28/03/2013

Comment Tamedia sabote la paix publique (I)

lemonsqueeze.jpgLe marquis de Supino exige donc un rendement de 15 % de ses journaux et surtout de ses titres suisses romands. Consternation et indignation. Lettres de protestation, débrayage, conseillers d'Etat dans la rue: cette débauche de bons sentiments justiciers ne suffit pas. Parfois, pour inquiéter l'adversaire, il vaut mieux faire le contraire de ce qu'il attend et espère...

Alors que les recettes publicitaires calent, que le cyberjournalisme casse les vieilles habitudes et menace notre presse dans son existence, mieux vaut analyser calmement la situation et échafauder quelques stratégies efficaces pour riposter à la menace délirante de ces cupides marchands de soupe, peu dignes de posséder ces instruments décisifs au service de la culture et de la démocratie que sont nos journaux.

Lire la suite

17:27 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

23/03/2013

Le Dr Jean-Paul Humair (HUG) est-il au dessus des lois ?

humair300.jpgLa Société suisse de gynécologie et d'obstétrique vient de retirer de son site Web une publicité pour des pilules contraceptrices "qui ont fait scandale" ainsi que pour le stérilet Mirena "incriminé aux Etats-Unis car il présenterait plus de risques que d'avantages".  Le public peut se féliciter de cette sage décision car bons ou mauvais, efficaces ou non, bienfaisants ou toxiques, les médicaments que l'on ne peut obtenir que sur ordonnance sont frappés d'une interdiction de publicité au grand public par la Loi fédérale sur les médicaments et les dispositifs médicaux.( Art. 32 chif. 2 litt. a)

On peut donc s'étonner que ladite société précitée ait pu impunément  vanter les vertus de ces médicaments et dispositifs médicaux (sur ordonnance seulement) durant des années. Qu'il ait fallu le scandale des pilules de quatrième génération pour que les gynécos et obstétriciens suisses consentent enfin à se conformer à la législation en vigueur en Suisse. Le laboratoire Bayer peut donc leur être reconnaissant d'avoir ainsi boosté les ventes de ces produits. Les blouses blanches seraient-elles au dessus- des lois ?

justice_edited.jpg

On peut vraiment se poser la question en constatant que le CIPRET/APRET persiste à faire de la publicité tapageuse sur son site pour le buproprion et la varénicline, deux molécules vantées pour leurs vertus dans le sevrage tabagique. Des médicaments sur ordonnance seulement ! Ledit CIPRET/APRET est désormais dirigé par le Dr Jean-Paul Humair (photo ci-dessus.), actif à Genève. Avec le Dr Jacques Cornuz, Dr Jean-Paul Humair "signalent spontanément qu'ils ont reçu une partie des honoraires versés à leurs employeurs par Pfizer AG et/ou Novartis pour des colloques et conférences de formation continue" peut-on lire dans une lettre de lecteur adressée à la Revue médicale suisse en 2009. A cette occasion, ils contestaient un article paru dans cette revue sous la signature de Jean-Yves Nau intitulé «Pourquoi la nicotine ne peut aider au sevrage des fumeurs».

Lire la suite

04:30 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

15/03/2013

Chic ! Une semi-privatisation des CFF !

locoavapcff.jpgTout en écoutant, accablé, l'opéra-bouffe en cours devant le Grand Conseil de Genève pour adopter son budget cantonal avec trois mois de retard, je regarde...de l'autre oreille la proposition stupéfiante émise par le VertLib Laurent Seydoux: il repousse en arrière les aiguilles de la mythique horloge des CFF et inverse la vapeur en appelant de ses voeux une..."semi-privatisation" de nos Chemins de fer fédéraux ...fédéralisés en 1902 ! ! ! 

 

cffclock.jpg


Sur le site du Carton Rouge du Citoyen, je croule de rire en découvrant le commentaire  de Martin Tamar:

cartonrougelogo150.jpg

Entendu sur « Genève à chaud », ce 14 mars 2013. Les verts-libéraux sont en manque d’idées, mais ils veulent faire du bruit !

Semi-privatisation des CFF, quel programme !

 

L’échiquier politique ne devrait-il pas se cotiser pour leur offrir un stage de formation en Grande-Bretagne ! Cela leur permettrait de découvrir la cacophonie qu’un tel programme a déclenché ! Dans la foulée, ne pourraient-ils pas suggérer la remise en service des locomotives à vapeur ! Ou mieux, histoire de lancer un ballon d’essai, inviter Mme Kunzler à s’inspirer de leur projet pour redorer le blason des TPG !

uturndef.jpg

locoavapcff.jpg

15:11 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

12/03/2013

Scoops mortels (IV/IV): " Maltraitance et héroïne"

 

martinecarolblackandwhite.jpgVoici, comme promis, le dernier épisode de notre saga «Grandeur et fin de Martine Carol », la vedette française du Septième Art des années 1950, avant qu'elle ne se fasse détrôner par Brigitte Bardot.

 

Si vous avez suivi les premiers chapitres, vous saurez dans quelles circonstances rocambolesques, le paparazzo de génie Richard B. et le soussigné avaient débusqué Martine Carol dans une maison de maître de l'East Sussex, en Grande Bretagne, filant le parfait amour avec son dernier et ultime amant, un certain Mike E. alors qu'elle avait disparu de la circulation depuis plusieurs années.

 

Braqués un instant au fusil de chasse (cf. épisode III), nous avions été invités à partager whisky et cigares sur le pelouse de l'élégante demeure grâce à une lettre de recommandation du directeur de notre magazine, auquel Martine devait en grande partie sa célébrité, la télévision étant quasiment inexistante à l'époque...

 

Lire la suite

19:45 Publié dans Femmes, Médias | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

08/03/2013

Unger zappe deux femmes et met à nu la vie privée des Genevois !

» 

Isabelle_Dubois.jpgJuste avant de quitter le Conseil d'Etat, P.-F. Unger (DARES) se débarrasse de fonctionnaires trop curieuses, trop indépendantes et empêcheuses de gouverner en rond: la protection des données privées des citoyens genevois est désormais exposée à tous vents ...comme leurs données fiscales ! Le caprice d'un magistrat en partance et tout est menacé !

 

 

La méthode écoeure et révolte !

Dans l'incapacité où le magistrat se trouvait de neutraliser la bienvenue curiosité des responsables de la Protection des données, il leur coupe les vivres et expose ainsi toutes les données privées des citoyens genevois aux quatre vents.

Ce faisant, Unger, à n'en plus douter, cire les pompes de Big Brother.

Les Préposées cantonales à la protection des données, une fois privées de leur budget (à l'examen du Grand Conseil dès le 14 mars 2013), ne pourront assurer leurs tâches stratégiques en protégeant les libertés résiduelles de notre population genevoise. (Photo: Isabelle Dubois, Préposée à la Protection des données et à la Transparence)

 

Lire la suite

16:24 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

07/03/2013

Genève: les abus de l'industrie préventologique plombent le budget

octopus.jpg(ddg/jaw/07.03.2013) La préventologie est à la mode. Ce fléau n'a pas d'antidote. C'est une véritable industrie à l'abri de "la crise". Une "Eglise" qui ne comprend que des prêtres, c'est à dire un rassemblement  de fieffés-rusés qui agissent en bande et par métier : 1) Pour entretenir la peur au sein de la population 2) Pour proposer des remèdes mirifiques pour calmer les populations affolées. 3) Pour gagner leur vie et profiter de somptuaires rentes de situation.

moneyintheloo.jpgChassons le gaspi et refusons de jeter l'argent public par les fenêtres en engraissant une "préventologie" coûteuse, chaotique et inefficace, profitable aux seuls "préventologues"  !

A l'ordre du jour du Grand Conseil de Genève du 14 mars 2013 ne figurent pas moins de deux thèmes préventologiques en une seule séance. L'aide aux enfants frappés de "dys". On va vous expliquer. Et un rapport du Conseil d'Etat sur " les objectifs du plan cantonal de promotion de la santé et de prévention (2011-2015).

» Suite et fin : cliquez ici

octopus.jpg


16:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06/03/2013

Scoops mortels (III) Accueillis au fusil de chasse !

clochedeux.jpg- Première mesure : assurer les rouleaux ! m'explique Richard qui rembobine ses pellicules contenant, encore à l'état virtuel, des clichés exclusifs qui valent une fortune potentielle. Nous dissimulons les films au fond de la caisse à outil de ma voiture.

 

- C'est maintenant que tout va se jouer ! me dit-il , rayonnant après son exploit réussi à partir du fossé, sous les feulements de cette saleté de paon bavard.

- T'as pas l'impression qu'on devrait se présenter les mains vides au portail et que tu serais bien inspiré de cacher tes appareils dans le coffre ?

Tu vas pas m'apprendre mon métier, tout de même ! me rabroue Richard, le meilleur paparazzo d'Europe, alors que nous nous approchons à grands pas du portail ouvragé. Nous tirons sur la corde de l'élégante cloche pour manifester notre présence...

Petite attente...

Nous sonnons une deuxième fois.

Petite attente...

cornetacoustique.jpg








podcast



podcast

martinecaroldubarry.jpg

Martine Carol dans le rôle de la du Barry

 ( A suivre : Episode IV: Chute et fin de la star française No 1 des années 1950)


Scoops mortels (I)

Scoops mortels (II) Près des saules pleureurs


» Bio de Martine Carol sur Wikipedia

 

 

19:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/03/2013

Scoops mortels (II) Près des saules pleureurs...

 

antique-old-telephone.jpgVoici donc la suite de Scoops mortels et comment l'on peut devenir l'instrument d'un chantage contre son gré.

 

 

 

- This is HAMpstead 5546 !

- T'es là ? Heureusement. Toutes affaires cessantes, tu t'occupes de notre priorité. On a retrouvé Martine dont on n'avait plus de nouvelles depuis son idylle avec le Dr Rouveix dans les ìles. On a la copie de la carte grise de sa bagnole. C'est le chauffeur qui nous a filé le tuyau. Magne-toi le train et va sans délai sur place vérifier. Voici l'adresse. Je t'épelle...

Au bout du téléphone filaire à cordon torsadé, merveille de la passementerie britannique, la voix de chef des informations d'un grand magazine « people » parisien. Je n'irai donc point me promener au parc de Hampstead Heath cet après midi. Nous sommes en 1966 et le temps presse... 


martinecarol.jpg

 









» Scoops mortels (I)


Martine Carol (1920-1967)


podcast


podcast

cornetacoustique.jpg








Le feulement d'un paon le soir au fond  d'un... poulailler

 

paon.jpg

» Martine Carol sur WIKIPEDIA


» Extraits de films de Martine Carol


martinecaroldeux.jpg

 

00:17 Publié dans Histoire, Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook