12/03/2013

Scoops mortels (IV/IV): " Maltraitance et héroïne"

 

martinecarolblackandwhite.jpgVoici, comme promis, le dernier épisode de notre saga «Grandeur et fin de Martine Carol », la vedette française du Septième Art des années 1950, avant qu'elle ne se fasse détrôner par Brigitte Bardot.

 

Si vous avez suivi les premiers chapitres, vous saurez dans quelles circonstances rocambolesques, le paparazzo de génie Richard B. et le soussigné avaient débusqué Martine Carol dans une maison de maître de l'East Sussex, en Grande Bretagne, filant le parfait amour avec son dernier et ultime amant, un certain Mike E. alors qu'elle avait disparu de la circulation depuis plusieurs années.

 

Braqués un instant au fusil de chasse (cf. épisode III), nous avions été invités à partager whisky et cigares sur le pelouse de l'élégante demeure grâce à une lettre de recommandation du directeur de notre magazine, auquel Martine devait en grande partie sa célébrité, la télévision étant quasiment inexistante à l'époque...

 


cornetacoustique.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 


podcast

martinecarolblackandwhite.jpg

 

Scoops mortels (I)

Scoops mortels (II) Près des saules pleureurs

Scoops mortels (III) Accueillis au fusil de chasse !

 

» Bio de Martine Carol sur Wikipedia



19:45 Publié dans Femmes, Médias | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Magnifique femme ! Digne représentante de l'espèce humaine !

Écrit par : Victor Winteregg | 01/05/2013

Les commentaires sont fermés.