12/03/2014

La loi du plus sot toujours la meilleure ? (III) Petits meurtres entre préventologues...

mortuaryl.jpgAprès mes promenades sur l'Esplanade de la honte aux HUG en compagnie de malades en phase terminale, ma réflexion vire à l'anamnèse : qui est responsable de cette misérable loi genevoise anti-fumeurs liberticide et meurtrière ? J'ai beau triturer mes méninges : je ne trouve qu'une misérable poignée d'hygiénistes à la source de cette fumisterie létale. Si ces préventologues agissant en bande et par métier, par mimétisme, lucre ou conviction intime, avaient eu la sagacité de prévoir ses effets meurtriers et qu'ils avaient malgré tout passé outre, leur action eût été assassine. Elle n'est donc que meurtrière ou homicide par irréflexion. Ce qui paraît plus grave, c'est qu'ils ont recouru au mensonge franc et massif de la soi-disant « fumée passive létale » pour intoxiquer les députés au Grand Conseil, puis l'ensemble de la population. Il n'y a en effet aucun rapport entre le tabagisme (dont il est avéré qu'il n'est pas bon pour la santé) et le slogan de la propagande nazie à la « Passivrauch » qu'ils ont servilement calqué.

Vous pensez que nous exagérons ? Rappel des drames...


 vingtminutes.jpg

20 Minutes : « Une octogénaire d'un EMS est décédée de suites de ses blessures, après avoir pris feu en fumant une cigarette à Blonay (VD) ». (15 décembre 2009)

 

lematin.jpgLe Matin : «  Une femme a été prise dans les flammes dans la nuit de lundi à mardi à Genève. Héliportée au centre des grands brûlés du CHUV, elle a succombé cet après-midi. (3 janvier 2012)

 

tribune.jpgLa Tribune de Genève/DDG : « Exaspéré par les voix de fumeurs, à 80 ans, il tire...et écope 3 ans de prison ! »

 

Bien sûr, dans ces faits divers tragiques, aucun préventologue n'a allumé d'allumette ou de briquet ni appuyé sur la détente. Ils n'ont, sur la foi de leur mensonge constant et vociférant à la « fumée passive létale » que trompé le Grand Conseil et les citoyens genevois. Mais sont-ils innocents pour autant ? A trois reprises, le peuple de Genève a approuvé une loi issue d'un mensonge ! Que vaut une telle loi à l'aune de ces drames dont elle a accouché ? Et si la santé publique y avait gagné une once de mieux, cela se saurait !

 

menottes.jpg


 A cet égard, le Code pénal suisse est précis à son art.258 :

 Celui qui aura jeté l'alarme dans la population ou l'annonce fallacieuse d'un danger pour la vie, la santé ou la propriété sera puni de la réclusion pour trois ans au plus ou de l'emprisonnement.

Aux juristes le soin de juger si cet article est applicable ou non. Il est vrai que les préventologues appartiennent à une espèce choyée, protégée et même grassement stipendiée par des fonds publics, on imagine mal le Ministère public s'aventurer à toucher à un seul orteil de ces princesses-sur-un-pois:-) !

bullhorn.jpgEt pourtant, c'est bien en alarmant la population d'un danger pour la santé sur la foi de l'annonce fallacieuse de la « fumée passive létale » que la préventologie locale a trompé l'opinon publique et les autorités cantonales...et fédérales.

A ces effets meurtiers, la loi anti-fumeurs genevoise (LIF) et son article constitutionniel ajoutent bien d'autres effets toxiques : nuisances sonores nocturnes aggravées chroniques attentant gravement à l'ordre public. Elles ont contraint les autorités municipales genevoises paniquées à autoriser l'exploitation des terrasses de café toute l'année, créant un grave problème de santé publique en provoquant l'insomnie dans de nombreux quartiers.

Enfin, la LIF était si mal rédigée – sur la foi de la mensongère « fumée passive létale » - qu'il a fallu l'amender en instaurant la délation en République et Canton de Genève : les patrons d' établissements publics qui omettraient en effet désormais de dénoncer sans délai les « fumeurs récalcitrants » à la police, pourraient être frappés d'amendes ascendant à CHF 60'000.- Lesdits patrons sont ainsi devenus, sans être consultés ou défendus, des indicateurs de police (non rétribués!).

Pfoui ! (jaw)

 

delation.jpg

Prochain et dernier épisode (IV): Le Grand Conseil de Genève peut réparer sa crédulité coupable dès le 13 mars 2014

00:05 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Des têtes doivent tomber un jour ou l'autre ... celle de Jean-Charles Rielle en premier.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 12/03/2014

On ne peut qu'adhérer à cet article surtout si l'on on pense aux nombreux enfants internés souvent inutilement, y'en aurait eut du monde à mettre derrière les barreaux.
Tous déclarés non conformes par des Hygiénistes dont le triste Sire Steiner qui même mort doit souffrir d'horribles acouphènes l'empêchant de reposer en paix.
Ses victimes n'ayant pas oublié sans parler des nombreux soignants qui ont eut à entourer de leur amour ces être fragilisés et qui ne réclamaient qu'amour et tendresse surtout pas d'horribles traitements comme ce fut souvent le cas pour certains
Si tous ceux brimés au nom de la perfection Hygiéniste se réveillaient ou ressuscitaient certains films d'horreur dont le célèbre Freddy ne serait rien en comparaison de la haine vengeresse à l'égard de ces perfectionnistes et tortionnaires ,tous voleurs d'égos
Pour en revenir au cancer il semblerait que tous ceux nés avec des yeux bleus et cheveux blonds étaient connus pour avoir une santé très fragile.
Et de nombreux citoyens Suisses nés dans les années 20 possédant ces caractéristiques ont peut-être rendu hommage à la race Arienne faisant la fierté de leurs parents mais sont pour la majeure partie décédés de ce mal incurable
Reconnaissons aussi le mal des modes alimentaires qui elles aussi très souvent sont porteuses de maux suite à des théories de gourous alimentaires juste pour être dans le vent .On nous a appris en médecine qu'on ne change rien de ce qui nous permis de vivre jusqu'à 60 ans,sinon c'est notre horloge biologique qui réagira de façon souvent brutale et bonjour les dégâts
Comme quoi même en médecine rien n'est définitivement acqui
Malheureusement les humains d'aujourd'hui n'ayant que très peu de mémoire il est d'autant plus facile de les manipuler et c'est là dessus que tablent les nombreux voleurs d'égos

Écrit par : lovsmeralda | 12/03/2014

il est étonnant de voir le nombre d'endroits goudronnés surtout quand on sait le goudron mauvais pour la santé.
Cette phrase on la trouve dans un livre qui rassurera l'état mental de nombreux citoyens qui a force d'intoxications légendaires ont pensé .décidément on est pas normaux.
Soyez rassurés c'est justement parce que de plus en plus de légendes environnementales bousculent nos neurones lesquels sont tous reliés aux bonnes manière et savoir vivre hérités de nos anciens et que grâce enfin à l'horaire d'été qui va tout de même dans le sens normal de la vie qu'on peut comprendre le jeu stupide auxquels nombreux nous avons été conviés et souvent amendables ce qui dépasse de très loin le raisonnement humain dit* Normal*
Et si vus avez eut le temps d'analyser le moment précis quand toutes ces inventions qui ne sont pas logiques surtout pour protéger l'environnement ,vous aurez remarqué qu'elles ont toutes été mises en route au moment ou les jours deviennent de plus en plus courts ou les nuits de plus en plus longues
Pour arnaquer les cerveaux humains il n'y a pas mieux que les équinoxes .
Celle d'automne est productive grâce à la fatigue des 6 mois précédents ,l'esprit humain déjà entrain de réfléchir aux fêtes de fin d'année se fait harponner comme un phoque par ces légendes arrivées tout droit des pays nordiques
Phoques jamais aussi nombreux on parle même de surpopulation depuis l'interdictions aux Inuits de les chasser, juste pour survivre !
Quand à l'Ausone célèbre poète Gallo-romain nul doute que la couche sur laquelle il repose depuis 5 siècles doit être trouée et en piteux état
Toute belle soirée pour vous Monsieur Widmer

Écrit par : lovsmeralda | 11/04/2014

Les commentaires sont fermés.