11/04/2013

France: Une Commission d'enquête sénatoriale dénonce les "dérapeuthes"

senat.png(DDG) En France, la Commission d'enquête sénatoriale sur l'influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé vient d'achever ses travaux. Elle publie un rapport très complet - et accablant pour certaines pratiques et praticiens dévoyés - au terme de mois d'auditions et de témoignages.

Ladite Commission " a été créée à l'initiative du groupe RDSE pour prendre la mesure des risques dus à des comportements sectaires qui font de la santé l'amorce d'une emprise exercée sur les victimes.

"Elle a tout d'abord constaté que la maladie et la quête du bien-être pouvaient exposer au risque de dérive sectaire.

"La commission a également observé l'existence de dérives thérapeutiques dues à des pratiques commerciales, proches de la charlatanerie, qui exploitent les peurs et les attentes de la population en matière de santé et de bien-être et qui peuvent insidieusement orienter leurs victimes vers des pratiques thérapeutiques souvent dénuées de fondement scientifique, compromettant ainsi leurs chances de guérison."

doctorpuzzled.jpg



Suite et fin sur le site des Dissident(e)s de Genève (DDG)

 

banniere_se_1_ora_prisonnier_2.jpg


05:41 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

il est bien qu'en médecine on commence enfin à prendre vraiment conscience d'un phénomène qui en période chahutée comme *présentement* les aide à ressuciter aussi vite que la peste et le choléra ,et n'oublions pas les médias celles-ci étant leur paradis .Qui dit secte dit anonyme!

Écrit par : lovsmeralda | 11/04/2013

Les commentaires sont fermés.