06/05/2018

Les HUG nouveaux sont arrivés ! (II)

baievitrée.jpgDésormais, dans chaque chambre du nouveau bâtiment, se trouvent deux patients dont l'un est... moins égal que l'autre. Celui proche de la fenêtre bénéficie d'une baie vitrée (photo thématique) panoramique lui assurant une vue splendide sur la ville ; l'autre, du côté porte, doit se contenter d'une portion congrue de mur blanc. Entre deux : des rideaux mobiles. J'ai hérité du côté porte. Mes rares visiteurs m'incitent à réclamer mon droit de vue qu'une simple poussée du rideau restaurerait. Je m'y oppose car je suis aux HUG pour bénéficier des meilleurs soins et non d'un panorama idéal. De surcroît, je ne tombe pas dans le piège à haine tendu au « fenêtriste » et au « portier ». Je me contenterai donc de mon espace borgne sans broncher durant les 15 jours de mon séjour pour maintenir la paix des patients.


Et si l'on me demandait si je préférerais séjourner, comme il y a sept ans, dans une chambre à cinq aux soins continus de la Neurologie, je répondrais OUI sans hésiter. (A l'exception de la salle d'eau, infréquentable)

Cette erreur majeure de conception architecturale opposant deux espaces visiblement inégaux, ne peut être imputable qu'aux anciens gestionnaires.

Je ne sais combien de chambres sont au même régime que la mienne (la 308) dans l'imposant immeuble.

boiteasardines.jpg

En outre, l'accès à la boîte à sardines borgne est accessible en tout temps au personnel médical et au « fenestriste » car il tient lieu aussi de remise pour la literie, couches-culottes, linges etc.

Avant la construction du nouveau bâtiment, le nouveau Directeur général des HUG avait de quoi triompher:

« Aujourd'hui, nous avons encore des chambre à six lits, ce qui n'est pas normal. Dans le futur bâtiment, nous aurons des chambres à deux lits, ce qui donnera un confort optimal pour les patients". Bertrand LEVRAT , Directeur général des HUG.

La mirifique et tant attendue chambre à deux lits est en réalité une salle borgne, tête au mur, dès que le patient privilégié, situé du côté fenêtre, tire son rideau pour se confectionner un nid douillet privé avec vue...

Imaginez vous rien qu'un instant alité dans la chambre située côté "porte", une fois le rideau tiré de part et d'autre. J'ai savouré ce progrès durant quinze  jours.chambrea2lites.jpg

 

 

(Still capture d'écran tiré d'une video des HUG)

En revanche, l'alimentation aux HUG, jadis médiocre, à passé au niveau gastronomique ! Les mets sont excellents, variés, appétissants et mériteraient tous des applaudissements. Cela mérite d'être souligné et je m'étonne qu'aucun critique gastro n'ait, à ma connaissance, salué la révolution copernicienne des HUG dans ce domaine stratégique pour la santé. On me dit que l'IMAD fournit la même cuisine aux ayant-droit. Je m'y abonne aussitôt ! Un infirmier abonde dans mon sens et précise que le personnel des HUG bénéficie de prix d'ami à la cafeteria. On ne peut que s'en féliciter !

cuisine.jpg

22:18 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | Whimsical

Commentaires

Les HUG ne figurent-ils pas encore dans TripAdvisor?

Écrit par : Bernd Palmer | 07/05/2018

Bravo d'avoir gardé l'oeil et l'esprit vifs au travers d'une épreuve laborieuse!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 07/05/2018

Les commentaires sont fermés.