04/03/2018

Non d'un chien ! (I)

annonceASA2.jpgQue voici une bonne idée : «ASA est une fondation à but non lucratif qui a pour objectif d’aider les seniors qui doivent se séparer temporairement ou définitivement de leurs animaux de compagnie.  En 2012, deux médecins, un vétérinaire et leurs épouses ont créé la fondation ASA. Un réseau de personnes bénévoles s’est constitué, ils étudient les demandes et essaient de trouver des solutions. »

Voilà ce qu'il me faut pour échapper à l'impression envahissante d'être devenu totalement inutile dans le cocon tiède de ma retraite en solitaire  !


cavalier-king-charles-4-111420.jpg

 

Je m'inscris donc comme candidat nourrisseur, promeneur ou hébergeur temporaire de félins... Ma candidature est acceptée par le Comité d'accueil qui me soumet à un interrogatoire serré à domicile. Et voici qu'en lieu et place d'un Raminagrobis rêvé, on me propose plutôt de promener le chien d'une nonagénaire qui, pour s'être luxé l'épaule, ne peut plus retenir la laisse de son irrésistible King Charles...

Comme je me défends d'être zoo-raciste, j'accepte de bon coeur mon rôle d'apprenti promeneur de chien à défaut du félin désiré. J'avoue être un chatophile incurable depuis l'enfance...

kiksdefdeux.jpg

J'ignore encore ce qui m'attend...

La créature canine est craquante,elle aussi,  et même irrésistible quand elle vous regarde d'un air penché en roulant ses yeux tout ronds. Mon spécimen est un mâle de trois ans et demi, recueilli dans un refuge.

Sa maîtresse, très âgée, a besoin momentanément d'un promeneur de secours, car elle s'est luxé une épaule et ne peut plus courir par monts et par vaux avec son quadrupède. Je suis donc présenté à Doggy* qui me hume sous toutes les coutures avec méfiance alors que je le tiens déjà en laisse. Je m'accroupis pour être à sa hauteur et me surprends à lui parler chien  sur un ton paternaliste idiot: Doggy veut-il bien, en bon chienchien faire sa petite promenade avec le gentil monsieur pour faire petit son pisson et s'ébrouer en plein air! Veut-il bien donner sa petite papatte à son gentil promeneur ?

Je tire légérement sur la laisse : Doggy, méfiant, tourne la tête et interroge sa maîtresse d'un regard pathétique. Elle l'encourage à accepter ma compagnie.

Me voici condamné à promener Doggy une ou deux fois par jour à 14 heures et 20 heures durant une quinzaine dans le quartier de Plainpalais. Plaisir et contrainte...

La bête est folle de joie, si j'en juge par sa queue frétillante, dès qu'elle m'entraine dans ses itinéraires favoris à elle. Je croyais être son promeneur : il n'en est rien. Je comprends trop tard que j'aurais dû m'acheter un mode d'emploi de style « Chiens pour les Nuls » avant de me prétendre capable de gérer cette petite créature ne pesant que quelques kilos. Tout ce que je sais, c'est que je dois tenir mon animal en laisse et ramasser ses crottes tièdes au fur et à mesure de leur production. Doggy, heureusement , ne produit que de micro-étrons bien formés. Dès sa première promenade, je dois certes me rendre à l'évidence : c'est elle qui a pris le pouvoir et c'est moi qui suis tenu en laisse ! Ce n'est pas là la moindre surprise que me réserve Doggy... Je vais devoir apprendre ce que le Non d'un chien signifie dans l'esprit de mon maître canin de royale extraction. (à suivre...)

 

King-charles-spanielroyal.jpg

*prénom d'emprunt pour protéger l'idendité de l'animal

 

Non d'un chien II

02:56 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Adorable! Merci pour cet humoresque clin d'oeil perçant la grise ambiance.

Écrit par : divergente | 04/03/2018

Bonsoir JAW un animal c'est comme un humain dès qu'il se rend compte de son pouvoir pourquoi se gêner
Ce qui ne fait marrer vivant entourée de propriétaires de chiens c'est que plus mal lunés et de mauvaise foi on ne peut trouver
L'animal a raison ,les vieux oust al' EMS
Tous les propriétaires de chiens et heureusement ne passent par leur temps à materner leurs animaux fétiches et savent encore dialoguer avec ceux qui n'en prennent pas ou qui n'en prennent plus faute de pouvoir encore sortir de chez eux
Mais c'est une très bonne occupation pour qui a le temps et cette vieille dame vous en sera à n'en pas douter très reconnaissante
Quelle tendresse de dégage de la photo avec l'enfant et le chat
Bonne soirée

Écrit par : lovejoie | 04/03/2018

Les commentaires sont fermés.