03/09/2014

Comment la médecine genevoise plonge dans l'occulte (III)

bouddha.jpgLes Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), soutenus par Planète Santé, se livrent ces jours-ci à un matraquage assourdissant pour promouvoir une pseudo-nouveauté thérapeutique, la « méditation en pleine conscience » ou, pour conférer la touche d'exotisme suffisante et déclencher une « décision d'achat », en anglais : la « mindfulness meditation ».

On en vante les mérites sans le moindre bémol  au 19:30 de la RTS et à On en parle (radio RTS) et dans la presse. Dernière coqueluche thérapeutique...légitimée par des psychiatres américains, toujours à la pointe du "progrès", comme ce fut le cas jadis pour les lobotomies. Avec en prime, une effigie du bouddha pour illustrer la propagande en faveur de « la 7e journée genevoise d'addictologie » sur le site des HUG, placée sous l'appellation « De la stigmatisation à la compassion ».  Ce recrutement à son de cor dure depuis dix ans...


huglogo.jpgLadite méditation n'a que l'apparence du neuf : elle fait partie des centaines d'ascèses bouddhistes en vogue en Orient depuis cinq siècles avant Jésus-Christ. Ces exercices mènent tout droit à la « bodhi »... à l’Éveil spirituel bouddhiste.. C'est bien ce qui est proposé sans qu'on ne le dise expressément, soit qu'on ne le sache pas, soit qu'on veuille dissimuler la mutation spirituelle que ces ascèses peuvent entraîner. Cet état d'éveil bouddhiste passerait par le "dévoilement de qui est est voilé, en temps normal, à la conscience ordinaire...", cela aussi sûrement qu'en ingérant un psychotrope... De la drogue sans drogue, quel piège plus sournois ? Les candidats à ces méditations sont, nolens volens, des cobayes à de telles expériences dans tout Hôpital universitaire public où la psychiatrie procède en permanence à des recherches. Les voilà prévenus.

Ces ascèses bouddhistes qui font appel à la respiration, à l'expiration, à des postures et à une discipline visant à « libérer le mental » produisent effectivement des états de relaxation reposants, agréables, voluptueux voire extatiques. Et même addictifs !

Pourtant, la confirmation que de tels états de conscience modifiés sont visibles à l'IRM, au PET et à EEG  est aussi scientifique et révélatrice que celle d'un physicien découvrant que la route est mouillée après la pluie.

Le cercle initiatique qui recrute ses adeptes aux HUG pour son offre de « mindful meditation » revendique des résultats thérapeutiques fort séduisants :

«réduction des symptômes anxieux et dépressifs, et plus généralement dans la gestion du stress. Il s’adresse aux personnes souffrant de diverses problématiques telles que stress et anxiété, fibromyalgie, affections cardiaques, maux de tête, affections oncologiques, troubles du sommeil, douleurs chroniques, fatigue, hypertension artérielle, troubles respiratoires, problèmes dermatologiques. »

orvietan.jpgUn nouvel orviétan ?






Ou une nouvelle thériaque ?
 

thériaque.jpg

 Ne manquent plus à ce catalogue de promesses que des photos « AVANT » et « APRES », comme dans la pub pour les crèmes de beauté !

sthetoscope.jpgUn panaris ? Du vitiligo ? Une verrue ? Un eczéma ? Une once  d'ascèses bouddhistes au Département de psychiatrie des HUG vous en libérerait-il:-) ?  Un problème oncologique ? Vite une méditation ! Les dermatologues et oncologues auraient-ils laissé la bride sur le cou des psys pour  qu'ils colonisent et s'emparent de leurs spécialités ?

Pourquoi ne vantent-ils pas, sur leur lancée, l'ondobiologie ?

Et si vous souffrez de dépression récidivante, le programme des HUG « MBCT » pourrait mieux vous convenir :

Cette approche qui intègre la pratique de la méditation avec des éléments de la thérapie cognitive est particulièrement efficace pour les sujets ayant eu plusieurs épisodes dépressifs préalables et qui ne sont plus en dépression. Les recherches menées par notre équipe à Genève ont également contribué à montrer l’utilité de cette intervention dans la prévention de la rechute dépressive. De plus, des travaux récents ont prouvé que cette intervention est toute aussi efficace qu’un traitement pharmacologique pour prévenir les rechutes. (...)

Les participants aux programmes reçoivent :

- des instructions guidées de méditation et exercices de yoga en pleine conscience ;
- des instructions adaptées à chacun ;
- une variété d’exercices pour améliorer la pleine conscience dans la vie de tous les jours ;
- des tâches quotidiennes ;
- des supports pour la pleine conscience (documents écrits et CD avec enregistrements audio).

Les instructeurs, psychiatres-psychothérapeutes FMH ou psychologues-psychothérapeutes FSP, sont tous formés à la conduite de ces programmes et ont une pratique méditative personnelle régulière. (...)

La participation aux groupes MBSR ou MBCT est couverte par l’assurance maladie de base, en cas de prise en soins. Un rendez-vous avec un médecin du Service est alors fixé pour l’ouverture du dossier médical. Il est également possible de suivre ces programmes à titre de développement personnel et/ou professionnel, directement à charge alors du participant (CHF 500.- pour l’intégralité du programme).

Face au matraquage médiatique en cours, nul doute qu'une abondante clientèle crédule va affluer chez le bon Dr Bondolfi, psychiatre aux HUG dont la spécialité est encore rattachée à la vraie et bonne vieille classique médecine de Faculté. On nous promet en plus, sinon une chaire, du moins un enseignement de la « mindful meditation » à la Faculté de médecine de Genève !

Sont-ils tous assez lâches à la Faculté de médecine et à la Direction des HUG pour tolérer pareille imposture ?

elizabethteissier.jpgRien là d'étonnant, à la réflexion puisque la Sorbonne a décerné un doctorat en astrologie à Elizabeth Teissier:-) ! (photo) Elle a au moins, elle, l'avantage de sa plastique avantageuse.

Cette offre de méditations bouddhistes à visée thérapeutique prêterait à sourire même si elle n'avait qu'un effet « placebo » positif pour ceux des patients qui ajouteraient foi à leurs vertus alléguées.

Hélas, il y a plus grave:leur innocuité n'est pas prouvée.

Ces ascèses agréables et apparemment bienfaisantes dans un premier temps, mènent tout droit à l’Éveil bouddhiste en enseignant aux patients à faire « le vide dans leur tête ». Ce faisant, les pratiquant s'exposent à une série de symptômes destructeurs que j'ai tous décrits en détails – ...et vécus par expérience – dans mon ouvrage en deux volumes : On m'a volé mon ego – Témoignage d'une abomination vécue et vaincue.

 

tomeunad.jpg

» On m'a volé mon ego (livre en deux tomes) chez PUBLIBOOK

 

 

brainscogwheel.jpgLa Nature a horreur du vide. Et « faire le vide dans sa tête », à raison de X séances durant des mois aux HUG dans des groupes initiatiques et 45 minutes de telles ascèses chez soi par jour, c'est dérégler artificiellement ses fonctions cérébrales. Dompter son cerveau de cette manière équivaut à réparer une montre au marteau piqueur. Des exercices contre nature qui entraînent, parmi d'autres, l'un des pires symptômes qui existent : c'est celui du « Royal Secret » , une séparation momentanée du « soma », de la « psyché » et du « pneuma ». Au figuré, il s'agit, comme en alchimie, de "séparer le subtil de l'épais".

C'est l'un des principaux secrets de toutes les sociétés et fraternités occultes à l’œuvre dans le monde bien avant les Mystères d'Eleusis de la Grèce Antique.

Pour peu qu'on y ajoute des passes « énergétiques », des « sutras » et des « mantras » et - pourquoi pas - des méditations devant des "mandalas" , voire une "chaine d'union "(cercle magique) pour former un égrégore et l'on plonge dans le monde des sectes orientales et des sociétés secrètes comme celle des Iluminati de Bavière,  présentes et très actives à Genève, notamment chez certaines ONG à visée humanitaire...

Il en existe d'innombrables de ces groupes sectaires qui vous offrent gratuitement , à quelques détails près, les mêmes ascèses bouddhistes et yoguiques que le Département de psychiatrie des  HUG.

Les menées de telles sectes ont toutefois l'avantage, en revanche, de ne pas plomber le coût de...la MEDECINE:-)  !

Autre différence : les groupes initiatiques sectaires ne comprennent pas de Dr med. psychiatre.  Si l'en en croit Me Marc Bonnant,  on aurait plutôt là motif à s'en réjouir. (On n'y trouve, en revanche, de nombreux généralistes FMH et d'innombrables paramédicaux en mal de promotion: (pédicures, physiothérapeutes, infirmières, laborantins, etc).

Citation :

« La psychologie ? Ni une science ni un art mais une approximation hasardeuse de l’âme des êtres. Vous avez une caste singulière, les psys, qui pensent s’y retrouver là où Dieu lui-même s’est perdu. Ils ont une opinion sur de quoi nous sommes faits et quelle est la structure de nos âmes. J’exclus totalement qu’un psy quel qu’il fût sous quelque latitude que ce soit ait jamais guéri un malade. Les psys sont des psychopathes qui vivent au détriment de leurs patients !

(Maître Marc Bonnant dans Forum de la Radio Télévision Suisse le 17 septembre 2013) »

 

danger.jpg

Conclusion : Je déconseille formellement et instamment à quiconque de s'inscrire aux cours de « méditation en pleine conscience » aux Hôpitaux Universitaires de Genève  (HUG)» à moins de vouloir s'exposer à une atteinte à son identité, à sa raison, à sa liberté et même à y perdre sa vie.

Dans l'opus précité, j'explique pourquoi, au fil de 472 pages en deux volumes.

Il en va de même pour toutes les sociétés occultes : n'y entrez jamais ! C'est un voyage sans retour ...

Vous y perdriez votre identité, votre liberté et votre  âme. (jaw)

 

asuivre.jpg

Prochain chapitre : « Tous les secrets des ésotéristes dévoilés ».

(La liste de tous les symptômes précurseurs et/ou consécutifs à un "éveil" au sens bouddhiste du terme, sera d'abord remise aux participants à une conférence de presse convoquée pour la fin du mois de septembre, strictement sur invitation personnelle.)

Ces "symptômes" sont aussi les "secrets" d'origine chthonienne des adeptes de l'occultisme.

La liste en sera publiée ici ultérieurement.

 

02:36 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour Monsieur Widmer merci pour cet article qui prouve qu' on vit en plein délire mystique et en plein déficit de l'irréalisme grâce aux Verts
ON nous mène en bateau d'une manière tellement visible que peut-être faut-il tout comme vous avoir frayé* les diaboliques*
Vous savez tout comme moi dans quel état était notre pays de suite après guerre.Pauvreté,chocs psychologique bref tout ce qu'il faut pour mener l'humain à ce genre de blablas prophétiques et surtout pour s'y laisser prendre
Quand on a été éduqué genre religion Amish la première chose une fois le cordon ombilical coupé ,initiation obligée pour devenir adulte,qui vous conduira vers ce genre de poisons intellectuels?
Votre cerveau qui depuis l'enfance entouré et religieusement préparé à entourer les autres d'amour va automatiquement vous amener à fréquenter des gens dont vous parlez dans votre livre.Le cerveau ne se contente pas du vide intérieur comme extérieur
Sinon c'est le condamner à une lente mort et certaine
Et une fois redevenu gentil adepte mais encore plus démuni qu'après avoir quitté le giron familial il faut refaire le chemin à l'envers qui demande des siècles d'endurance psychologique afin de rejeter de suite ce qui va à l'encontre de sa propre identité
Cependant ce que je ne comprends pas après avoir entendu le Dalai Lama lui même dire,attention vous les Européens ne changez jamais de religion!,
Ces philosophies transcendentales ne sont pas pour vous Européens mais comme on le sait surtout en Suisse on aime bien faire boire des potions magiques et dites miraculeuses pour mener le citoyen à la case démotivation ou aux urnes comme *la Secte des Verts *qui a compris tous les avantages à utiliser cette couleur qui est d'ailleurs synonyme d'intervention chirurgicale
On le sait les angoisses sont signe avant coureur qu'on est en danger c'est pas pour autant qu'il faut aller se jeter dans la gueule du loup des bonimenteurs qui loin de les guérir vont ouvrir une faille dans votre cerveau pour rallumer les craintes disparues et devenues avec le temps inguérissables et bien plus toxiques que le tabac surtout qu'on vit une époque on faire peur gratuitement est devenu un jeu mais peut-être pour aussi mieux appâter ceux qui croient encore aux miracles des sciences trans-cen-dentales
On y trouve la racine du mot dent et qui dit angoisses refoulées et avalées grâce à ces technologies mentales agira sur vos dents et affectera votre système digestif en entier car avaler des craintes n'a jamais nourri un humain surtout Suisse qui ne vit pas à l'Himalaya ou l'hymne à la joie n'est pas forcément vécue au quotidien excepté pour le petit commerçant qui en son temps souriait toujours mais qui intérieurement riait jaune comme quoi faut jamais se fier aux apparences et encore moins aux philosophies qui n'ont que le porte monnaie celui de l'autre pour s'enrichir ,on a tous en tête le célèbre adage,méfiez vous du péril jaune!
Très belle journée pour Vous Monsieur Widmer et encore merci pour votre blog

Écrit par : lovsmeralda | 03/09/2014

merci pour la présentation

Écrit par : Faculté des Sciences de la Terre, de la Géographie et de l'Aménagement du Territoire | 14/09/2014

Les commentaires sont fermés.