18/01/2017

Merci aux frontaliers soignants !

flagchfr.jpgN'en déplaise à ceux des politiciens genevois adeptes d'une main-d'œuvre genevoise à 100 %, le concours de travailleurs français importés chaque matin pour être exportés chaque soir, est indispensable à la prospérité et au bon fonctionnement de notre canton. Oui, Genève peut se féliciter, de la présence des frontaliers, sans lesquels notre ville internationale ne pourrait plus fonctionner.

Lire la suite

18:40 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

03/01/2017

Desperate times, desperate measures...Cash crunch in India

toi.pngDue to an unexpected turmoil surge in the FB comments of the French translation of the article  about the amazing "cash crunch" published in the Indian Times, we choose to publish the sole original article in English+ Links.

Desperate times, desperate measures

Abhijit tackles cash crunch

Cash crunch leaves pensioners agitated

Cash crunch hits textile units

RWAs hit by cash crunch

Supermarkets thrive amidst cash crunch

Cash crunch triggers Dharavi shutdown

Bokaro fights cash crunch, water crisis

Le Temps: "L’Inde continue à faire face à une pénurie de billets de banque

"Près de deux mois après la démonétisation de 86% de son argent liquide, le pays n’a toujours pas retrouvé sa stabilité et l’économie commence à en pâtir"

 Inde : une opération spectaculaire n'éradiquera pas la corruption (Le Temps)

15:42 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Neant

 

 

03:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/01/2017

A bas les auspices et haruspices !

 

fatum.jpgNe serait-il pas grand temps qu'un terme définitif fût mis à la tradition récidivante des voeux de fin d'année ? Ces vœux de santé, de prospérité et de je ne sais quoi encore, lancés aux quatre vents, ne mangent pas de pain, il est vrai. Pas plus que de sans gluten ou de foie gras. Lesdits voeux n'en sont pas moins agaçants par leur répétition exaspérante, compte tenu de leur inopèrance. À vrai dire, le passage d'une année à l'autre n'est qu'apparent et fallacieux depuis que l'équation einsteinienne E= mc2 a cours. Seule une poignée de révisionnistes illuminés conteste encore cette vérité. Des négociants habiles, au mépris de cette loi cosmique, font pourtant leur miel de ce passage relatif trans-annuel en incitant le chaland à faire bombance et à plomber les budgets familiaux en se livrant à des orgies de cadeaux que nul n'appelle de ses voeux. Pourquoi d'ailleurs ne marquer sa bienveillance universelle qu'au seuil de l'An Nouveau  par de telles mièvreries gavées de radotages et psittacisme ? Faire appel au Fatum alors qu' alea jacta est, n'a plus grand sens, en notre XXIe siécle déjà bien entamé. Les polices alimentaires, toujours promptes à réprimer les excès de sel, de sucre et de gras, en oublient leurs principes de précaution et se tiennent coites jusqu'à la trêve des confiseurs. Allez vous étonner ensuite de l'épidémie de crises de foie qui frappe nos populations à l'époque de prétendues Fêtes !  !

 

Lire la suite

15:36 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook