14/04/2013

Médecines dévoyées: les conclusions des sénateurs français font froid dans le dos !

senat.pngDans un blog précédent, nous avons montré le sérieux avec lequel a procédé la Commission d'enquête sénatoriale sur l'influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé pour aboutir à des conclusions accablantes.

Du reiki à la fasciathérapie, de la chirurgie à mains nues aux stages de chamanisme guérisseur, du pendule à la psycho-généalogie,  de l'irridologie à l'auriculothérapie, le marché  non scientifique des médecines "parallèles" forme un bazaar hétéroclite de pratiques fondées sur des théories pataphysiques les plus ésotériques, gnostiques, occultes, magiques. Elles ont l'avantage sur la médecine de Faculté de passer pour "naturelles" ou "bio" alors que la vulgaire aspirine, pourtant fort utile, elle, provient des cornues de la Big Pharma, a priori maudites car filles du "génie chimique".

La mode verte envahissante explique l'engouement du public pour ces voies qui privent souvent leurs victimes de traitements médicaux classiques pour les mener à une mort annoncée et prévisible.

La lecture du Rapport sénatorial fait froid dans le dos.

Qu'en est-il en Suisse ? Nul ne le sait ou ne s'en soucie. L'essentiel semble avant tout de sauvegarder le pactole potentiel, exensible chaque automne: la manne versée obligatoirement par les cotisants obligés à nos caisses-maladie. Un modeste pactole de CHF 68 milliards, en croissance constante.

chakras.jpgVoici donc, à titre documentaire, quelques pages du Rapport sénatorial de la République française sur l'état des lieux chez notre voisin. A notre connaissance, aucun franc n'est versé par nos préventocrates suisses pour prévenir les dangers mortels des médecines dévoyées.

Depuis que le sinistre Dr Luc Jouret, homéopathe, de l'Ordre du Temple Solaire (OTS) pouvait s'exprimer librement sur les ondes de la Radio suisse romande (RSR) ("L'Eternel présent") et faire l'éloge du "Voyage vers Sirius"sans la moindre contradiction et malgré les massacres de l'OTS: Silence radio !


Lire la suite

04:20 Publié dans France, Politique, Science, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook