12/12/2013

Officiel: « Aucun rapport entre la « fumée passive » et le cancer du poumon ! »

velvetglove.jpghttp://velvetgloveironfist.blogspot.fr: "Une nouvelle étude établit qu'il n'existe aucune association entre la « fumée passive » et le cancer du poumon.

"Cette information n'a pas été diffusée par les principaux média bien qu'elle émane du Journal of the National Cancer Institute et qu'elle se fonde sur une étude prospective comprenant 76'000 participants dont 901 souffraient du cancer du poumon, y compris 152 d'entre eux qui n'avaient jamais fumé.

"On se demande bien pourquoi ce silence ...


cohortedeuxdef.jpg"Une importante « cohorte » de 76'000 participants a confirmé qu'il existe une forte association entre le fait de fumer la cigarette et le cancer du poumon mais n'en a trouvé aucune entre cette maladie et la « fumée passive ».

 "C'est gênant.

 "Les chercheurs de Stanford et ceux d'autres centres ont passé en revue les données de l'étude Women’s Health Initiative Observational Study (WHI-OS). Parmi les 93.676 femmes âgées de 50-79 ans au début de leur recrutement, l'étude disposait de données complètes sur la fumée et des covariables telles que l'exposition à la « fumée passive » dans l'enfance, à l'âge adulte et sur les lieux de travail pour 76.304 participants. Parmi eux, 901 ont contracté un cancer du poumon au cours des 10,5 années en moyenne qui ont suivi.

"L'incidence du cancer du poumon était 13 fois plus élevée chez les actuels fumeurs et 4 fois plus chez les ex-fumeurs que dans la catégories des non fumeurs absolus. La relation entre les actuels fumeurs et les ex-fumeurs dépend du niveau de l'exposition à la fumée.

"Cependant, parmi les femmes qui n'avaient jamais fumé, l'exposition totale à la « fumée passive » chez la plupart des catégories de « fumeurs passifs », n'a démontré statistiquement parlant aucune aggravation du risque de cancer du poumon. La seule catégorie d'exposition (à la « fumée passive ») indiquant une tendance à une aggravation du risque n'a été détectée que chez celles qui co-habitaient dans la même maison qu'un fumeur durant... trente ans et plus.

"Dans ce groupe, l'indice de risque d'attraper un cancer en cohabitant avec un fumeur est de 1.61 mais, si l'on tient compte d'un intervalle de confiance de 1.00 (pas de risque) , cela ne représente qu'un résultat statistique marginal, non significatif.

"Un résultat statistique marginal non significatif , cela n'existe pas. Ou bien il est significatif ou il ne l'est pas. Et si son indice est de 1.0, il ne l'est pas. Il sera intéressant de découvrir les résultats complets quand ils seront publiés mais, à en juger par le rapport du National Cancer Institute, il appert déjà que cette étude prenant en compte une cohorte importante, n'a pas décelé une seule association significative entre la « fumée passive » et le cancer du poumon, que ce soit à domicile, sur les lieux de travail ou dans l'enfance."

» Source originelle : Velvet Glove, Iron Fist

 

banniere_se_1_ora_prisonnier_2small550pix.jpg

» Suite et fin et commentaire ici


03:06 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Commentaires

Le monde psy reconnaît un rapport entre le cancer des poumons et la peur ou obsession concernant la mort...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/12/2013

Cela on le savait depuis longtemps .Mais comme pour toutes nouveautés qu'elles soient d'ordre alimentaires ou médicales fallait trouver une astuce
A force d'être éconduits par le système informatique refoulant de plus en plus de gens ,les condamnant même à vivre isolés et dégoutés,les esprits développent seuls et sans effort des théories qui de plus en plus sont reprises par d'autres les confirmant.Comme quoi vivre seul est une mauvaise farce parfois par obligations mais en échange l'esprit libéré trouve matières à réparation et surtout compensation
Joyeuses fêtes de fin d'année pour vous

Écrit par : lovsmeralda | 12/12/2013

Hommage à vous, lovsmeralda, car pas franchement évident le rapport du cancer des poumons avec la pensée obsessionnelle de la mort, mort en tant que telle...! D
Les confrères médecins, à ce sujet, ne sont pas unanimes.

Écrit par : Dekoriacis | 12/12/2013

@lovsmeralda
Madame, vous m'excuserez de vous contredire mais tout le monde ne sait pas que le cancer des poumons peut concerner des personnes qui n'ont jamais fumé, qui ne sont pas non plus victimes passives du tabac... mais qui ont peur de la mort ou sont obsédées par ce thème, encore une fois, sans jamais avoir fumé de leur vie. En cas de doute, Madame, si vous en trouvez le temps, vous aurez plaisir à feuilletter ou lire des ouvrages de médecine psychosomatique (passionnants ouvrages par rapport à Lourdes, notamment...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/12/2013

@Chère Myriam Belakowski Vous êtes très sympathique mais j'ai réussi a fuir tous mes anciens démons c'est pas pour reprendre un ouvrage médical ou quelqu'il soit pour m'enseigner de nouvelles théories.Seule la confrontation au danger non virtuel aide l'humain à grandir .j'ai cotoyé de nombreux médecins vraies locomotives,d'autres fumeurs et pas une personne de leur entourage immédiat n'est décédée du cancer des poumons
Non ceux qui ont développé un cancer c'était suite à un changement radical de leur alimentation voire la perte d'un être cher .La peur surtout collective est un facteur à cancers et pour preuve un homme qui se lança pour juguler ses propres peur dans les assemblées de louanges eut pour seul résultat d'en ressortir porteur d'un cancer,le fameux opium du peuple l'avait intoxiqué et je parle de mon père
Mais nous somme dans un pays libre et il appartient à tout un chacun de vivre en paix selon ses propres convictions et surtout de ne point juger celui qui fumera,car de nombreux écrans de fumée eux cachent la vérité et sont encore plus toxiques qu'une cigarette
Quand à mes lectures désormais seule la vie du Général Guisan de ceux qui l'on connu guide mes pas surtout qu'ancienne Scoute j'ai compris très vite l'importance du conseil de nos cheftaines SCF ,une fois sorties du groupe vous ferez comme d'autres,système D
Et dieu que c'est vrai et instructif ,surtout qu'à l'âge de trois ans j'avais déjà par une sorte de miracle la maturité d'esprit d'un enfant de 12 ans.Les coups forgent le caractère
bien à vous et très belle journée

Écrit par : lovsmeralda | 13/12/2013

Monsieur Widmer c'est depuis 1984 que la médecine a versé dans l'irrationnel
Je vous laisse chercher l'origine
très bonne soirée

Écrit par : lovsmeralda | 13/12/2013

Les commentaires sont fermés.