09/02/2013

Le couvre-feu d'Unger: 28 cafés cafés-bars maudits-proscrits !

kickass.jpgAvant d'apporter un commentaire musclé à la décision de P.-F. Unger, chef du DARES, condamnant 28 patrons de cafés-bars à fermer leur porte à minuit, recensons les premières réactions violentes tant de la part des victimes de cette nouvelle mesure liberticide que de citoyens outrés. Comment les 28 premières victimes de cette razzia  ont-elles été choisies ? Sur conseil... de la Gendarmerie et d'une "brigade anti-bruit" ! Voilà donc une poignée de fonctionnaires qui dictent sa conduite au Conseil d'Etat. Des fonctionnaires d'Etat au salaire médian de CHF 9000.- par mois ! Ces nantis à retraite juteuse semblent bien payés pour de tels conseils liberticides... La police qui fait les lois, voilà qui est nouveau dans notre République et Canton de Genève. C'est là la dernière bourde d'un gouvernement qui a accumulé impairs, impéritie et abus de pouvoir (i.e. "le réglement provisoire de la LIF décrété sans l'aval du Parlement"). Nous aurons l'occasion de revenir sur la casuistique du PDC Pierre-François Unger qui, ne se représentant pas aux élections (ouf !) offre son chant du cygne aux populations en frappant de modestes cafetiers-restaurateurs et en ajoutant une touche de persécution à sa croisade anti-fumeurs. Cette canaille de fumeurs ajoute à son vice celui du parler à haute voix après minuit sur les terrasses de bistrot:-) !  C'est pourtant le même magistrat, crédule à la "fumée passive létale" qui est à l'origine de la relégation des fumeurs sur les terrasses de bistrot.  Il est donc le premier responsable de ces attroupements sur les terrasses de bistrot, désormais ouvertes toute l'année. Cette manière systématique et sournoise de semer et d'attiser la discorde à Genève ne fera pas regretter la disparition de la scène politique de ce magistrat.

Plus étonnant et affligeant encore: les applaudissements de Rémy Pagani, conseiller administratif de la Ville de Genève, aux proscriptions d'Unger.  Cet ex-militant d'extrême gauche qui excellait jadis à occuper de force des entreprises, des banques, des appartements, des bureaux pour faire triompher son idéal (légitime) d'une plus grande justice sociale, se vautre désormais dans la mare tiède du politiquement correct.

Rémy, t'as pas l'impression de t'être embourgeoisé en devenant un notable hyper-nanti nanti au fil des années:-) ? Tu devrais vraiment y réfléchir en te rasant le matin.

Pour l'instant, procédons à une recension des articles et réactions aux  28 proscriptions de P.-F. Unger, sur indication et ordre de la police à Maudet. Nos commentaires suivront. (jaw)

Recension des articles et réactions au couvre-feu anti-fumeurs de P.F. Unger ici

chatgrosdos.jpg

(Dessin de Théophile Gautier)

16:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

08/02/2013

Les bienfaits du tabac (IV) par Dr G.-A. Henrieck (XIXe s.)

tabaclogo.jpg"Habitude: " L'intensité du désir se règle sur le degré de puissance de l'habitude: pour quelques-uns, qui n'ont que peu contracté celle-ci, la cessation produira à peine le sentiment d'une privation; pour d'autres, outre l'ennui et le malaise d'esprit, la privation peut avoir les suites nuisibles d'un dérangement de l'économie. Entre ces différences, on peut observer bien desnuances insensibles: chez les premiers, il n'y a jamais danger; chez les seconds, il peut y avoir péril imminent..."

tabacunbis.jpg


 

 







 Pour écouter le texte, cliquez sur la flèche ci-dessous...

 

cornetacoustique.jpg

podcast


00:26 Publié dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

03/02/2013

Les bienfaits du tabac (III) par Dr G.-A. Henrieck (XIXe s.)

"Ltabacunbis.jpge tabac modidife singulièrement les impressions morales gaies ou tristes des personnes habituées à son usage; par quels droits peut-il présider aux changements que doivent subir les phénomènes du plaisir ou de la douleur ? N'expliquons rien, décrivons d'abord quels sont ces phénomènes ? En dehors de considérations classiques et étrangères, nous nous contenterons de les désigner par l'idée de poids, de concentration, de constriction spasmodique dans un cas: d'allègement, de relâchement, de déconcentration à la région épigastrique dans l'autre; ce qui se traduit admirablement en langue vulgaire par cette expression: avoir le coeur serré, le coeur dilaté. L'excès de cette joie et de cette douleur est également funestre; l'histoire nous en fournit mille exemples..." (Tiré de l'ouvrage du Dr G.-A. Henrieck (1864)


lunettes.jpg





Lire le texte ici



Ecouter le texte ici (cliquer sur la flèche)

cornetacoustique.jpg







podcast

gallicafr.jpg





» Consulter ou télécharger l'ouvrage du XIXe siècle publié sous forme numérique dans gallica.fr ici

Chapitres précédents


Le tabac entre attirances et répulsion au XIXe siècle...(I)

Le tabac entre attirances et répulsion au XIXe siècle...(II)


15:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/02/2013

Données fiscales semées à tout vent: ça s'envenime...

knotgordian.jpgLe soufflé n'est donc pas retombé sur l'affaire des données fiscales exposées à tous vents par l'impéritie du gouvernement de Genève, cela depuis des années. Au contraire, le scandale ne fait que s'envenimer au fur et mesure que son ampleur apparaît au grand jour. Les banques de données de la police genevoise ont été "protégées" avec la même nonchalance.  Questions écrites au Grand Conseil, appel au Procureur général...La fièvre monte alors que la campagne électorale vient de commencer par le dépôt d'une première liste de soixante candidats au Grand Conseil, celle des Verts.

 

Ecouter notre commentaire ici:


podcast

 

cornetacoustique.jpg







lemanbleudef.png




Léman Bleu: L'avis de trois Genevois en vue


Le Carton Rouge du Citoyen CRC): Maudet est-il mauvais ou maudit ?


Premier épisode ici

00:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

30/01/2013

Données fiscales genevoises livrées à des privés : plaidoirie accablante !

maudet.jpgIl aura fallu quatre jours au Conseil d'Etat de Genève pour produire une plaidorie auto-accusatrice, brinqueballante et pas convaincante, pour tenter de se disculper dans l'affaire accablante des données fiscales genevoises livrées en pâture à des agents d'une entreprise privée. La perception et la gestion des recettes fiscales est une tâche régalienne qui ne souffre aucune immixtion étrangère à l'appareil de l'Etat.

 

Plus étonnant, le Conseil d'Etat à chargé le « bleu » Pierre Maudet, chef du Département de la Sécurité (DS), de la rédaction du communiqué officiel alors que les conditions favorisant la violation du secret de fonction étaient établies bien avant son accession à sa fonction. A plusieurs reprises, le Mouvement des Citoyens Genevois (MCG) avait dénoncé les dangers de telles sous-traitances.

 

Le plaidoyer pro domo du Conseil d'Etat, plutôt que de dissiper les doutes sur la sécurité des systèmes informatiques de l'Etat, ne fait que les renforcer.

 

Nous commentons (en italiques) le galimatias d'arguments avancés par le jeune magistrat au nom du Conseil d'Etat..

Lire la suite

18:55 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

29/01/2013

Le tabac entre attirances et répulsion au XIXe siècle...(II)

fumeuse.jpgDDG/jaw/26/12/2013: Nous poursuivons la lecture de l'ouvrage du Dr G.-A. Henrieck, médecin du XIXe siècle qui a écrit une Somme sur le tabac, ses avantages...et ses quelques inconvénients si l'on abuse de sa consommation. De "fumée passive", il n'est point du tout question encore. L'invention de cette "escroquerie absolue" remonte au IIIe Reich.  Même si le XIXe siècle ignorait encore tout du microscopee à balayage électronique, le scanner pour tous, les analyses de substances par chromatographie en phase gazeuse et l'existence de l'ADN, la lecture de son ouvrage (en fumant des cigarettes ou des cigares) est un excellent remède pour la rate qui se dilate... Un siècle où l'Académie des Sciences traitait Louis Pasteur d' "hérétique" scientifique lorsqu'il osait prétendre que des micro-organismes - et non  la "génération spontanée" - était à l'origine des moisissures. - Vous nêtes pas médecin. Vous n'êtes que chimiste ! Taisez-vous Pasteur !

Avec l'excellent et lyrique Dr G.-A.Henrieck, nous allons donc encore naviguer dans la physiologie d'époque qui valait bien, tout compte fait, les billevesées et simagrées alarmistes de nos pseudo-scientifiques modernes, jongleurs émérites qui vous concotent en moins de temps qu'il ne faut à leur nez pour s'allonger, des bouillabaisses de statistiques, savamment  écrémées pour conforter leur slogan à la "fumée passive létale".

Pour avoir su décrire si bien les sentiments hédonistes qu'apporte le tabac à son usager, on peut supposer que cette blouse blanche de 1864 devait tirer de temps en temps sur un cigare de qualité. A défaut, il ressemblerait à ces prêtres, condamnés à la chasteté, qui vous serinent avec aplomb que ceux des coïts sans intention d'enfanter,  des rapprochements qui ne se conforment donc pas à leurs canons, sont des "péchés", des offenses à Dieu lui-même. Ne faut-il pas avoir goûté au fruit défendu pour être capable d'en juger :-) ?

Lire la suite

20:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

27/01/2013

Des médecins-politiciens veulent supprimer tout "fumoir" à Genève !

docandpatientfag.jpgGenève demeure le canton le plus répressif de Suisse en matière de consommation de tabac dans les lieux publics. Depuis plus de vingt ans, la République et Canton de Genève gaspille jusqu'à CHF 1'000'000.- par année en remettant une telle somme au CIPRET du Dr Rielle (militant du Parti socialiste). Cette organisation préventocratique de bon rapport pour son animateur, ne vit que de l'argent public. Et pourtant elle viole constamment la Loi fédérale  sur les médicaments (art 32, 2/litt a)en faisant une publicité tapageuse dans l'espace public  pour un médicament de sevrage tabagique  "sur ordonannce seulement" : le CHAMPIX. Ledit médicament provoque parfois des poussées au suicide et des hallucinations. Aux Etats-Unis, plus de 2600 procès ont été intentés par des plaignants qui se disent victimes de cette molécule vantée par Rielle & Consorts. Le premier de ces procès a été évité puisque le laboratoire en cause a préféré une transaction à l'amiable avec les plaignants. Le niveau des dommages-intérêts versé par le laboratoire Pfizer n'a pas été révélé.

Lire la suite

17:35 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

25/01/2013

Des bienfaits du tabac, par le Dr G.-A.Henriek

Le tabac entre attirances et répulsion au XIXe siècle...


tabaclogo.jpg(/DDG/jaw/janv13) Parfois, il convient de se boucher les oreilles à la cire pour ne plus entendre les sirènes stridentes des rabat-joie, celles qui vous aspirent dans le gouffre d'une vie stoïque dont tout hédonisme serait banni. Entre l'angoisse et l'extase doit bien exister une zone de voluptés d'autant plus attirantes qu'elles sont interdites... L'histoire des interdits est aussi vieille que la Genèse. Le premier interdit, attribué à Dieu par l'homme, survient quelques dizaines de versets après la Création: "Tu peux manger les fruits de n'importe quel arbre du jardin sauf de l'arbre qui donne la connaissance de ce qui est bon et mauvais. Le jour où tu en mangeras, tu mourras".

Depuis lors, se prenant pour des dieux ou pour Dieu soi-même, l'homme n'a cessé de s'inventer des interdits propitiatoires selon la conception qu'il se fait du bien et du mal. Deux notions fort fluctuantes selon le point de vue de l'observateur et le Zeitgeist.

Nos préventocrates hystériques du XXIe siècle n'ont rien inventé bien qu'en Occident, aucun fou n'ait encore osé réclamer la peine de mort pour les fornicateurs et les fumeurs. Encore un effort, camarades hygiénistes, et vous y parviendrez :-) ! Remontons au XIXe siècle et voyons ce qui se disait à propos du tabac dans un ouvrage qui mériterait d'être lu dans son intégralité.

lunettes.jpg




Lire ici un extrait du livre du Dr G.-A. Henriek

 

Si vous préférez écouter le même extrait de texte, c'est ici en AUDIO:

cortnetacoustique.jpg





podcast

tabacpapierpersan.jpg

19:05 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

22/01/2013

Vaud: "l'amour des lois" et la crédulité active dominent le Grand Conseil

onearmbandit.jpgFidèle à lui même, le Grand Conseil du Canton de Vaud a gobé tout cru la dernière billevesée qui circule dans le camp des purificateurs obsessionnels: celle d'une double addiction: au tabac et aux jeux de hasard.

En excipant de cette alléguée double tare, le Grand Conseil vaudois a décidé: pas de machines à sous dans le fumoir du Casino de Montreux !

Les peuples heureux n'ont pas d'histoire: ils ont des interdits propitiatoires.

Il aura fallu trois débats pour en arriver à cette décision historique dérisoire. Et c'est la gauche, sous l'empire de l'argumentation fallacieuse à la prétendue "fumée passive létale" de Pierre-Yves Maillard, président du Conseil d'Etat, qui s'est révélée la plus liberticide.

vaud.jpg


La diffusion des trois débats en VIDEO vaut le détour ici

bullhorn.jpg







Mais avant tout,voici notre commentaire en AUDIO: (cliquez sur MEDIA)
podcast

17:12 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

15/01/2013

Nos hôpitaux sans fumée lavent au savon toxique:-)

 

soap.jpgNous n'allons pas savonner la planche sur laquelle les Directions du CHUV et des HUG glissent déjà vers l'abime du ridicule. A force de surfer sur la mode des Verts-Nuisants, on ne se contente plus de pousser les patients à consommer cinq fruits et légumes par jour, à s'éclater sur les pistes VITA et à imputer aux seuls fumeurs, ostracisés, méprisés et exclus, des tomberaux de maladies à cause multifactorielle.

 

 

Après le tabac, voici donc le savon bio hospitalier toxique, ce grand maudit.

Pour laver nos hôpitaux de tout soupçon, voici notre commentaire AUDIO...
podcast


 

 

01:32 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

13/01/2013

1979 : Yalta sur neige à Mégève

retroviseur.jpgDepuis que Le Nouveau Quotidien et Le Journal de Genève se retournent dans leurs tombes et exhument leurs articles que l'on croyait archivés ad aeternam, voici le passé heureux ou malheureux qui reflue sur nous comme une marée d'équinoxe porteuse d'encombrantes épaves de l'Histoire. Les excavatrices du binaire immortalisent tous les textes pour les générations futures. Suffit de pêcher au lancer pour attraper du menu fretin ou du gros calibre. Aucun droit à l'oubli désormais pour les héros de faits divers ou d'exploits politiques qu'on croyait broyés dans les laminoirs de l'Histoire. De même que l'on trouve des chaussures en cuir bouilli au fond des marais que l'on cure, il arrive aussi que l'on y tombe sur quelques joyaux authentiques lâchés par une amoureuse distraite en gondole, extasiée par les accents d'une barcarolle il y a cinquante ou cent ans de cela... Trois clics de souris et vous y êtes... Il me souvient...

Lire la suite

18:52 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

03/01/2013

Tueur en série valaisan: la psychiatrie locale est-elle malade ?

vigousse.jpgLe fait divers tragique de Daillon (VS) et sa charge émotionnelle intense va donc occuper nos media durant plusieurs jours. La Suisse ne semble donc pas épargnée par les "serial killers" puisque l'ATS et Newsnet en ont recensé dix-sept cas depuis 1986.

Ce qui distingue ce cas des autres, c'est que son auteur était parfaitement connu de la psychiatrie locale, que sa dangerosité était même si reconnue qu'il avait été désarmé après un séjour dans un hôpital psychiatrique.

Quels traitements médicaux lui ont-ils été prodigués ? Sous l'effet de quels médicaments était-il au moment de son crime ?

Comme d'habitude, il n'y aura pas d'autre coupable que l'auteur de la tuerie elle-même. Il n'avait pas de complices et a agi seul. L'enquête suit son cours. On vous en révélera les conclusions  dans une année quand le soufflé sera retombé.

Pendant ce temps, on exploite avec jubilation l'épisode dérisoire de "la pierre à Varone" .

Pourtant, à la réfexion, l'opinion est en droit de se demander si les "soignants" du fou sanguinaire de Daillon ont bien fait leur "travail". Ils se disent "experts" devant les tribunaux qui recourent en toute confiance à leur science molle pour expliquer l'inexplicable.

La responsabilité - sinon la culpabilité - de ces "experts" savants paraît donc bien engagée dans le survenance de ce drame.

Ces "experts" légitimés par la justice ne seraient-ils pas, à la réflexion, des imposteurs pratiquant la médecine à la manière des médecins de Molière ?

La question se pose avec acuité en Valais: la psychiatrie valaisanne a fait l'objet d'un article accablant dans une publication marginale, dissidente et même un peu hérétique: Vigousse.

Nous vous en proposons la lecture pour permettre à chacune de se faire une opinion.

Lire la suite

16:25 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

27/12/2012

Du piratage à la dissidence: archives accablantes...

carolinepix.pngLes animaux les plus vulnérables ont le souci d'effacer les traces de leur passage. Les plus redoutables, eux, marquent leur territoire.

La société binaire, elle n'oublie personne depuis que les journaux ont pris la sale habitude de numériser leurs archives. C'est ainsi que les lecteurs et les journalistes peuvent plonger dans leur passé en feuilletant, par exemple,  le regretté Journal de Genève.

Voici que la prose de l'ancienne Feuille d'Avis de Lausanne (devenue 24 Heures depuis lors), est immortalisée, donc accessible au public sur l'Internet ! Tout y figure, depuis les cigarettes Virginie à 80 cts, les publicités pour la gomme-laque dont on enduisait ses skis pour en favoriser la glisse jusqu'aux moindres échos d'histoires de village. Ces "casiers journalistiques - comme on dit "casiers judiciaires" sont redoutables pour les journalistes qui, eux aussi, au fil du temps, devraient avoir le droit de changer d'opinion ... et parfois même, le droit à l'oubli.

A l'instant, nous avons eu la curiosité de procéder à quelques sondages dans la caisse aux archives de la Feuille d'Avis de Lausanne. En deux clics de souris et trois pressions sur les touches du clavier, nous avons pu ainsi remonter le temps et découvrir un opus de notre plume daté du ...8 août 1964, consacré à la première "radio-libre" hébergée sur un bateau-pirate ancré dans les eaux internationales, au large de l'Estuaire de la Tamise.

A vrai dire, nous avions bien vu jadis dans nos relevés de comptes que des honoraires avaient été versés pour ce reportage mais nous ignorions qu'il pût remplir une page entière !

Quarante-huit ans plus tard, nous venons donc d'en découvrir la réalité sur papier...virtuel !

Nous nous étions bien gardé de révéler aux lecteurs qu'après avoir embarqué sur ce navire comme reporter pour une durée de vingt-quatre heures, nous avons été engagé de force comme maître-queux de bord durant plus d'une semaine.

Au titre d'ancien membre d'équipage de Radio Caroline - fût-ce contre notre gré - nous sommes invité parfois à Londres pour commémorer cet acte de piraterie bienfaisante, prélude à une libéralisation de la bande FM et au triomphe des "radios libres".

Prochaine convocation probable: dans deux ans, pour le cinquantième anniversaire de Radio Caroline !

Serons-nous encore là pour voguer sur l'océan de nos souvenirs:-) ?

Comme quoi, il n'y a qu'un pas entre  piraterie et  dissidence:-)

(jaw)

 

Lire la suite

04:01 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

23/12/2012

Les députés genevois voteront encore sur la fumée au café

autocollantddgpub2.jpgN'en déplaise à Michèle Künzler, conseillère d'Etat, les députés du Grand Conseil seront une nouvelle fois appelés à se prononcer sur des exceptions à la loi de Néo-Prohbition qui interdit de fumer (du tabac légal !) dans tous les cafés-restaurants de la République et Canton.

Actuellement, les fumeurs "récalcitrants" et non encore rééduqés par Sieur Rielle & Consorts, en sont réduits à fumer soit dans les rares "fumoirs" disponibles, érigés à grands frais par une poignée d'exploitants d'établissements publics, ou en plein air, par tous les temps, au risque d'attraper une pneumonie, pas bonne pour la santé non plus...

Dame Künzler précitée, aux propos de laquelle nous consacrions un commentaire sur le présent blog il y a quelques jours, devrait en rabattre dans ses certitudes de femme butée, convaincue que les lois sont à jamais coulées dans l'airain alors que notre démocratie repose sur une dynamique souple et changeante. En particulier sous la pression des moeurs et parfois, de la proximité des élections.

Pas moins de 19 député(e)s - soit le cinquième du Grand Conseil, viennent de déposer un projet de loi visant à pérenniser les rares exceptions actuelles consenties à l'exercice du droit de fumer sans nuire à son prochain ni l' incommoder.

Ce projet de loi No 11060, s'il est approuvé,  sauvegarderait encore les rarissimes fumoirs au milieu de l'océan de la Néo-Prohibition, y compris celui de l'Aéroport international de Genève construit et financé par la Japan Tobacco International.

Cette nouvelle législation permettrait de garantir la conformité du statu quo avec la nouvelle Constitution genevoise.

Voici la liste des député(e)s favorables à cette législation ainsi que son texte..

Ce projet de loi est actuellement à l'examen de la Commission de la Santé.

Lire la suite

00:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/12/2012

Câlineries félines


chat.jpgEn trois mots comme en mille, nos voeux les plus sincères

Semons par monts et vaux et au delà des mers...

Une langue de chat le dira mieux que nous...

Laissons parler Rami...c'est notre marabout

 

 

Savez-vous parler "chat" ? Cliquez ici !

23:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15/12/2012

Les agaceries et fausses prophéties de Michèle Künzler

kunzler.jpgAgaçante et butée, la conseillère d'Etat genevoise vert-nuisante s'est surpassée en 2012. Nous ne lui reprocherons pas le chaos des Transports publics genevois (TPG) découlant de son singulier non-savoir-faire car elle s'en déclare innocente mais bien les propos irréfléchis et stupides qu'elle a tenus en février 2012 devant le Grand Conseil et désormais immortalisés au Mémorial.  Il était alors question de la pétition des Dissident(e)s de Genève (DDG) demandant aux autorités de bien vouloir ménager des exceptions et aménagements à la Prohibition de la prétendue "fumée passive létale" dans nos établissements publics.

Lire la suite

23:53 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

10/12/2012

Médecine dévoyée: le Sénat ouvre une enquête

senatpix.pngLe Sénat de la République française vient d'ouvrir une Commission d'enquête sur l'influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé.

La vogue et l'engouement pour les thérapies "alternatives", "douces", "parallèles, "vibratoires" ou même "quantiques" offrent un espace d'action et de recrutement à une kyrielle de psycho-groupes, mouvements sectaires, réseaux ésotériques, gnostiques, occultes, magiques.

pendule.jpgD'auto-proclamés "thérapeutes" lancent constamment sur le marché des centaines de méthodes curatives, des plus innocentes aux plus douteuses et aux plus nocives. Si l'on y ajoute l'industrie des "mancies", ce sont des milliards d'euros et de francs qui alimentent ce business le plus souvent clandestin.

La médecine de Faculté, sous la pression de sa clientèle, ne déconseille qu'avec réticence aux patients ces "médecines complémentaires" car elle les juge d'une parfaite innocuité. 

A tort.

chamanisme.jpg

Certains craignent de perdre des patients en leur "interdisant" de fréquenter des stages de chamanisme ou de "psycho-spiritualité".rtsdeux.png

En Europe, seule la France a réagi. Le Rapport de la Commission d'enquête sénatoriale sur l'influence des movements à caractère sectaire dans le domaine de la santé  est attendu en juin 2013.

En Suisse, un rapport semblable (d'autosatisfaction) du Conseil fédéral remonte à l'An 2000.

 

senatlittrecue.jpg

cameratv.jpg

Les VIDEOS de la Commission d'enquête sénatoriale ici

 

senatnight.jpg

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/12/2012

Voici Noël: trois bonnets phrygiens pour de Haller, Rielle et Mouchet

dehallerbouchee.jpgIls étaient trois rois-mages chargés d'encens, de myrrhe et d'or à marcher vers le Divin Enfant, guidés par une étoile

Ils sont trois aussi à l'approche de Noël 2012 qui méritent chacun son bonnet phrygien et s'appellent: de Haller, Rielle et Mouchet. Eux aussi ont une bonne étoile.

Gageons qu'ils seront nombreux, les humbles travailleurs du Parti socialiste suisse, à s'étonner du parachute doré que le Père Noël apporte à leur camarade Jacques de Haller. Non élu au Conseil national (sur la liste du PS) malgré la notoriété découlant de sa fonction, non-réélu à la tête de la Foederatio Medicorum Helvetorum (FMH), il ne lui resterait, bouche bée,  que les yeux pour pleurer s'il ne touchait pas - à ne rien faire - deux ans de traitement prévus par les statuts de la FMH.

Qui songerait à lui reprocher d'accepter ce cadeau de Noël ?

A la réflexion, on peut se demander si, au cours des années où il a présidé la FMH, ce médecin genevois a contribué à faire baisser le coût de la médecine ? A en juger par nos cotisations aux caisses-maladie, il semble que ce ne soit pas le cas. Qu'en dites-vous ? D'ailleurs, les buts de la FMH ne visent pas à réduire les coûts de la médecine, que l'on sache, puisqu'il s'agit d'un syndicat ou, si vous le préférez, de la défense d'une corporation qui absorbe, à elle seule, une bonne partie de notre Produit national brut (PNB).

Or les cotisations des médecins à la FMH proviennent des recettes encaissées auprès de nous, les patients !

C'est dire que le Dr Jacques de Haller peut donc remercier les patients de Suisse puisqu'une partie de leurs cotisatons aux caisses-maladie finissent ainsi, indirectement, dans sa poche, via la Trésorerie de la FMG...sous forme de parachute... platiné.

Suite et fin sur le site libertaire des Dissident(e)s de Genève (DDG)

 

Bonnet_Phrygien.png


20:41 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/12/2012

Les Dissident(e)s de Genève engagent un porte-parole

bullhorn.jpgPar ce message exceptionnel, nous informons les membres de notre association libertaire Les Dissident(e)s de Genève (DDG) et les lecteurs de notre blog sur la Tribune de Genève online que nos informations seront désormais diffusées (parfois) par le nouveau porte-parole que nous venons d'engager (à l'essai).

Ses discours ont de la patte mais il arrive à notre nouvelle recrue d'être de mauvais poil. Soyez donc indulgents puisque notre débutant n'est pas aussi bête qu'il n'y paraît au premier abord.

Son premier message est bref mais percutant. Et son sourire carnassier. Et s'il vous paraît somnolent, il ne faut pas le réveiller, paraît-il. Donc nous prions nos surfeurs de n'user que d'un ton affable pour contester ses arguments, comme le veut le règlement de l'Auberge Mabut sur Rhone & Arve.

Voici donc le premier message de  notre porte-parole...

mikemouth.jpg

00:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/11/2012

Vaud zappe ses malades mentaux

vaud.jpgOn connaît la réponse prudente du Vaudois auquel on demande s'il est content du repas qu'on vient de lui servir:  Je dis ni oui ni non...et j'en ai déjà trop dit !

Le flou, le mou, le "on verra ..." , le "pas tant que ça" prédominent et persistent au Pays du Major Davel.

Voici que le peuple vaudois rajoute une couche de saindoux lénifiant à ses strates de litotes et euphémismes en zappant deux obscénités de sa Constitution: désormais, grâce au vote populaire, les maladies mentales et la faiblesse d'esprit auront définitivement disparu !

Pour cela il a suffi de modifier le lexique local et d'en lisser les aspérités. Au nom de la justice, de l'égalité et de la décence.

Lire la suite

17:14 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook