24/10/2012

Le Tribunal fédéral restaurera-t-il nos droits d'association, de réunion et de libre expression ?

donnelapatte.jpgEn rendant son Arrêt sur les "fumoars" bâlois, clubs privés où il est encore permis de fumer, le Tribunal fédéral va décider du même coup s'il veut restaurer les droits fondamentaux, dont l'execice a été rendu impossible à notre Association libertaire des Dissidents de Genève (DDG).

En quoi ces droits sont-ils entravés au point où notre association est dans l'impossibilité de tenir son Assemblée générale anuelle ? Notre commentaire vous dit tout sur le site de notre association dont vous pouvez consulter les statuts ici.


bandeauddg.jpg

COMMENTAIRE DES DISSIDENT(E)S DE GENEVE (DDG)

Du côté de la Toute-Puissance est le Tribunal fédéral, temple de la Justice et de la Vérité.

Ces hauts dignitaires gardiens du Droit (sacralisé) sont parfois imprévisibles car ils prennent un mâlin plaisir à désavouer (rarement) les décisions des autorités politiques puisqu'ils jouent le rôle de Cour constitutionnelle suprême.

Du côté de chez Marx, on estime pourtant que les lois sont promulguées par les plus forts... à leur seul profit et que, même rédigées par les Caciques et approuvées par les Parlements et par le peuple, elle n'en consacrent pas moins le principe honni du "droit du plus fort".

Ajoutons encore que si le gisement d'arguties juridiques dans lequel nos juristes suprêmes plongent leurs mains blanches permet de faire pencher la balance dans un sens ou dans l'autre, ceux qui "disent le droit suprême" à la manière de prêtres élevant le calice vers les Cieux, n'en soint pas moins hommes.

Leur aspiration à l'impartialité ne les met pas à l'abri d'une rage de dents, d'une mauvaise digestion ni ne les libère du poids de leur éducation ou de leurs origines sociales.  On ne peut que se réjouir de leur fragilité humaine puisqu'ils sont faits de la même pâte que le commun.

Néanmoins, on a vu dans l'Histoire, des juges envoyer des centaines de milliers de sorcières et d'autres déviants au bûcher sur la foi de raisonnements juridiques parfaitement cohérents, logiques et légitimes. De même que des régimes barbares sont issus des urnes.

Summum jus summa injuria !

En l'occurrence, l'Arrêt que s'apprête à rendre le Tribunal fédéral sur les fumoars bâlois est prévisible. Ce sera un NIET aux fumoars puisque les juges, eux aussi, sont matraqués depuis vingt années au moins, par la propagande hystérique à la "fumée passive létale" ...et à la protection alléguée du personnel des cafés restaurants. Même quand c'est le patron, seul, qui exploite un établissement de moins de 80 mètres carrés ! Comment nos juges de Mon Repos ne pourraient-ils pas croire aux "morts virtuels" évitées grâce à la Néo-Prohibition puisque "tout est marqué sur le journal" et annoncé à la télé par Darius ? Comment pourraient-ils ne pas se comporter en perroquets dociles puisqu'ils lisent les journaux, écoutent les stations de radio et de télé, toutes acquises à l'escroquerie absolue du tabagisme passif ? "

Suite et fin sur le site des Dissident(e)s de Genève (DDG)

donnelapatte.jpg

appealinternat.png

Site de la Coalition Internationale contre la Prohibition

 

16:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Mais oui bien sûr, mais vous pensez bien...
C'est comme en politique, y'en a pas un qui ose faire front au politiquement correct, donc y vont tous se fondre dans le moule, surtout que l'on approche de la fin d'année: faut penser aux bonus !!!

Écrit par : Jo Dumégot | 24/10/2012

Répondre à ce commentaire

Excellent .Notre pays est aux mains de gens qui ont peur de dire non et qui préférent arrondir les angles en se pliant à des règles sorties de Soleil Vert et Cie dont les nombreux usurpateurs ont compris comment faire plier les humains ,en leur radotant des contes à dormir debout comme les ethylomètres qui sont en rupture de stock depuis le mois de Mars 2012.Tant que le peuple continue de courir sans réfléchir et vouloir dissocier le passé du présent ,les malfrats continueront de s'enrichir en établissant des réglements complètement idiots qui font même sourire narquoisement des handicapés mentaux qui eux n'en reviennent pas de la facilité avec laquelle le peuple ne marche plus mais court à contre courant du bons sens

Écrit par : lovsmeralda | 25/10/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.