21/06/2015

Faut-il brûler Mireille Vallette :-) ?

mireillevallette.jpg

NON ! Toutes les religions ne se valent pas !

Faudrait-il, au nom d'une tolérance totalitaire, observer une neutralité indifférente face aux abus, mensonges, fausses doctrines et pratiques mortifères de toutes les religions inventées par l'Homme pour se consoler du destin tragique qui est le sien ?

Après tout, pour la tolérance... il y a des maisons pour ça...

Faudrait-il que nous nous tussions sans coup férir face à l'invasion de courants spirituels dévoyés ou même anti-spirituels d'importation qui déferlent sur nos terres ?


censure.jpgÀ la fétichisation des objets de culte, rites propitiatoires et doctrines de droit divin dont les Réformateurs avaient cru venir à bout il y a cinq siècles, faudrait-il désormais ajouter un nouveau tabou, celui du politiquement correct ?

La curée des mieux-pensants dont notre consœur Mireille Valette est la cible sur le Net en ce moment est inadmissible. Son crime ? Avoir créé (et l'avoir avoué publiquement!) une association contre « l'islamisation ».

Serait-il inconvenant désormais que d'exercer son droit d'association et de libre expression ?

Deux questions fondamentales se posent sur la légitimité et même l'opportunité de l'association à but idéal de Mireille Valette:

Qu'est-ce que recouvre au juste  le terme d'islamisation ?

Est-il légitime ou non d'estimer que ladite islamisation est excessive, voire menaçante ?

Avant de hurler en chœur et d'invoquer une entrave à la liberté de croyance ou au racisme, voici une piqûre de rappel sur WIKIPEDIA et sur l'Observatoire de l'islamisation...

Le mauvais procès intenté hâtivement à Mireille Valette à de quoi faire frémir car il menace de front la liberté d'expression alors que celle des plus que douteux, frères musulmans, par exemple, demeure intacte.

Certes, il convient de protéger l'exercice de la liberté de culte dans nos églises, temples, synagogues, mosquées  et dojos mais, de grâce, n'ajoutons pas le délit d'opinion aux interdits propitiatoires des pratiquants les plus déjantés !

Le seul reproche que l'on pourrait adresser à notre anti-islamisatrice, c'est d'avoir créé de facto une nouvelle société secrète qui vient s'ajouter à la longue théorie de celles qui avancent masquées au seul prétexte d'avoir été persécutées par des régimes barbares.

Comme je le révèle dans mon ouvrage « On m'a volé mon ego – Récit d'une abomination vécue et vaincue », les sociétés initiatiques où l'on pratique en secret le « cercle magique » et d'autres pratiques chthoniennes sont les plus influentes, les plus dangereuses et les plus incompatibles avec notre ordre démocratique helvétique qui postule la transparence.

Les musulmans, au contraire, agissent en pleine lumière, eux. Ils s'exposent ainsi, comme toutes les religions, sectes et groupes psycho-occultes, à une saine et bienvenue critique publique. (jaw)

18:08 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Une "société secrète" sur blog en demandant notre adhésion?

Si je trouvais quelque chose à redire à la création de l'association de Mireille Vallette ce serait le ton mesuré concernant le mot vigilance. J'eusse opté non pour vigilance mais bien pour Résistance car l'islam pour l'instant n'ayant pas renié les écrits qui font de cette religion-législation-charia comprise de l'islam l'adversaire à mort des juifs et des chrétiens, sans oublier entre autres joyeusetés le statut indigne réservé aux femmes, a de quoi nous alerter voire mobiliser (en pensant également à nos descendants) avant qu'il ne soit trop tard.

Mireille Vallette écrivant depuis longtemps et régulièrement des articles précis, indiscutables fondés et justifiés concernant les erreurs de l'islam comment comprendre la chasse aux sorcières la concernant à commencer par d'autres journalistes auteurs de blogs TDG?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 22/06/2015

Bof. Madame Vallette fait ce qui lui plaît. Elle a le droit de critiquer ce qu'elle veut, mais ceux qui la critiquent aussi ont ce droit. Il est où le blème??

Écrit par : Bof | 22/06/2015

En fréquentant quelques critiques musicaux j'ai en son temps admiré leur conscience professionnelle.
Comment critiquer sans connaître musique, Histoire, artistes et œuvres concernées?
Les critiques (critiques ou "attaques", Bof?) contre Mireille Vallette ne sont pas justifiées.
D'autre part, avec sa connaissance de l'islam, contrairement à la plupart d'entre nous, Mme Vallette exprime nos propres appréhensions concernant cette religion-législation de par ses sources imprécises telles les critiques des musulmans contre les juifs "qui ne savent pas lire leurs textes"! de la part de Mahomet, en tout premier, ne sachant lui-même ni lire ni écrire. De quelques versets les théologiens juifs de tous les temps sont aptes à donner jusqu'à quarante interprétations différentes non parce qu'ils ne savent pas lire ni comprendre mais parce qu'ils s'exercent à faire travailler leurs petites cellules... A propos de la vision de Mahomet aujourd'hui, comme pour n'importe quelle vision, il faut préalablement analyser en "décortiquant" ce qui, de la vision, appartient à la vie (dès la prime enfance) de la personne et ce qui appartient et viendrait de son subconscient comme de son surconscient. Toute personne ayant vécu l'expérience d'une vision sait à quel point afin de ne pas égarer les autres il faut commencer par ne point (même en toute bonne foi, par ignorance ou confusion de sens) s'égarer soi-même. Par le fait que ce travail concernant les sources de l'islam, vision de Mahomet en tête, ne s'est pas fait du temps de Mahomet, "avec lui"! les experts religieux de l'islam quant aux textes devraient se sentir non seulement libres mais "appelés" à supprimer, corriger ou modifier tout ce qui dans le coran n'est pas conforme aux Droits de l'homme ainsi qu'à nos progrès, connaissances et réalisations.
Madame Vallette, avec impartialité, a également écrit des articles concernant cette démarche indispensable de remise en question du coran par des exégètes musulmans avec noms, références et présentation de ces exégètes.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/06/2015

"Madame Vallette, avec impartialité..."

Bof

Écrit par : Bof | 24/06/2015

Les commentaires sont fermés.