26/10/2012

Le Rapport "confidentiel" litigieux de la Cour des Comptes sur le Net !

secrecy.jpgIl fallait s'y attendre: le Rapport confidentiel (en chantier) de la Cour des Comptes qui agite la République et Canton depuis quelques jours, peut être consulté intégralement sur le Net. Ledit Rapport qui jouait l' Arlésienne est donc accessible à tous les électeurs genevois  invités à renouveler la composition des juges de la Cour des Comptes.

Une telle violation du "secret" (de Polichinelle) est donc dans l'intérêt public. Cette publication survient au moment où une Commission parlementaire fédérale s'interroge sur l'opportunité de biffer du Code pénal suisse (CPS) l'interdiction de publier des "débats officiels secrets", comme nous en informe Le Temps du 25 octobre 2012.


bandeauddg.jpg

Une Commission parlementaire fédérale recommande au plénum de biffer un article du Code pénal suisse (CPS) interdisant la "publication de débats officiels secrets".

Les Administrations officielles ayant pour habitude de frapper du tampon "Confidentiel" ou "Secret" le moindre des documents qu'elles pondent à longueur d'année, l'abrogation de cet article du Code pénal est la bienvenue en ce XXIe siècle où chacun aspire à la transparence des actions du Prince.

C'est un site altermondialiste, Indymedia, qui a publié sur son site suisse une adresse URL pointant vers le Rapport confidentiel (en chantier) de la Cour des Comptes dont tout le monde parle mais que seuls quelques députés (une quinzaine) et quelques journalistes avaient pu lire intégralement.

La publication du Rapport litigieux est donc la bienvenue pour le corps électoral genevois, appelé à élire de nouveaux juges à la Cour des Comptes.

Chacun pourra donc se faire une idée sur les allégations du juge Devaud - qui ne se représente pas à l'élection - et sur les explications et hypothèses avancées par les uns et les autres. (jaw)

Suite et fin sur le site des Dissident(e)s de Genève ici

 

secrecy.jpg

01:54 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Il est assez décevant de constater qu'il n'y a pas de méthodologie dans l'administration: c'en est devenu une sorte de jungle où, visiblement, c'est le plus fourbe qui a la primeur à la une dès lors qu'il lâche une info dans la nature: comprenez les requins édentés des médias (qui roupillent dans le bocal de leurs salles de rédaction!!!)

Comme dans beaucoup d'autres domaines, l'éthique manque totalement que ça soit du côté de la presse fouille-merde ou du côté de ceux qui, au niveau politique, ne cherchent que la publicité à des fins non avouées !!!

Écrit par : Sir de St-Cyr | 26/10/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.