20/10/2013

Fanfaron ou Derviche ? Il faut choisir Céline !

 

 

poetrydeux.jpgEric-le-Matamore savoure son heure de gloire.

Mauro, tel un derviche, sept fois tourne sa langue.

 Dans ce duo de choc, qui est le faire-valoir ?

 Tous deux avec talent pratiquent la harangue.

 Quolibets et slogans, invectives et hourrah

En rafales ils nous tirent contre les scélérats.

 


PENINK.jpg

Leur rhétorique est simple : ils fustigent les gueux,

Les coupables et intrus, venus d'outre-Genève.

Les écarts et bévues et propos trop fougueux

Le premier les corrige en brandissant son glaive.

 

Dans leur ligne de mire : le haut Conseil d'Etat

Sur les sièges duquel poseraient volontiers

Leur séant fatigué de nouveaux potentats.

Pas de quoi se noyer dans l'eau du bénitier !

La mosquée n'est pas loin et le bar-à-whisky

De salon où l'on cause se mue en lieu exquis.


Pour gravir les degrés de la nouvelle Olympe

Je te pousse et bouscule et Céline j'exhibe

Entre nos deux carrures pendant que là j'y grimpe

En adressant au peuple ma meilleure diatribe.

L'ascension est ardue car la cordée à deux

Ne s'accommode pas de stratagèmes hideux.

 

Nouvelle force vive, le duo est trio !

En son sein il nous couve une femme-bretteuse

Et rhéteuse aguerrie et qui n'est point menteuse:

A la hache peut trancher deux chefs sur le billot !

La blonde au verbe haut trouverait ça normal

De triompher aussi sans causer quelque mal.


Dans l'embarras, mais oui, les candidats nous plongent

L'un sera sacrifié mais on ne sait lequel...

Une femme au pouvoir et tout sera nickel !

Chassons de nos esprits les doutes qui nous rongent

Et élisons Céline en laissant en chemin

Deux prétendants féroces avec leurs jeux-de-main :

Ils ont zappé Delphine sans verser une larme.

Faisons place à la femme, à la ruse et au charme

Plutôt qu'à un duo, héros du Parlement :

Juré, promis, c'est vrai ! En enfer si je mens !

 

Fanfaron et derviche : maintenons le binôme.

Isabel en son trou, ne bronche pas un cil.

Une femme il nous faut au sommet du royaume

La décision est prise... Pas besoin d'un Concile !

 

Vous trouvez ça normal d'éradiquer les femmes

Au motif qu'elles seraient de joyeux ustensiles

Pour orner les affiches comme autant de missiles ?

Zappons à notre tour ces procédés infâmes

Et portons au pouvoir la vaillante Céline

Et redonnons au peuple un coup d'adrénaline !

afficheudcce.jpeg

» Céline s'adresse à vous en prose ici...

 

celine_amaudruzencampagne.jpg


 

04:49 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Bravo pour ce joli poême si bien écrit ! J'ai beuacoup apprécié la forme ; sur le fond par contre, je suis beaucoup plus sceptique :

une vraie "Ode à Céline" que je ne peux partager : si la "blonde" a des arguments auxquels certains ne peuvent rester insensibles, on doit admettre qu'elle n'a ni le niveau ni le bagage pour un tel poste (elle ne serait pas la première, admettons-le)

J'ai tenu jusqu'au bout de son message par vidéo : un discours sans queue ni tête, une suite d'évidences mises bout à bout mais rien sur la façon dont elle attaquerait et résoudrait ces problèmes.

Le meilleur est pour la fin : alors qu'elle vient de s'insurger contre la surveillance électronique "Big brother is watching you" on constate qu'elle utilise une adresse mail gmail.com, qui est une des messageries les plus touchées par les activités de la NSA !!!!!

En tant que conseillère nationale et cadre dans une grande banque, Céline Amaudruz a, à mon avis, déjà largement dépassé le principe de Peter. N'oublions pas que, souvent, plus c'est trop !!

Bien à vous

Écrit par : A. Piller | 20/10/2013

@A. Piller: cher monsieur. ben moi, je trouve que de causer sur tant de sujets sans papier devant une télé sans se tromper, c'est déjà pas mal. Faites-en autant ! Moi, je suis d'accord avec les "pirrates": ils disent qu'il faut une femme - une vrai - au Conseil d'etat a geneve. Ils ont réson ! Les deux lascars, on les connaît déjà. Je veux du nouveau. Je voterai céline amaudru sans héstitation.

Écrit par : Jean-Jacques Rusterholz | 20/10/2013

@ Jean-Jacques Rusterholz : N'oubliez pas que depuis bien quelques années les prompteurs ça existe ! Il suffit de lire un texte qui se déroule au-dessus de la caméra :-) et ni vu ni connu !! Demandez à Darius Rochebin ce qu'il en pense ! Et je ne sais pas combien il a fallu de séquences pour faire cette vidéo !!
Mais je respecte totalement votre vote !! Bonne chance

Écrit par : A. Piller | 20/10/2013

Z'aimez pas beaucoup les femmes me semble-t-il puisque vous déniez même à la jeune candidate ses talents d'oratrice en direct sur Léman Bleu, à la télé RTSun et surtout à la tribune du Conseil national. J'ai vu les 38 videos des candidats UDC aux élections. Les prestations sont inégales, certes, mais je préfère voir l'expression des gens pour lesquels je vote - et entendre leur voix qui révèle aussi beaucoup dans le non-verbal, que de les élire la tête dans le sac.

Je trouve les arguments de Céline Amaudruz excellents , percutants et convaincants. Et j'ai voté et je voterai encore pour elle pour le Conseil d'Etat. Chacun ses goûts, Monsieur Piller:-) !

PS: Vous ne pipez mot sur Isabelle Rochat qui ne prend aucune risque puisqu'elle ne s'exprime pratiquement jamais !

Écrit par : Anne Bromfield | 21/10/2013

Les commentaires sont fermés.