20/07/2013

Suisse propre en ordre: vers un délit "d'abus de séduction ?"

femmevoilee.jpgA Dubaï, une femme occidentale est violée puis punie pour ce viol au motif allégué d'un "comportement indécent ».

A Zurich, les autorités cantonales se livrent- "pour leur bien "- à une orgie de ... tracasseries administratives à l'encontre des prostituées.

En France, un flic déclenche une émeute nocturne pour avoir voulu, conformément à la loi, « dévoiler » (par curiosité ?)  une femme voilée.

N'est-il donc pas grand temps, pour protéger les hommes de leur concupiscence dévorante  de limiter les pouvoirs de séduction des femmes sur la voie publique et de créer un nouveau délit « d'abus de séduction » ?


erection_rouge550.jpgEn effet, la Suisse qui multiplie ses lois liberticides en contraignant les citoyens à prendre des leçons de conduite de chiens, en interdisant de fumer dans tous les cafés, en luttant contre le «publisexisme", laisse courir sur la voie publique deux catégories d'"antisociaux"..,  Les cyclistes sont encore admis impunément dans la circulation générale sans avoir prouvé la moindre connaissance des règles de la circulation et les femmes peuvent déambuler librement dans l'espace public sans que la législation ne limite l'exposition de leurs chairs appétissantes aux yeux de tous les mâles.

Nos préventocrates embusqués à Berne, assistés d'une armée de juristes oisifs, ont encore bien du pain sur la planche pour régler les « abus de séduction » dans nos rues et sur nos plages (où il est déjà interdit de fumer !) Le principe de précaution devrait, là aussi, être respecté dans l'intérêt de l'harmonie sociale, actuellement menacée.

Lutter contre le dépôt sauvage de mégots sur les trottoirs, voilà une cause légitime qui mérite sanction !

Délivrer des permis de conduire leurs chihuahuas aux propriétaires de ces chiens nains, que voilà une mesure de précaution tardive mais nécessaire ! Obliger les pisciphiles à tenir au moins DEUX poissons rouges dans un bocal et non plus un seul - car il pourrait déprimer en solo - que voilà une interdiction nécessaire et bienvenue !

Le délit "d'abus de séduction" dont le critère central sera "le comportement indécent" s'impose.

Dans cet élan régulateur des moeurs, quel parti politique voudra-t-il bien épouser cette cause urgente, à la veille des élections cantonales à Genève ? (jaw)

lipstick.jpg

 

» Elément complet sur le site des Dissident(e)s de Genève (DDG)

19:18 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Joli!

Écrit par : Mère-Grand | 21/07/2013

Les commentaires sont fermés.