21/07/2014

Comment la médecine genevoise plonge dans l'occulte (II)

 mediter-birman.jpgL'engouement du public pour le vert-bio à tout prix s'étend désormais à la médecine de Faculté. Aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), sans que nul n'y trouve à redire, les méditations orientales, d'origine bouddhiste et hindouiste, ont droit de cité. Qu'elles se proclament laïques ou profanes ou même scientifiques, ne devrait pourtant pas faire oublier que de telles ascèses ne sont pas sans danger.

Comme toutes les ascèses orientales, elles provoquent une scission momentanée entre le soma, la psyché et le pneuma.

La sensation éprouvée par les méditants est vécue comme reposante, bienfaisante, voluptueuse, voire extatique. Elle est souvent addictive. Le piège est parfait: de la drogue sans drogue. Ni plus ni moins.

Lire la suite

19:05 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

15/07/2014

De la joie d'être lu...

Il est des moments où la grande solitude du scripteur de fond est agrémentée par de rares instants resplendissants qui réchauffent le coeur: ceux où les lecteurs manifestent leur appréciation.
Pour avoir oeuvré souvent comme correspondant à Londres de magazines "people" parisiens à grand tirage durant les années 1960, j'ai souvent surpris dans le métro des inconnus absorbés dans ma prose du jour. Où traversé la France (encore dépourvue d'autoroutes) où, dans chaque ville, chaque village, je me plaisais à contempler les affiches géantes annonçant mon dernier scoop en date devant chaque Maison de la Presse.

Lire la suite

19:27 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook