23/05/2014

La police genevoise se déshonore

policegeserment.jpgQuelle que soit la légitimité de sa cause, la police genevoise a tort de recourir à des moyens de potache pour la faire triompher.

Des flics en shorts et d'autres hirsutes au point de ressembler à la racaille qu'ils sont censés poursuivre et neutraliser, voilà une arme singulière qui déshonore la profession.


Une telle gaminerie ne serait jamais produite sous la direction d'un Henri Schmitt, d'un Guy Fontanet, d'un Bernard Ziégler ou même d'un "Dessine-moi-un-mouton".

Le jeune Maudet va-t-il laisser passer cette facétie sans coup férir ? Et que fait LA chef de la police pendant ce temps ? Elle demeure coite, condamnée qu'elle est au silence par son singulier ministre de tutelle.

Lire la suite

19:08 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

22/05/2014

Citoyens-moutons, qu'attendez-vous pour entrer en dissidence:-) ?

urnegeneve.jpgA l'approche des élections municipales de Genève,  la vie associative et les groupes d'influence extra-parlementaires s'animent. Leur rôle ne saurait être sous-estimé par rapport à celui des partis politiques. Hors des corsets partisans, loin des mots d'ordre et mandats plus ou moins impératifs, l'appartenance aux associations est souvent déterminante lors d'une élection. Tout se joue souvent à quelques voix près, lors d'élections à la proportionnelle. Songez- y ...

La liberté d'expression et de critique de l'association libertaire Les Dissident(e)s de Genève (DDG), fondée en 2008, est l'instrument idéal pour soutenir la candidature de ceux de tous ses membres qui, fidèles à nos statuts DDG, briguent une charge élective publique en Suisse..

Et, contrairement à son image abusivement réductrice de groupe "pro fumeurs" , l'association libertaire des DDG défend bien d'autres libertés résiduelles du citoyen comme en attestent les nombreux thèmes traités sur son site Web depuis bientôt sept années. Les injonctions et interdictions de l'appareil étatique se multiplient comme une colonie de bactéries toxiques de nos jours, selon les caprices de fonctionnaires désoeuvrés qui veulent votre bien en légiférant sur la couleur des ombrelles sur les terrasses de café ou la forme des tomates qu'il est permis de mettre en vente:-)

Lire la suite

15:25 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

13/05/2014

Comment la médecine genevoise plonge dans l'occulte (I)

meditation.jpgA la fois science et art, la médecine devient trinitaire sous l'emprise croissante de l'orientalisme, en ajoutant un troisième pilier à sa base : l'occultisme ! Après la  peu sage « sophrologie » en lieu et place de nos bons vieux anxiolytiques, voici l'impressionnante méditation en pleine conscience (Mindfulness-Based Stress Reduction ou MBSR) héritée en droite ligne de l'éveil spirituel bouddhiste. Le principe en est simple, voire simpliste : il s'agit de vivre « le corps et l'esprit dans ses deux composants, conscient et inconscient, dans le but de tout nettoyer, de tout purifier. » Cette nouvelle panacée à la mode «  se situe au-delà de la première forme de sagesse : la dévotion et au-delà de la deuxième forme : la logique de l'intellect. Elle est la troisième forme de sagesse, dite bhavana-maya panna, la vision directe de la réalité ultime en toute chose. » (sic!)

Comprennent les grands initiés :-) !

Lire la suite

12:45 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

09/05/2014

Loi anti-fumeurs à Genève: AUCUNE amélioration de la santé publique !

pinocchio.jpgDepuis 2009, Genève vit sous l'empire d'une Néo-Prohibition de la fumée en public imposée par une loi anti-fumeurs (LIF) dont P.F. Unger, alors président du DARES (Santé),  psalmodiait avec ferveur les mirifiques bienfaits à venir... Il n'en est rien. Absolument rien ! Les attentes en matière de diminution des maladies cardiaques et pulmonaires, annoncées à son de cor, et gobées goulûment par les média à l'unisson, n'étaient que des mirages. Un expert mathématicien, rompu aux analyses statistiques, Bernd Palmer, Ing. dipl. de l'EPFZ. démontre par A + B l'absence d'une quelconque amélioration de la santé publique découlant de la mise en vigueur de la LIF.

Lire la suite

00:05 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

06/05/2014

La Patrouille des Andouilles

pdgun.jpgDes groupies  oisives en mal de noble cause...

Dérisoires chenilles folles et processionnaires...

Grumeaux humains gaspillant l'oxygène en vain:

Ca profane nos Alpes au nom des vanités.

Hélicos, caméras, m'as-tu vu ? 'J' y étais !

Leur sueur gregaire sent le bouc à vingt lieues...

Masos hostiles au gaz de ...schiste...

Méprisables exploits de futiles envahisseurs...

Ca viole nos cimes altières en toute impunité.

Et des lampes frontales en guise de cérébral...

Qu'importent les sherpas sacrifiés pour cette obscénité ?

Un double accident mortel ça n'est qu'un incident...

Des glaciers piétinés par la gent euphorique

A quoi bon le moindre pleur verser ?

On plantera deux croix au bord d'une crevasse...

Peu importe les morts pourvu qu'on ait l'ivresse...

Des glaciers piétinés par la racaille impie

Pitoyables héros effrontés sans pudeur

Plus près de Dieu ces harpies s'imaginent.

Supprimons cette course qui meurtrit la montagne

Restaurons le silence et donnons aux choucas

L'espace qui est leur est dû dans leurs sphères sublimes

Et chassons en les humains dotés de peau de phoque

A jamais écartons la vermine de nos cimes.

 

chenilles.jpg

(Chenilles processionnaires du pin)

rts.jpg

» RTS - La Première - Haute définition: "La peur de l'insignifiance nous rend fous, par Carlo Strenger, philosophe et psychanalyste


"Tout est possible et tout dépend de nous. Pourtant, une crainte nous saisit. Et si notre vie était insignifiante, sans sens pour un Homo Globalis qui compte ses amis sur Facebook, ses followers sur Twitter et qui cherche la reconnaissance en nombre de pages référencées sur Internet? Carlo Strenger confirme que le sentiment était partagé, du Japon à la France ou la Suisse, de l'Amérique du Sud aux États-Unis. Le phénomène de patients déprimés qui consultent est même accentué par les modèles de célébrités que les médias vénèrent. Sans compter les injonctions publicitaires qui nous font croire qu'il suffit... d'y croire!"

02:46 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook