22/01/2016

La torture du prisonnier fumeur doit cesser !

warlumeme.jpgIl n'existe plus aucun motif de maintenir Me Dominique Warluzel dans sa prison blanche à moins que la Justice, réputée lente, ne veuille savourer le spectacle de la torture infligée à son illustre captif.  Ils ont déjà Adeline sur la conscience et une prisonnière fumeuse captive du quartier psychiatrique des HUG, décédée de ses brûlures dans cet "hôpital sans fumée" ....mais non sans victimes ! Le Département cantonal de la ...Sécurité Genève, responsable unique de cet abus de faiblesse, veut-il un troisième trophée pour couronner sa coupable et récidivante incurie ?

 

Lire la suite

03:17 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook

10/01/2016

Nicotine pure injectée à son insu dans les veines de Me Warluzel aux HUG ?

CIGARETTES ARE ADDICTIVE.pngL'arrêt brusque du tabac que l'on imposerait à un fumeur souffrant d'une assuétude à ce produit, peut se révéler très dangereux. La modification brutale de sa physiologie peut entraîner des ruptures d'anévrismes mortelles, outre les symptômes de sevrage classiques bien connus : irritabilité, insomnie et dépression .

En milieu hospitalier , pour atténuer les souffrances liées aux symptômes de sevrage insupportables, la solution rapide (irréfléchie) consiste à injecter de la nicotine pure dans les veines des patients victimes d'une addiction au tabac. Ce faisant, les soignants sont convaincus de faire le bien du patient.

Or il appert que la privation brusque de tabac (« cold turkey »), surtout si elle est imposée à un patient non consentant, est très dangereuse pour sa santé et sa vie. Elle est encore plus périlleuse si elle est accompagnée d'injections ou de perfusions de nicotine pure de substitution !

Lire la suite

16:32 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

08/01/2016

Vers une Justice clandestine à Genève ?

justiceun.jpgLe mouvement paraît inexorable : notre Justice préfère la discrétion, l'intransparence, voire le secret, pour frapper de son glaive. La vieille dame très digne ne se contente plus d'agir les yeux bandés : elle se rend invisible ! Par souci de productivité accrue, elle œuvre désormais de plus en plus souvent en coulisse, à l'abri des yeux du peuple.

Lire la suite

02:57 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

05/01/2016

Vont-ils hâter la mort de Me Warluzel aux HUG ?

En se proclamant naïvement «Hôpitaux sans fumée », les HUG viennent de se mettre dans de beaux draps ! Après le coup de sang de Me Dominique Warluzel warluzel.jpg(photo DDR) dont l'agacement, face à une domestique qui exigeait de l'argent, a provoqué son regrettable coup de feu dans le chambranle d'une porte de sa résidence fumeuse, la politique anti fumeurs des HUG risque bien, elle, de se trouver du même coup au centre d'une énorme controverse.

Démonstration...

L'avocat genevois illustre, que sa déchéance et ses douleurs post AVC ont rendu hypersensible (comme en témoigne l'excellent film documentaire de Raymond Vouillamoz diffusé par la RTS) est donc détenu durant trois mois au moins pour tentative de meurtre au quartier cellulaire des HUG, après l'intervention de la police, suite à cet incident sans suite fâcheuse. La qualification juridique de son acte est a priori absurde et ne tiendra pas le coup face à la défense.

Lire la suite

19:01 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

04/01/2016

Les poumons de gros fumeurs prisés des transplanteurs

poumonsfum.jpgLa Suisse, paraît-il, est en retard sur l'Europe en ce qui concerne les donneurs d'organes traqués par nos chasseurs de cadavres exquis, si possibles encore tièdes:-)

Sur le marché international l'article le plus recherché c'est le poumon de... fumeurs ! Un hoax ? Pas du tout !

« Les poumons provenant de donneurs gros fumeurs pourraient être à la source d'une augmentation de la disponibilité de ces organes » expliquent André Simon, directeur de la transplantation pulmonaire et cardiaque et chirurgien au Royal Brompton and Harefield NHS Trust.

« Près de la moitié des patients ont été transplantés à partir de poumons prélevés sur de gros fumeurs, dont un sur cinq a reçu les organes de fumeurs qui ont consommé au moins un paquet de cigarettes par jour pendant 20 ans ou plus encore.

« Malgré tout, cette nouvelle étude démontre que ceux des patients qui ont reçu les poumons de fumeurs avaient une espérance de survie trois ans après la transplantation égale à ceux qui avaient reçu des poumons de non-fumeurs. Dans certains cas, ils avaient même un meilleur taux de survie. »

Lire la suite

23:02 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

01/01/2016

Saure Gurken ou trève des confiseurs ?

first baby.jpgChaque langue à sa manière pour désigner l'idée de post coïtum animal triste est dans le domaine alimentaire.

L'acmé des bombances et ripailles passé, les panses dégonflées et les cuites digérées, une nouvelle angoisse se saisit des populations : la pénurie de nourriture ! La langue allemande désigne cette soudaine angoisse existentielle par l'expression Saure Gurken : le français préfère sa trêve des confiseurs alors que l'anglais parle de la season of the very smallest potatoes ...

Pourtant, nul ne se plaint que les magasins si tentants aient descendu leur rideau de fer après nos vagues de consommation orgiaques.

Que vont devenir les journalistes privés des massacres, catastrophes, pandémies, et autres joyeusetés qui font leur pain quotidien ?

Voilà 50 ans, L'Illustré publiait traditionnellement en couverture la photo du Président de la Confédération et, en pages intérieures, la liste de tous nos promus de l'Armée suisse. Si cette coutume a disparu depuis lors, c'est probablement qu'elle n'était  plus vendeuse...

En ce 1er janvier 2016, l'Agence Télégraphique Suisse (ATS) a fait fort pour nous révéler que les Suisses comme le reste du monde sont entrés dans l'année 2016 aux sons des cloches, de feux d'artifice et de festivités diverses.

Dans le genre, La Tribune de Genève remporte la palme, toutes catégories confondues, en nous livrant son scoop, remarquable trouvaille du journalisme d'investigation : le premier bébé à voir le jour en 2016 à la Maternité des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) est une fille. Prénommée Jana, elle est née vendredi à 0h42.

Sa mère était probablement dotée d'une montre connectée pour qu'une telle précision puisse ainsi entrer dans l'Histoire !

Bonne année à tous !!!

first baby.jpg

16:22 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook