29/03/2018

Recruté de force comme maître queux à bord du bateau pirate Caroline

radiocaroline.jpgQue faisais-je il y a exactement cinquante-quatre ans, à Pâques 1964 ?

Ma curiosité me jetait dans la gueule du loup: monté pour 24 heures comme reporter à bord du bateau pirate de  Radio Caroline, j'y ai été recruté de force comme maître queux durant une semaine !

Lire la suite

13:06 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/03/2018

Capsule électorale (IV): un test obligatoire pour tous les candidats ?

fakepromise.png(Reprise d'un blog du 12 avril 2012)

Il est deux activités pour l'exercice desquelles la société n'exige aucun certificat, diplôme, examen, vérification préalable ou "principe de précaution":

- La procréation

- L'accès aux fonctions électives

Lire la suite

10:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15/03/2018

Exquises horreurs ...à la télé romande

rotatives.jpgCet oxymore pour nous rappeler la fascination qu'exerce sur nous tous le mal...commis par d'autres aux dépens des autres...

-Moi, je me tape deux cimetières par semaine... Ce qui prime, c'est la photo de la victime, celle de l'amant, du chien et de la maison. A partir de là, nous proposons une explication psychologique du drame, sur la base des infos de la police et de notre propre enquête exclusive de proximité.

Cette singulière et mémorable confidence, je l'ai recueillie au milieu des années 1960 à Paris, dans un bistrot, Rue du Fbg St-Honoré, de la bouche d'un journaliste, auto-proclamé spécialiste des crimes passionnels pour l'hebdomadaire
Détective.

Lire la suite

01:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

08/03/2018

Non d'un chien ! (IV)

cavalier-king-charles-4-111420.jpgL'ascenseur réparé, Doggy daigne s'y engouffrer le lendemain sans même m'avoir flairé ni salué alors qu'il est déjà au bout de sa laisse (et non de la mienne puisqu'il est devenu le maître du jeu et que j'en suis réduit à me soumettre à ses itinéraires, arrêts et zigs-zags qu'il m'impose au rythme de ses mictions et autres actions de ses émonctoires).

Lire la suite

03:48 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

07/03/2018

Non d'un chien ! (III)

cavalier-king-charles-4-111420.jpgAu premier jour de la bise noire qui glace les sangs des Genevois, je découvre que je boîte grave et ne possède plus qu'un unique gant de laine pour protéger mes engelures et gerçures. Ces satanés objets qui n'existent qu'en duo ont la sale habitude de se séparer. Et voici que l'ascenseur est hors-service : je vais devoir gravir à pied les 84 marches qui me séparent encore de Doggy. Au deuxième étage, je distingue une silhouette humaine qui s'agite dans la cage de l'ascenseur..

Lire la suite

00:23 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

06/03/2018

Non d'un chien ! (II)

Contrairement à certaines femelles dont le Non !cavalier-king-charles-4-111420.jpg tiède et hésitant signifie un consentement, le Non ! de chien du spécimen prêté est irrévocable, lui !

Cette fois-ci, pour m'épargner les zigs-zags que m'a imposés Sa Seigneurie Doggy lors de notre première sortie , je renonce au langage chienchien bétifiant et adopte un ton autoritaire pour converser avec ma bête royale : Doggy, entre dans l'ascenseur...Doggy, assis ! Doggy, donne la patte ! Doggy, au pied ! J'imite donc ce que j'ai vu faire par d'innombrables maîtres de chiens. Sans aucun effet ! Devrais-je parler anglais pour converser avec « mon » King Charles ? Would you mind refraining from wagging your tail and stop pulling on your leash like a mad lion ? Aucun effet !

Lire la suite

00:51 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

04/03/2018

Non d'un chien ! (I)

annonceASA2.jpgQue voici une bonne idée : «ASA est une fondation à but non lucratif qui a pour objectif d’aider les seniors qui doivent se séparer temporairement ou définitivement de leurs animaux de compagnie.  En 2012, deux médecins, un vétérinaire et leurs épouses ont créé la fondation ASA. Un réseau de personnes bénévoles s’est constitué, ils étudient les demandes et essaient de trouver des solutions. »

Voilà ce qu'il me faut pour échapper à l'impression envahissante d'être devenu totalement inutile dans le cocon tiède de ma retraite en solitaire  !

Lire la suite

02:56 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook