23/07/2013

Les Pirates, boucliers contre l'illetrisme informatique de nos élus ?

alexisrousseldetoure.pngNos débonnaires pirates genevois partent, sabre au clair, à l'assaut des idées reçues et des mauvaises habitudes contractées au fil des années par les abonnés au Grand Conseil. Ils veulent réveiller ceux qui dorment sur leurs lauriers depuis tant d'années dans la moiteur béate de leurs certitudes  !

Ils n'ont pas leur pareil pour agiter le bâton dans la fourmilière. Ils savent scruter sous le tapis de la démocratie, là où d'autres observateurs ne décèlent nul grain de poussière. Pendant que d'autres partis font soudain mine de s'étonner des lacunes du e-voting à Genève, eux, dénoncent en priorité les failles du système électoral... sur papier !

De surcroît, ils comptent en leur sein de nombreux spécialistes capables de restaurer l'ordre informatique en République et canton de Genève. Pour eux, il n'existe aucune boîte noire qui résiste à leur examen. Ces fouineurs, encore vierges de tout contact avec le pouvoir, représentent un potentiel d'innovation considérable dans les mœurs politiques locales.


piratenux.jpgNous aurions tort de les sous-estimer car, au-delà de leur appellation pince-sans-rire ( inventée par leurs adversaires à l'étranger !), leur philosophie et leur idéal sont en parfaite harmonie avec la nouvelle société fondée sur une "réalité augmentée". L'homme du XXIe siècle ne vit plus que les pieds sur terre en regardant les étoiles mais aussi dans le monde virtuel du Web, par écrans ubiquitaires interposés. Cette « deuxième réalité invisible » est omniprésente au point de représenter une menace intrusive et asservissante pour l'individu et la collectivité. La Suisse en fait la douloureuse expérience en constatant, quasi impuissante, la disparition d'une de ces valeurs : le secret bancaire violé par appropriation illégitime systématique de données sur le Web par la CIA, la NSA et autres officines étrangères de cette espèce.

Il a fallu un soldat Manning, un Assange et un Snowden pour que les yeux de la population mondiale  se dessillent et que les effets pervers, toxiques, du « tout au réseau » éclatent au grand jour.

Paradoxalement, c'est la présence d'une bonne poignée de tels débonnaires pirates, partis à l'assaut du Grand Conseil, qui nous préserverait des abus les plus intrusifs de tiers, pas toujours animés de bonnes intentions, dans les affaires privées du citoyen, de l'État, de nos banques, de nos entreprises.

gordianknot400.jpgCes singuliers pirates, ont déjà conquis des territoires politiques à l'étranger. Ils ont pour eux  le savoir, la fougue de leur jeunesse et leur capacité de dénonciation des abus en cours et à venir. Déjà, ils proposent les remèdes de "l'open source" pour se prémunir contre de nouvelles intrusions.

Leurs relations avec la crème de la crème des spécialistes en informatique à l'étranger font de ce nouveau  micro-parti un véritable bouclier potentiel de nos libertés.

moneyintheloo.jpgL'Etat de Genève s'est ruiné en mille logiciels douteux, pourris, viciés, inutilisables ou dépassés ( dont nul ne connaît le code-source) au fil des années. On ne peut plus faire le décompte des millions ainsi gaspillés en pure perte.

Il est grand temps que les élus de l'Exécutif et du Législatif (la plupart illettrés en informatique) se fassent assister par ceux-qui-savent pour les achats, l'exploitation, l'entretien, la mise à jour de logiciels stratégiques fiables et protégés.

L'ère des bonimenteurs américains vendant leur quincaillerie et leurs logiciels sans coup férir aux acheteurs ignares de l'Etat de Genève est révolue.

Au lieu d'aller plastronner au World Economic Forum à Davos (WEF) et se vautrer dans les mondanités stériles, nos autorités fédérales et genevoises seraient mieux inspirées de fréquenter les Conférences Black Hat. Savent-elles même de quoi il s'agit ?

L'idéal des providentiels "pirates" recoupe sur bien des points celui des Dissident(e)s de Genève (DDG). » Jugez en ici en lisant les buts des DDG... (jaw)

16:28 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Excellent et je suis totalement objectif, bien sûr !

Écrit par : Didier Bonny | 23/07/2013

Piratesque. Vous aussi, Jacques-André, êtes un vrai pirate.

Écrit par : Steve ROECK | 23/07/2013

@steve ROECK: Vous ne croyez pas si bien dire, mais oui... pirate (retraité):
http://tinyurl.com/caogfpt

Écrit par : jaw | 24/07/2013

Les commentaires sont fermés.