30/10/2015

Genevois enfumés à la « fumée passive létale »

jefumplusmoi.jpgPour pimenter le paysage anxiogène qui nous entoure, la race des hygiénistes obsessionnels compulsifs nous invente chaque semaine de nouveaux dangers – réels ou fictifs - qui nous menaceraient si nous ne tenions pas compte de leurs conseils et injonctions déversés comme autant de tombereaux salutaires sur nos têtes de linotte... Hier, c'étaient les pêchés de chair, les maladies vénériennes, les péchés mortels et véniels et les livres mis à l'index avant que ces nouveaux autoproclamés directeurs de conscience n'ajoutent à leur liste d'interdits mille substances par eux maudites : l'eau minérale en bouteilles, le sucre, sel, les graisses, la viande et surtout le tabac. Les consommateurs de l'herbe à Nicot sont ainsi devenus les nouveaux Untermenschen, commodes victimes expiatoires qu'il s'agit de stigmatiser dans un mouvement de purification générale qui trouve son origine... sous le Troisième Reich avec le retour au stratagème plagié sur la Passivrauch. C'est ainsi que mille blouses blanches de son espèce ont intoxiqué l'opinion publique à Genève et dans le monde.

Temps Présent invite deux experts payés par Big Tobacco et Big Pharma à gloser sur le "vapotage"

 

Lire la suite

16:54 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

27/10/2015

L'OMS déclare la guerre à ...la viande !

steak.jpg

Fidèle à sa croisade contre les moulins à vent, l'OMS mobilise ses fonctionnaires désoeuvrés dans une nouvelle croisade déjantée:  la lutte contre la viande... Après avoir semé l'alarmisme à la prétendue fumée passive létale puis anx dangers allégués de l'e-cigarette, à l'inexistence dune "pandémie imminente de grippe HiN1", voici qu'elle prêche maintenant contre toutes les viandes. Cet acte de bravoure s'accompagne d'un vocable terroriste: CANCER ! Qui  osera annoncer Urbi et Orbi que le vrai danger provient en fait des seules chinoiseries de Madame Chan et des parasites toxiques qui l'entourent ? Cette bande d'hygiénistes fanatiques, face à son impuissance à éradiquer la maladria, agite le grelot en diabolisant la nourriture accessible à nous autres nantis. Puissent un jour tous les faméliques sous-nutris et malnutris du Tiers-Monde  croquer avec plaisir dans un steak de charolais sans plus s'empoisonner avec de la (rare) viande de brousse...Honte aux cols-blancs de l'OMS vecteurs d'un alarmisme infondé.

Lire la suite

15:56 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

18/10/2015

Franc-maçonnerie: le vu, le lu, le tu...et le su (VII)

 800px-Square_compasses.svg.png(jaw) En des temps immémoriaux, parmi les multiples activités que j'ai déployées au fil de ma vie pour la presse, la radio, la télévision, il me souvient d'une tâche agréable qui m'avait été confiée par la Télévision suisse romande : il s'agissait de compléter le film d'un cinéaste amateur bien inspiré qu'il avait consacré à la construction du barrage de La Massa (VS). Il avait voué d'innombrables week-ends à ses tournages en solitaire en Valais pour son film en 16 mm. mais son opus était demeuré inachevé, faute de moyens. Pour avoir vu de près, à plusieurs reprises le chantier du barrage de la Grande Dixence en cours de construction dans les années 1950, le sujet m'inspirait aussi car nous avions tous tendance, à l'époque, à sacraliser nos barrages et l'énergie hydroélectrique que produisaient ces néo-cathédrales en béton armé du XXe siècle. (Aujourd'hui, cette énergie hydro-électrique n'est plus rentable : on peut importer du... nucléaire à meilleur compte pour alimenter les montures d'acier de nos indolents cyclo-(dé)portés écologistes!)

Lire la suite

03:09 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10/10/2015

Franc-maçonnerie: le vu, le lu, le tu...et le su (VI)

800px-Square_compasses.svg.pngNi l'origine d'une tradition séculaire – fût-elle déiste - ni la qualité de victime de persécutions passées, pas plus que l'exhibition d'un attirail d'instruments sacerdotaux  et d'une panoplie de rituels lugubres pour le « profane », ne sauraient, à eux seuls, être garants de vérité, qu'il s'agisse de rosicrucianisme, de martinisme de maçonnisme, ou d'autres activités cultuelles macérant dans les chaudrons de l'occultisme. La gnose maçonnique couve donc jalousement ses secrets car, dit-elle, le « profane ne les comprendrait pas. ». Si l'on insiste, elle concède que seuls ses rituels et ses délibérations dans ses temples sont couverts par le secret. Et qu'il n'en existe pas d'autres. Billevesées !

Lire la suite

18:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Franc-maçonnerie: le vu, le lu, le tu...et le su ( V)

800px-Square_compasses.svg.pngLa franc-maçonnerie n'a rien inventé en matière de « secrets ». Ses pratiques occultes qu'elle dit remonter au XVIIIe siècle seulement sont bien plus anciennes : elles ont été empruntées aux Rose-Croix, aux Templiers, aux mystères d'Eleusis et même au bas bouddhisme tantrique d'il y a 25 siècles ! Le « Royal secret » - celui de la dissociation réversible du corps physique (soma) et de l'esprit (pneuma) - est pratiqué depuis la nuit des temps par tous les courants paganiste. Plusieurs instruments conduisent à ce truc dissociatif contre nature : les psychotropes réputés « enthéogènes » du chamanisme ou de la pharmacopée moderne (e.g la ketamine®), les ascèses méditatives du style « méditation en pleine conscience » (Vipassana hindouiste), les mises en transe par les danses et la musique, l'hypnose, la sophrologie, les thérapies à base de magies (y compris l'acupuncure et l'homéopathie) et l'invocation dans un « cercle magique » d'entités métapsychiques (egrégores).

Pourquoi diable couver ces « secrets » puisqu'ils sont éventés depuis belle lurette ?

C'est tout simplement que leur nature et surtout leur origine est inavouable !

Lire la suite

18:32 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook