22/10/2013

Malade cardiaque expulsé d'une clinique genevoise: il fumait aux W-C !

kickass.jpgDénoncé par une infirmière canadienne, un malade cardiaque genevois, en traitement à la Clinique genevoise de Montana (VS), est expulsé de l'établissement au motif futile qu'il a fumé dans les lieux d'aisance ! Ce récidiviste, souffrant de comorbidités  (il avait déjà été surpris une première fois en train de commettre le même "crime" !), a été frappé de plusieurs malaises sur le chemin de son retour forcé. La clinique en question, placée sous la houlette de P.F. Unger, conseiller d'Etat et président du DARES, est dotée de "fumoirs". Le fumeur cardiaque renonce à ces "cagibis" qui le réduisent à ses yeux à un état de "paria", de "parasie". Comme on le comprend ! Ce traitement "exclusif" de persécution frise la non-assistance à personne en danger. Souffrant de dépression et d'angina pectoris, M. Bucher a l'intention de protester par écrit contre cet acte d'une inconscience indicible. Soigner par l'expulsion, voilà les méthodes Unger anti-fumeurs ! Bravo à toutes ces blouses blanches ! Les Dissident(e)s de Genève (DDG) élèvent une vive protestation contre ce singulier traitement "médical" payé par nos cotisations exorbitantes à la caisse-maladie obligatoire ! Vite un psy ou une... socio-thérapeute pour soigner ces médecins dévoyés !

hertstetho.jpg


» Malade cardiaque genevois expulsé de la Clinique de Montana: il fumait aux W-C !!! (VIDEO ACTIVE maintenant !!!)

18:57 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Cet excellent pamphlet peut rappeler à d'anciens patients et sans doute à de nombreuses infirmières un super chirurgien malheureusement décédé trop vite qui toraillait comme un pompier et qui prenait des nouvelles de ses patients opérés en courant avec une cigarette cachée dans son dos.
Ce qui confirme bien que ce sont les meilleurs qui partent toujours en premier .C'était il y a 40 ans,je doute fort qu'en des temps ultérieurs on parle avec autant d'amour et de respect des têtes couronnées qui cherchent à nous dicter à nous adultes ce qui doit ou ne peut pas être!
Et quand on est retraité la lucidité fait dire à beaucoup ,pourquoi courir chez le médecin,lui trouvera ce qu'on préfére ignorer et continuer de vivre sans nous plaindre. De toutes manières pourquoi soigner une cause perdue d'avance ,un ancien qui continue de fumer connait tous les risques et sait rester conscient de ses propres responsabilités .En ne sortant plus,il ne pollue pas les autres et vit en osmose avec lui-même.On ne va tout de même pas mourir en bonne santé? ce serait vraiment bête et stupide
merci pour votre blog

Écrit par : lovsmeralda | 23/10/2013

L'infirmière est canadienne, donc nord-américaine. En premier pourquoi ne pas avoir des infirmières suisses à Montana? Deusio, ces nord-américains nous font ch... avec leur politiquement correct.

On a viré le patient reste plus qu'à virer l'infirmière. La délation est une peste pire que la fumée!

Écrit par : SIMON DURANT | 24/10/2013

Les commentaires sont fermés.