19/09/2015

Franc-maçonnerie: le vu, le lu et le tu ( III)

800px-Square_compasses.svg.pngNon, les secrets des Loges ne se limitent pas à celui des rites, des délibérations et de l'appartenance. Ils en comprennent d'autres que j'ai découverts sans le vouloir, après avoir été victime d'une agression psycho-criminelle, commise à mes dépens le 24 mars 1990 à neuf heures du matin à Chêne-Bourg (GE) et revendiquée deux heures plus tard par une adepte se réclamant de la WICCA.

Malgré l'épreuve extrême endurée (peak experience)  durant des mois en phase aiguë et des années années sur un mode atténué, je n'ai pourtant jamais dû manquer un seul jour de travail.

L'auteure de ce méfait, se disant psychologue (« élève de Piaget ») est l'ex-épouse d'un médecin genevois FMH. Un autre médecin genevois FMH (depuis lors sans plus de droit de pratique car il a renoncé à sa profession pour une activité artistique) dont ladite psychologue était la patiente, m'avait incité à me rendre chez cette Madame Wicca  véritable Mélusine certifiée : Tu verras elle est un peu magique ! Ma curiosité de reporter, malgré mes doutes initiaux, l'avait emporté. C'est ainsi que j'ai obtenu le scoop de ma vie ... sans savoir que j'allais y risquer ma raison et ma vie. Les circonstances exactes de ce psycho-crime ...presque parfait sont décrites dans mon livre en deux Tomes On m'a volé mon ego - témoignage d'une abomination vécue et vaincue, édité à compte d'auteur chez PUBLIBOOK (2014).


Durant mes deux visites chez ma thpentacle.jpgaumaturge  WICCAnesque, à quinze jours d'intervalle, j'ai été le témoin direct de prodiges à couper le souffle. (PHOTO: pentacle wiccan) J'ignorais encore que l'Eglise catholique romaine, beaucoup plus avertie en matière de démonologie que les pasteurs de ma propre foi (protestante), recommandaient dans ces cas de ne pas faire « de vaines observations ». Dans notre monde polarisé, il existe en effet des prodiges d'origine d'En-Haut (les « dynameis » = actes de puissance) et les « terata » ( prodiges monstrueux d'origine chthonienne). Les miracles décrits dans l'Ancien et le Nouveau testament ne sont donc ni de la même origine ni de la même nature. Les prodiges chthoniens qui sourdent d'en-bas - si l'on peut dire - ne sont qu'une imitation des « dynameis » provenant de la seule et unique puissance capable de créer. (Cf. Le Bâton d'Aaron). Les terata (monstruosités) sont donc aux dynameis  ce qu'est la fausse monnaie à la vraie.

 

baton.png

 

Si la Wicca n'est pas la Franc-maçonnerie, les deux « craft » partagent pourtant parfois les mêmes secrets de la Tradition, de la même polarité. J'avais cru opportun, en septembre 2014, soit plus de vingt années après les événements, d'inviter 22 médias suisse à une conférence de presse pour faire connaître mon livre révélateur, rédigé à titre d'auto-thérapie post-traumatique mais surtout de mise en garde du public. Seuls un reporter français de Radio Cité (Genève), Gilles Souhac (photo) et une complice scoopiste de vieille date, ont cru utile de se déplacer. La curiosité ne semble pas étouffer nos jeunes confrères...Cinq interviews ont été diffusées (deux fois) par cette station, ce dont je lui sais gré.

 

soulhac.png

 

radiocite.jpg

 Vous avez VU le déroulement d'une cérémonie maçonnique à la Loge faîtière Alpina (Continents sans visa – 1965), vous avez LU l'opinion de Nicole Fatio, alors Présidente de l'Eglise nationale protestante de Genève qui, interrogée par mes soins, répondait par courrier en ces termes le 16 avril 1998 sur la compatibilité entre la foi réformée et le maçonnisme : « Il y a totale incompatibilité entre les deux appartenances . »

Voici venu le moment de révéler le TU du « maçonnisme ».

(Les références paginées renvoient aux deux Tomes de mon opus précité)

cercle magique.jpg

 1) Le Cercle magique, rebaptisé  « chaîne d'union » par les Loges, est une pratique qui consiste pour les participants disposés en rond, les bras croisés sur la poitrine, à se donner la main, à l'invitation du Vénérable en « fin de  tenue ». Quoi de plus fraternel, altruiste et généreux que ces hommes ainsi connectés entre eux ? Ah ! Si tous les hommes du monde pouvaient se donner la main...

Cela dit en passant... Il n'y a pas magie blanche ou magie noire selon l'intention qu'on y mettrait. Les magies sont toutes  condamnées dans l'AT et le NT.

Le TU, en l'occurrence, c'est de ne pas préciser que les participants à cette cérémonie dans le temple maçonnique, sont invités à faire circuler « l'énergie » autour dudit cercle magique ainsi formé pour se relier à un« égrégore » , soit une entité psychique anonyme dans le monde invisible !

Ladite « énergie », constamment invoquée par les pratiquants de l'occultisme n'a aucun rapport avec les 4 énergies des physiciens : quatre interactions élémentaires sont responsables de tous les phénomènes physiques observés dans l'univers, chacune se manifestant par une force dite force fondamentale. Ce sont : l'interaction nucléaire forte, l'interaction électromagnétique, l'interaction nucléaire faible et la gravitation.

L'énergie des occultistes est désignée selon les cultures par les termes suivants : Chi, Ki, kouei, kundalini, prana, élan vital, périsprit, bio-énergie, orgone,  (Wilhelm Reich), magnétisme animal., ojas, lumière astrale, force odique.Certains occultistes disent parvenir à opérer des « transferts d'énergie » d'humain à animal, d'humain végétal et l'inverse. Et d'humain à humain.(e.g. Acte projectif psycho-somatique criminel ou « vampirisation » de l'énergie d'une foule)

Cette « énergie » des occultistes existe bel et bien. On n'en connaît toutefois pas la nature.

Interrogée sur la nature de cette énergie humaine, une physicienne de Carouge (GE) nous avait répondu jadis : « Probablement de nature électromagnétique »

Un biophysicien français auquel nous demandions si l'on pouvait détecter, mesurer, voire maîtriser cette énergie « animale » nous avait répondu : « Nos instruments actuels ne sont pas assez sensibles pour cela. »

Un profane, invité à une « tenue blanche » dans un temple maçonnique à Genève, incité à « laisser passer l'énergie » dans ledit cercle magique, l'a délibérément bloquée. Il n'a pas été réinvité depuis lors. (Témoignage non sollicité d'un profane)

(Tome I : p.26, p 131, p 132, p. 155, p. 180, p 181, pl. 185, Tome II : p. 105, p. 109, p. 11O, p.152, p 161, p. 198, p. 253, etc.)  Tome II : p. 77

 doublevue.jpg2) La double vue des franc-maçonsLa paréidolie est une illusion d'optique découlant d'un stimulus visuel mal interprété : on peut voir ou reconnaître un visage, la tête d'un animal dans un nuage, un rocher, une racine. Très facile à expliquer car chacun connaît ce phénomène. Néanmoins quand un tel phénomène est imposé de manière permanente, qu'on ne peut lui échapper un seul instant et qu'il présente une deuxième réalité superposée ou « augmentée » en transparence sur la vue ordinaire, il s'agit là d'un dysfonctionnement très dérangeant que nombre de sociétés secrètes considèrent, elles, comme un « pouvoir » positif et bienvenu : la « double vue » ! Il existe une variante sous forme de paréidolie sonore: le ruisseau qui « chante, les oiseaux qui « parlent » ou une machine à bruit cyclique qui évoque une phrase synchrone « dans la tête », par son rythme..

La « seconde vue » est l’un des secrets de tous les ésotéristes, en particulier des franc-maçons qui se réfèrent au poème d’Henry Adamson « The Muses Threnodie » (« Le Thrène des Muses ») dans lequel il indique : « Pour ce que nous sommes frères de la Rose-Croix/Nous avons le Mot de maçon et la seconde vue. » (Le Thrène = Lamentation funèbre, chantée lors des funérailles, particulièrement à l'époque archaïque grecque.)

Quant au Mot de maçon, précité, il peut désigner « BOAZ » dont la première initiale se référerait au dieu  Baal  et la dernière à Zoroastre tout en désignant aussi l'un des deux piliers du temple de Salomon:  Boaz (à g.) et Jachin (à dr.).. Tome II. p. 97, p. 115, p. 132.

m997xpee.jpg 3) L'éternel présent -Les grands initiés de la maçonnerie et d'autres sociétés occultes désignent la connaissance de cet état par l'expression : L'acacia m'est connu et portent à la boutonnière une branche de ce végétal réputé imputrescible puisqu'on en fait les courbes de la coque de bateau. (Pour la qutarième fois, le LIEN précédent a été rendu inaccessible ! ) Ils signalent ainsi que ce secret leur est connu. Cet éternel présent n'a aucun rapport avec l’Éternel, le Dieu des juifs et des chrétiens tels qu'il est décrit dans la Bible. Il s'agit d'un présent éternel, la sensation fallacieuse d'être - comme les dieux – immortel ! Voici ce que dit http://www.phoenixmasonry.org/ au sujet du secret de la pseudo-immortalité

"The first thing, then, that we notice in this symbol of the acacia, is that it had been always consecrated from among the other trees of the forest by the sacred purposes to which it was devoted. By the Jew, the tree from whose wood the sanctuary of the tabernacle and the holy ark had been constructed would ever be viewed as more sacred than ordinary trees. The early Masons, therefore, very naturally appropriated this hallowed plant to the equally sacred purpose of a symbol, which was to teach an important divine truth in all ages to come.

"Having thus briefly disposed of the natural history of this plant, we may now proceed to examine it in its symbolic relations.

"First. The acacia, in the mythic system of Freemasonry, is pre‑eminently the symbol of the immortality of the soul - that important doctrine which it is the great design of the institution to teach. As the evanescent nature of the flower, which "cometh forth and is cut down," reminds us of the transitory nature of human life, so the perpetual renovation of the evergreen plant, which uninterruptedly presents the appearance of youth and vigor, is aptly compared to that spiritual life in which the soul, freed from the corruptible body, shall enjoy an eternal spring and an immortal youth. Hence, in the impressive funeral service of our Order, it is said that "this ever‑green is an emblem of our faith in the immortality of the soul. By this we are reminded that we have an immortal part within us, which shall survive the grave, and which shall never, never, never die." And again, in the closing sentences of the monitorial lecture of the third degree, the same sentiment is repeated, and we are told that by "the evergreen and the ever‑living sprig" the Mason is strengthened "with confidence and composure to look forward to a blessed immortality." Such an interpretation of the symbol is an easy and a natural one; it suggests itself at once to the least reflective mind; and consequently, in some one form or another, is to be found existing in all ages and nations. It was an ancient custom, - which is not, even now, altogether disused, - for mourners to carry in their hands at funerals a sprig of some evergreen, generally the cedar or the cypress, and to deposit it in the grave of the deceased.

"But, lastly, the acacia may also be considered as the symbol of initiation. This is by far the most interesting of its interpretations, and was, we have every reason to believe, the primary and original; the others being but incidental. It leads us at once to the investigation of the significant fact that in all the ancient initiations and religious mysteries there was some plant peculiar to each, which was consecrated by its own esoteric meaning, and which occupied an important position in the celebration of the rites..."

Très difficile à décrire mais la sensation en est insupportable et la pratique odieuse. Vous vous savez mortel par la Raison mais votre sensation est d'être immortel, comme figé dans l'éternité ! Tous les exercices de yoga et toutes les ascèses orientales vous recommandent de vivre absolument dans l'instant présent, ni hier, ni demain. Hic et nunc ! Et de lâcher prise ! Et de regarder passer vos pensées sans porter de jugement sur elles ! En analysant comme observateur détaché les sensations de votre corps, votre respiration. (body scan) Ce faisant, vous pouvez volontairement ou involontairement entrer dans l'état de l'éternel présent et vous préparer ainsi au Royal Secret, une dissociation momentanée et – en principe – réversible entre le soma, la psyché et le pneuma. J'ai pratiqué de tels exercices. Au bout de quelques jours, un torrent d'événements de « synchronicités » (coïncidences) s'est abattu sur moi. Natura vacuum abhorret. Et quand on a bien fait le vide, et ouvert une béance à des « énergies » dont on ne connaît pas la nature, l'espace est ainsi libéré pour une occupation par des « énergies » étrangères pas toujours choisies ! Comme l'Europe holistique imposée aux peuples sous l'égide de deux symboles maçonniques majeurs: la pyramide tronquée au sommet de laquelle, une fois sa construction achevée à coups de maillet, un homme providentiel  veillera sur l'humanité pour restaurer l'état édénique originel après avoir supprimé les Etats.nations jusqu'au dernier ? Sous l'oeil attentif du dieu Horus ? Hi ! Hi !...

Vous commencez à comprendre le chaos actuel de l'Europe aux mains de tels apprentis-sorciers ?

oeil.png

 pyramide.png

 

 

 

 

 

 

La méditation bouddhiste de type « Vipassana » et rebaptisée « Mindful meditation » pour en occulter l'origine orientale , vieille de vingt-cinq siècles, appartient à ce type d'ascèses qui ouvrent sur l'éternel présent. La mutation ainsi obtenue est parfois irréversible et conduit le méditant à la psychiatrie. Cet état d'illumination est désigné chez les hindouistes sous les termes de samhadi et de satori.

L' éternel présent était aussi « une émission radiophonique du programme Espace 2 de la Radio Suisse Romande (RSR) présentée par Yvette Rielle.

« De nature ésotérique et proche de la philosophie New Age, c'est une heure de rencontre avec une personnalité autour d'une thématique donnée. Parfois découpée en séries, l'auditeur pouvait passer plusieurs dimanches d'affilée en compagnie du même invité.

« Ce rendez-vous incontournable du dimanche matin fut diffusé de 1985 au 3 septembre 1995 avec un franc succès. »

Mise en garde de jaw à la RSR. Réponse de la direction de la RSR (G. Sapey) : c'est l'émission dont on nous demande le plus de copies en cassettes ! (Invité 7 heures de suite dimanche après dimanche : Jouret, le thaumaturge fatal de l'Ordre du temple solaire  ! ! ! (OTS).  Tome I : p. 199

 

hy6hv8xg.png

 Le Royal secret Un jour, j''ai rendez-vous au Buffet de la Gare de Lausanne avec une infirmière éprise de bouddhisme Zen. (Stage de week-end à Champéry). Elle m'annonce qu'elle - je cite – apprend à voler.. Je me pince pour ne pas rire mais je ne sais pas encore qu'elle se réfère à ce Royal secret ou voyage astral ou sortie du corps, par extase induite au moyen d'ascèses sans drogues.

L'auteur-maçon (anonyme) de ce texte d'Albert Pike :.

« Or l’art dit « royal » porte en lui le secret dit « royal » qu’il délègue à l’architecte, c’est-ce-que nous verrons en conclusion. »

Le voyage astral est la dénomination la plus répandue pour désigner la séparation entre le soma, la psyché et le pneuma. Il serait possible d'être ici avec son corps et ailleurs avec son double vibratoire...

Gaston Bardet, écrivain catholique en dit ceci  dans son ouvrage Mystique et Magies au chapitre Les Yogas de l'Infer:

 

bardet.jpg

 

« Comment savoir que la “chevauchée” du chaman, le séjour en la terre Hurqalaya est identique au Royal Secret du chevalier Kaddosh (pastiché par les projections en astral, de l’AMORC- L'Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix ), c’est-à-dire au dédoublement, expérimenté en son temps par le colonel de Rochas, aboutissant à l’extériorisation de la sensibilité et aux téléplasmes. Ce qu’aujourd’hui les jeunes singent par des “voyages” au LSD ou à la mescaline.

Photo du Colonel Albert de Rochas (1837-1941) auteur de Les Forces non définies, L'extériorisation de la motricité, etc.

 

colonelderochas.png

 

Toutes ces expressions ont créé – VOLONTAIREMENT – les confusions les plus dangereuses avec les expériences chrétiennes du château intérieur de Thérèse d’Avila, conduisant au “Secret du Roi” (tout l’opposé du Royal Secret), c’est-à-dire, à l’extase mystique authentique, dite encore “Grand Oubli”, sommeil spirituel, “mort au monde” ou “mort des Anges”, etc. Tome I : p. 188, p. 190

 

800px-Square_compasses.svg.png

La liste des secrets de la Gnose maçonnique précités n'est probablement pas exhaustive, si j'en juge à l'aune d'autres prodiges chthoniens dont la découverte m'a été imposée par Madame WICCA et que j'énumère dans mon opus en deux volumes, sans pouvoir les attribuer à l'une ou à l'autre de ces catégories:

  Ésotérisme - Gnoses – Magies – Occultisme – Sorcellerie – Satanisme

 PS : Pour éviter un échauffement des esprits et des claviers et prévenir l'intrusion de trolls et autres fâcheux qu'un tel thème risque d'allumer, je livre ici délibérément un discours ex cathedra et ferme délibérément, à titre exceptionnel, et par gain de paix, l'accès aux commentaires.

(A suivre...)

Bibliographie

États modifiés de Conscience par Sylvie Dethiollaz & Claude Charles Fourrier FAVRE (recommandé)

Mystique et Magies par Jean-Gason Bardet Ed. Guy Trédaniel (pour érudits)

Le Matin des Magiciens, par Louis Pauwels/Jacques Bergier Gallimard/Folio

 The Varieties of Religious Experience by William James Publisher :Simon & Schuster

Qui détient la clé de l'univers ? par Deepak Chopra & Leonard Mlodinow (L'Aventure secrète) (dialogue entre un médecin américain, d'origine indienne et un physicien

Ouvrages mettant en garde ou dénonçant l'occultisme :

A ma connaissance, il n'existe que deux seuls autres livres* en langue française témoignant, comme On m'a volé mon ego, d'une expérience traumatique similaire :

 

mybook.jpg

 

*  Le Tourment et la Grâce (Fayard 1993) de Michelle d'Astier de la Vigerie (Chez l'auteur)

* Les Clés de la Délivrance parMichelle d'Astier de la Vigerie ( convertie au christianisme « évangélique » après 25 ans dans l'occultisme)

La Santé à n'importe quel prix ? Par Dr Samuel Pfeiffer, Ed. Brunnen Verlag (épuisé)

Cults in our Midst (The Hidden Menace in our Everday Lives) par Janja Lalich /Ed. Jossey-Bass Publishers – San Francisco

Non au Yoga par Maurice Ray(pasteur vaudois : 1914- 2004) Ligue pour la lecture de la Bible . Opus épuisé

Médecines parallèles : oui ou non ? par Maurice RAY, Ligue pour la lecture de la Bible

L'occultisme à la lumière du Christ par Maurice Ray, Ligue pour la lecture de la Bible.

An Encyclopedia of Occultism by Lewis Spence A Citadel Press Book /Carol Publishing Group

Le Dico de sectes par Annick Drogou du Centre Roger-Ikor – Les dicos essentiels /MILAN

Encyclopedic Handbook of Cults in America by J. Gordon Melton /Garland Publishing Inc.New York & London

The Occult Conspiracy – Secret Societies – Their influence and Power in World History by Michael Howard Destiny Books – Rochester- Vermont

Demon Possession by John Warwick Montgomery Bethany House Publishers

Quand les sectes affolent /Ordre du Temple Solaire, médias et fin de millénaire par Roland J. Campiche Ed. Labor et Fides

Hitler et la franc-maçonnerie, par Arnaud de La Croix Ed. TEXTO, Le goût de l'Histoire.

The Occult Roots of Nazism by Nicholas Goodrick-Clarke /New-York University Press

Hitler's occult War by Michael Fitzgerald -Robert Hale London

Crazy Therapies by Margaret Thaler Singer and Janja Lalich Ed.Jossey-Bass Publishers – San Francisco

Rule by Secrecy by Jim Mars Ed. William Morrow of Harpers Collins Publishers

New World Order by Ralph Epperson : http://tinyurl.com/oxsvtvb

The Holotropic Mind by Stanislas Grof (exemples d'ascèses mentales dangereuses)

Les portes de la perception par Aldous Huxley /Ed Poche(/l'auteur expérimente la mescaline après de Nerval et Baudelaire)

Cleasing the doors of perception by Huston Smith (exemple de plantes et substances prétendument enthéogènes) Ed. Jeremy P. Tarcher/Putnam /Penguin Putman/New York

K Ketamin : dreams and Realities by Karl Jansen M. D., Ph. D/Multidisciplinary Association for Psychedelic Studies (MAPS)

 

05:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.