30/10/2013

La carte forcée des Partis politiques: ça suffit ! (I/II)

cuisinier.jpgCa suffit ! Ils ne nous laissent pas le choix. Ils veulent nous imposer leur indigeste plat de jour. Ils nous tendent leur carte forcée. Un peu plus ...et ils nous saisiraient à la gorge pour nous imposer leurs candidats en bloc !

Leur insistance me peine et me fâche. La composition de leurs menus est variée à souhait, certes, mais la qualité des ingrédients varie selon l'enseigne de chaque auberge. Et si je manque d'appétit, je ne tolère pas d'être alimenté de force.

Oui, après tant de semaines d'attente, de proclamations Urbi et Orbi, je finis par ressentir comme un trop-plein au niveau de mon cardia et de mon pylore. L'indigestion de propagande menace. Du tartare rouge de Chez Rouge aux crudités vitaminées vertes de chez Vert, le choix est vaste comme le désert de Gobi. Je ne goberai donc point le hâchis Parmentier du Eintopfbrühe aux cinq épices de l'Entente pas plus que n'avalerai goulûment le millefeuille à trois-couches de la Force Nouvelle.

Le plat du jour compact qu'ils me brandissent sous le nez ne me convient pas. Je vais le leur prouver dans le secret de l'isoloir.


Jwyden.jpg'ai tout le temps de réfléchir puisque qu'en ce 30 octobre 2013, alors que ma femme me nargue en brandissant fièrement son bulletin électoral que la Chancelière  de notre République et Canton vient de lui envoyer, je ronge encore mon frein en attendant le mien. Peut-être que le Bureau de l'Egalité a voulu servir les électrices avant les électeurs ? Et rétablir ainsi, là aussi, une égalité chancelante ?

Avec tous les autres enfants gâtés de Genève, face à l'embarras du choix, je déjeunerai donc " à la carte" et me réserve le droit de commander une exquise tranche de tortue en son bouillon  (comme jadis au Café Royal, à l'Aldwych, à Londres, un soir de brume) si cela me chante. Le gavage compact recommandé par tous les Partis politiques me donne la nausée.

Picorons donc ensemble et choisissons les meilleurs crus pour accompagner nos choix gastronomiques. Au rebut les vaniteux, les incapables, les prolixes, les oiseux, les chimériques et les menteurs. Sabotons avec plaisir leur "casting" arbitraire et autoritaire !

nettoyertable.jpgMa méthode consiste à écarter d'abord d'un large revers de main celles des formations qui ont gravement  lésé l'intérêt public au cours de la dernière législature, le PS en tête: donc pas de Cigale ou autre, à mon menu. C'est le Parti des Rielle & Consorts qui ont propagé le mensonge à la "fumée passive létale" . Conséquence: le nombre des maladies cardiaques et respiratoires a AUGMENTé à Genève depuis la chasse aux fumeurs. Il en va de même de la consommation de cocaïne: Genève et Zurich sont désormais les villes où il s'en consomme le plus ...en Europe. La poudre blanche n'émet ni odeur ni fumée mais est autrement plus addictive que le tabac ou sa chimérique "fumée passive létale".

Bravo aux Roses liberticides qui forcent des septuagénaires de mon espèce  à fumer sur les terrasses de café, exposés aux intempéries et ce n'est là qu'un des effets liberticides de la doxa socialiste dévoyée. En 1992, c'est ce même parti qui s'époumonait à nous faire accepter l'adhésion de la Suisse à l'Espace Economique Européen (EEE) (avec le Parti radical , en choeur !), antichambre de l'Union européenne dont on voit les ravages en Grèce, au Portugal, en Espagne. On s'y suicide à cause de la misère ambiante apportée par l'euro et son cortège de lois et de normes imposées par l'Hydre de Bruxelles. Donc zappons avec allégresse une Cigale , militante au NOMES vingt et un an après l'échec de l'expérience ratée! Où en serions-nous aujourd'hui si nous avions suivi les objurgations de ces faux prophètes ?

forcenouvelle.jpegCeux-là, mus par une Force Nouvelle, avec la même persistance dans l'erreur,  ont zappé l'une de mes candidates, Delphine Perrella Gabus, pourtant bien placée au premier tour ? Je vais le leur faire payer... Hi ! Hi !



Les Verts-Nuisants ne me paraissent guère plus appétissants, même si Robert Cramer et David Hiler se sont révélés d'excellents magistrats, contrairement à leurs troupes cyclo-portées et propulsées à l'énergie électrique d'origine nucléaire à hauteur de 40 % !

partipirate.jpgJ'avais noté la présence d'excellents candidats au sein du Parti Pirate, du Parti Bourgeois Démocratique (PBD) et même chez les Verts-Libéraux. Ils n'ont hélas pas franchi la barre du quorum de 7 %. Je ne peux donc voter pour eux. Le remède ? Approchons ces partis sans délai pour lancer une initiative populaire cantonale pour abaisser le quorum . Il n'y a aucune raison d'exclure les bons éléments du Grand Conseil. Il faut plusieurs couleurs pour former un arc-en-ciel.

ensembleagauche.jpgEt si je scrutais la liste d'Ensemble à Gauche ? Ouais...des chevaux de retour...dont certains sont très privilégiés sur le plan matériel. Des révolutionnaires en peau de lapin.  Des vociférants privilégiés dont le loisir favori est de hurler leur mal de vivre au Grand Conseil et sur la voie publique. Des abonnés incitant aux grèves de fonctionnaires, leur nouveau prolétariat à protéger en priorité. Je ne vote donc  pas pour eux mais considère leur présence divertissante et provocatrice au Parlement. Comme une épice pour relever un plat souvent fade:-)Mais il me vient à l'esprit que ceux-là ne présentent aucun revenant au Conseil d'Etat. Ouf !

Voilà... J'ai déjà bien nettoyé ma table. Je déplie ma serviette et m'apprête à passer la commande. On s'impatiente apparemment dans les cuisines...

chatnoir.jpgAh oui, j'allais oublier: pourquoi pas des candidats de l'Entente ? Barthassat me paraît très humain et sympathique. Avec lui, je partage l'amour des chats mais est-ce une raison suffisante pour le porter au pouvoir ? Je me ravise: ce clan PLR-PDC est trop composite à mon goût. Quoi qu'il en soit, ils ont la fringale et veulent tout bouffer. Je souhaite qu'ils placent quelques candidats mais non pas CINQ ! Donc ils ont potentiellement assez de voix pour pouvoir se passer de la mienne.

Ce sera tout pour aujourd'hui, au terme de mon travail de dégrossissage raisonné.

J'attends mon bulletin de vote pour poursuivre le choix de mon menu.

J'ai déjà écarté ceux dont je ne veux pas.

Soyez certains que je vous tiendrai au courant.

Où  dois-je téléphoner sans délai à la Chancelière, (mon ancienne voisine du troisième étage!), pour lui signaler que je n'ai pas encore succombé à ma propre "fumée active létale" et que je souhaite modestement participer au second tour des élections au Conseil d'Etat ?

Il est vrai que je suis dans ma soixante-treizième année et que les seniors, ça ne pèse pas lourd dans la société.

Mais il semble que le troisième âge soit plus assidu aux urnes que les jeunes générations.

Oui, les vieux électeurs, à la réflexion, ça peut encore servir ...

(à suivre...)

policege.jpg

16:42 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

C'est marrant, j'ai fait à peu près le même diagnostique.
Mais j'ai un problème. Au bout de l'exercice il ne reste pas de quoi remplir les sièges. Vais-je faire ce que je regrette le plus de la part des citoyens : m'abstenir ?
En fin de compte, la plus belle manière de manifester son désarroi ou son mépris pour un système si essoufflé serait bien l'abstention plutôt que le vote blanc. L'absence de légitimité.

Écrit par : Pierre Jenni | 30/10/2013

@pierrejenni: Cher Monsieur, veuillez, je vous prie, attendre mes épisodes suivants avant de décider de vous abstenir ! Il y a des solutions pour écarter les pires et promouvoir les meilleurs ... Outre que j'ai toujours été très satisfait - jour et nuit - de vos services personnels de taxi, je pense que nous pourrons tomber d'accord sur la nécessité de mobiliser tous les abstentionnistes et la volonté muette des "sans droit de vote" ainsi que celle des expatriés, en particulier anglophones.

Il est grand temps que le plus grand Parti muet de Genève se crée et s'organise: celui des déçus et des abstentionnistes. Nul besoin de racoler sur les trottoirs pour se faire élire ou se faire mousser et connaître: lançons ensemble un mouvement d'expression extra-parlementaire et coopérons avec d'autres associations qui partagent notre ras-le-bol pour inspirer nos futurs élus ! Et au besoin les tenir en haleine et sous contrôle en usant des droits populaires.

Ces instruments ne sont pas la propriété des partis politiques ni des seules grandes associations.

Les meilleurs combats sont ceux qu'on ne livre pas...comme disait un illustre stratège de l'Histoire.

Me permettrai donc de vous appeler pour vous présenter les buts idéaux de nos Dissident(e)s de Genève (DDG), dotés d'un nouveau Comité (de choc !) et qui visent notamment à :

d) Maintenir et promouvoir les droits de mobilité et de stationnement des habitants et citoyens sur le domaine public pour leurs activités professionnelles, économiques, culturelles, sportives, sociales, familiales et de loisirs: lutter, de la façon qu'il conviendra pour que Genève soit une ville propre, libre et accueillante.

Votre cause, à l'évidence, chevauche et recoupe la nôtre.

L'intégralité de nos statuts DDG se trouve ici:

http://tinyurl.com/brtay9c

Notre association libertaire des DDG s'occupe donc de bien d'autres thèmes que celui du droit de fumer, sans nuire à autrui ni l'incommoder.

Nous avons dans nos effectifs plusieurs membres DDG qui sont députés de divers partis au Grand Conseil et une conseillère nationale qui ne mâche pas ses mots. Des relais efficaces auxquels nous pouvons soumettre des idées et des conseils.

Joignons nos forces avec celles de votre redoutable puissance de frappe que représente le secteur des taxis de Genève.

Et merci pour vos précieux et très appréciés commentaires.

Écrit par : jaw | 30/10/2013

J'ai éliminé ceux dont je ne voulais pas et... mince alors... il ne reste rien :-)

Écrit par : Jmemêledetout | 30/10/2013

@Jmemêledetout: Patience !!!

Écrit par : jaw | 30/10/2013

@jaw article excellent et qui décrit si bien le ras le bol se généralisant.Des politiciens dites vous? Non ce sont des imitateurs du genre présentateurs ou trices TV style ABE qui n'ont plus qu'a cœur de jeter le discrédit sur d'autres ,de salir et démolir à n'en plus savoir que faire ou dire.Et c'est une pandémie malheureusement qui atteint de nombreuses communes en Suisse Romande .Ailleurs on ne peut juger les autres préférant la discrétion ce qui n'est pas un mal car un politicien qui joue aux acteurs,voire auteur ,perdra toute crédibilité de la part d'électeurs qui comme vous n'acceptent pas leur frime et leur dogmatisme fouineur
Au fait depuis quand un parti a t'il le droit d'exiger du peuple ce que ses membres refusent de faire? on l'a vu chez nous avec des élus qui vont en dehors des heures de déchetterie ,les mêmes qui avaient envoyé plein de paperasses pour ordonner au peuple d'imiter les moutons
Alors oui tout comme vous on est nombreux à s'insurger et quand les ainés de rebiffent vaut mieux pas trop les titiller car ils sont écoutés à l'inverse de nombreux jeunes politicien qui n'ont que le y'a qu'à aux lèvre qui elles ont encore la trace de la cuiller en argent
toute belle journée pour vous et merci pour votre blog

Écrit par : lovsmeralda | 31/10/2013

Les commentaires sont fermés.