16/08/2013

Les Verts-Nuisants veulent taxer nos "jets"

greentoupee.jpgPour lire leur avenir, les Verts-Nuisants ont levé les yeux au ciel pour s'apercevoir tardivement que la population mondiale voyage désormais à bord d'avions munis de moteurs à réaction.

Lesdits avions ne sont perceptibles aux yeux de nos politiciens locaux qu'au moment du décollage ou de l'atterrissage. Ils échappaient donc jusqu'ici à la prédation névrotique des Verts-Nuisants, courbés sur leur guidon de vélos électriques.

Comme il n'est plus question ici d'invoquer la « fumée passive létale » pour en interdire l'usage, les avions devraient donc être punis-taxés. Simple, culpabilisant pour les voyageurs et déculpabilisant pour nos providentiels sauveurs de Gaïa !


greentoupee.jpgUne taxe pour pouvoir planter des milliers d'éoliennes dans nos paysages alpestres ou les installer, à la place des centrales nucléaires qui fournissent bon an mal an 40 % de notre énergie électrique en Suisse, assurant ainsi notre prospérité et le confort de nos bobos-urbains juchés sur leur bicyclettes électro-propulsées.

Notre ministresse épicène des Transports publics genevois va applaudir, à n'en pas douter...

Certes, l'époque où les militants "Verts" plastiquaient les pylônes de l'Energie Ouest Suisse (à bord d'une Volkswagen bleue) où recouraient au bazooka comme argument politique de choix, est révolue.

Dans une Europe en crise, infestée par le chômage et la misère, c'est tout ce que les Verts-Nuisants ont trouvé au fond de leur cervelle, victime du réchauffement climatique, pour taxer les hommes d'affaires, habitués à la business class et et nos armées d'émigrés, abonnés à Easy Jet. Quand l'imagination sombre au degré zéro, il suffit d'inventer une nouvelle taxe pour se donner bonne conscience tout en culpabilisant une catégorie de la population exposée à la vindicte publique. On comprendrait, à la rigueur, qu'une telle taxe supplémentaire bénéficiât aux démunis, impécunieux au point de ne plus pouvoir s'acheter un billet d'avion. Mais ça n'est pas le cas. Les bobos verts pratiquent la charité bien ordonnée qui commence par soi-même.

Une telle prédation ne servira, en définitive, qu'à calmer la névrose obsessionnelle de nos purificateurs, hygiénistes, donneurs de leçons, et autres rêveurs aspirant à reconquérir le Paradis perdu. Pas celui de Milton mais bien la chimère de bobos urbains naïfs, ceux-là  mêmes que l'on voit défiler sur nos trottoirs, juchés sur des vélos électriques alimentés par les centrales nucléaires dont ils veulent la mort à brève échéance !

Nos députés genevois savent à quel point nous devons notre prospérité locale et notre réputation internationale à l'Aéroport de Genève.

Ils sauront, à n'en pas douter, faire du menu hachis de la nouvelle prédation préconisée par les Vers-Nuisants lors de la dernière séance de la législature au Grand Conseil, en septembre 2013.

birkenstock_arizona_peat.jpgUne consolation tout de même : le dernier remède liberticide préconisé par ces naturophiles est un excellent épouvantail pour dissuader quiconque de voter pour ces parasites de Verts-Nuisants,  qui préfèrent le bonheur du phoque à la survie de l'Homme.

Oui, la machine à perdre est en marche pour un parti qui cumule deux tares: celle de la chimère verte et celle de la vénération des Birkenstock.

Demain, si on les laisse faire, ils seront bien capables de prélever une taxe sur les chaussures en cuir au motif qu'elles proviennent de la cruauté envers nos innocents  animaux:-) !

La Vert-Nuisance devrait cesser de vendre de telles indulgences à des fins ...anti-électoralistes si elle veut veut conserver sa sur-représentation au Grand Conseil. (jaw)

 

greenings.jpg


14:10 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

C'est une belle démonstration que ceux qui soutiennent ces thèses sont encore plus fermés que l'UDC.
Si on les écoute point n'est besoin d'aller voir le monde, la Suisse est si belle qu'il n'est pas nécessaire d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte.

Nos chardons suffisent à notre bonheur selon eux.

Il est vrai qu'il y a peu de travailleurs chez les Verts et beaucoup de fonctionnaires. Ils gagnent si bien leur vie qu'ils peuvent se payer des voyages sur d'autres compagnies que les low cost.

Ils oublient que cela nous permet d'aller voir la famille.

La nôtre est à 2000 kms la leur dans l'alpage voisin. Pas besoin d'avion, un vélo électrique suffit.

Écrit par : Jorge Ribeiro | 17/08/2013

Et ces têtes carrées vertes, donc inconsommables, oublient qu'un pylône d'éolienne c'est entre 400 et 500 mètres cubes de béton "plantés" dans notre verte nature.

Quand on sait que éolienne a une durée de vie estimée de 20 ans au plus (voyez les cimetières d'éoliennes aux Etats-Unis après 5 ans...) qui va aller enlever ces millions de mètres cubes ???

Les bobos pastèques avec les porte-bagages de leur vélo mécanique ? Vu qu'il n'y aura plus d'électricité !!!

Écrit par : Sir de St-Cyr | 17/08/2013

Ce pamphlet reflète bien l'incohérence de ce parti des Verts Nuisants qui se créent eux-mêmes des difficultés redoutées par eux d'ailleurs et dont ils seront seuls plus tard à porter le poids .
A force de chercher des poux ou y'en pas ,la peur du manque pour leur retraite et du tout ou rien ,les fait vivre dans une nébuleuses dont ils sortiront encore plus laminés que nos anciens .La peur n'a été jamais bonne conseillère et la fuite en avant ne l'est guère plus surtout si elle est imprimée dans leur cerveau grâce à la Googlemania autre maladie aux conséquences inconnues mais dont les stigmates de peurs irréels provoquent très souvent des maladies dites incurables!
Retraités ils auront ainsi tout le temps de se poser les bonnes question car ils n'ont rien à craindre pour leur retraite ,beaucoup d'anciens nés dans les années 40 sont déjà entrain de disparaitre
Aussi se retrouveront-ils tous seuls pour délibérer entre eux et pourront alors additionner les nombreuses sommes qui auront été dépensées pour contenter leurs caprices d'enfants gâtés et très souvent surcouvés et jamais contents.
Savoir dire non et tenir tête est la base même d'une saine éducation,il serait temps de l'appliquer pour leur montrer qui doit obéir vraiment et à qui ils doivent le respect dans notre pays ,lequel les a accueilli comme bien d'autres avant mais qui eux par respect n'ont jamais rien exigé en retour .On ne peut en dire autant de cette mouvance verdâtre

Écrit par : lovsmeralda | 18/08/2013

Ce n'est qu'une aide aux banquiers zurichois, comme avec le choix UNIQUE avec Swissair !!

Écrit par : Corto | 22/08/2013

Les commentaires sont fermés.