15/01/2018

Comment les bazars de l'Orient propagent leurs pestes spirituelles

logo_UNADFI_web.jpgÀ plusieurs reprises, nous avons décrit sur notre présent blog les dangers de pestes spirituelles orientales qui se cachent sous des ascèses psycho-somatiques dont le yoga et les méditations. Dans son numéro de décembre 2017, la revue trimestrielle de l'UNADFI consacre précisément l'intégralité de sa publication à ces deux classes d'ascèses occultes qui connaissent un engouement massif en Occident. Elles ne sont pas sans danger pour ceux qui les pratiquent.

Qui est l'UNADFI ? " C'est une association nationale qui informe sur le phénomène sectaire et joue un rôle essentiel dans la prévention et l'aide aux victimes à travers les 29 associations locales de défense des familles et de l'individu"


logo_UNADFI_web.jpg

Méditation et Yoga

 

" Depuis quelques années, yoga et méditation occupent une place de plus en plus prépondérante dans les médias et dans les loisirs des Français. Cette propension à se développer s’apparente à un phénomène de mode dont on peine à déterminer, du moins en apparence, les causes, les origines et les éventuelles conséquences. Ce document a pour objectif de présenter les pratiques de méditation et de yoga telles que l’Unadfi les rencontre, à savoir dans un contexte sectaire.


" En effet, même si ces deux pratiques sont indubitablement inoffensives en elles-mêmes et exercées, la plupart du temps, dans de bonnes conditions, elles sont aussi des portes d’entrée efficaces vers des mouvements à caractère sectaire. Ceci tient entre autres à une surmédiatisation et à une « sur appréciation » de ces disciplines qui sous-entend une totale innocuité. Pourtant cet engouement a permis à certains groupes, connus de longue date et cités dès 1995 dans un rapport parlementaire, de survivre voire de revivre.


"Nous verrons aussi comment, sous l’influence occidentale, le yoga et la méditation issus de religions orientales sont devenues des pratiques de développement personnel, des techniques prétendument dépossédées de toute religiosité. (...)"

 

 

logo_UNADFI_web.jpg

Les faces cachées du yoga et de la méditation

Depuis quelques années, yoga et méditation occupent une place de plus en plus prépondérante dans les médias et dans la vie des Français. Cette propension à se développer s’apparente à un phénomène de mode dont on peine à déterminer, du moins en apparence, les causes, les origines et les éventuelles conséquences. Cet article a pour objectif de présenter les pratiques de méditation et de yoga telles que l’Unadfi les rencontre, à savoir dans un contexte sectaire.

La suite et fin ici

 

 Sur notre propre blog ScriptaVolant

La méditation comme instrument de dépendance

Comment la médecine genevoise plonge dans "Le Puits du Néant" (IV)

 

mindfulrevolution.jpg

 

On m'a volé mon ego (Tomes I et II)

 

 

18:23 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour JAW ceux ayant prôné la fin des médicaments ayant portés durablement leurs fruits ,je pense à la psychiatrie ont ouvert la boite à Pandore
De fait en mettant la psychiatrie à l'index ils ont eut mêmes favorisé l'éclosion de nombreuses sociétés aux mains de gourous qui n'ont plus rien à envier à de nombreux psychopathes ou asociaux
Chasser le diable par une porte il reviendra deux fois plus fort et malveillant
Bonne journée

Écrit par : lovejoie | 17/01/2018

La pratique du yoga de concentration intériorisée sur les centres nerveux et de conscience appelés chakras comprise comme un soin d'hygiène à la personne ne présente aucun risque concernant quelqu'un de bon sens se méfiant des rencontres comme improvisées plus particulièrement en temps de crises douloureuses personnelles...également éventuellement lors de crises sociétales.

Cette forme de yoga, librement pratiqué selon nos conditions de vie, conduit à la plus ancienne religion du monde, le chamanisme, à comprendre comme un retour aux sources, à la nature, aux plantes et plantes médicinales également celles qui purgent ce qui n'est pas étranger à la démarche de Jésus dans les villages où il passait se disant médecin et où il traitait également les patients en les purgeant (ce qui peu s'interpréter également symboliquement).

Pratiquer un tel yoga, sans gourou, est être en recherche non à partir d'autrui mais à partir de soi-même et de nos moyens... sans oublier potentiel et centres d'intérêts.

La fréquentation YEUX OUVERTS d'un gourou signale s'il y a lieu carences, failles voire mensonges...

Écrit par : Myriam Belakowski | 22/01/2018

Ne confondons pas, Madame, le Christ et ses "dynameis" (prodiges d'origine divine) avec les "terata" (monstruosités d'origine chtonienne). Les deux espèces de prodiges se ressemblent effectivement comme la fausse monnaie ressemble à la vraie. Le yoga et les méditations sont des ascèses orientales qui n'ont rien à voir avec le christianisme. S'il en est besoin, lisez mon livre en deux volumes "On m'a volé mon ego" disponible dans les Bibliothèques municipales de la Ville de Genève ou chez mon éditeur. Je sais parfaitement de quoi je parle. J'y révèle tous les "secrets" d'origine inavouable des anti-spiritualités de toutes les "religions à mystères" depuis la plus haute Antiquité. https://www.publibook.com/?s=widmer

Écrit par : Jacques-Andre WIDMER | 23/01/2018

Je ne souscris à aucun mot de votre argumentation.

Le regretté pasteur Maurice Ray a écrit plusieurs ouvrages sur la toxicité spirituelle du yoga notamment. J'ai eu l'occasion de m'entretenir avec lui lors d'une conférence que j'ai donnée à l'époque à St Imier. (VD).

Libre à vous de choisir votre voie dans un monde où les fake religions foisonnent.

Le choix est certes difficile.

Pour m'être lourdement trompé au contact de faux prophètes, je sais désormais de quoi il retourne.

Vous souhaite un meilleur discernement que je n'ai eu.

Écrit par : Jacques-Andre WIDMER | 23/01/2018

Monsieur Widmer,

Votre vie est-elle la mienne?

Ou ma vie la vôtre?

Avez-vous pratiqué, de 1981 à 2018, la démarche par moi mentionnée ci-dessus?

Du mot yoga je n'ai retenu que le sens qui "relie" ou permet de "renouer"!

Si non, de quoi parlez-vous?

Le pasteur Maurice Ray fut extrêmement apprécié par certains comme critiqué et controversé en son temps (émissions radiophoniques et courrier... et vous le savez, n'est-ce pas?!

Tout peut être perverti... le pire comme le meilleur.

Je ne vous demande pas d'abonder en mon sens mais, si vous le voulez bien, de respecter la vie comme la démarche d'autrui.

Les évangiles ne nous invitent-ils pas à ne pas juger notre prochain?

Je vous souhaite d'être né il y a huitante ans et, dans l'ensemble d'aller pas si mal que cela (à part le grand âge qui vient)!

Sans avoir jamais perdu l'espérance en la paix, le pardon et l'amour.

Écrit par : Myriam Belakowski | 23/01/2018

Le grand âge approchant, j'ai eu surtout le temps et l'occasion d'apprendre à faire le départ entre christianisme, chamanisme et vaudou. Je respecte votre droit à vous tromper puisque je me suis aussi trompé et que j'ai été trompé.

Écrit par : Jacques-Andre WIDMER | 23/01/2018

Jamais fait de Yoga, mais des années de fitness et, plus particulièrement, du stretching - après la danse classique dans mon adolescence - Plus rien à signaler! LOL

Bonne année 2018

PS: Comment va votre femme JAW?

Écrit par : Patoucha | 24/01/2018

Ma femme est décédée le 13 octobre 2017.

Écrit par : Jacques-Andre WIDMER | 24/01/2018

Monsieur Widmer,

Pourquoi respectez-vous mon "droit à me tromper"

et pourquoi pas la possibilité de ne pas me tromper?

Un passage bref à la Société psychique de la ville où nous habitions fut non une erreur, il y a toujours expérience, mais une démarche d'investigation.

Initiée plus tard à une Ecole de yoga où il était question de travail de concentration intériorisée sur les chakras, d'une part, et d'Eveil de Kundalini (Jung a écrit un ouvrage à ce sujet) je ressentis d'emblée une réticence et, finalement, renonçai à cet forme d'Eveil de Kundalini, non au travail sur les chakras.

Au départ, une vision avec une voix (attendez de lire la suite avant de conclure en votre sens) qui me demandait mentalement ce qui, dans la salle à manger de mes grands-parents, petite fille, me touchait le plus.

Je répondis mentalement la table noire qui me faisait penser aux cheveux de Blanche-Neige, le tapis rouge par-dessus, comme la mer Rouge (on sait que les petits enfants voient la mer Rouge... rouge) avec le passage des Hébreux-

La vision commençait par le lac et les montagnes que l'on voyait depuis le premier étage de la villa de mes grands-parents.

La voix mentale me demanda ce qu'enfant représentaient pour moi symboliquement les montagnes? Les grandes personne, répondis-je, avec la tête qu'elles peuvent faire parfois (exactement: la "gueule qu'elles peuvent nous tirer", parfois)
Puis la voix mentale me demanda si je connaissais un passage biblique qui pourrait illustrer ce que je venais de dire.

Après un tout petit moment de recherche je citai le Psaume de pèlerinage "Je lève les yeux vers les montagnes d'où me vient le secours...

Ainsi débuta un immense voyage intérieur correspondant à la psychologie des profondeurs en passant par Freud, Bettelheim , Jung et Dolto, principalement, suivie par un médecin avec lequel, par transfert, j'étais et fus jusqu'à sa mort en correspondance.

Avant la vision je souffrais d'une névrose d'angoisse d'abandon, ensuite, revue par le psy qui devait commencer un traitement dès le retour de couches de mon troisième enfant j'étais guérie

et ce mal ne revint pas (nous étions en 1969).

Paul Diel a présenté son approche des rêves.
Certains d'entre eux sont éclairants en provenance d'une dimension en nous-mêmes.

Mais un matin, un an après la mort de notre fille en 198O, à seize ans, ma mère étant également morte, je ressentis un manque, un besoin de mère et me rendant faire les courses avec son papa je me sentais plus que déprimée en me chantant en moi-même un negro spiritual qui dit que "Parfois je me sens comme un enfant sans mère... Sometimes I feel like a motherless Child Sometimes...
Je marchais avec le chariot des courses vers la voiture de mon mari au MMM de Crissier.

Soudain j'entends que l'on m'appelle depuis l'entrée, je me retourne, personne,
Je reprends ma route, second appel.
Je me retourne: personne.
Au troisième appel je repars vers l'entrée.
Il y a une affiche avec la photo de Mme Mata Ji pour une initiation au yoga (yoga d'union spontanée avec le Divin, Sahaja yoga, qu'elle enseignait mentionné plus haut et plus je regarde cette femme de l'affiche et plus j'ai le sentiment d'être comme bercée et consolée.
Puis je repars vers la voiture.
Plus aucun appel.
A la maison, après avoir rangé les courses j'ouvre le 24heures et tombe... sur la même annonce.
L'après-midi, j'attends le trolley, troisième annonce.

Incroyable.

Je me rendis donc à la séance d'initiation annoncée.

Je n'ai en rien, en ces recherches, décelé la présence de Satan mais celle de la Providence.

Ne vous en déplaise, Monsieur Widmer.

Obstinez-vous à voir avec ignorance comme malveillance ce que vous voulez

Mais en poursuivant selon votre voie qui, à commencer par votre manque de respect, de courtoisie, même, VOIE qui n'est pas royale... vous vous égarez.

J'ai eu le privilège de rencontrer des êtres exceptionnels dont le Dr Paul Tournier, de Genève.

De grands artistes, également et à gauche de mon piano la photo de toujours: celle de Dinu Lipatti

ainsi que de Clara Haskil

en aucun cas "démoniaques" l'un comme l'autre.

Puissiez-vous, Monsieur Widmer, demander le secours divin avant de juger sans rien connaître d'autrui.

Écrit par : Myriam Belakowski | 24/01/2018

Désolée! Vraiment désolée :(

Toutes mes condoléances Monsieur.

Écrit par : Patoucha | 24/01/2018

Comment osez-vous mettre sur le même plan, Dr Tournier, Haskil, Lipatti, Dolto et ...la notoire gourelle Sri Mataji ? https://en.wikipedia.org/wiki/Nirmala_Srivastava

Je cesse ici mon échange avec vous.

Écrit par : Jacques-Andre WIDMER | 25/01/2018

Les commentaires sont fermés.