécurité juridique de la Suisse est menacée si l'on s'amuse à changer la loi « sévère et rigoureuse » tous les deux ans, avancent-ils. Ces deux interlocuteurs (non fumeurs!) démontrent l'absurdité de l'initiative de la Ligue pulmonaire qui fera interdiction à un patron d'entreprise de fumer dans son bureau, même s'il s'y trouve seul !

Grognements et contestations des « Ligueurs » qui tentent de faire croire que ce n'est pas là leur intention, que le Parlement sera assez sage pour prévoir de telles exceptions. Comme pour la Lex Weber sur les résidences secondaires ironisent leurs détracteurs ?

 Olivier Feller riposte en se référant à une déclaration écrite du Conseil fédéral au corps électoral : « Selon le texte de l'initiative, une personne occupant un bureau individuel ne pourra plus y fumer comme c'est le cas aujourd'hui ». Les orateurs d'Infrarouge omettent de citer le cas du grutier fumant seul sur son lieu de travail : dans sa cabine, son lieu de travail dans son altière solitude, à 40 mètres au-dessus des toits sera non fumeur aussi ! Absurde !

« Il s'agit là d'une atteinte extrêmement grave à la liberté individuelle, poursuit Céline Amaudruz qui cite le cas d'une personne qui a des employés de maison. Ces personnes sont dans leur lieu de travail. Le propriétaire de son appartement ne pourra plus y fumer ! »

 

INFRAROUGE: "La patronne et la vox populi à La Pomme d'Or à Porrentruy "

  (Pousser le curseur à 17'11 à 22'06'')

Le Prof. med. Jacques Cornuz, sérieux commme un pape, fait état de «  un décès dû au tabagisme passif chaque jour en Suisse. C'est un peu plus que les accidents de la route. »

 Cet homme de l'art a dû beaucoup jouer au loto dans les kermesses populaires puisqu'il annonce "au doigt mouillé" le chiffre implicite de 365 morts par année alors que son confrère Rielle, lui, se targuait de 1038 morts par an...dont plusieurs cas de « morts subites du nourrisson » imputables à la « fumée passive létale ».

Puis il pousse l'impudence jusqu'à affirmer: 

« Quand on met en place des interdictions complètes, efficaces, eh bien on voit un bénéfice de santé publique extraordinairement rapide, martèle encore Dr Cornuz. Dans l'année ou les deux ans qui suivent l'interdiction de fumer dans les lieux publics, on voit déjà une diminution, par exemple en Suisse, d'environ 20 % des admissions pour infarctus du myocarde. »

 

whistleblowing_dossier.jpg

 

 

Là, nous sortons le carton rouge et sifflons un penalty mérité. Ledit Jacques Cornuz (qui se garde bien de déclarer son conflit d'intérêts puisque ses vaines recherches sur un vaccin anti-tabac ont été financées par le laboratoire CYTOS!) se trompe et trompe l'électeur. Son argument d'autorité ne convainc nullement, pas plus que son raisonnement vicieux de style post hoc ergo propter hoc. Nous le démontrons aisément ici :

 

drugsandmoney.jpg

Friconomie: Fumeuses statistiques


Le Monde -Santé: " Combien le tabagisme passif tue-t-il de personnes chaque année ? "

 

DDG: Désinformation trompeuse de la Ligue pulmonaire

 

DDG: Prohibition: P-.F. Unger et ses amis contestés de front

 

 

champix200.jpg

 

 Olivier Feller ne détecte pas l'imposture chiffrée et s'écrase devant de telles inepties de la blouse blanche et précise : Lorsque le Prof. Cornuz s'exprime par rapport à la médecine, je n'ai pas à commenter - c'est un scientifique et je respecte son point de vue...

Respecter la Science, oui mais pas la ...pataphysique !

 

pinocchiosoriginal.jpg

 

Pourquoi ne commenterions-nous pas les inepties d'une telle blouse blanche lorsqu'elles sont avérées ? D'autant plus que celui qui les profère émarge – en se gardant bien de le dire - au budget de la Big Pharma ! Il arrive même aux scientifiques de se tromper. Rappelez-vous l'Académie des Sciences conspuant Louis Pasteur quand il affirmait que les moisissures ne provenaient pas de la « génération spontanée » (doxa scientifique de l'époque) mais bien de micro-organismes dont certains sont pathogènes :

 - Quand on les verra, vos microbes, Monsieur Pasteur, on y croira ! Hi ! Hi ! Et vous n'êtes pas médecin, vous n'êtes qu'un chimiste !

 

blahblah.png

Et quand ce même Prof. med. Jacques Cornuz se croit légitimé et autorisé à rassurer Sylvie Petignat en l'assurant que son bistrot jurassien n'aura nullement à souffrir de la future initiative de la Ligue, on a envie de lui dire : De quoi je me mêle ? S'il se trompe et trompe le corps électoral quant aux effets miraculeux de l'interdiction de fumer sur les admissions de crises cardiaques dans ses hôpitaux, il peut se tromper aussi sur la gestion des cafés-restaurants. A moins qu'il n'ait travaillé à la plonge comme casserolier dans sa jeunesse:-)

 

kickout.jpg

Olivier Feller, cons.nat. (PLR(VD) fait voler en éclats les propos lénifiants du bon docteur :

 La Commission de gestion du Grand Conseil vaudois, rappelle-t-il, a constaté que dans l'année qui a suivi l'introduction de la loi vaudoise concernant le tabagisme passif, eh bien il y a eu la suppression dans le domaine de la restauration de 1000 emplois.

 

Le clou de la soirée nous est offert par le singulier Vincent Barras qui se dit « historien de la médecine. Ou il a des trous de mémoire où il a raté un chapitre de ses livres d'Histoire.

Lorsqu'on lui demande à quand remonte le souci de la médecine pour la « fumée passive », il omet ou oublie de préciser que ce concept de « Passivrauch » est le fait d'un certain Dr Lickint et que Goebbels et Hitler l'ont exploité dès 1933 comme stratagème de contrôle social et comme premier instrument de purification du III e Reich.

 

nazi1941short.jpg

Affiche anti-fumeurs du IIIe Reich (1941)

 

Nous avons donc envoyé ce courriel à l'historien Vincent Barras :


 Jacques-André WIDMER
Président d'honneur des Dissident(e)s de Genève (DDG)
19, Bd de la Cluse
1205 Genève
Tel. 022 800 04 04
http://www.lesdissidentsdegeneve.ch


Concerne: Votre prestation à Infrarouge sur RTSun

Monsieur,

En écoutant hier soir votre prestation à l'émission Infrarouge, j'ai été fort étonné que vous fassiez, comme historien de la médecine, remonter la "Passivrauch" à 30 ou 50 ans alors qu'il est de notoriété publique que c'est le Dr Lickint qui a attiré l'attention de Goebbels, dès 1933, et celle du Führer sur ce stratagème de contrôle social..."purificateur". Reine Luft ! Nur Zigeuner und Indianer rauchen !

Vous n'en avez soufflé mot et je me demande si ce silence visait à éviter de rappeler l'origine, maudite et réactualisée, de l'hystérie collective mondiale à la "Passivrauch".

Le site de notre association libertaire des DDG n'a cessé de rappeler ce fait, fort gênant pour la préventocratie névrotique obsessionnelle en Suisse avec force publication d'affiches répandues dans tout le IIIe Reich .

Je ne peux admettre que vous ne connaissiez pas ces faits, comme historien chevronné de la médecine.

Il m'importerait de connaître, si vous en aviez l'obligeance, le pourquoi de votre silence assourdissant sur ce triste chapitre de la médecine. Craigniez-vous peut-être de priver de suffrages l'initiative de la Ligue pulmonaire ?

En vous remerciant de l'intérêt que vous pourrez porter à ma requête et en attendant votre réponse, je vous prie de croire, Monsieur, à l'assurance de ma parfaite considération.

J.-A. Widmer


Annexe: texte en allemand sur la résistance actuelle, en Allemagne, à la résurgence du Rauchverbot, de sinistre mémoire.

Hitler-le-végétarien refusait avec sarcasmes le tabac et le café

Nos préventocrates, épigones de Goebbels ?

 

A cette heure-ci : pas de réponse.

 

celineglasses.jpgCélineAmaudruz, très en verve exprime ses craintes en guise de mot de la fin : On va arriver à la situation des Etats-Unis. Aujourd'hui, vous me dites c'est la cigarette ! Demain, vous me direz, c'est le vin parce que c'est pas bon pour votre foie...puis le surlendemain, ce sera le gras du jambon parce que c'est pas bon pour le cancer du côlon. Vous êtes les ayatollahs de la santé !

 

 

Les inconvenances de Céline Amaudruz au Conseil national..

 

 

Extrait de la  Charte déontologique et valeurs de la RTS:

prayinghands_bible5.jpg


"Pour informer le public et lui permettre de se forger librement son opinion, la RTS ne s’interdit aucun thème ni aucun sujet. Elle prend des risques lorsque c’est nécessaire et elle encourage l’investigation. Cette liberté implique une grande rigueur en matière de déontologie professionnelle et une responsabilité particulière dans la recherche de la vérité, l’impartialité, la pluralité et le respect de la personne.

"La véracité est le souci permanent du travail d’information, qui prend en compte tous les faits disponibles et accessibles et évite d’omettre ou de déformer une information essentielle, pour ne pas accréditer une thèse particulière et pour garantir la crédibilité
des programmes. Dans ce même esprit, la RTS évite de relayer les rumeurs et les informations non vérifiées ; quand c’est le cas, elles sont mentionnées comme telles."

Commentaire : il y a loin de la coupe aux lèvres !

 

parrotsl.jpg


 Cliquez ici pour revoir intégralement Infrarouge: Fumée passive, jusqu'où l'interdiction ?

14:01 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Tous ces antis sont contre ce qui peut sauver l'économie.Ce sont les illusionnistes du siècle des arnaques tout comme les écolos qui croient sauver le Mont Saint Michel en mettant des navettes pour les visiteurs qui peu à peu désertent le site ce qui fait couler les petits commerces.Tous ces initiants sont entrain de réduire à néant l'économie qui a déjà bien du mal.
En plus de couter chères ces intitiatives font perdre un temps précieux quand à l'essentiel qui lui n'échappe jamais aux fumeurs souvent pluridisciplinaires qui eux de bon matin prennent le monde à deux mains et peuvent déceler en une fraction de seconde ce qui permettra d'éviter un boum local je pense aux explosions d'immeubles mais secondaires a l'abandon des contrôles de canalisations eau et gaz qui sont les seules à vraiment être le dénominateur commun d'une appellation souvent frelatée de nos jours :réseaux sociaux les seuls à être vitaux et pour les humains et l'environnement !
Que de temps perdu et d'argent pour ces initiatives et de nombreux votes si chaque autorité cantonale attendait moins de Berne ,on dit qu'on a les autorité qu'on mérite mais sans doute n'ont -elles pas pour certaines la maturité d'esprit souhaitée par le peuple ,préférant taxer et interdire.Des irresponsables en somme,alors basta à la dictature

Écrit par : lovsmeralda | 13/09/2012

Répondre à ce commentaire

La Suisse sera bientôt une dictature ...

Écrit par : Victor Winteregg | 13/09/2012

Répondre à ce commentaire

Qui a intéret à ce que règne la dictature,il suffit de réfléchir.On peut y trouver des psychotérapheutes .A trop de frustrations ceux qui aiment trop boire se résoudront à boire chez eux,d'autres avaleront des kilogs d'anxiolytiques pour dormir davantage.D'autres iront se réfugier dans des sectes croyant pouvoir sublimer le manque d'amour etc.Tout est bien rôdé et au finish il y aura soit davantage de membres incrits chez Assista ou alors inscrits au registre des statistiques des entrées en hospitalisation ,suite à des pétage de plombs secondaires à trop d'ordres jamais respectés par les donneurs d'ordre .Sans doute aussi de gros frustrés qui ne peuvent assouvir leurs pouvoirs à l'égard de leur femme ou de leur enfant! ou envers des collègues de bureaux.
simple exemple /chez nous/qui va en dehors des heures d'ouverture des dechetteries? certains Conseillers Communaux et Généraux et il faudrait leur obéir ?Si eux acceptent de se laisser manipuler aussi aisément pour ensuite mieux berner le citoyen ,raison de plus pour sortir en courant du club des moutons
De toutes manières,jalousies et malveillances sont toutes deux les mamelles de la dictature

Écrit par : lovsmeralda | 13/09/2012

Répondre à ce commentaire

Je me permets de rajouter ceci ,au finish qui sortira gagnant de tout ce mal être engendré par la frustration? les lignes de voyants scientologues et autres médiums formés en son temps par une école du canton de Neuchatel.Le malheur des uns a toujours fait le bonheur des autres!d'ailleurs on compte de plus en plus de gens pratiquant le spiritisme ,de quoi remplir les hopitaux psychiatriques d'ici 10 ans!

Écrit par : lovsmeralda | 13/09/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.