09/08/2015

Comment riposter à l'hyper-flicage du Net

intox.jpgNon, le surfeur n'est pas sans défense face à l'hyper-flicage qui prévaut sur le Net. Les 69 millions d'usagers qui ont déjà installé le nouveau système d'exploitation hyper intrusif (par défaut) Windows 10 sur leurs ordinateurs, peuvent se prémunir des intrusions les plus massives et en limiter la gravité. Encore faut-il qu'ils aient une bonne maîtrise de la langue anglaise et du jargon informatique pour procéder aux manœuvres d'autoprotection minimales. Ces manœuvres ne sont pas à la portée de l'usager moyen. Mais il existe un « bouclier offensif » capable de déstabiliser les méthodes inquisitoriales de la NSA et d'autres fouineurs de cette espèce : l'intoxication ! Démonstration ...


guillaumenew.jpgA l'instant, suivant le conseil du co-président du Parti Pirate Suisse, Guillaume Saouli (Photo), informaticien de haut vol et ancien gestionnaire responsable de la sécurité de banques, j'ai appliqué scrupuleusement les indications recommandées  The Windows 10 Security settings you need to know = Les paramètres qu'il vous faut conna'itre pour Windows 10 ».

 

 Parvenu au terme du processus laborieux et minutieux d'une quinzaine de paramétrages, en particulier de la désactivation d' Edge et de Cortana, je prends soin de redémarrer mon PC pour m'assurer que les modifications protectrices ont été prises en compte.

vw1951maroc1963.jpgQuelle ne fut pas ma surprise de constater que désormais, ma collection de photos personnelles, apparaît dans son intégralité dans la fenêtre d'accueil de Windows 10 ? Aussitôt, je me demande si cette collection d'images remontant aux Sixties n'est pas accessible chez Microsoft ou ailleurs ? Je n'ai aucune garantie à ce sujet alors que mes photos étaient jusqu'ici rangées dans un répertoire séparé que je pensais personnel et abrité ! Rien de compromettant en fait dans ces images mais est-il vraiment nécessaire que Microsoft ou tout un chacun sache que je détenais en 1961 une Volswagen de 1951, immatriculée VD 83695 avec laquelle je me suis rendu de Montreux à Marrakech:-) ?

Vais-je revenir à mon ancien système d'exploitation Windows 8.1. pour autant ? J'ai encore un mois de réflexion pour cela, selon une indication entraperçue dans Windows 10. La procédure doit se trouver au fond à gauche des paramètres avancés:-)

Ne nous reste donc plus, au titre de riposte légitime contre l'hyper-flicage du Net, que l'arme de l'intoxication, à savoir non pas un « ensemble des troubles dus à l'introduction, volontaire ou non, dans l'organisme d'une ou de plusieurs substances toxiques (poisons) mais bien de la «mise en condition des esprits par une propagande qui émousse le sens critique ou le sens moral. »

intox.jpg

 À cet égard, l'histoire regorge de précédents. Dans les années 1960, deux journalistes de la Tribune de Lausanne, s'étaient concertés pour échanger des propos cryptiques à allure inquiétante par téléphone. Il était question d'échange de documents compromettants pour de hauts personnages de la République et Canton de Neuchâtel. Les deux compères se donnaient rendez-vous dans divers établissements publics, prenant des airs de conspirateurs et échangeant des paroles à voix basse. Un piège parfait dans lequel sont tombés les douteux limiers a l'époque précédant le scandale des fiches.

 

minolta.jpg

 À chaque fois le même personnage inconnu se trouvait sur les lieux du rendez-vous « secret ». Les deux journalistes auteurs du stratagème photographiaient à chaque fois ledit individu au Tiny Minolta. C'était à l'évidence le même flic en civil. Fort de leur exploit prouvant à l'évidence qu'ils avaient été mis sur « tables d'écoute » les deux journalistes triomphants ont proposé leur enquête au Rédacteur en chef de la Tribune de Lausanne qui l'a a refusée en ces termes :

  • Nous n'allons pas publier cette gaminerie ! Vous savez très bien que l'État doit se protéger et que vous êtes écoutés comme journalistes ! Rien de nouveau sous le soleil !

 

the-secret-police.jpg

Que se passerait-il si désormais les 69 millions d'usagers du Net qui ont déjà installé Windows 10 sur leurs ordinateurs et que le milliard de surfeurs escomptés qui vont télécharger le même système d'exploitation avaient soudain le caprice de faire chauffer et d'affoler les robots de la NSA en multipliant les termes suspects qu'interceptent les algorithmes des inquisiteurs  en quelques millisecondes ?

Qu'adviendrait-il d'un auteur de fiction écrivant la phrase suivante:

Bien reçu les $ 10 mos d'A. séoudite pour la nouvelle livraison de thermite. La Tour prends garde:-) ! Livraison des drones imminente. Daech confirmera bonne réception. Objectif : Wall Street  أَكْبَر الله

On a pendu, torturé et lynché des innocents pour moins que ça !

Il faudrait, certes plus de subtilité pour que le gros poisson morde à l'hameçon mais l'arme de l'intoxication, pratiquée à très grande échelle par le milliard prévisible de windowistes 10 , aurait tôt fait d'affoler et de déstabiliser Big Brother himself. (jaw)

 

PS: Outre le paramétrage préventif proprement dit, j'ai décidé de désinstaller six logiciels ou fonctions et d'empêcher une demi-douzaine de programmes non sollicités de se charger au démarrage...

16:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.