20/04/2013

Genève maltraite-t-elle ses enfants ? Graves accusations d'élus UDC

brainssthetoscop.jpgAu moment où Genève attire sur elle l'attention de la communauté internationale pour les conditions inhumaines imposées dans sa prison préventive de Champ-Dollon surpeuplée, le Grand Conseil est saisi d'un projet de motion (UDC) accablant pour la manière dont sont traités les enfants placés sous la prétendue protection du Service de la ...protection de la jeunesse (SPJ) et des mineurs (SPMi). Un service de l'Etat !


falquet_ma.jpgLa lecture du projet de motion de Marc Falquet (UDC) et all. fait froid dans le dos: "interventions désastreuses" dudit SPJ-SPMi "barricadé dans une très grand rigidité bureaucratique, abus de pouvoir, mentalité rétrograde" et l'on en passe. Ajoutons-y les "fratries soudées séparées", les enfants déportés dans d'autres cantons et les six mois d'attente pour que les familles aient le droit de rendre visite à l'enfant qu'on leur a arrachés "pour leur bien".

Ce texte dénonce aussi le fait qu'en raison d'un manque de place, l'on recoure à une "pratique aberrante" qui consiste à hospitaliser les enfants dont on ne sait que faire, ce qui provoque chez les petits pensionnaires "une phobie de l'hôpital" et une "détérioration de leur santé". Il arrive qu'ils deviennent même "dépendants de médicaments." Les élus font aussi état - ce qui est plus grave encore - "d'une psychiatrie utilisée à l'encontre des familles pour asseoir les décisions judiciaires ou administratives (...) Des parents n'ayant commis aucun délit et ne souffrant pas de maladies mentales, se voient psychiatrisés et criminalisés."

Des parents "évalués" au DSM IV selon le Nouvel Ordre Mental américain :-) ?

Les parents qualifiés de "récalcitrants" ou ceux qui contestent les retraits de garde, sont donc soumis à de telles "expertises" psychiatrique et criminalisés" !!!

Le SPJ "met la priorité sur la protection de l'image" de l'institution "ainsi que sur le respect des procédures au détriment de ... la protection des personnes."

Cet objet de très grande controverse puisqu'il touche aux libertés fondamentales et au respect des enfants, ne manquera pas de soulever l'indignation de tous les élus dotés d'un semblant d'humanité.

En 2001, un drame avait endeuillé la commune de Meyrin. La fillette en bas âge d'une mère toxicomane, (victime surnommée "Cosette" par la presse, en référence aux Misérables de Victor Hugo), avait perdu la vie, faute d'assistance adéquate. La responsabilité des services officiels était pour le moins engagée.

L'Université de Genève. à la requête du Grand Conseil,  avait ensuite consacré une étude à "La maltraitance envers les enfants entre consensus moral, fausses évidences et enjeux sociaux ignorés - Analyse sociologique des transformations du rapport social à l'enfance dans le Canton de Genève depuis 1990".

Il ne semble pas que ce docte opus ait contribué à améliorer le discernement et les pratiques du Service de protection des mineurs (SPMi) depuis lors.

Le même député avait d'ailleurs posé précédemment une question écrite au Conseil d'Etat: »  Le service de protection des mineurs a-t-il tenté d'étouffer une affaire de pédophilie ?

Le gouvernement, dans sa réponse alambiquée et peu convaincante, avait excipé du "secret de fonction" pour ne pas réouvrir le dossier puisque le"collaborateur n'a pas respecté la procédure interne l'obligeant de signaler à sa hiérarchie les déclarations de maltraitance ou d'abus. Il a quitté le service en 2004". "

Ouf , que voici un départ providentiel !

Gageons que nous ne serons pas les seuls à féliciter les élus de l'UDC pour leur courage à soulever le couvercle d'une bouche d'égout aux émanations méphitiques. Cet objet est inscrit à l'ordre du jour du Grand Conseil les 25, 26 et 27 avril 2013. (jaw)

Motion du député Marc Falquet (UDC) et all. au Grand Conseil de Genève

 

enfantsplit.jpg


03:42 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

@J-A Widmer On croirait lire ce qui est arrivé à d'autres à une époque pas si lointaine .Ne me dites pas qu'on en est encore là,plus de nos jours.Si oui les scandales liés aux déchets et sacs poubelles mal triées auraient-ils servi à non pas cacher ce sein mais ce que je désire ne jamais révéler à d'autres?
Si oui quelle est belle non pas ma vallée mais la farce du monde des perfectionnistes qui exigent et manipulent sans vergogne autre qu'en utilisant le masque de la peur , peur inventée de toutes pièces
Quand aux longues hospitalisations comme celles qui se faisaient déjà dans les années 50,espérons que celles d'aujourd'hui si c'est vraiment le cas ne dégoutent pas les enfants du milieu hospitalier surtout avec les nouvelles formes de soins pour réconforter les enfants ,mais qu'au contraire elles donnent l'idée comme à d'autres complètement abandonnés avec pour seule chaleur humaine le sourire de certaines diaconesses l'envie de devenir soignants afin de rendre au centuple cette part d'amour qui leur avait été volée
L'article mentionne des faits remontant à des dates antérieures à ce jour espérons malgré tout que ces gosses aient pu réagir comme nous,c'est le mieux qu'on peut leur souhaiter.Et qu'on cesse de tirer à bout portant sur les fumeurs,eux ne cachent rien,comme quoi faut toujours se méfier des puritanistes et davantage d'un Nouvel Ordre mental Américain,sans doute les mêmes qui veulent tout interdire en Suisse
Au fait et les assurances maladies comment se fait-il qu'elles n'aient pas réagi,on est plus à l'époque ou tout pouvait demeurer cacher faute de moyens financiers pour se déplacer et surtout par trop de travail et se faire du souci en croyant en toute bonne foi que l'enfant ne pouvait ressentir un quelconque ennui.Ce d'autant si les coups pleuvaient à la maison
on connaissait perfide albion désormais ce sera, Genève la puribonde !
toute belle soirée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 20/04/2013

Une seule certitude demeure la famille est en danger .Après avoir lu un texte sur le Nouvel Ordre parental branche du Nouvel Ordre Mondial préconisant je ne sais plus combien de nouveautés pour l'éducation scolaire et d'autres abjectitudes comme il vaut mieux une famille avec un seul parent ou 2 du même sexe,il est vrai que de nombreux cauchemards avaient enfin cessé mais à lire ce qui est fortement conseillé par des mouvances dont l'opacité n'est plus à démontrer il y a de quoi se faire du souci pour les enfants et les familles du futur qui est déjà aujourd'hui,puisque chaque jour est sensé représenter un nouveau siècle à venir

Écrit par : lovsmeralda | 22/04/2013

Les commentaires sont fermés.