02/03/2014

La loi du plus sot toujours la meilleure ? (I)

parrotsl.jpgLa loi, c'est bien connu, vise à régler les rapports humains autrement que par la force. Si le résultat pacifique escompté en était garanti, nous n'aurions qu'à nous en réjouir. Mais il ne suffit pas de légiférer. Encore faut-il que les législateurs, même juchés sur la légitimité que leur confère le suffrage universel, n'aient point perdu la raison et ne se satisfassent point en plongeant la tête dans l'oreiller de paresse, celui du mimétisme contagieux et de la pensée pré-digérée : les Américains le font....la France le fait... l'Europe le pratique..donc la Suisse « a droit » à sa propre loi.. Et la République et Canton de Genève, elle aussi veut sa loi en propre ! Moi aussi ! Moi aussi !

Hélas, les effets d'un tel mimétisme et du psittacisme en politique se révèlent ravageurs à l'heure du village mondial.


squarehole.jpgDans nos démocraties avancée, la loi se pare même des oripeaux du sacré. Et pourtant, tout marquis de La Brède fût-il, Montesquieu a délibérément violé la loi de l'imprimatur en vigueur sous l'Ancien Régime pour publier clandestinement à Genève son subversif Esprit des Lois ! Les démocraties peuvent donc être reconnaissantes à ce pirate de la monarchie, inventeur de la séparation des pouvoirs, pour toutes les Républiques fondées sur la vertu qui ont adopté comme mythe fondateur son système ternaire du Législatif, de l'Exécutif et du Judiciaire.

sheep.jpgEt pourtant, à y regarder de plus près, le suffrage universel, accouplé à la séparation des pouvoirs, n'accouche pas nécessairement d'autorités sublîmes ou de lois exquises. Des dictateurs barbares sont souvent issus des urnes électorales. Des lois aux effets pervers meurtriers ont été adoptées à la pelle et applaudies par des majorités de citoyens-moutons, forts de leurs certitudes dictées par de puissants moteurs  : le mimétisme, la mode, le plaisir de crier avec les loups, l'émotion, l'esprit revanchard et la promptitude à s'inventer de nouveaus boucs-émissaires.

torquemada.jpgFaire comme les autres, calquer son attitude et ses convictions sur le prêt-à-penser et sur les modes d'autrui épargne au commun le risque de réfléchir et celui, combien plus aigu, de se singulariser. Beugler ou mugir en choeur mène à coup sûr aux extases collectives. Remercions donc les dissidents et les hérétiques de l'Histoire, ceux qui ont osé passer outre et contester la doxa du moment : ils ont ouvert un corps humain pour en connaître l'anatomie ; ils ont découvert les micro-organismes pathogènes et fait voler en éclats la théorie de la « génération spontanée » ; ils ont prouvé que les ondes hertiziennes permettent aux humains de communiquer même éloignés de milliers de kilomètres; ils ont persisté à affirmer que la Terre est sphérique et non plate ; que la Terre tourne autour du Soleil et non l'inverse ; que la masturbation ne rend pas sourd ; et que la peste bubonique est provoquée par une bactérie transportée par une puce et un rongeur et non pas par des Juifs errants. La vérité de Torquemada (Illustration) s'est effilochée au fil du temps. Ouf !

Leurs propos et leurs écrits hérétiques leur ont souvent valu des torrents de ricanements et sarcames et même la peine de mort.

Merci à tous ces déviants antisociaux du passé.

ghiunenazis.jpgGoebbels, ministre de la propagande du IIIe Reich connaissait par coeur sa Psychologie des foules quand il amorça son oeuvre purificatrice en forgeant l'expression de Passivraucher (fumeurs passifs) pour désigner ses premiers Untermenschen : les fumeurs actifs! De son index vengeur, il venait, par sa géniale trouvaille langagière, de créer des tonnes de boucs-émissaires idéaux aussitôt jetés en pâture à la vindicte populaire. Le reste de son opus purificateur a suivi, applaudi par des foules en liesse, écervelés crédules du futur et chimérique Reich de mille ans.

Une loi qui se fonderait sur un tel sophisme langagier ne saurait donc être « bonne pour le peuple ».

La chimère d'une « Europe unie » imposée maintenant aux peuples, au motif qu'elle apporterait la paix et la prospérité, procède d'une propagande de la même espèce : fallacieuse par essence. A défaut d'affirmer haut et clair que l'abolition des frontières est imposée en Europe pour abolir les Etats-nations au profit d'un gouvernement mondial unique, les champions de la Neue Welt Ordnung du XXIe avancent masqués, à l'ombre et à l'invocation de leur égrégore.

Que penser des lois fondées sur des mensonges ou émanant des fontaines de l'Occulte ?

C'est pourtant une telle loi « de santé publique », fondée sur le même argument fallacieux de la « fumée passive », que le Grand Conseil de Genève à adoptée en 2009, malgré les mises en garde de plusieurs orateurs doués d'une once de discernement au coeur de la tourbe des crédules. Cette loi anti-fumeurs (LIF), adoptée par mimétisme, est un pur calque du stratagème langagier forgé par Joseph Goebbels soi-même il y a soixante-dix ans !

L'amalgame entre le « tabagisme » (pas bon pour la santé) et la prétendue « fumée passive létale »vient d'être démasqué, une fois de plus, s'il en était besoin. Il n'existe, en effet, « aucun rapport entre la fumée passive et le cancer du poumon ! »

Qui se hasarde à une telle affirmation hérétique ? Le National Cancer Institute de Grande-Bretagne !

andrie_ch.jpgAu vu des effets meurtiers de cette législation genevoise antifumeurs, un jeune député, Christophe Andrié (MCG) (photo) a eu la bonne inspiration de déposer un nouveau projet de loi constitutionnelle intitulé : Fumée passive : respecter la volonté populaire en protégeant les petits commerces familiaux .

Ce projet, à l'ordre du jour du Grand Conseil le 13 mars 2014, est co-signé par les 18 député-e-s : Daniel Zaugg, Olivier Sauty, Ivan Slatkine, Pascal Spühler, Eric Stauffer, Mauro Poggia, Alain Meylan, Thierry Cerutti, Bernhard Riedweg, Dominique Rolle, Marie-Thérèse Engelberts, Frédéric Hohl, Michel Ducret, Jacques Jeannerat, Roger Golay, Christina Meissner, Stéphane Florey et Sandro Pistis.

Puissent ces esprits indépendants faire triompher la Raison là où, jusqu'ici, seul le matraquage hygiéniste à la prétendue « fumée passive létale » avait cours. Une propagande hystérique et fallacieuse stipendiée à hauteur de CHF 1'000'000.- annuellement par l'Etat de Genève !

La loi du plus sot serait-elle toujours la meilleure ?

Prochain épisode : Des effets pervers de la loi antifumeurs genevoise (LIF)

01:47 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Heureuse de vous lire Monsieur Widmer.Très bon article qui rejoint mes pensées hier au soir alors qu'en m'endormant je me disait décidément la purification ethnique si chère à Hitler se sera emparée de l'esprit de beaucoup de nos dirigeants actuels puisque ayant adopté le même principe avec amendes d'ordres suite à des délations, le fameux tris des déchets qui ensuite presque tous mélangés à nouveaux sont brûlés
Chaque déchetterie est un stalag avec caméras pour éviter tout envie de dissimuler un sac derrière un container afin de réaliser une éventuelle fuite
chaque objet est trié d'après sa grandeur couleur etc etc pour ensuite non pas finir aux douches puisque tous sont déjà lavés avant d'être jetés mais enfouis dans des sacs taxés pour finir aux crématoires
Ceux qui ont des liens familiaux en rapport avec Auschwitz,eux ont de suite réagi en disant haut et clair,ça pue l'Allemagne Nazie et votre article rejoint leur manière de penser
Et ce qui confirme aussi qu'en Suisse faut toujours obliger le citoyen a se plier à des idées qui elles testées ailleurs n'ont pas porté leurs fruits
Très bon dimanche pour Vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 02/03/2014

Ces législateurs sont aussi crédules que nombre de citoyens qui de plus en plus devront rendre des comptes aux pays Africains obligés de cultiver des céréales pour nourrir le bétail en Europe
Nos anciens étaient beaucoup moins crédules et sans doute hurleraient -ils de rire comme beaucoup de gens ayant entendu le Pape François dire,l'argent est l'excrément du diable
Cependant on est rassuré les prochains écrits évangéliques pourront rajouter une 11me plaie d^Egypte,les écologistes Ceux là mêmes qui prennent en otage nos dirigeants leur faisant avaler mille et une couleuvre pour leur occuper l'esprit tandis que par derrière des promoteurs s'en donnent à cœur joie pour construire n'importe ou et que ces mêmes écolos iront construire en Thaïlande à vil prix des terrains dépourvus de toutes canalisations pour ne pas polluer l'océan
Elle est pas belle la vie au pays des menteries internationales ? qui elles pour fonctionner doivent toujours accorder la priorité à l'humain sans jamais le priver de ses us et coutumes .
On est loin du compte en voyant les peuples de plus en plus spoliés de leurs terre pour assurer le confort à des animaux qui sans doute a trop de perfectionnisme finiront eux aussi par se retourner contre leurs maitres et développeront de nouveaux maux
Un sage a dit un jour,souvenez vous si on attire trop souvent votre regard sur un point précis assurez vos arrières soyez prudents on vous prépare un mauvais coup .
De nombreux dirigeants dont Hollande devraient méditer sur cette phrase qui sans doute aura permis aux Verts , Ecolos ,biohygiénistes et Cie de s'en donner à cœur joie mais toujours au détriment du bon peuple ,il va de soi
très belle journée pour Vous Monsieur Widmer

Écrit par : lovsmeralda | 03/03/2014

@lovsmeralda

Aux temps de Moïse, des "écologistes" égyptiens d'alors auraient pu noter divers bouleversements écologiques dûs à l'explosion connue d'un volcan, celui de l'île de Santorin. Bouleversements bibliquement connus dits "Les dix plaies d'Egypte". La date de l'explosion de ce volcan étant parfaitement antérieure, et de beaucoup, aux récits évangéliques... On apprend, d'abord, ensuite, pour le bien de tous, si on juge indispensable de le faire, on "tourne en dérision"!

Écrit par : Bidal | 06/03/2014

Les commentaires sont fermés.