08/01/2016

Vers une Justice clandestine à Genève ?

justiceun.jpgLe mouvement paraît inexorable : notre Justice préfère la discrétion, l'intransparence, voire le secret, pour frapper de son glaive. La vieille dame très digne ne se contente plus d'agir les yeux bandés : elle se rend invisible ! Par souci de productivité accrue, elle œuvre désormais de plus en plus souvent en coulisse, à l'abri des yeux du peuple.

Lire la suite

02:57 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

05/01/2016

Vont-ils hâter la mort de Me Warluzel aux HUG ?

En se proclamant naïvement «Hôpitaux sans fumée », les HUG viennent de se mettre dans de beaux draps ! Après le coup de sang de Me Dominique Warluzel warluzel.jpg(photo DDR) dont l'agacement, face à une domestique qui exigeait de l'argent, a provoqué son regrettable coup de feu dans le chambranle d'une porte de sa résidence fumeuse, la politique anti fumeurs des HUG risque bien, elle, de se trouver du même coup au centre d'une énorme controverse.

Démonstration...

L'avocat genevois illustre, que sa déchéance et ses douleurs post AVC ont rendu hypersensible (comme en témoigne l'excellent film documentaire de Raymond Vouillamoz diffusé par la RTS) est donc détenu durant trois mois au moins pour tentative de meurtre au quartier cellulaire des HUG, après l'intervention de la police, suite à cet incident sans suite fâcheuse. La qualification juridique de son acte est a priori absurde et ne tiendra pas le coup face à la défense.

Lire la suite

19:01 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

04/01/2016

Les poumons de gros fumeurs prisés des transplanteurs

poumonsfum.jpgLa Suisse, paraît-il, est en retard sur l'Europe en ce qui concerne les donneurs d'organes traqués par nos chasseurs de cadavres exquis, si possibles encore tièdes:-)

Sur le marché international l'article le plus recherché c'est le poumon de... fumeurs ! Un hoax ? Pas du tout !

« Les poumons provenant de donneurs gros fumeurs pourraient être à la source d'une augmentation de la disponibilité de ces organes » expliquent André Simon, directeur de la transplantation pulmonaire et cardiaque et chirurgien au Royal Brompton and Harefield NHS Trust.

« Près de la moitié des patients ont été transplantés à partir de poumons prélevés sur de gros fumeurs, dont un sur cinq a reçu les organes de fumeurs qui ont consommé au moins un paquet de cigarettes par jour pendant 20 ans ou plus encore.

« Malgré tout, cette nouvelle étude démontre que ceux des patients qui ont reçu les poumons de fumeurs avaient une espérance de survie trois ans après la transplantation égale à ceux qui avaient reçu des poumons de non-fumeurs. Dans certains cas, ils avaient même un meilleur taux de survie. »

Lire la suite

23:02 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

01/01/2016

Saure Gurken ou trève des confiseurs ?

first baby.jpgChaque langue à sa manière pour désigner l'idée de post coïtum animal triste est dans le domaine alimentaire.

L'acmé des bombances et ripailles passé, les panses dégonflées et les cuites digérées, une nouvelle angoisse se saisit des populations : la pénurie de nourriture ! La langue allemande désigne cette soudaine angoisse existentielle par l'expression Saure Gurken : le français préfère sa trêve des confiseurs alors que l'anglais parle de la season of the very smallest potatoes ...

Pourtant, nul ne se plaint que les magasins si tentants aient descendu leur rideau de fer après nos vagues de consommation orgiaques.

Que vont devenir les journalistes privés des massacres, catastrophes, pandémies, et autres joyeusetés qui font leur pain quotidien ?

Voilà 50 ans, L'Illustré publiait traditionnellement en couverture la photo du Président de la Confédération et, en pages intérieures, la liste de tous nos promus de l'Armée suisse. Si cette coutume a disparu depuis lors, c'est probablement qu'elle n'était  plus vendeuse...

En ce 1er janvier 2016, l'Agence Télégraphique Suisse (ATS) a fait fort pour nous révéler que les Suisses comme le reste du monde sont entrés dans l'année 2016 aux sons des cloches, de feux d'artifice et de festivités diverses.

Dans le genre, La Tribune de Genève remporte la palme, toutes catégories confondues, en nous livrant son scoop, remarquable trouvaille du journalisme d'investigation : le premier bébé à voir le jour en 2016 à la Maternité des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) est une fille. Prénommée Jana, elle est née vendredi à 0h42.

Sa mère était probablement dotée d'une montre connectée pour qu'une telle précision puisse ainsi entrer dans l'Histoire !

Bonne année à tous !!!

first baby.jpg

16:22 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

29/12/2015

La transplantation « pour tous » ?

poumons.jpgPlutôt que de maudire chaque automne l'augmentation des primes dues à nos caisses-maladie obligatoires (LAMAL), mieux vaudrait se féliciter que notre industrie médico-pharmaceutique soit chaque année plus florissante. D'autres États-nations préfèrent investir dans les canons pour gaver le très vorace secteur militaro-industriel, l'une des principales sources d'enrichissement pour les actionnaires avertis... Ceux des assujettis à la LAMAL qui ne pourraient pas payer leurs primes obtiennent des subventions de l'Etat ou mieux : ils sont soignés gratuitement.Quels fâcheux auraient-ils le front de pester contre cette forme de justice redistributive confortant l'idéal de justice sociale tout en assurant la bonne marche d'une industrie fort lucrative ?

L'arbitre des élégances de notre présent blog, Jean-François Mabut, se demande, à juste titre, combien a coûté aux HUG la transplantation salvatrice d'une paire de poumons d'une fumeuse « récalcitrante » au bord de l'asphyxie. Ladite transplantation, il est vrai , s'est effectuée à l'étranger : dans le canton de Vaud, au CHUV, mondialisation oblige :-) !

Lire la suite

21:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28/12/2015

Une plume s'envole, celle de François Gross

gross.JPGL'une des meilleures plumes de Suisse romande vient de s'envoler - sans retour possible – pour un monde réputé meilleur. Des hommages unanimes ont été rendus à cette vedette du journalisme local, tant pour son style élégant que pour sa bravoure à défier le politiquement correct. S'il ne l'envoyait pas dire, François Gross (photo) trouvait toujours les mots pour le dire avec conviction et élégance. Il savait comme nul autre railler les puissants en mettant les rieurs de son côté.

Lire la suite

01:11 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

23/12/2015

Joyeux Noël !

JOYEUX NOEL !

xmaspix.jpg

Lire la suite

23:55 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

18/12/2015

Stigmatiser et punir les comateux

honte.pngLe Conseil national vient de refuser par 97 voix contre 85 et 11 abstentions une loi inique visant à stigmatiser et à punir les victimes de comas éthyliques.

Ce qui ressemble à un délit de non-assistance à personne en danger vient donc d'être évité : l'accablement des plus faibles et des plus vulnérables n'aura bienheureusement pas force de loi. Néanmoins, six élus de la députation genevoise ont approuvé avec enthousiasme l'initiative parlementaire odieuse de Toni Bortoluzzi (UDC/ZH), contre l'avis de 25 cantons et d'Alain Berset, conseiller fédéral. Son argumentation raisonnée et raisonnable l'a donc emporté. Le canton de Fribourg avait même jugé la modification demandée «dangereuse, inefficace et inapplicable».

Lire la suite

16:42 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

04/12/2015

Voici Noël ... et son Bouddha thérapeutique !

hugmedit.jpgAlors que les cloches sonnent, que les trompettes résonnent et que les anges de nos campagnes volettent à qui mieux mieux en slalomant entre nos sapins, le Département de psychiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) invoque, lui, son Bouddha thérapeutique. (Photo à l'enseigne des HUG) Pour aller mieux, il ne convient plus de prier mais bien de... méditer ! Les victimes d'addictions sont chaleureusement invitées par nos médecins de Faculté FMH à une pseudo nouvelle ascèse bouddhiste pour se libérer de leurs assuétudes. C'est remboursé par la LAMAL. En revanche, si vous ne recherchez que du mieux-être, les médecins initiés ne vous factureront que CHF 500.- pour partager leurs arcanes avec vous. De telles leçons d'ascèses baignant dans les chaudrons de l'occultisme étaient déjà chaleureusement recommandées et pratiquées par feu le gourou Bhagwan-Osho (photo) dans les années 1990. Il s'était déjà illustré par le jeu de l'avion (chaîne de Ponzi) et comptait de nombreux psychiatres parmi ses disciples à Pune (Inde) et dans l'Etat de l'Oregon (USA). L'International Cultic Studies Association met le public en garde contre cette illumination promise...

Lire la suite

19:27 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

28/11/2015

Un seul et unique interdit au Jardin d'Eden !

stopguy.jpgÀ l'heure où les hygiénistes, moralistes et autres trouble-fêtes multiplient les interdictions et les injonctions pour nous dissuader de conduites qui les hérissent ou nous encourager à adopter des comportements qui leur plaisent, il serait grand temps que leurs victimes réagissent avec vigueur et célérité pour combattre leur doxa plus nuisible que la bienfaisance dont se réclament abusivement ces fâcheux.

L'association Freiheit-Liberté dénonce régulièrement dans son bulletin d'information les abus technocratiques et bureaucratiques qu'elle détecte par charretées entières.

Cette fois-ci, c'est le Club alpin suisse qui est visé, en particulier ses cabanes qu'un syndicat aimerait soumettre à la Convention collective de travail des restaurants, comme l'exige le syndicat UNIA !

La règlemento-pathologie n'est pas née de la dernière pluie: elle remonte au jardin d'Eden:-) !

Lire la suite

02:27 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

22/11/2015

Chanson interdite à "Sacrée soirée"...



Ode à la Femme (française) en chanson ...



01:44 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

20/11/2015

Un super-flic pour gardien des libertés publiques à Berne ?

colt_saa-175th1.jpg(DDG/jaw) De même qu'on verrait mal les Jihadistes tentant de recruter le pape Françoiauréoles dans leurs rangs, de même il ne viendrait à l'idée personne de choisir un super flic pour protéger les libertés publiques et la sphère intime des citoyens. 

C'est pourtant bien ce qui risque de se passer à Berne pour pourvoir la fonction stratégique vacante de Préposé fédéral à la protection des données.

Le profil de ce haut fonctionnaire à nommer correspond-il vraiment à la philosophie et à l'esprit exigés par la fonction, à savoir celle de protecteur, et non de fin limier chargé de débusquer et d'arrêter les criminels ?

On avait déjà des ecclésiastiques pédophiles par charretées : voici un singulier protecteur de données qui semble changer de camp et de rôle aussi vite qu'on voit des shérifs dégainer et tirer dans les westerns:-) Il est pourtant bien connu que nombre de flics, s'ils ne portaient pas l'étoile du shérif, opteraient pour la vocation de malfaiteurs. Le choix se fait parfois sur le fil du rasoir puisque dans les deux fonctions, aussi opposées soient-elles, le primat de la force importe.

En l'occurrence, le citoyen éclairé a de quoi craindre le pire si ce choix du candidat policier mué comme par magie en protecteur fédéral de nos données privées était avalisé. Une telle réorientation de carrière, menée au pas de charge, ne serait pas pour inspirer la plus grande confiance aux populations censées être protégées. Cette nomination est d'autant plus étonnante qu'elle semble être le produit des plus douteuses « combinazione » florentines détectées depuis des lustres au Palais fédéral. 

On a connu l'affaire des fiches est celle de la P 26.

Voici donc celle du shérif qui lâche son colt pour se coiffer d'une auréole:-) !(Jaw)

sherif.jpg

> Voir aussi

03:06 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

05/11/2015

On est toujours le métèque de quelqu'un

 René_Girard.jpgL'expérience m'a démontré qu'on est toujours le nègre, le métèque, le juif, le Belge ou... le Suisse de quelqu'un ! L'autre, le prochain, aussi méprisable fût-il aux yeux du contempteur, assure une fonction vitale : la cohésion du groupe qui expulse le bouc émissaire ou le lynche. Tout se passe comme s'il était nécessaire de blesser ou de verser le sang de son prochain pour produire du sacré. Le jour de la mort de René Girard (Photo), permettez que nous rappelions ici quelques superbes exemples vécus...Il a si bien su découvrir et théoriser le mécanisme victimaire.

Lire la suite

21:49 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

30/10/2015

Genevois enfumés à la « fumée passive létale »

jefumplusmoi.jpgPour pimenter le paysage anxiogène qui nous entoure, la race des hygiénistes obsessionnels compulsifs nous invente chaque semaine de nouveaux dangers – réels ou fictifs - qui nous menaceraient si nous ne tenions pas compte de leurs conseils et injonctions déversés comme autant de tombereaux salutaires sur nos têtes de linotte... Hier, c'étaient les pêchés de chair, les maladies vénériennes, les péchés mortels et véniels et les livres mis à l'index avant que ces nouveaux autoproclamés directeurs de conscience n'ajoutent à leur liste d'interdits mille substances par eux maudites : l'eau minérale en bouteilles, le sucre, sel, les graisses, la viande et surtout le tabac. Les consommateurs de l'herbe à Nicot sont ainsi devenus les nouveaux Untermenschen, commodes victimes expiatoires qu'il s'agit de stigmatiser dans un mouvement de purification générale qui trouve son origine... sous le Troisième Reich avec le retour au stratagème plagié sur la Passivrauch. C'est ainsi que mille blouses blanches de son espèce ont intoxiqué l'opinion publique à Genève et dans le monde.

Temps Présent invite deux experts payés par Big Tobacco et Big Pharma à gloser sur le "vapotage"

 

Lire la suite

16:54 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

27/10/2015

L'OMS déclare la guerre à ...la viande !

steak.jpg

Fidèle à sa croisade contre les moulins à vent, l'OMS mobilise ses fonctionnaires désoeuvrés dans une nouvelle croisade déjantée:  la lutte contre la viande... Après avoir semé l'alarmisme à la prétendue fumée passive létale puis anx dangers allégués de l'e-cigarette, à l'inexistence dune "pandémie imminente de grippe HiN1", voici qu'elle prêche maintenant contre toutes les viandes. Cet acte de bravoure s'accompagne d'un vocable terroriste: CANCER ! Qui  osera annoncer Urbi et Orbi que le vrai danger provient en fait des seules chinoiseries de Madame Chan et des parasites toxiques qui l'entourent ? Cette bande d'hygiénistes fanatiques, face à son impuissance à éradiquer la maladria, agite le grelot en diabolisant la nourriture accessible à nous autres nantis. Puissent un jour tous les faméliques sous-nutris et malnutris du Tiers-Monde  croquer avec plaisir dans un steak de charolais sans plus s'empoisonner avec de la (rare) viande de brousse...Honte aux cols-blancs de l'OMS vecteurs d'un alarmisme infondé.

Lire la suite

15:56 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

18/10/2015

Franc-maçonnerie: le vu, le lu, le tu...et le su (VII)

 800px-Square_compasses.svg.png(jaw) En des temps immémoriaux, parmi les multiples activités que j'ai déployées au fil de ma vie pour la presse, la radio, la télévision, il me souvient d'une tâche agréable qui m'avait été confiée par la Télévision suisse romande : il s'agissait de compléter le film d'un cinéaste amateur bien inspiré qu'il avait consacré à la construction du barrage de La Massa (VS). Il avait voué d'innombrables week-ends à ses tournages en solitaire en Valais pour son film en 16 mm. mais son opus était demeuré inachevé, faute de moyens. Pour avoir vu de près, à plusieurs reprises le chantier du barrage de la Grande Dixence en cours de construction dans les années 1950, le sujet m'inspirait aussi car nous avions tous tendance, à l'époque, à sacraliser nos barrages et l'énergie hydroélectrique que produisaient ces néo-cathédrales en béton armé du XXe siècle. (Aujourd'hui, cette énergie hydro-électrique n'est plus rentable : on peut importer du... nucléaire à meilleur compte pour alimenter les montures d'acier de nos indolents cyclo-(dé)portés écologistes!)

Lire la suite

03:09 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10/10/2015

Franc-maçonnerie: le vu, le lu, le tu...et le su (VI)

800px-Square_compasses.svg.pngNi l'origine d'une tradition séculaire – fût-elle déiste - ni la qualité de victime de persécutions passées, pas plus que l'exhibition d'un attirail d'instruments sacerdotaux  et d'une panoplie de rituels lugubres pour le « profane », ne sauraient, à eux seuls, être garants de vérité, qu'il s'agisse de rosicrucianisme, de martinisme de maçonnisme, ou d'autres activités cultuelles macérant dans les chaudrons de l'occultisme. La gnose maçonnique couve donc jalousement ses secrets car, dit-elle, le « profane ne les comprendrait pas. ». Si l'on insiste, elle concède que seuls ses rituels et ses délibérations dans ses temples sont couverts par le secret. Et qu'il n'en existe pas d'autres. Billevesées !

Lire la suite

18:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Franc-maçonnerie: le vu, le lu, le tu...et le su ( V)

800px-Square_compasses.svg.pngLa franc-maçonnerie n'a rien inventé en matière de « secrets ». Ses pratiques occultes qu'elle dit remonter au XVIIIe siècle seulement sont bien plus anciennes : elles ont été empruntées aux Rose-Croix, aux Templiers, aux mystères d'Eleusis et même au bas bouddhisme tantrique d'il y a 25 siècles ! Le « Royal secret » - celui de la dissociation réversible du corps physique (soma) et de l'esprit (pneuma) - est pratiqué depuis la nuit des temps par tous les courants paganiste. Plusieurs instruments conduisent à ce truc dissociatif contre nature : les psychotropes réputés « enthéogènes » du chamanisme ou de la pharmacopée moderne (e.g la ketamine®), les ascèses méditatives du style « méditation en pleine conscience » (Vipassana hindouiste), les mises en transe par les danses et la musique, l'hypnose, la sophrologie, les thérapies à base de magies (y compris l'acupuncure et l'homéopathie) et l'invocation dans un « cercle magique » d'entités métapsychiques (egrégores).

Pourquoi diable couver ces « secrets » puisqu'ils sont éventés depuis belle lurette ?

C'est tout simplement que leur nature et surtout leur origine est inavouable !

Lire la suite

18:32 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/09/2015

Franc-maçonnerie: le vu, le lu, le tu...et le su ( IV)

800px-Square_compasses.svg.pngLe Moloch du politiquement correct exigerait-il dans son élan sacrificateur que nous tussions les extravagances de tous nos faux prophètes, malfaiteurs, escrocs, sectaires, hérétiques et dissidents, au prétexte que certains ont été persécutés par des régimes honnis au cours de l'Histoire, motif qui, à lui seul, devrait conférer à tous une immunité pérenne au point d'interdire toute analyse et critique de leurs agissements  ?

Les horreurs passées subies par les victimes ne sauraient pourtant conférer aux pratiques d'aujourd'hui, soustraites à la critique publique,  la moindre parcelle de vérité supplémentaire.

Ceux des protestants qui ont brûlé Michel Servet pour une querelle de iotas sont pourtant bel et bien des criminels au même titre que les inquisiteurs de l'Eglise catholique romaine furent des tortionnaires, les Croisés des assassins agissant en bande et ceux de l'Ordre du Temple solaire des criminels de droit commun ?   Non, il n'est certes pas de bon ton non plus de rappeler que l'escroc Madoff est  un juif au même titre que Cahusac, menteur invétéré, est un franc-maçon.

La tabouisation des sujets qui fâchent n'a plus lieu d'être en ce début de XXIe siècle et pourtant elle persiste !

Depuis la nuit des temps, l'Homme n'a cessé de se tromper et d'être trompé dans sa quête incessante d'explications plausibles à l'énigme existentielle.

Dans les chapitres précédents (I, II, III ) nous avons abordé les secrets du maçonnisme, gnose pratiquant l'occultisme. Loin de nous l'idée de dire, à la lumière de l'Histoire, que tous les chrétiens sont des assassins, les juifs des escrocs, et les francs-maçons des menteurs. Ce qui est en cause ce ne sont pas les hommes, par essence faillibles, mais bien leurs pratiques qu'il est parfaitement légitime d'analyser, de questionner et de critiquer à la lumière de la raison.

mybook.jpgDans le présent chapitre, nous citons deux témoignages bouleversants d'ex-occultistes convertis au christianisme.

Nous aurions de la peine à croire certaines parties de ces récits si nous n'avions découvert, sans le vouloir, au travers d'une épreuve traumatique extrême (1986-1990), la réalité des faits allégués. Les références paginées renvoient à notre livre en deux volumes On m'a volé mon ego - Témoignage d'une abomination vécue et vaincue paru chez Publibook (2014)

Lire la suite

19:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/09/2015

AG des Dissident(e)s de Genève le 28 octobre 2015 à Genève

 

banniere_se_1_ora_prisonnier_2small550pix.jpg

 

Lancée sur le Net en 2008 et fondée sous forme d'association en 2009, notre action libertaire n'a cessé d'acquérir de légitimité au fil des ans, au fur et à mesure que les injonctions autoritaires et les interdictions ont commencé à se déverser comme un tsunami par des Etats dont la Confédération helvétique fait partie. Si l'interdiction de fumer dans les lieux publics, au prétexte fallacieux d'une prétendue « fumée passive létale » est à l'origine de notre action libertaire, les statuts de notre association (cf, art 4) comprennent bien d'autres buts idéaux que la défense de la liberté de fumer sans nuire à autrui ni l'incommoder.

Les armes d'intrusion massive déferlent maintenant à chaque seconde sur le Net., menaçant la sphère privée de chaque citoyen, possesseur ou non d'ordinateurs, de smartphones, de tablettes ou d'objets connectés. Le secret médical, celui des brevets, des affaires est constamment violé. Voici que la Confédération et une bande d'élus jobards applaudissent au projet d'installation de chevaux de Troie sur les ordinateurs de tous les usagers en Suisse ! La culture de la peur, savamment entretenue - car c'est un levier de domination par excellence-  fait perdre la raison à nos parlementaires suisses. Le Conseil fédéral s'était couché devant les exigences des yankees sans coup férir. C'est ainsi, par de telles intrusions illicites de puissances étrangères, que notre secret bancaire a volé en éclats. La leçon ne semble pas avoir été comprise et apprise.

Qui respecte l'esprit et la lettre de nos statuts associatifs est le bienvenu à bord des Dissident(e)s de Genève (DDG). La cotisation annuelle pour 2015 est prévue à CHF 30.- sous réserve de l'approbation de notre assemblée générale du 28 octobre.

Qu'attendez-vous pour défendre vos libertés résiduelles :-) ? (w)

Lire la suite

16:06 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook