22/08/2013

Que vaut la pub des partis sur le Net ?

urnegenevoise.jpgComme on fait son lit on se couche. Comme on choisit son parti ...on en pâtit ! Un coup d'oeil panoptique sur la pub électorale des partis genevois sur le Net suffit pour comprendre que l'imagination ne les habite guère en matière d'argumentation, pas plus que pour leurs innovations graphiques. Trombinoscopes minuscules accompagnés de biographies en "pattes de mouche", c.à.d en ridicules caractères mauves pâles chers aux informaticiens. Lassantes litanies sur leurs buts idéaux et priorités. Si Nestlé et Coca Cola sombraient à ce niveau de pub, ils seraient rapidement en faillite. Quelques rares exceptions viennent démentir un constat glauque: nos dix partis et mouvements en lice pour les élections cantonales du 6 octobre 2013 ne savent pas se vendre sur le Net.
Dommage !

Le Gault &.. Michelin des Partis politiques n'existant pas, nous innovons et vous en offrons ici une version express, parfaitement subjective, celle du surfeur moyen.


 


udc.jpgUDC: Page d'accueil claire, lisible bien qu'un peu surchargée à mon goût. Je découvre parmi cinq carrés, celui intitulé: Elections 2013. Comme s'il s'agissait d'un thème secondaire. Ca doit être là. Je clique et tombe sur un papyrus déroulant qui s'ouvre sur un micro-portrait de sa blonde présidente, Céline Amaudruz. Qui est-elle ? Que fait-elle ? On n'en sait RIEN car la case réservée à sa bio est VIDE !!! Probablement que ce site est encore en chantier car il manque de nombreuses biographies. En revanche, certains racontent leur vie, d'autres sont plus pudiques et donc plus brefs. Très décevant pour le Parti de Blocher dont on dit qu'il a des moyens. Mais l'on murmure que l'UDC aurait une botte secrète et que le site électoral définitif serait plus animé. Pas le temps ni l'envie d'appeler le secrétariat. Donc, en l'état, je ne concède que 2 étoiles au site de l'UDC, tel qu'il se présente en ce 22 août 2013.

Corrigendum du 5 sept. 2013: Découvrant la nuit dernière le site complété de l'UDC-Genève, j'aurais volontiers accordé 3 étoiles de plus (= total de 5 étoiles!) pour ses 38 discours en video de ses candidats si les informaticiens responsables du site n'avaient commis une sottise majeure: la mise en valeur de DEUX affiches statiques en page d'accueil..avec un appel à " visiter le site de campagne "au lieu de valoriser les videos, seules du  genre parmi les dix partis en lice ! ! Après un premier clic, on débouche sur une première "cave" en DEUXIEME NIVEAU...où l'on peut "découvrir" les mêmes affiches, parfaitement statiques mais  en grand format ...On a la curiosité de descendre avec l'ascenseur dans la page: on découvre encore de simples textes statiques. On a la tentation de revenir en page d'accueil... mais là, en écarquillant bien les yeux, en découvre ...à la loupe, en tête de page, en minuscules caractères la mention..."Candidats" avec un menu déroulant menant soit vers ceux du Conseil d'Etat soit ceux du Grand Conseil. Je commence par cliquer sur ceux du Grand Conseil...Nous sommes déjà au troisième sous-sol de cette singulière architecture. Apparaissent enfin les portraits des candidat(e)s ! Mais ce n'est pas tout: en cliquant sur chacun des portraits, on découvre qu'il faut  cliquer encore une fois pour accéder au 4 e sous-sol (!) pour avoir enfin  la video et le discours de chaque candidat ! Nous sommes arrivés sans fil d'Ariane jusqu'au tréfonds du labyrinthe en trois dimensions... Et là, ces merveilles de videos des candidats, dissimulées avec un art consommé dans les abysses, apparaissent  enfin. Chaque candidat tient un bref discours filmé sur sa thématique préférée. C'est parfait ! Mais diantre, pourquoi ces crétins d'informaticiens ont-ils tout entrepris pour cacher ces merveilles au 4 e sous-sol alors qu'elle devraient être cliquables en PAGE d'accueil, à la place des affiches statiques, par exemple. Un exemple de la sottise intégrale chronique des boîtes d'informatique qui parent au plus pressé mais qui savent fort bien qu'en poussant les surfeurs en deuxième niveau déjà, on en perd la moitié ! Alors en quatrième niveau, bonjour les dégâts !  L'UDC vient de créer la parfaite martingale pour PERDRE des suffrages ! Certains trouveront motif à s'en réjouir. C'est le pire exemple de dissimulation de l'essentiel que j'aie enregistrée depuis que je surfe sur le Net, à savoir 1993 ! Mais l'on suppose que l'on peut compter sur la dynamique présidente de ce Parti pour pousser un coup de gueule et faire corriger ces monstrueuses bévues sans délai. A moins que ce jeu de cache-cache n'ait été conçu par un militant du Parti, un amateur bénévole agissant pro bono. Dans ce cas là, mon indulgence est immédiate et intégrale. On ne saurait en exiger autant d'un amateur que d'un professionnel.

Dernière remarque: sur le même site de l'UDC, en page d'accueil, on trouve aussi un rectangle illustré d'une photo de la salle du Grand Conseil avec la mention: "Elections 2013". Je clique: photos et biographies des candidats. Classique sauf...qu'il manque plus de vingt biographies des candidats depuis plusieurs jours. Hi ! Hi !

Conclusion: le Parti Pirate a été assez sage pour accepter mes critiques et corriger son site dans le sens indiqué. L'UDC devrait en être capable aussi. Y aurait-il un saboteur sur le site de l'UDC-Genève pour qu'autant de bêtises aient pu s'y accumuler ?

Voici le joyau du site UDC caché en ...quatrième niveau (cave) :

captureecrandes38.jpg











» Les 38 videos des candidats UDC sont accessibles directement ici

 

NB: La Présidence de l'UDC, interrogée,  nous rassure: son joyau figurera en page d'accueil dès...lundi prochain, le 9 septembre . Le site de l'UDC conserve donc ses chances de gagner des étoiles:-) !Voici déjà un bon point à l'UDC en attendant lundi !

CORRIGENDA du 13 septembre: Le site de la section genevoise de l'UDC vient de gagner 3 étoiles d'un coup, ce qui porte son total à 5 étoiles, le maximum possible à notre palmarès ! Ce qui lui vaut cette avance, c'est d'avoir su corriger, bien que tardivement, sa page d'accueil. Désormais, sous la photo de la présidente, on trouve (enfin !) "Videos des candidats". En cliquant sur cette espace clairement désigné, on débouche (enfin) sur les 38 videos des candidats. Sans plus à devoir explorer les sous-sols labyrinthiques du site.  Si des "demi-étoiles" pouvaient être ajoutées ou retirées dans notre système de notation, nous retrancherions une demi-étoile pour être allé ... tardivement à Canossa.

 

stars.jpg

 

 

 

 

 

 

 

plr.jpg



PLR: ce site offre une bonne vue synoptique. Tons pastels. Une femme (Izabel Rochat, je crois) est flanquée par les géants Maudet et Longchamp. La faible femme, ancienne super-fliquesse, méritait-elle de tels gardes du corps:-) ?

Les membres de ce trio s'affirment "dédiés à Genève". J'obéis et "clique ici pour découvrir le site de la campagne". Une video de Longchamp. Je clique: 4'47 " ! Trop long. Pas de temps à perdre. Je découvre qu'on nous promet des autorisations de construire accessibles en trente jours. Je ne clique pas car je n'y crois pas. Je reviens en arrière et découvre plusieurs groupes de militants, chacun dédié à telle ou telle cause prioritaire. Ca défile de gauche à droite. Impossible de cliquer pour suspendre le mouvement. Je clique sur un minuscule rectangle et découvre enfin tous les candidats. En cliquant encore sur une tête du trombinoscope, j'obtiens la photo du candidat et sa bio.

Du classique. Clair et bien documenté. Je reviens à la page Une et découvre "La cuisine électorale, revue satirique du PLR les 12 et 13 septembre". Très original. On ne peut hélas pas acheter de billets online. Location: Balexert et service culturel Migros. Donc un bon site mais il faut du temps pour en comprendre la logique, cliquez, revenir en arrière, etc. Je lui accorde 3 étoiles (sur cinq) et j'y reviendrai pour revoir la bio et les arguments de députés que j'affectionne particulièrement: Michel Ducret, Yvan Slatkine, Jean Romain, Barrilier, Nathalie Fontanet, etc.


lesverts.jpgLes Verts: Page d'accueil très sobre et dépouillée. Les candidats apparaissent en UNE et défilent en une longue théorie de portraits-couleurs. Le cortège avance très lentement mais on peut l'accélérer en cliquant sur une petite flèche. Au hasard, je teste et tombe sur Michèle Künzler. Son portrait apparaît ainsi qu'un long texte en minuscules caractères. Pas le temps ni l'envie de lire. Je la zappe en pensant qu'elle est l'architecte de sa probable non réélection. Ses HUBS qui imposent des transbordements aux TPG l'ont fait haïr. Je n'aime ni sa voix ni son accent. Elle me hérisse. Et si cette théologienne montait en chaire pour nous faire la morale, je sortirais sans délai de son église:-) Navré mais je ne suis pas responsable de mes allergies. Donc: 2 étoiles au site des Verts pour sa simplicité. Pour leur idéologie : 0 pointé.

mcg.jpgMCG: La page d'accueil au 22 août 2013 est un fouillis. Champollion y eût perdu sa Pierre de Rosette. Des videos et des photos sont présentées. C'est si mauvais que je renonce à décerner des étoiles car ce site paraît manifestement en chantier.  Le Gauleiter est-il fatigué ? Les graphistes, informaticiens, penseurs, harangueurs et bretteurs  du MCG sont-ils en vacances ? Le MCG nous avait habitués à mieux. Il est vrai que leur pub sur les véhicules des TPG est fort visible. Mais est-elle efficace ? Ni le temps ni l'envie de téléphoner à leur secrétariat pour éclaircir le galimatias de leur page Internet. Décevant.


Parti socialiste genevois.jpgParti socialiste: Suis accueilli par dix-sept rectangles thématiques en page d'accueil. Pas d'indice pour savoir où découvrir les candidats. Je clique sur un ou deux rectangles, dois revenir en arrière. En suis agacé. Le site n'est-il pas terminé ? Encore un dernier essai sur un rectangle indiquant "Avec les socialistes, faites la différence et...en tout petits caractères " Vos candidats"... Apparaît la page Une d'un journal en ligne. Dès ce stade, très facile de tourner les pages. Clair et efficace. Mais pourquoi ce journal complet est-il caché au milieu de 17 rectangles en page d'accueil? C'est comme si un pâtissier cachait ses croissants dans un tiroir. pour ne pas devoir les vendre. Ce joyau graphique du "journal online" est bien caché. Je clique sur un ou deux candidats, découvre des tronches peu sympathiques et referme l'opus. Trois étoiles et demi pour le journal, bien qu'il soit caché au fond du fouillis de la page d'accueil.

pdc.jpgPDC: Suis accueilli par une image montrant des boutons décorés de divers motifs. Incompréhensible. Et là je suis attiré par la mention "Notes de campagne 1 " . Je clique et ça ne débouche sur...RIEN ! Je reviens en arrière et découvre, parmi d'autres mentions, sans graphisme particulier , "nos candidats". Je clique. C'est là : Tous les candidats apparaissent de manière synoptique.( Il aurait fallu que le PDC fournît un GPS pour se repérer dans son Dédale.) Les portraits en noir-blanc (très original et...attirant !) . Derrière chaque portrait: une quinzaine de lignes à lire seulement. Ouf ! Pas d'abus textuaire ici. Une missa brevis, en somme...Ca nous change. 3 étoiles pour la vue synoptique des candidats (papyrus déroulant) . Un bon point pour les pix en noir-blanc. Et un autre pour la brièveté des textes. Donc, je mets 3 étoiles à titre d'encouragement !



parti pirate.pngParti Pirate: La page d'accueil est d'une sobriété inquiétante. Pour accéder aux candidats, il faut savoir que le rectangle CE mène aux candidats au Conseil d'Etat et que celui, qui ne paie pas de mine non plus, intitulé GC mène à la liste des dix-sept candidats au Grand Conseil. Le public est-il censé connaître ces acronymes en deux lettres ? Un truc pour initiés. Je clique sur le cryptique rectangle GC et là, je vois que nos pirates sortent tous la tête par les hublots ! Je ne reconnais personne sur la photo d'ensemble des candidats. Le document équivaut à deux timbres-poste. Je prends ma loupe. Je ne vois pas mieux. La photo de groupe ne peut être agrandie. Peut-être que nos pirates ne veulent-ils pas qu'on les reconnaisse:-) ? Nos pirates auraient-ils quelque chose à cacher pour qu'ils se dissimulent ainsi ? Sur la même page, en revanche, je descends avec l'ascenseur et découvre alors chaque candidat, l'un après l'autre (papyrus déroulant). Très clair, très sobre et informatif. Ils sont presque tous sur Twitter et sur Facebook. Navigation ultra facilitée...ce qui n'est guère étonnant pour des pirates. Je leurs mets 3 étoiles seulement pour les punir de leurs acronymes pour initiés GC et CE et pour leur micro-photo de groupe. 3 étoiles mais pourrait mieux faire. Notamment sur Youtube... Mais ce Parti doit être le plus impécunieux de tous. Bravo pour leur courage. Leur idéologie de la protection de la sphère privée me plait beaucoup.  (Depuis la publication de ce texte, les pirates ont corrigé et amélioré leur site dans le sens indiqué: on peut VOIR lesdits candidats pirates de près ! Cette amélioration considérable leur vaut une étoile supplémentaire, ce qui porte notre appréciation du site du Parti Pirate à QUATRE étoiles ! Bravo !) Depuis lors, Le Parti Pirate distribue des loupes (lentilles de Fresnel) en format "carte de crédit" pour permettre aux citoyens de décrypter les listes de candidats, imprimées en caractères minuscules sur les bulletins imprimés par la Chancellerie de la République et Canton de Genève...

partipirate.jpg



vertsliberaux.jpgVerts-Libéraux: Page d'accueil fouillis. Il est vrai qu'ils nous offrent une loupe pour mieux décrypter leurs messages ! En tête de page, en petits caractères: " Elections cantonales". Je clique. Je vois , empilées, une pomme, un abricot et une poire et une feuille verte recouverte de rosée. Des végétariens ? Et suis invité à " Retrouver l'équilibre des sens avec les Vert'libéraux grâce à la vue, à l'ouïe, au toucher, à l'odorat et au goût." Très poétique et...psycho-somatique. Pas moins de 10 buts idéaux sont proposés par ce parti, véritable oxymore. Le premier but ? "Une Genève qui protège son environnement, essentiel à notre bien-être". Je n'y crois pas et referme ce site avec agacement. Joindre les bienfaits du capitalisme en en dénonçant les abus ? C'est tirer à hue et à dia. Je zappe. 1 étoile pour le travail accompli par ces néo-schizophrènes.

questionmark.jpgExtrême-gauche: Une chatte n'y retrouverait plus ses petits. Quel mot-clef dois-je insérer dans mon moteur de recherche Startpage pour les trouver: Solidarités ? Ensemble à Gauche ? PdT ? Les communistes ? A force de s'entre-déchirer, ces composantes ont signé la perennité d'une extrême gauche divisée. Je n'ai pas trouvé le site électoral de ce groupe de candidats. 0 étoile pointé ! Encore un effort, camarades !

Addendum: Le 26 août 2013, l'ATS diffuse un communiqué d'Ensemble à gauche. Sur le site de cette appellation, on trouve un communiqué datant  16 avril (de quelle année ?). Un signe annonciateur ?

Addendum du 6 sept. 2013: " Ensemble à gauche semble ne pas avoir de site WEb sous cette appellation ...mais l'on trouve un site sous le nom d'une de ses composantes ("Solidarités") et même une video montrant l'occupation d'un appartement en ruine. Le cinéaste qui tient sa caméra de la main gauche pourrait faire appel à la solidarité de ses camarades pour s'acheter un trépied. Après le copier-coller, voici le tourné-bougé...

ensembleagauche.jpgLe 27 août 2013: Je découvre une idée originale de ce parti: le petit train symbolique piloté par Rémy Pagani. J'accorde une étoile et demi pour cette idée originale, drôlatique et non deux étoiles car les auteurs n'ont pas été capables de tourner une video avec un smartphone et de le diffuser sur le Net.


pierre_14_avec_corr_couleurs_normales.jpgEt voici, avec retard -  car ce solitaire se cachait au fond de la forêt épaisse du Net -  la candidature unique, altière et solitaire de Pierre Jenni , candidat au Conseil d'Etat qui se rappelle à nous. Sa pratique de la démocratie en solo est touchante et force le respect. Son site est sobre, clair, très lisible bien qu'on s'y heurte encore à ces misérables micro-caractères auxquels les informaticiens sont "addicts". Et je clique sur la rubrique "Coût de la santé" car cette expression me hérisse. La santé ne coûte rien, en effet ! Il s'agit du coût de la médecine, bon sang ! Les businessmen en blouse blanche sont parvenus à euphémiser la réalité en tordant le langage pour rendre la prédation de la LAMAL plus supportable ! Combien d'étoiles ce site web mérite-t-il ? Là, je suis très embarrassé. Tiens, si je créais une nouvelle catégorie de notation ? Au lieu des étoiles, je pourrais décerner des lunes et des demi-lunes et des quarts de lune ! Voilà qui est fait: le site de Pierre Jenni mérite une pleine lune ! Qu'il est agréable d'être membre unique du jury que l'on a créé en solo pour distribuer joyeusement étoiles et lunes :- ) !

 

pbd.jpgParti Bourgeois Démocratique (PBD): Le site le plus minimaliste de tous !  Curiosité ethnographique à visiter pour y croire ! Peut-être se dorent-ils le poitrail à la plage en refusant le combat:-) ? Ou caressent-ils EWS dans le sens du poil :-) ? Ou attendent-ils que des sièges au Grand Conseil leur tombent dans la bouche comme des cailles rôties ?

armesgeneve.jpgSite de l'Etat de Genève: La page d'accueil ne mentionne nullement les élections cantonales ! Faut le faire ! Tous en vacances ou en train d'attendre leur PLEND ou la retraite ...ou les prochaines vacances ? Trop tôt pour parler des élections et trop tard pour envoyer les listes d'initiative à Berne :-) ?Le but de ces laborieuses et coûteuses opérations n'est-il pas d'inciter à lire ...et à élire ? Encore un effort, Madame la Chancelière ! 0 Etoile.



exhausted.jpgConclusion: Je viens de gaspiller un temps précieux au survol des sites électoraux en leur état au 22 août 2013. Je suis déçu. On laisse la main aux informaticiens là où nos graphistes et nos rédacteurs devraient avoir l'autorité. Ce qui compte, c'est la lisibilité et la clarté dans la logique des sites et non pas les fioritures colorées et tout ce qui emplit les pages "pour faire joli". Le but de ces laborieuses et coûteuses opérations de pub  n'est-il pas d'inciter à lire ...et à élire? Et si je me lançais maintenant dans une analyse comparative des arguments des Partis:-)? Pour jauger du degré de vraisemblance et de crédibilité de leurs programmes en regard des prestations et des résultats de la dernière législature en date ? En décernant des étoiles, des lunes ...et des bonnets d'âne et des nez de Pinocchio:-) ? Chiche ?

Si l'imagination n'est pas au pouvoir sur les sites, comment le serait-elle dans nos parlements ? (jaw)

 

startingblock.jpg

Prochain épisode, dans quelques semaines: Duraton jauge la pub-papier des Partis...comme en octobre 2011.

16:28 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

Commentaires

Et bien il faudra faire un petit effort supplémentaire pour trouver enfin du frais : www.pierrejenni.ch

Écrit par : Pierre Jenni | 23/08/2013

Monsieur le Candidat,

Voilà la lacune comblée. Et vous venez, probablement sans le savoir, de gagner une "pleine lune" dans la nouvelle catégorie de prix que je viens de créer, comme président et juge unique du jury que j'ai créé, moi aussi, en solo.
J'attends encore de découvrir le site de l'extrême-gauche qui semble se faire fort discrète. Rase-t-elle les murs :-) ?

Avec mes meilleures salutations et voeux pour que vos efforts soient couronnés de succès.

Écrit par : jaw | 23/08/2013

Le pire, c'est que j'ai pensé à vous en écrivant ce titre "Coûts de la santé".
J'ai donc hésité une seconde car j'ai bien aimé votre coup de gueule. Et puis je me suis ravisé car dans le terme "coûts", il y a plus que du bassement pécunier. Il y a l'investissement personnel pour prévenir plutôt que guérir. L'hygiène de vie implique une certaine forme d'investissement qui peut coûter en efforts, mais qui apporte tant sur le long terme.
Merci pour votre ajout tardif.

Écrit par : Pierre Jenni | 23/08/2013

Ah oui encore un petit truc. Je pense que vous apprécierez cette contribution : http://www.pierrejenni.ch/blog/30-fume-cest-legal

Écrit par : Pierre Jenni | 23/08/2013

... décidément vous m'inspirez un max. A propos de ces micro-caractères.
Je viens de prendre un centimètre pour vérifier et bien figurez-vous que les caractères de votre blog sont sensiblement plus petits que ceux de mon site.
En revanche, c'est vrai que je n'utilise que parcimonieusement le gras pour souligner ou pour les titres.

Écrit par : Pierre Jenni | 23/08/2013

Très bonne analyse. J'adore et partage
BRAVO

je profite au passage pour félicité Pierre Jenni, d’être sensible a la critique des autres pour s'inspirer et améliorer, cela est rare en politique genevoise. Bravo

Écrit par : Steve ROECK | 24/08/2013

J'aime beaucoup votre manière de voir les choses. Je vous mets cinq étoiles pour un texte qui m'a captivé ;-)

Vous parliez d'oxymore en ce qui concerne les Vert'libéraux, je pense que la plus grande incohérence est le "Ensemble" dans la constellation de l'extrême-gauche genevoise.

Écrit par : Diego Esteban | 24/08/2013

...

Excellent !

Merci de nous avoir mâché le travail, d'avoir élagué cette forêt vierge pré-électorale. Et puis c'est une excellente idée que d'avoir associé étoiles et lunes dans votre appréciation. Cela va probablement vous attirer pas mal de sympathies ;-) ...

@ Pierre Jenni :

Votre usage parcimonieux "du gras" va faire un tabac auprès des végétariens, adversaires acharnés du cholestérol ... ;-)

Bonne journée à tous et mes excuses pour ces impertinences !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 26/08/2013

Que vaut la pub des partis sur le Net ? : ScriptaVolant

Écrit par : ob27.com/themese/ob27/images/readme9.html | 07/11/2013

Les commentaires sont fermés.