14/06/2015

Votations : à bas l'homéopathie !

Seuls les sourneavoter.jpgts applaudiront au pseudo succès de la loi légitimant la nouvelle prédation de BILLAG sur les entreprises, victoire à la Pyrrhus par un triomphe de 3690 voix !

Nous ne sommes plus dans le jeu démocratique mais bien dans le triomphe de l'homéopathie, procédé pseudo-thérapeutique magique.

Mieux vaudrait compter sur un quorum différentiel que sur le Hasard.

À moins de tirer une jouissance en tirant à la courte paille !

 Cela s'est pratiqué dans l'Antiquité.


homèopattie.jpgNe serait-il pas grand temps de modifier à froid les règles du jeu et de considérer comme nulles celles des votations ne dégageant pas clairement une majorité significative, vraiment représentative de la volonté populaire ?

Dans plusieurs cantons, un tel quorum existe mais il n'est applicable que pour empêcher de très petits partis ou des individus d'accéder à nos parlements !

Ce tour de chauffe présage d'un débat encore plus ardent lorsqu'il sera question de discuter spécifiquement du mandat de service public de la SSR devant les Chambres fédérales, l'an prochain.

Avant de s'entre-déchirer sur le contenu des programmes, il s'agira en priorité, d'introduire des règles démocratiques pour gérer la SSR et mettre un terme au régime de cooptation larvée qui n'ose dire son nom chaque fois qu'il s'agit de choisir, en petit comité, un directeur ou un président de l'institution.

Ce sale petit jeu récidivant, passé inaperçu depuis des lustres, a assez duré . Il devrait être mis mis fin en urgence au régime des affinités électives entre happy few qui font de la SSR le client obligé et obligeant des mafias du sport-spectacle.

Tout se passe depuis des décennies comme si la SSR, vache à lait des mafias à la Blatter & Cie, était une vache sacrée à laquelle il serait inconvenant de demander des comptes transparents.

Frère Roger de Weck, actuel directeur de la SSR, invoque le secret des affaires pour justifier son refus d'éclaircissements dans ce domaine. Dis-moi qui t'a fait prince...

Le moment est venu d'exiger une enquête sur l'argent public versé par la SSR depuis 10 ans aux corrompus avérés des mafias sportives, les JO de Poutine compris .

"La SSR est une association qui compte 23 000 membres !" rappelle Roger de Weck sur ses propres antennes publiques, au lieu de battre sa coulpe et reconnaître qu'il s'agit là d'une armée mexicaine sans le moindre pouvoir ¨! Un parlement-croupion made in Switzerland

N'oublions jamais le matraquage unilatéral de la SSR, main dans la main avec le Conseil fédéral, pour inciter le peuple et les Cantons à entrer dans l'Espace Economique Européen (EEE) en 1992. Là encore, le jeu des affinités électives entre médias et politiciens, avait été mis en œuvre outrageusement.

La manœuvre avait échoué de peu.

Ne l'oubliez jamais !

L'exercice de nos droits populaires aurait disparu depuis belle lurette si nous avions mis le pied dans l'antichambre de cette mirifique"Europe"... vantée inconditionnellement par le Conseil fédéral et la SSR à l'unisson !

 

iroueacliquet.png

 

Le oui populaire du 14 juin 2015 à la nouvelle prédation de la SSR sur les entreprises ne peut qu'envenimer le débat à venir...

Un nouveau dimanche noir ?

(jaw)

18:16 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Le tirage au sort en politique est toujours pratiqué. Il a existé depuis l'antiquité.
Dans plusieurs cantons Suisses dont les cantons urbains de Fribourg (en 1650) ou Berne (1710), ainsi que des cantons ruraux comme Glaris (1638) et Schwytz (1692), le tirage au sort fut mis en place pour décider de l'attribution de certains offices. Le but de ces réformes était de palier les problèmes de corruption, de clientélisme ou d'enrichissement en cours de mandat qui subsistaient malgré plusieurs formes de contrôle
A choisir entre la manipulation des masses par les partis politiques, médias, divers groupes obscurs et pire encore. J'avoue penser chaque jours que le tirage au sort en politique n'est peut être pas la pire des solutions.
A Athènes, un tiers des citoyens étaient engagés a tour de rôle par le tirage au sort dans les choses politiques. De quoi faire pâlir notre pseudo démocratie par l'argent.

Écrit par : Steve Roeck | 15/06/2015

On est bien obligé de constater que l'homéopathie a survécu à toute critique scientifique, aussi justifiée fût-elle.

Écrit par : Mère-Grand | 15/06/2015

Les commentaires sont fermés.