21/02/2017

A 90 ans, le Prof. Robert Molimard traduit son ouvrage en ...espéranto ! (II)

molimardpixdef.jpgTout récemment, nous vous disions le bien que nous pensions de l'ouvrage"L'Homme, avatar de Dieu" du Prof. méd. Robert Molimard. La critique unanime vient d'applaudir cet « Essai de philosophie pratique et de médecine expérimentale .» 

Depuis lors, l'auteur, alerte nonagénaire sublime, vient de trouver l'inspiration et le temps pour traduire son propre opus en…espéranto ! Qui osera encore professer que la vieillesse est un naufrage :-) ? La très belle revue Diasporiques, trésor d’intelligence et de culture, consacre encore une critique laudative méritée à cet opus que j'ai lu d'une traite avec plaisir. Outre ses références raisonnées à Spinoza, l'auteur prodigue aussi en passant ,sans en avoir l'air, de précieux conseils de vie et même d'hygiène corporelle ! Voilà qui prouve que l'on peut être Auvergnat sans être nécessairement bougnat ! Biographie de l'auteur ici

Lire la suite

00:15 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10/02/2017

Genève: une pétition pour protéger le suffrage universel !

kickout.jpgOn pensait que le suffrage universel était un droit inaliénable, acquis de haute lutte, dans nos contrées. Il n'en est rien si l'on considère attentivement les pratiques dérivantes du Grand conseil de la République et Canton de Genève. En effet, le citoyen qui choisit de porter un candidat sur sa liste électorale, n'a aucune garantie, en cas d'élection, que ce dernier ne soit chassé, zappé, épuré, proscrit et réduit au rang de potiche en cours de législature, sur simple caprice d'un auto-proclamé "chef de groupe". Cette pratique consiste pour l'agent expulseur à prononcer un diktat à l'encontre d'un élu qui a cessé de plaire. Le banni, dès le prononcé de son expulsion, ne peut plus siéger dans les commissions parlementaires. On lui arrache donc ainsi l'essentiel de son influence puisque c'est dans ces commissions que se préparent les décisions avant les débats en séance plénière. Nul jusqu'ici n'avait encore remarqué cette manière cavalière d'arracher à nos élus  la plus grande partie de leur pouvoir. Par voie de pétition au Grand conseil, il aura donc fallu que notre association libertaire des Dissidents de Genève (DDG)  soulève ce lièvre... En signant notre pétition, vous contribuerez ainsi à  consolider le suffrage universel menacé de manière chronique et récidivante par ces pratiques de proscriptions qui font tache dans notre démocratie locale. Le régime des demi-députés doit cesser ! 

Télécharger la pétition ici

grandconseil.jpg

Hors partis (Privés d'accés aux commissions parlementaires au 12.02.2017)

horspartis.png

15:30 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

05/02/2017

L'Homme, avatar de Dieu (I) par Prof. Robert Molimard

molimardpix.jpgVous cherchez Dieu ? C'est comme chercher vos lunettes quand vous les avez sur le nez, aurait pu dire Spinoza en polissant des verres optiques. C'est ainsi que le Professeur Robert Molimard, à l'occasion de son quatre-vingt dixième anniversaire (!) nous fait le cadeau de son dernier ouvrage en date : l'Homme, avatar de Dieu. Le pionnier de la tabacologie en France rédige aussi régulièrement des articles de grand intérêt sur ses sites du TABAC HUMAIN et FORMINDEP.

Lire la suite

19:25 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

01/02/2017

L'hebdo est mort. Vive L'Hebdor !

l'hebdordef.jpgL'Hebdo: Le temps des lamentations est passé ! L'hebdo est mort.

Vive L'Hebdor !

Sous ce titre original, pas encore protégé au registre des marques, il est possible en 24 heures de créer un site sur lequel les journalistes désormais réduits à l'oisiveté pourraient s'exprimer sur les sujets de leur choix.

Bon pour la tête ! Bon pour le moral ! Bon pour le lecteur !

Le paysage médiatique romand (PMR) est glauque si l'on en croit les participants au débat  INFRAROUGE de la RTS.

Nous vous l'annoncions depuis 2011 déjà:

Comment la presse romande fragilise la démocratie

Etait-il judicieux et necessaire de s'aliéner la bonne volonté d'un tiers des lecteurs (les "fumeurs récalcitrants")  en menant des campagnes de dénigrement stigmatisantes ?

Etait-il opportun de persister dans le catéchisme et les mantras de journalistes eurolâtres après le refus de l'Espace économique européen (EEE) par le peuple suisse ?

On ne caresse pas longtemps  le public à rebrousse-poil impunément.

Quatorze années de pertes consécutives pour L'Hebdo? Son éditeur, pourtant fort patient et acquis à la mondialisation de l'espèce Bilderberg, a peut-être jugé que les prêches de son ruineux hebdo ne servaient plus efficacement la cause du Nouvel Ordre Mondial (NOM). D'un trait de plume, le voici qui vient de couper les vivres à sa danseuse ! Avec la même brutalité que les renégats de la Scientologie sont traités de "suppressifs"...

Les carnets d'adresses des journalistes licenciés représentent pourtant un capital moral important et inaliénable. Il n'est pas si utopique d'imaginer que chacun d'entre eux, secondé par des leaders d'opinion et personnages influents côtoyés depuis des années par nos meilleures plumes de Suisse romande, puissent accepter de soutenir une telle initiative de L'Hebdor online proposé.

En se gardant bien, cette fois-ci, de ne plus servir nolens volens la cause exclusive et monomaniaque de maîtres embusqués.

D'innombrables fondations, associations et société privées de grande réputation ne manqueraient pas de soutenir une telle publication on line, d'abord mensuelle avant que d'être hebdomadaire. Oui, on peut rêver mais l'essentiel est d'oser passer à l'acte et de donner à voir avant de recevoir.

La solution du crowdfunding est à portée ...d'imagination.

Il faut frapper le fer pendant qu'il est chaud.

Chiche ? Je serais le premier à m'abonner à une telle publication on line, avec ou sans publicité, si elle devait voir le jour. Et je suis certain de ne pas être le seul. Parfois, plutôt que de baisser les bras et de gémir dans son coin en maudissant l'adversité, mieux vaut amorcer la pompe gratuitement et passer à l'acte.

Bonne chance à L'HEBDOR :-) !

l'hebdordef.jpg

23:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook