01/04/2018

Facebook interdit en Suisse par le Conseil fédéral !

zuckerberg.jpg(Genève PPS/ 1er avril 2018) Une fois de plus, le Conseil fédéral a dû recourir au droit d'urgence pour protéger le secret des affaires, la pérennité des brevets et copyrights suisses et la vie privée de nos concitoyens : sans attendre l'avis de l'Union européenne, nos autorités fédérales ont décrété (jusqu'à droit international connu au cas où une incompatibilité avec le droit supérieur surgirait) l'interdiction de FACEBOOK (FB) en Suisse à compter du 1er mai 2018.


palaisfed.jpgCette mesure exceptionnelle, non soumise au droit de referendum facultatif, se justifie par l'intrusion systématique et récidivante de FB dans les affaires bancaires et industrielles de la Suisse, en particulier de RUAG.

Le Conseil fédéral a tiré parti de la trêve médiatique des Fêtes de Pâques pour prendre une décision certes impopulaire mais justifiée par la révélation que le cours des élections législatives cantonales genevoises a été délibérément saboté par le réseau social le plus iconoclaste et influent du monde.

Une conférence de presse est annoncée au Palais fédéral le 2 avril alors qu'un porte-parole de l'Administration fédérale a insisté sur le caractère irrévocable de la décision anti Facebook.

L'entreprise de Mark Zuckerberg, interrogée par plusieurs agences de presse dont l'ATS, s'est refusée à tout commentaire « tant que les autorités fédérales helvétiques n'auront pas transmis le dispositif légal détaillé à l'appui de cette décision ».

 

poissondavril.jpg

00:05 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | Whimsical

Commentaires

Ce n'est pas tout! Vous oubliez de dire que dans la foulée, le Conseil fédéral a également décidé d'interdire, aussi à compter du 1er mai, les blogs de la Tribune de Genève, tout aussi iconoclastes que Facebook...

Écrit par : Mario Jelmini | 01/04/2018

Merci JAW de nous donner cette information qui n'a transpiré nulle part ailleurs.
Je n'ai jamais aimé ces réseaux que je considère complètement asociaux et déstabilisateurs. Ces réseaux comme Face-book, LinkedIn, ou autres plateformes de liens professionnels ou culturels qui, ensemble, tissent la toile d'araignée à notre insu et qui fouinent sans arrêt dans nos sociétés.
Comment a-t-on pu en venir à se déshabiller spontanément, à déshabiller nos états, nos industries, nos institutions pour ces veules personnages aussi cyniques que dangereux comme ces jeunes blanc becs dont on n'a cessé de stimulé l'instinct du criminel prédateur.
Comment les grands dirigeants et les grands capitaines de nos industries et de nos économies ont-ils pu se laisser leurrer pareillement?

Voici et voilà toutes les données livrées à flot et au quotidien tel des hémorragies, sans même que ces hijackers n'aient à les soutirer ni par l'effort ou par la force ni par l'astuce?

Je suis rassurée que le Conseil Fédéral revienne enfin sur terre après son ivresse d'ignorant ou d'obscurantiste pour le numérique, après sa fascination pour la toile (d'araignée venimeuse) traversée de réseaux (collecteurs des data) à large spectre (pièges multiformes).
On voit à présent les dangers lorsque les marquages s'estompent et s'effacent, lorsque la forteresse s'effondre autour des dirigeants, lorsque les digues se rompent sur les populations.

Écrit par : Beatrix | 01/04/2018

Très bonne nouvelle car Face de bouc n'est plus qu'un nid à psychopathes
Pour autant que cela ne soit pas un poisson d'Avril
Bonnes Pâques JAW

Écrit par : lovejoie | 01/04/2018

Mais c`est pas tout c`est pas tout! Il a aussi été créé une police spéciale chargée de mettre en oeuvre la loi. Ses représentants auront le droit de perquisitionner a n`importe quelle heure et de confisquer tout ordinateur sur lequel aurait été constaté une utilisation de FB postérieure au 1er mai de l`an de grace 2018.

Écrit par : le lapin de paques en chocolat de contrebande | 01/04/2018

@ Beatrix, qui a écrit:
"Je n'ai jamais aimé ces réseaux que je considère complètement asociaux et déstabilisateurs."

Les blogs sont un bel exemple de ces réseaux que vous qualifiez d'asociaux et déstabilisateurs.
Et pourtant, vous venez vous y épancher...
Chercheriez-vous par hasard à nous déstabiliser?...

Écrit par : Mario Jelmini | 01/04/2018

Envoyer ces amphiprions dans la caque du jour, en voilà une idée qu'elle est bonne

Écrit par : divergente | 01/04/2018

Je me demande si c'est le CF ou si c'est vous qui écrivez un pareil poisson d'avril!
Je n'ai jamais vu le CF être si rapide à émettre une mesure de cet ordre, sans compter le rv le 2.4 qui est jour férié!
Quant au côté irrévocable, cela me paraît étrange dans un pays où le peuple peut s'exprimer avec tant d'initiatives et de référendums!

Joyeuses Pâques!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 01/04/2018

Qu'importe que ce soit un Poisson d'Avril. Un poisson qui pilote une idée intéressante, il fraie alors opportunément: un instant de ressaisissement plutôt qu'une éternité dans l'anesthésie.

En tout cas, merci à JAW pour ce magnifique et utile poisson d'avril s'il en est. On a pu en dire tout le bien et tout le mal de ce pauvre Poisson.
Que notre CF ait ce sursaut m'a aussi beaucoup étonnée mais je veux, pour l'instant, y "croire" pendant, au moins, tout le 1er avril.

Écrit par : Beatrix | 01/04/2018

À propos de la police spéciale chargée de vérifier que l'arrêté urgent du Conseil fédéral interdisant l'utilisation de Facebook est bien respecté, police spéciale dont le lapin de Pâques en chocolat de contrebande vient de nous révéler l'existence, il convient dé préciser que les enquêteurs auront le droit de perquisitionner à n'importe quelle heure du jour et de la nuit et de confisquer non seulement tout ordinateur sur lequel aurait été constaté une utilisation de FB postérieure au 1er mai mais aussi tout ordinateur sur lequel aurait été constaté une connexion au site des blogs de la Tribune de Genève.
Qu'on se le dise.
Préparez votre conversion.

Écrit par : Mario Jelmini | 01/04/2018

Beatrix, seriez-vous d'accord que nous devenions amis sur Facebook? Vous m'y trouverez facilement et vous n'avez qu'à m'envoyer une invitation.
Je me réjouis déjà de mieux vous connaître.

Écrit par : Mario Jelmini | 01/04/2018

J'avoue être l'auteur de ce poisson d'avril. Un grand mérite c'est qu'il pourrait inciter le Conseil fédéral à s'occuper enfin de la PROTECTION de ses citoyens dans la cyber espace au lieu de se concentrer sur l'achat des remplaçants des FA-18...

Écrit par : Jacques-Andre WIDMER | 02/04/2018

Quel besoin de protection?

Il faut être un triple crétin pour ouvrir un "conte" sur fesse de bouc.

Les crétins n`ont que ce qu`ils méritent.

Écrit par : Le Lion | 02/04/2018

Très bonne initiative de votre part ,on ne sais jamais /rire
bonne journée JAW

Écrit par : lovejoie | 02/04/2018

Les commentaires sont fermés.