02/04/2013

Habemus papam fumatorum...

fumeurbuveur.jpgLe Conseil municipal de la Ville de Genève a consacré plusieurs heures les 19 et 20 mars au traitement de six pétitions et d'une motion visant à régler le problème chronique et lancinant des nuisances sonores sur les terrasses de cafés, en soirée et en nocturne, depuis qu'il est interdit de fumer dans tous les établissements publics à Genève. Les fumeurs-buveurs agglutinés sur les terrasses perturbent le sommeil du Juste . Cet effet secondaire toxique de la Néo-Prohition était prévisible et avait été dûment dénoncé par plusieurs députés au Grand Conseil avant que la loi anti-fumeurs ne soit adoptée. Que faire ?


fumeurbuveur.jpgLe nouveau conseiller administratif (Exécutif) de la Ville de Genève, Guillaume Barazzone (PDC), a révélé qu'il a oeuvré en coulisse avec son complice Pierre-François Unger, conseiller d'Etat (PDC) pour appliquer une sorte de "solution finale" englobante réunissant le concours de plusieurs Départements et administrations diverses. L'architecture de cette usine à gaz devrait être révélée prochainement aux Genevois. Levons le voile sur quelques mesures envisagées...

policemunge.jpgLa police municipale, dotée de nouvelles compétences, sera sur pied jusqu'à trois heures du matin les jeudi, vendredi et le week-end. Les clients des cafés seront condamnés à boire leurs "coupes" de champagne dans des gobelets en carton frappés au sceau des armes de chaque établissement dès l'instant où ils s'aventureront sur la terrasse... ou sur le domaine public. Cette traçabilité permettra ainsi de remonter au coupable: le tenancier de bistrot ! Payera-t-il pour l'inconduite de ses clients, en parfaite victime expiatoire désignée ? D'autres mesures punitives sont prévues. Une trentaine d'orateurs se sont succédé à la tribune pour relayer les doléances de la population privée de sommeil ou de citoyens désireux d'exercer leur droit à s'éclater après l'turbin...

toomuchnoise.gifLe dispositif prévu par les magistrats Guillaume Barazzone et Pierre-François Unger est à l'étude. Il devrait être révélé puis implémenté dès le mois de juin prochain. La Sté des cafetiers, restaurateurs et hôteliers (SCRHG) de Laurent Terlinchamp et Le Grand Conseil de la Nuit seront consultés au même titre que les habitants victimes des nuisances sonores. Ouf ! A noter que la Ville de Genève, sous la pression légitime des cafetiers-restaurateurs frappés de manques à gagner considérables depuis l'instauration de la Néo-Prohibition (tabagique) à Genève, ont obtenu un privilège: le droit d'exploiter leurs terrasses toute l'année et non plus seulement entre mars et octobre. Bon pour le tiroir-caisse. Mauvais pour les dormeurs...

amaudruzdef.jpgParmi la trentaine d'interventions des conseillers municipaux, celle de l'avocat Michel Amaudruz (UDC) fut l'une des plus remarquées. Elle mérite vraiment le détour. Avec humour, cet élu qui avait attaqué avec succès devant le Tribunal fédéral un "réglement provisoire" cantonal interdisant de fumer dans tous les lieux publics de la République, a plaidé en termes convaincants pour des "fumoirs humains" plus dignes que les rares  "cagibis" actuels. (Le Conseil d'Etat avait "bêtement" oublié de soumettre ledit réglement au Grand Conseil ce qui lui a valu d'être taxé "d'abus de pouvoir " !)

L'orateur, fort en verve, a prévenu le président du Conseil municipal, Jean-Charles Rielle (PS) qu'il allait le mettre directement en cause dans son discours  puisqu'il est le "pape ou le Calvin de la fumée à Genève". Le préventocrate illustre, déconcerté ou paniqué, n'a pas attendu le premier argument pour descendre aussitôt de son perchoir après avoir confié la présidence à un remplaçant "A la vitesse d'un rat qui quitte le navire :-) !

perchoir.jpg



» Video de la séance du 20 mars 2013 à 17 h: La scène est du plus haut cocasse et peut être savourée ici en video. (pousser le curseur à 75'21)

Invité à répliquer de son siège dans les travées de la salle, puisque mis en cause, le "pape ou... Calvin de la fumée" à Genève, s'est saisi de son micro pour y débiter une réponse fort brève. Hélas, elle est inaudible dans la transmission video de Léman Bleu. Partie en fumée comme une volute dans la bise genevoise:-) ! Dans le plus parfait silence !

noise.jpg



Il faudra donc attendre la publication de cette réplique historique au Mémorial pour en découvrir la teneur.

Une certitude demeure: "Habemus papam fumatorum". (jaw)

17:23 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

"Néo-prohibition à Genève"...
Néo-prohibition dans une bonne partie du monde, oui! Même en Turquie, et ça marche!

Écrit par : JDJ | 02/04/2013

Il nous faudrait quelques frères musulmans ou autre, cela saurait nous réconcilier avec les volontés divines des révolutions sanglantes !

Écrit par : Corto | 07/04/2013

Les commentaires sont fermés.