03/02/2019

Les pestes spirituelles cartonnent ! (III/III)

Clairsaudients, clairvoyants, chamans, magiciens, guérisseurs et faux prophètes ont la cote depuis que la foi chrétienne passe pour de vieilles lunes sous la pression de la « mondialisation ».

cristalball.jpgLes interdits qui frappent ces pratiques occultes sont donc de moins en moins connus du public, en particulier des journalistes, premières victimes et propagatrices de l'ésotérisme, des gnoses, des magies, de l'occultisme, de la sorcellerie et du satanisme. Ajoutons y pour parfaire le tableau les adeptes des « arts divinatoires ».

Un exemple crapuleux de telles dérives devrait vous prouver, s'il en est besoin, le bien-fondé de mon constat.


cristalball.jpgL'Eternel présent était une émission radiophonique du programme Espace 2 de la Radio Suisse Romande (RSR) présentée par Yvette Rielle.

De nature ésotérique et proche de la philosophie New Age, c'est une heure de rencontre avec une personnalité autour d'une thématique donnée. Parfois découpée en séries, l'auditeur pouvait passer plusieurs dimanches d'affilée en compagnie du même invité.

Ce rendez-vous incontournable du dimanche matin fut diffusé de 1985 au 3 septembre 1995 avec un franc succès.

Savez-vous que cette émission a donné 7 ou 8 fois la parole au notoire Dr Jouret, principal protagoniste des massacres de la secte du Temple solaire (OTS). Sans lui apporter la moindre contradiction ! Ces émissions ont disparu des archives de la RSR. Une main coupable les aurait-elles escamotées ? Il y eu une tentative mais elle en fut empêchée par un tiers qui les a remises à la Justice

Délicieuses catastrophes: l'OTS et le Titanic au box office

00:45 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | Whimsical

Commentaires

Osera-t-on vous FAIRE OBSERVER QU'EN CE QUI CONCERNE le yoga il se pratique également en pas mal de paroisses?

Que Jésus, selon les évangiles, passait pour être possédé et, selon les siens, on dira… détraqué.

Sans oublier qu'être obligé de renier les siens pour le suivre, Jésus, toujours, est exigence sectaire.

Mon credo:

Les stés religieuses suivant lesquelles sont capables du pire mais la prière des êtres candides provoque l'avènement d'un grand Etre accompagné d'un non moins grand médecin provoquant non pas des massacres, du sang versé mais des…

quintes de bon sang… parfois

en souhaitant un ministère tout particulier de ce grand médecin auprès des croyants qui manquent d'humour (réel)

de cet humour qui nous pousse à nous remettre en question

Mon credo affirme qu'il ne peut pas y avoir d'amour sans justice et de justice sans vérité, d'une part, et, de "liberté égalité fraternité", de l'autre, que nous ne naissons pas égaux en situations sociales comme en dons intellectuels, dons et talents: puissance d'attraction et de séduction.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04/02/2019

Pratiquant le yoga depuis 1981 je vous invite, Monsieur Widmer, à passer chez moi pour une simple information et si, ensuite, vous voyez encore quelque chose de diabolique en cette démarche de concentration sur nos centres nerveux et de conscience, une minute, sur chacun, pour équilibrer, harmoniser si nécessaire ou simplement entretenir comme en faisant son ménage quotidien en débutant par le coeur fondé sur la parole évangélique selon laquelle "là où est ton coeur là est ton trésor"!

La parole, "Que ton oui soit oui"!

Que l'amour peut accompagner la sexualité mais que la sexualité n'est pas l'amour

Dimension matérielle: sécurité équilibre stabilité (excellent pour les maths)

Spiritualité, la vie, l'amour la mort: "Là où il y a l'amour, il y a Dieu"!

Signé Tolstoï

Bienvenue.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04/02/2019

On ne discutera pas plus mais… la forme de yoga d'union spontanée au divin avec Eveil de Kundalini (un ouvrage de Jung sur ce thème) se pratique depuis des temps immémoriaux y compris au Temple de Jérusalem du vivant de Jésus-Christ.

La fusion des énergies cosmique et vitale qui rayonnent partout provoque un léger souffle vivifiant et pacifiant: harmonie et paix

ce qui nous invite à relire (Bible non grimoire de magie noire) le passage du souffle divin devant le prophète Elie profondément rentré en lui-même.


"Pestilentiel"?

La pensée de Tolstoï selon laquelle là où il y a l'amour il y a Dieu "épouse" pour ainsi dire cette attente d'union sacrée avec le Divin avec, pour rappel, qu'il ne peut y avoir amour sans justice ni justice sans vérité

générosité et partage soit "passage des beaux discours aux actes".


S'il faut dénoncer une horreur entre autres... les abominables souffrances des animaux écorchés vifs selon les croyances du judaïsme comme de l'islam.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/02/2019

Hi Hi !

Écrit par : Jacques-André Widmer | 05/02/2019

Les commentaires sont fermés.