01/08/2015

Ier Août 1975: la poudre a parlé !

bonbe.jpgIl y a tout juste 40 ans, des journalistes de la TSR mûs par leur fibre patriotique et inspirés par le magazine français « Système D", s'étaient mués en artificiers amateurs pour fabriquer eux-mêmes pétards et fusées-maison.

La séquence avait été visionnée avant diffusion par un des responsables du Service d'Incendie et de Secours de Genève (SIS). l'expérience avait failli mal tourner...

Nous publions à nouveau la vidéo de cette archive mémorable et spectaculaire... à titre de dissuasion . N'imitez en aucun cas notre apprenti Professeur Tournesol :-) !


1er août 1975: La poudre a parlé !

swissflag.jpgbonbe.jpgLes valeurs...les glaciers sublimes...Guillaume Tell... Ces chers étrangers... La Destinée commune... Un pour tous, tous pour un ! Le Grütli....Il faudra redoubler d'originalité ce soir pour tous les orateurs qui vous ont concocté et peaufiné des discours qui s'envoleront, joyeux, ves nos monts indépendants, une fois de plus.

Quelques historiens trouble-fête viendront encore vous dire que la Suisse est fondée sur un mythe, donc un peu un mensonge. Un mythe et un Etat-nation pourtant durables, probablement totalement non solubles dans l'Europe et la mondialisation forcée. En route, comme des lemmings, vers une "gouvernance mondiale " ? Un retour consenti vers Babel ?

Moi, je vous dis que chez nous on ne jette pas nos touristes en prison au motif qu'is auraient ramassé un caillou, une pive ou une crotte de chamois patrimoniale au bord du chemin. On se contente pour l'instant de persécuter les "fumeurs récalcitrants" indigènes.

Et que chez nous,  nul n'est encore contraint de saluer le  chapeau du bailli Europe, malgré les formidables pressions de ceux qui fétichisent encore un miracle évanescent.

Et que nous pouvons - rarement - zapper ceux de nos dirigeants qui ont cessé de nous plaire. Sans poudre à canon. Les urnes électorales nous suffisent mais attention: nos initiatives populaires, euro-incompatibles par essence,  sont placées sous haute surveillance. Pour écarter les plus dangereuses, celles porteuses de vrais changements, les juristes de la Couronne n'invoquaient jusqu'ici que le défaut "d'unité des matières" pour les poubelliser.

Désormais, des esprits chagrins souhaiteraient qu'une Cour constitutionnelle ou je ne sais quelle nouvelle administration, soit chargée de juger de leur recevabilité. C'est probablement là la pire menace qui pèse sur notre démocratie. L'ennemi intérieur ne lâchera pas sa hache après la cognée. Au chapitre de l'auto-mutilation, on ne saurait mieux faire.

Ajoutons à ces saboteurs patentés des media fort peu critiques et qui n'ont aucune incitation à l'être. Les peuples heureux n'auraient-ils pas de presse ?

Ce qu'il y a de plus consolant, après les discours de Premier Août, ce sont les lampions, les pétards et les fusées.

Pour ma part, il paraît que je n'ai pas mon pareil, depuis l'adolescence, pour fabriquer de la poudre noire. Drôle qu'on ne m'ait jamais proposé d'en produire pour alimenter la guerilla dans quelque pays lointain, opprimé. Je manie le cordon de Bickford depuis l'âge de quatorze ans...

L'odeur de poudre noire gagnant le ciel étoilé et les feux sommitaux m'ont toujours mis en joie mais il est vrai qu'il m'a été épargné d'en humer les fragrances sur les champs de bataille. Merci à nos valeureux ancêtres, y compris à nos mercenaires oubliés qui furent nos pathétiques esclaves, le plus souvent recrutés de force. Et nul esprit lucide (pas même J.-S.Eggly et son cheptel de 700'000 Suisses de l'étranger ) pour nous rappeler notre "devoir de mémoire".

Vite une collecte pour notre "Mercenaire inconnu" ! Et une Fête pour célébrer l'héroïsme de nos ancêtres sacrifés lors du Massacre des Tuileries.  Avec un monument au milieu de la prairie du Grütli. Et une flamme éternelle que notre Belette des Grisons aurait sans doute plaisir à rallumer cette année pour raviver la  flamme vacillante de ses partisans.

Ne vaudrait-il pas mieux pour elle allumer la mèche plutôt que de la vendre, et son pays et nos employés de banque, aux Yankees ?

A propos d'engins pyrotechniques, jetons un coup d'oeil dans le rétroviseur et reportons-nous à 1975. En plein mois de juillet de cette année-là, la revue française "Système D" appatait le lecteur en lui proposant de confectionner soi-même ses propres engins pyrotechniques dans sa cuisine au lieu de les acheter bêtement dans le commerce, à prix d'or.

Un journaliste de la TSR, l'excellent Bernard-Guillaume Gentil, avait appliqué la recette.

Savourez le spectacle de ses expériences  dans cette video d'archives sous le titre de Pétards-maison.

(jaw)

PS:Ah, j'oubliais: attention surtout à la "fumée passive létale" des fusées, vésuves,soleils et pétards divers ! Mauvaise pour la santé publique et pour le "réchauffement climatique"

guillaumetellapomme.jpg

 

Commentaires

Il peuvent se les fumer, leurs discours. La réalité est toute autre.

Au moins, ils pourraient penser aux enfants quand ils allument leurs feux d'artifices.

Écrit par : benpal | 01/08/2012

Drès pogout de tisse-kur beaulitikr sont gomme leurre zôteuuurs: nuuuullls à ch.... !!!

Écrit par : le bourbine | 01/08/2012

Ach, la belette des Grisons !!! Présidente de la Confédération, vous dites ???

Quelle p..auvret

17:40 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Merci de souligner tout ça. Avant avant hier, ils nous envoyaient mercenaires sur les champs de bataille des rois d'Europe, en location, contre monnaies sonnantes et trébuchantes qui venaient remplir les trésors publics... ou les coffres des classes dirigeantes. Aujourd'hui ceux qui sont en haut, les mêmes ?, décrètent que nous n'existons pas. Que le peuple n'existe pas. Si vous pensez que quelque chose doit exploser c'est peut-être ici : lc.cx/ZWoA

Écrit par : Piccand Michel | 02/08/2015

On me peut construire une nation durable en pratiquant l'exclusion !

Écrit par : lovejoie | 07/08/2015

Zut je n'ai pas terminé mon commentaire précédent
Je pensais à l'Apartheid envers les fumeurs

Écrit par : lovejoie | 07/08/2015

Monsieur Widmer avez vous remarqué combien l'odeur du stalag est entrain de se répandre sur la France ? on assiste à des interdits de fumer jusque sur certaines plages
Les Hygiénistes environnementaux sont bien décidés à réveiller tous les démons sectaires dont s'étaient imprégnés l'esprit des écologistes de la pureté sociale leurs dignes prédécesseurs

Écrit par : lovsmeralda | 08/08/2015

Les commentaires sont fermés.