29/01/2019

Les pestes spirituelles cartonnent ! (II/III)

yoga.jpgAvec un zèle qui frise le fanatisme, la RTS multiplie ses reportages radiophoniques en faveur d'une ascèse orientale plus que douteuse sur le plan spirituel : le yoga. Le ton va de celui du publi-reportage à la louange inconditionnelle. Vous ne trouverez guère de bémol, a fortiori de critique, dans les nombreux sujets consacrés à cette ascèse orientale par notre Radio publique.

Écoutons d'abord le publi-reportage d'une journaliste de La Première et suivons les propos d'une anthropologue quelques jours plus tard sur les mêmes ondes... yogaphiles .


yoga.jpg

Publireportage sur le yoga par la RTS

Reportage louangeux de la RTS quelques jours plus tard...

Les sources ne manquent pourtant pas pour comprendre que les ascèses orientales telles que le yoga et la "Vipassana"sont totalement incompatibles avec les enseignements de l'Ancien et du Nouveau Testament. Ces deux textes fondamentaux du christianisme expriment de très nombreuses mise en garde contre les pratiques occultes et magiques de faux prophètes.  À la faveur de la mondialisation, le christianisme, il est vrai, a été réduit à un rôle et une influence très secondaire par rapport à la fascination qu'exerce sur les foules ébahies les mystères de l'Orient. La Trinité n'est plus qu'un vulgaire gourou ternaire par rapport aux "grands maîtres spirituels" exotiques devant lesquels l'Occident dévoyé se prosterne désormais.

Les mises en garde sont pourtant accessibles sur l'Internet, notamment celle-ci, sur les dangers de l'ésotérisme en vogue.

Serait-ce trop demandé de la RTS que de fournir une information complète, factuelle et critique lorsqu'elle traite de sujets psychosomatiques orientaux touchant à l'occulte ?

En des temps immémoriaux, la même Radio Suisse romande, sous le nom de RSR, avait  diffusé sept ou huit publireportages en faveur d'un certain Docteur Jouret, principal acteur des massacres de l'Ordre du Temple Solaire ! C'était dans la série L'Eternel présent. Nous reviendrons sur le sujet.

Vaccinée pour avoir loué inconditionellement les mérites dudit Docteur Jouret dans L'éternel présent, voici que la RTS et son flot de nouveaux collaborateurs récidive pourtant par ignorance,  hébétude et accident.

occunDEF.jpg

occdeuxDEF.jpg

01:08 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | Whimsical

Commentaires

De quelles écoles de yoga parlez-vous?

Il est notoire que le Sahaja yoga rejoint notamment les évangiles en passant tout particulièrement par Jung.

Il s'agit de se concentrer intérieurement sur nos centres nerveux et de conscience qui selon notre vécu se déplacent ou dérangent un peu afin de les entretenir comme un pianiste qui fait ses gammes régulièrement et ou de les rééquilibrer.

Ces centres (chakras), comprennent les dimensions matérielle, émotive, mentale, affective puis de la parole, qui peut être chantée, et de l'ouïe

enfin les dimensions intellectuelle et spirituelle (la spiritualité n'étant pas à confondre avec les religions).

L'éveil de l'énergie vitale plus ou moins somnolente en nous a été étudiée par Jung: EVEIL DE KUNDALINI

Le cheminement ou l'entraînement à cette forme d'étude peut se faire en groupe mais en cas de refus d'entrer dans le groupe (en l'occurrence une secte dont nous savons à quel point, Jacques-André Widmer, vous n'appréciiez point sa défunte patronne!) seul en recherche: découvertes voire apprentissages en "cours" de route mais toujours choisis.

Qu'est-ce que le divin?
Réponse libre à partir de soi-même.

Paul enseignait que "Si je sais tout (façon de parler!) mais que je n'ai pas l'amour je ne suis rien."

En suivant Paul le Divin peut être ressenti Amour

avec deux méthodes pour y réfléchir en se demandant ce qu'est l'Amour ou ce que n'est pas l'Amour ce qui nous amène à la traduction du mot SAHAJA: union spontanée avec l'Amour (le Divin) en nous tournant tels des tournesols vers... la lumière.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 31/01/2019

Libre à vous, chère Madame, de vous tromper lourdement. Ne touchons ni aux chakras ni à la kundalini (La Serpente lovée du désir")pour provoquer un "éveil bouddhiste". L'état d'hébétude de Gautama sous son arbre n'a rien apporté au monde sinon des ascèses déréglant à dessein les perceptions sensorielles. Je préfère et de loin encore les Chartreux...et leur chartreuse verte:-) !

PS: Si vous voulez lire mon témoignage, mes 2 Tomes de "On m'a volé mon ego" se trouvent dans les Bibliothèques municipales de la Ville de Genève.

Écrit par : Jacques-André Widmer | 31/01/2019

Les commentaires sont fermés.