27/12/2012

Du piratage à la dissidence: archives accablantes...

carolinepix.pngLes animaux les plus vulnérables ont le souci d'effacer les traces de leur passage. Les plus redoutables, eux, marquent leur territoire.

La société binaire, elle n'oublie personne depuis que les journaux ont pris la sale habitude de numériser leurs archives. C'est ainsi que les lecteurs et les journalistes peuvent plonger dans leur passé en feuilletant, par exemple,  le regretté Journal de Genève.

Voici que la prose de l'ancienne Feuille d'Avis de Lausanne (devenue 24 Heures depuis lors), est immortalisée, donc accessible au public sur l'Internet ! Tout y figure, depuis les cigarettes Virginie à 80 cts, les publicités pour la gomme-laque dont on enduisait ses skis pour en favoriser la glisse jusqu'aux moindres échos d'histoires de village. Ces "casiers journalistiques - comme on dit "casiers judiciaires" sont redoutables pour les journalistes qui, eux aussi, au fil du temps, devraient avoir le droit de changer d'opinion ... et parfois même, le droit à l'oubli.

A l'instant, nous avons eu la curiosité de procéder à quelques sondages dans la caisse aux archives de la Feuille d'Avis de Lausanne. En deux clics de souris et trois pressions sur les touches du clavier, nous avons pu ainsi remonter le temps et découvrir un opus de notre plume daté du ...8 août 1964, consacré à la première "radio-libre" hébergée sur un bateau-pirate ancré dans les eaux internationales, au large de l'Estuaire de la Tamise.

A vrai dire, nous avions bien vu jadis dans nos relevés de comptes que des honoraires avaient été versés pour ce reportage mais nous ignorions qu'il pût remplir une page entière !

Quarante-huit ans plus tard, nous venons donc d'en découvrir la réalité sur papier...virtuel !

Nous nous étions bien gardé de révéler aux lecteurs qu'après avoir embarqué sur ce navire comme reporter pour une durée de vingt-quatre heures, nous avons été engagé de force comme maître-queux de bord durant plus d'une semaine.

Au titre d'ancien membre d'équipage de Radio Caroline - fût-ce contre notre gré - nous sommes invité parfois à Londres pour commémorer cet acte de piraterie bienfaisante, prélude à une libéralisation de la bande FM et au triomphe des "radios libres".

Prochaine convocation probable: dans deux ans, pour le cinquantième anniversaire de Radio Caroline !

Serons-nous encore là pour voguer sur l'océan de nos souvenirs:-) ?

Comme quoi, il n'y a qu'un pas entre  piraterie et  dissidence:-)

(jaw)

 

Lire la suite

04:01 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

23/12/2012

Les députés genevois voteront encore sur la fumée au café

autocollantddgpub2.jpgN'en déplaise à Michèle Künzler, conseillère d'Etat, les députés du Grand Conseil seront une nouvelle fois appelés à se prononcer sur des exceptions à la loi de Néo-Prohbition qui interdit de fumer (du tabac légal !) dans tous les cafés-restaurants de la République et Canton.

Actuellement, les fumeurs "récalcitrants" et non encore rééduqés par Sieur Rielle & Consorts, en sont réduits à fumer soit dans les rares "fumoirs" disponibles, érigés à grands frais par une poignée d'exploitants d'établissements publics, ou en plein air, par tous les temps, au risque d'attraper une pneumonie, pas bonne pour la santé non plus...

Dame Künzler précitée, aux propos de laquelle nous consacrions un commentaire sur le présent blog il y a quelques jours, devrait en rabattre dans ses certitudes de femme butée, convaincue que les lois sont à jamais coulées dans l'airain alors que notre démocratie repose sur une dynamique souple et changeante. En particulier sous la pression des moeurs et parfois, de la proximité des élections.

Pas moins de 19 député(e)s - soit le cinquième du Grand Conseil, viennent de déposer un projet de loi visant à pérenniser les rares exceptions actuelles consenties à l'exercice du droit de fumer sans nuire à son prochain ni l' incommoder.

Ce projet de loi No 11060, s'il est approuvé,  sauvegarderait encore les rarissimes fumoirs au milieu de l'océan de la Néo-Prohibition, y compris celui de l'Aéroport international de Genève construit et financé par la Japan Tobacco International.

Cette nouvelle législation permettrait de garantir la conformité du statu quo avec la nouvelle Constitution genevoise.

Voici la liste des député(e)s favorables à cette législation ainsi que son texte..

Ce projet de loi est actuellement à l'examen de la Commission de la Santé.

Lire la suite

00:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/12/2012

Câlineries félines


chat.jpgEn trois mots comme en mille, nos voeux les plus sincères

Semons par monts et vaux et au delà des mers...

Une langue de chat le dira mieux que nous...

Laissons parler Rami...c'est notre marabout

 

 

Savez-vous parler "chat" ? Cliquez ici !

23:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15/12/2012

Les agaceries et fausses prophéties de Michèle Künzler

kunzler.jpgAgaçante et butée, la conseillère d'Etat genevoise vert-nuisante s'est surpassée en 2012. Nous ne lui reprocherons pas le chaos des Transports publics genevois (TPG) découlant de son singulier non-savoir-faire car elle s'en déclare innocente mais bien les propos irréfléchis et stupides qu'elle a tenus en février 2012 devant le Grand Conseil et désormais immortalisés au Mémorial.  Il était alors question de la pétition des Dissident(e)s de Genève (DDG) demandant aux autorités de bien vouloir ménager des exceptions et aménagements à la Prohibition de la prétendue "fumée passive létale" dans nos établissements publics.

Lire la suite

23:53 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

10/12/2012

Médecine dévoyée: le Sénat ouvre une enquête

senatpix.pngLe Sénat de la République française vient d'ouvrir une Commission d'enquête sur l'influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé.

La vogue et l'engouement pour les thérapies "alternatives", "douces", "parallèles, "vibratoires" ou même "quantiques" offrent un espace d'action et de recrutement à une kyrielle de psycho-groupes, mouvements sectaires, réseaux ésotériques, gnostiques, occultes, magiques.

pendule.jpgD'auto-proclamés "thérapeutes" lancent constamment sur le marché des centaines de méthodes curatives, des plus innocentes aux plus douteuses et aux plus nocives. Si l'on y ajoute l'industrie des "mancies", ce sont des milliards d'euros et de francs qui alimentent ce business le plus souvent clandestin.

La médecine de Faculté, sous la pression de sa clientèle, ne déconseille qu'avec réticence aux patients ces "médecines complémentaires" car elle les juge d'une parfaite innocuité. 

A tort.

chamanisme.jpg

Certains craignent de perdre des patients en leur "interdisant" de fréquenter des stages de chamanisme ou de "psycho-spiritualité".rtsdeux.png

En Europe, seule la France a réagi. Le Rapport de la Commission d'enquête sénatoriale sur l'influence des movements à caractère sectaire dans le domaine de la santé  est attendu en juin 2013.

En Suisse, un rapport semblable (d'autosatisfaction) du Conseil fédéral remonte à l'An 2000.

 

senatlittrecue.jpg

cameratv.jpg

Les VIDEOS de la Commission d'enquête sénatoriale ici

 

senatnight.jpg

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/12/2012

Voici Noël: trois bonnets phrygiens pour de Haller, Rielle et Mouchet

dehallerbouchee.jpgIls étaient trois rois-mages chargés d'encens, de myrrhe et d'or à marcher vers le Divin Enfant, guidés par une étoile

Ils sont trois aussi à l'approche de Noël 2012 qui méritent chacun son bonnet phrygien et s'appellent: de Haller, Rielle et Mouchet. Eux aussi ont une bonne étoile.

Gageons qu'ils seront nombreux, les humbles travailleurs du Parti socialiste suisse, à s'étonner du parachute doré que le Père Noël apporte à leur camarade Jacques de Haller. Non élu au Conseil national (sur la liste du PS) malgré la notoriété découlant de sa fonction, non-réélu à la tête de la Foederatio Medicorum Helvetorum (FMH), il ne lui resterait, bouche bée,  que les yeux pour pleurer s'il ne touchait pas - à ne rien faire - deux ans de traitement prévus par les statuts de la FMH.

Qui songerait à lui reprocher d'accepter ce cadeau de Noël ?

A la réflexion, on peut se demander si, au cours des années où il a présidé la FMH, ce médecin genevois a contribué à faire baisser le coût de la médecine ? A en juger par nos cotisations aux caisses-maladie, il semble que ce ne soit pas le cas. Qu'en dites-vous ? D'ailleurs, les buts de la FMH ne visent pas à réduire les coûts de la médecine, que l'on sache, puisqu'il s'agit d'un syndicat ou, si vous le préférez, de la défense d'une corporation qui absorbe, à elle seule, une bonne partie de notre Produit national brut (PNB).

Or les cotisations des médecins à la FMH proviennent des recettes encaissées auprès de nous, les patients !

C'est dire que le Dr Jacques de Haller peut donc remercier les patients de Suisse puisqu'une partie de leurs cotisatons aux caisses-maladie finissent ainsi, indirectement, dans sa poche, via la Trésorerie de la FMG...sous forme de parachute... platiné.

Suite et fin sur le site libertaire des Dissident(e)s de Genève (DDG)

 

Bonnet_Phrygien.png


20:41 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/12/2012

Les Dissident(e)s de Genève engagent un porte-parole

bullhorn.jpgPar ce message exceptionnel, nous informons les membres de notre association libertaire Les Dissident(e)s de Genève (DDG) et les lecteurs de notre blog sur la Tribune de Genève online que nos informations seront désormais diffusées (parfois) par le nouveau porte-parole que nous venons d'engager (à l'essai).

Ses discours ont de la patte mais il arrive à notre nouvelle recrue d'être de mauvais poil. Soyez donc indulgents puisque notre débutant n'est pas aussi bête qu'il n'y paraît au premier abord.

Son premier message est bref mais percutant. Et son sourire carnassier. Et s'il vous paraît somnolent, il ne faut pas le réveiller, paraît-il. Donc nous prions nos surfeurs de n'user que d'un ton affable pour contester ses arguments, comme le veut le règlement de l'Auberge Mabut sur Rhone & Arve.

Voici donc le premier message de  notre porte-parole...

mikemouth.jpg

00:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/11/2012

Vaud zappe ses malades mentaux

vaud.jpgOn connaît la réponse prudente du Vaudois auquel on demande s'il est content du repas qu'on vient de lui servir:  Je dis ni oui ni non...et j'en ai déjà trop dit !

Le flou, le mou, le "on verra ..." , le "pas tant que ça" prédominent et persistent au Pays du Major Davel.

Voici que le peuple vaudois rajoute une couche de saindoux lénifiant à ses strates de litotes et euphémismes en zappant deux obscénités de sa Constitution: désormais, grâce au vote populaire, les maladies mentales et la faiblesse d'esprit auront définitivement disparu !

Pour cela il a suffi de modifier le lexique local et d'en lisser les aspérités. Au nom de la justice, de l'égalité et de la décence.

Lire la suite

17:14 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15/11/2012

Editeurs, ne tirez plus sur Google !

En Italie, la coutume de facturer le "pane e coperto" ("pain et couvert")  au client qui s'assied à la table d'un restaurant, a de quoi surprendre le touriste.

rotativespapier.jpgPourquoi, dans la foulée de cette prédation, ne pas y ajouter un "droit de siège" à ceux des clients qui n'aiment pas manger debout :-) ?

Les jérémiades des éditeurs de journaux se plaignant du pillage de la presse imputé à  Google ne sont pas fondées.
Qu'on le veuille ou non, Google demeure le meilleur moteur de recherches sur l'Internet. S'll s'est imposé sur le marché mondial, c'est qu'il offre un excellent service. Il est vrai que c'est aussi le moteur de recherches le plus inquisiteur puisque ses usagers offrent mille détails sur leur personne, leurs habitudes, leurs goûts, au point qu'au fil du temps, il est possible, à leur insu, de dresser d'eux un portrait psychologique fort détaillé. Ces précieuses données sont vendues à prix d'or par Google.

Lire la suite

04:04 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

09/11/2012

Pourquoi cacher aux familles les dossiers médicaux de patients décédés ?

poggia.jpgLe Grand Conseil de Genève examinera les 15 et 16 novembre prochain la motion explosive de Mauro Poggia (MCG) et all. qui pose la question de savoir s'il convient de fournir aux familles qui le demandent la teneur, partielle ou totale, des dossiers médicaux de patients décédés. En principe, le secret médical protège aussi la mémoire des disparus. Oui, les morts ont encore des droits, est-il nécessaire de le rappeler ?

Les membres de la Commission de la santé se sont étripés sur cette question de société qui présente des aspects judiriques, médicaux et éthiques insoupçonnés. Et par un prompt renfort, les blouses blanches  qui répugnent à ce que des profanes viennent fouiner dans leurs affaires et leurs pratiques, sont d'avis qu'il ne faut pas légiférer.  La motion Poggia et all. visant à à intégrer dans la législation genevoise les fondements d’un accès, par les proches d’un patient décédé a été rejetée par 6 voix contre 2 et deux abstentions.M. Poggia s'est empressé de déposer un rapport de minorité, ce qui laisse présager de vives empoignades (verbales) entre les défenseurs des patients et ceux du business médical.

Lire la suite

04:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

04/11/2012

Ca Fait Froid (CFF) dans le dos: démocratie à vendre...

lococff.jpgAinsi donc, nous révèle une fois de plus la seule presse hebdomadaire dominicale alémanique, les CFF vont louer leurs espaces en gare à des tiers. Les marchands du Temple sont innombrables. Parmi eux figurent les modestes collecteurs de signatures pour toutes sortes de pétitions, initiatives, référenda et autres bonnes causes d'intérêt public.

Les CFF mettent tous ces payeurs potentiels dans le même sac: qu'ils vendent du chocolat, des préservatifs, du tabac, des journaux ou des nains de jardin, ils doivent cracher au bassinet.

iStock_000021607335XSmall.jpgNon olet ! Et pour uriner, relâcher des faeces en urgence, c'est le même prix.

Il ont pourtant oublié l'essentiel: les (rares) poubelles et les (rarissimes) cendriers pour fumeurs récalcitrants: ceux là sont encore gratuits mais pour combien de temps  encore ?

Le marketing des CFF avait oublié une catégorie d'usagers abusifs de leur espace: les citoyens qui font marcher la démocratie en recueillant des signatures pour exprimer la vox populi. Ceux-là étaient soit interdits d'action soit contraints à la clandestinité. Les voici chaudement invités à payer leur station debout dans les gares.

Ne reste plus qu'à installer des automates délivrant des billets pour...ne pas voyager mais battre la semelle dans les gares construites par nos ancêtre du XIXe siècle. Avec le reste de notre réseau ferré.

J'espère ne pas être le seul à élever une vigoureuse protestation contre ce nouveau racket des CFF dirigé contre la citoyenneté ...et son libre exercice.

Les espaces où se pressent les foules appartiennent au peuple et non aux maîtres du marketing CFF, sales petits prédateurs embusqués et payés au mois pour concevoir de telles facéties.

Les CFF ? Cette société de droit public dont la majeure partie appartient à la Confédération est donc donc virtuellement la chose de tous les citoyens suisses. Si les CFF existent, c'est bien grâce à la Confédération, elle même garante des droits démocratiques.

Quel parlementaire genevois aura-t-il le cran de remettre cette société confédérale au pas en lui rappelant ses devoirs civiques ?

Vendre de la saucisse grillée et de la bière dans le dédale de nos gares, oui.

Y vendre la démocratie et favoriser les partis les plus opulents: NON !

Que ces génies,  frais émoulus de l'Ecole d'économie de St Gall, aillent prendre quelques cours de rattrapage en civisme et qu'ils retirent aussitôt leur sinistre projet tarifant - comme celui des hétaïres - l'exercice des droits démocratiques.

Il ne reste donc plus aux collecteurs de signatures qu'à s'acheter un billet simple course Genève-Versoix avant d'interpeller leurs concitoyens dans les gares CFF dès l'aube au crépuscule.

A moins qu'il ne soit interdit d'adresser la parole à ses concitoyens sans payer une redevance aux CFF. 

Ou de leur transmettre un flyer ou un stylo et une feuille de signatures.

Que les penseurs des CFF commencent, de grâce, à garantir une place assise dans leurs trains à chaque détenteur de billet ou d'abonnement avant de se muer en rapaces affamés.

Ce serait là un grand progrès, plus conforme au coeur de leur mission.

Oui, les vautours sont entrés dans nos gares. (jaw)

vautour.jpeg

SonntagsZeitung: SBB zocken Parteien ab

sonntagszeitung.gif

21:58 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

26/10/2012

Le Rapport "confidentiel" litigieux de la Cour des Comptes sur le Net !

secrecy.jpgIl fallait s'y attendre: le Rapport confidentiel (en chantier) de la Cour des Comptes qui agite la République et Canton depuis quelques jours, peut être consulté intégralement sur le Net. Ledit Rapport qui jouait l' Arlésienne est donc accessible à tous les électeurs genevois  invités à renouveler la composition des juges de la Cour des Comptes.

Une telle violation du "secret" (de Polichinelle) est donc dans l'intérêt public. Cette publication survient au moment où une Commission parlementaire fédérale s'interroge sur l'opportunité de biffer du Code pénal suisse (CPS) l'interdiction de publier des "débats officiels secrets", comme nous en informe Le Temps du 25 octobre 2012.

Lire la suite

01:54 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

24/10/2012

Le Tribunal fédéral restaurera-t-il nos droits d'association, de réunion et de libre expression ?

donnelapatte.jpgEn rendant son Arrêt sur les "fumoars" bâlois, clubs privés où il est encore permis de fumer, le Tribunal fédéral va décider du même coup s'il veut restaurer les droits fondamentaux, dont l'execice a été rendu impossible à notre Association libertaire des Dissidents de Genève (DDG).

En quoi ces droits sont-ils entravés au point où notre association est dans l'impossibilité de tenir son Assemblée générale anuelle ? Notre commentaire vous dit tout sur le site de notre association dont vous pouvez consulter les statuts ici.

Lire la suite

16:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

19/10/2012

HUG: Ne tirez pas sur l'assureur !

huglogo.jpgLe vendredi 12 octobre 2012, le Grand Conseil de Genève élit régulièrement les députés qui vont occuper  un des sièges que leur réserve la loi au Conseil d'administration des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Le mardi suivant, une poignée d'élus grincheux vont gémir à retardement auprès de la presse: l'un d'entre eux ne leur convient pas. Que lui reproche-t-on ? D'être un Belge ? Non car ledit Belge, "vybourellisé" à son tour, est écarté de la Direction des HUG non pas au motif qu'il serait belge mais bien qu'il serait trop cupide.

Lire la suite

03:44 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

15/10/2012

Des députés se penchent sur une loi anti-fumeurs plus permissive à Genève

grandconseil.jpgLe projet de loi du Mouvement des Citoyens Genevois visant à établir le "régime du Jura" en matière de loi anti-fumeurs à Genève, vient d'être renvoyé à la Commission de la Santé du Grand Conseil.

La question qui se pose est de savoir si, à l'aune des expériences vécues depuis deux ans, il ne convient pas que Genève imite ceux des Cantons qui se contentent d'appliquer la loi fédérale, équilibrée et acceptable pour les fumeurs et les non-fumeurs. Et de laisser tomber les dispositions plus strictes découlant de la névrose obsessionnelle compulsive du CIPRET et de ses prêcheurs alarmistes qui agissent... en bande et par métier:-) !

Lire la suite

04:46 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

09/10/2012

Le pétitionnaire "quérulent" éconduit avait triomphé du fisc genevois !

1444215163.jpgNous vous faisions part, il y a quelques jours, du cas étonnant d'un citoyen genevois qui s'adresse à la Commission des Droits de l'Homme du Grand Conseil de Genève car il a à coeur que Belle-idée, les Hôpitaux universitaires genevois (HUG), et le Pouvoir judiciaire "cessent de bafouer les droits les plus élémentaires du citoyen." Après débat, les commissaires ont décidé qu'ils n'entendraient pas le plaignant au motif que leur Commission ne s'occupe que  d'affaires de portée générale et non de cas particuliers et qu'il s'agit aussi "de ne pas donner de faux espoirs" au plaignant.

Le plénum du Grand Conseil décidera les 11 et 12 octobre s'il veut à son tour classer ladite pétition sans que son auteur n'ait été entendu.

Lire la suite

04:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/10/2012

Le retour des petits cafés fumeurs à Genève ?

andrie_ch.jpgLe Mouvement des Citoyens Genevois (MVG), par le dépôt d'un projet de loi au Grand Conseil, souhaite que, désormais, seule la Loi fédérale antifumeurs soit appliquée sur le territoire de la République et Canton. L'auteur de cette proposition, Christophe Andrié (MCG) (photo) est soutenu par six co-signataires de son parti...dont des poids lourds.


Acceptée, cette loi signifierait qu'il serait à nouveau possible pour chaque patron de café d'une surface égale ou inférieure à 80 mètres carrés, de décider souverainement s'il désire exploiter son établissement sous régime fumeur ou non fumeur. Les "fumoirs" avec service y seraient aussi autorisés comme dans le canton du Jura qui n'a jamais cédé à l'alarmisme et à l'endoctrinement fanatisés de préventocrates à la Rielle.

Genève est le seul Canton à avoir accepté l'initiative fédérale de la Ligue pulmonaire. Cette organisation voulait interdire de fumer sur tous les lieux de travail, y compris celui d'un patron de PME fumant seul dans son bureau directorial... L'opinion publique genevoise, au vu des effets délétères de la Néo-Prohibition sur la vie sociale, la convivialité , a changé depuis 2009.

Lire la suite

16:09 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

03/10/2012

Abus psychiatriques à Belle Idée ? La teneur de la pétition escamotée... (II)

 

visageanonyme.jpgLa pétition de Frédéric (citoyen genevois) concernant les droits des patients et de leurs proches dans le domaine de la psychiatrie aux HUG, document à l'ordre du jour du Grand Conseil, mérite à l'évidence d'être connue du peuple et non pas simplement mise à la disposition des "membres de la Commission du Grand Conseil" comme si on voulait la placer sous le boisseau. Le Législatif aurait d'ailleurs tort de la déposer simplement sur son Bureau, c'est-à-dire de lui opposer une fin de non recevoir, de la classer aussi vite qu'on reboucherait une bouche d'égout pour épargner à nos narines des exhalaisons méphitiques. Sans même ni inviter ni écouter son pétitionnaire.

Lire la suite

16:06 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

02/10/2012

Abus psychiatriques à Belle Idée ? La pétition escamotée... (I)

huglogo.gif(DDG) A l'ordre du jour du Grand Conseil les 11 et 12 octobre 2012, figure un  Rapport de la Commission des Droits de l’Homme, chargée d’étudier la pétition pour le respect par le Conseil d’Etat de la volonté du Grand Conseil en matière des droits des patients et de leurs proches dans le domaine de la psychiatrie aux HUG.

Le pétitionnaire, "constatant que la volonté du Grand Conseil, telle qu’inscrite au procès-verbal de sa séance du 11 octobre 1996 n’est pas respectée, en violation des droits les plus élémentaires des patients et de leurs proches," prie les députés "d’inviter à nouveau le Conseil d ’Etat:

– "à veiller à ce que l’ensemble des dispositions légales soient effectivement respectées;

– "à s’assurer que les demandes des patients soient prises en considération, qu’il soit répondu à la demande d’information des proches."

Contairement à l'usage, le pétitionnaire n'a pas été auditionné et le casus belli de la pétition demeure inconnu du public, l'intégralité de la pétition n'étant accessible qu'aux membres de la Commission des Droits de l'Homme du Législatif de Genève.. Elle conseille au Grand Conseil de classer les demandes du citoyen. Nous allons donc tenter d'en savoir plus sur cette pétition escamotée et vous informerons de sa teneur, une fois que nous aurons mis la main sur le document escamoté et soustrait à la connaissance du peuple.

Lire la suite

14:28 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

23/09/2012

Fanatisme actif banal: seul Genève a été "riellisé"

middlefinger.jpgGenève est donc le seul canton romand à avoir accepté l'aggravation de la législation fédérale anti-fumeurs. Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse... L'opinion publique suisse, intoxiquée à l'argument d'une prétendue "fumée passive létale", s'est lassée des mantras du Sieur J.-Ch. Rielle et de ses séides. Mauvais temps pour ce préventocrate qui propose des lois d'exception pour restaurer la paix et l'ordre au Conseil municipal qu'il essaye de présider, après s'être époumonné en vain durant quatre ans au Conseil national. Ses clameurs alarmistes et ses mantras hygiénistes ne convainquent plus. Le peuple suisse n'y croit plus et incite à "rester raisonnable" face aux prophètes de la Déraison.

Lire la suite

17:17 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook