08/03/2018

Non d'un chien ! (IV)

cavalier-king-charles-4-111420.jpgL'ascenseur réparé, Doggy daigne s'y engouffrer le lendemain sans même m'avoir flairé ni salué alors qu'il est déjà au bout de sa laisse (et non de la mienne puisqu'il est devenu le maître du jeu et que j'en suis réduit à me soumettre à ses itinéraires, arrêts et zigs-zags qu'il m'impose au rythme de ses mictions et autres actions de ses émonctoires).

Lire la suite

03:48 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | Whimsical

07/03/2018

Non d'un chien ! (III)

cavalier-king-charles-4-111420.jpgAu premier jour de la bise noire qui glace les sangs des Genevois, je découvre que je boîte grave et ne possède plus qu'un unique gant de laine pour protéger mes engelures et gerçures. Ces satanés objets qui n'existent qu'en duo ont la sale habitude de se séparer. Et voici que l'ascenseur est hors-service : je vais devoir gravir à pied les 84 marches qui me séparent encore de Doggy. Au deuxième étage, je distingue une silhouette humaine qui s'agite dans la cage de l'ascenseur..

Lire la suite

00:23 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | Whimsical

06/03/2018

Non d'un chien ! (II)

Contrairement à certaines femelles dont le Non !cavalier-king-charles-4-111420.jpg tiède et hésitant signifie un consentement, le Non ! de chien du spécimen prêté est irrévocable, lui !

Cette fois-ci, pour m'épargner les zigs-zags que m'a imposés Sa Seigneurie Doggy lors de notre première sortie , je renonce au langage chienchien bétifiant et adopte un ton autoritaire pour converser avec ma bête royale : Doggy, entre dans l'ascenseur...Doggy, assis ! Doggy, donne la patte ! Doggy, au pied ! J'imite donc ce que j'ai vu faire par d'innombrables maîtres de chiens. Sans aucun effet ! Devrais-je parler anglais pour converser avec « mon » King Charles ? Would you mind refraining from wagging your tail and stop pulling on your leash like a mad lion ? Aucun effet !

Lire la suite

00:51 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | Whimsical