03/03/2016

Lettre ouverte à une amie allergique aux « complotistes »

gafam.jpgMa chère L.,

Après notre récente heureuse rencontre fortuite sur la voie publique, Place du Molard, j'ai été quelque peu secoué par la volée de bois vert (verbale) que tu m'as assénée au motif que j'avais, une fois de plus, invoqué le danger de la progression galopante du gouvernement mondial unique, appelé de ses vœux par plusieurs très influentes sociétés occultes internationales. Oui, cette perspective est intolérable et suscite une légitime insurrection des consciences. Tu préfères de réfugier dans une position de négationniste face à ce danger massif dont on perçoit pourtant chaque jour la progression inexorable. D'Alexandre le Grand à Gengis Khan, de Napoléon à Adolf, les précédents abondent pourtant dans l'Histoire de telles tentatives de prises de pouvoir totalitaires. Les GAFAM sont désormais leurs outils d'inquisition, de surveillance et d'asservissement des populations.

Lire la suite

02:30 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

16/02/2016

Me Warluzel, victime expiatoire, enfin libérée !

lynch.jpgVoilà qui va encore susciter murmures et frustrations dans la meute des lyncheurs toujours prompts à fondre sur l'animal blessé, a fortiori quand il s'agit d'un homme déjà à terre.

Avec ceux qui se proclament encore humains et qui se comportent comme tels, nous ne pouvons qu'applaudir à la décision du Tribunal des mesures de contrainte (TMC) qui vient de libérer provisoirement l'illustre avocat, frappé par plusieurs AVC et diminué physiquement et psychiquement par une série d'épreuves extrêmes. (Illustration: ddr)

Lire la suite

02:08 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

14/02/2016

Libérez Warluzel ! Sa place est en clinique pour soins urgents

chaiseroulante.jpgAu moment même où le Procureur général de la République et Canton de Genève est la cible de manœuvres visant son ministère public, cette institution met de l'huile sur le feu en refusant la libération provisoire de Me Dominique Warluzel de sa cellule carcérale où il est enfermé depuis un mois aux Hôpitaux universitaires de Genève. La place de cet illustre malade handicapé est en clinique ! Summum jus summa injuria ?

Lire la suite

05:35 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

10/02/2016

C'est la fête à Jornot !

danseur.jpgIl n'y a pas de scoop innocent. Qui, sinon une danseuse qui aurait fait tapisserie lors des « excès festifs » imputés au Procureur général de la République et Canton de Genève, aurait eu tant de hargne pour jeter le discrédit médiatique sur ce magistrat ? Réputé cassant et autocrate, le PG de Genève, ex militant de Vigilance passé au Parti libéral, gobé à son tour par le PLR est donc un homme mobile d'esprit et de corps. Qui songerait à le lui reprocher ? En outre, il paraît valser à merveille en changeant de cavalière et de parti politique avec la même célérité qu'il envoie le petit fumeur de H dans ses prisons surpeuplées. Une fois lassé de ses prouesses oratoires au Grand conseil, il saute à pieds joints dans le pouvoir judiciaire avec l'aisance d'un matou rôdeur auquel on ne la fait plus...

Lire la suite

16:27 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

03/02/2016

Les complotistes ont bon dos: surtout quand ils parlent vrai (I)

thèorieducomplot.jpgPour discréditer son interlocuteur sans devoir plonger dans un argumentaire laborieux, rien de tel que de le taxer de populisme ou - mieux encore- de complotisme. Et d'ajouter quelques sarcasmes, petites moues dégoûtées et une pointe  de rire sardonique  ... Effet triomphal garanti ! Il est vrai que par les temps qui courent, depuis que tout le monde écrit et se vautre dans l'espace public jadis réservé aux seuls scribes patentés, les demi-vérités, pseudo-certitudes et l'intox pure et dure foisonnent sur le papier et sur la toile. Du petit hoax ludique à la blague de potache, des vérités d'Etat aux outrances chroniques de la propagande, la gamme des genres est vaste entre le vrai et le faux, en passant par 50 nuances de ...vraisemblable...

Par exemple, faut-il croire ce singulier  exégète français qui ose affirmer devant les caméras  que Daech "c'est moins cher qu'une armée"(...) C'est donc une organisation qui est financée par je ne sais qui mais si vous me posez la question, je vous répondrai: c'est financé par les gens du pétrole, de la drogue qui ont des vue politiques sur le Proche-Orient et sur l'Occident".

JOURNALISTE: Vous savez que ce que vous dites ressemble un peu à ce qu'on appelle la théorie du complot ?

REPLIQUE: Non, pas du tout parce que...

Et il s'en faut de peu que l'on ne décerne aussitôt à l'interlocuteur dérangeant des points Godwin...

Or ledit complotiste sait de quoi il parle quand on évoque le thème de la barbarie !

Lire la suite

00:55 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

22/01/2016

La torture du prisonnier fumeur doit cesser !

warlumeme.jpgIl n'existe plus aucun motif de maintenir Me Dominique Warluzel dans sa prison blanche à moins que la Justice, réputée lente, ne veuille savourer le spectacle de la torture infligée à son illustre captif.  Ils ont déjà Adeline sur la conscience et une prisonnière fumeuse captive du quartier psychiatrique des HUG, décédée de ses brûlures dans cet "hôpital sans fumée" ....mais non sans victimes ! Le Département cantonal de la ...Sécurité Genève, responsable unique de cet abus de faiblesse, veut-il un troisième trophée pour couronner sa coupable et récidivante incurie ?

 

Lire la suite

03:17 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook

10/01/2016

Nicotine pure injectée à son insu dans les veines de Me Warluzel aux HUG ?

CIGARETTES ARE ADDICTIVE.pngL'arrêt brusque du tabac que l'on imposerait à un fumeur souffrant d'une assuétude à ce produit, peut se révéler très dangereux. La modification brutale de sa physiologie peut entraîner des ruptures d'anévrismes mortelles, outre les symptômes de sevrage classiques bien connus : irritabilité, insomnie et dépression .

En milieu hospitalier , pour atténuer les souffrances liées aux symptômes de sevrage insupportables, la solution rapide (irréfléchie) consiste à injecter de la nicotine pure dans les veines des patients victimes d'une addiction au tabac. Ce faisant, les soignants sont convaincus de faire le bien du patient.

Or il appert que la privation brusque de tabac (« cold turkey »), surtout si elle est imposée à un patient non consentant, est très dangereuse pour sa santé et sa vie. Elle est encore plus périlleuse si elle est accompagnée d'injections ou de perfusions de nicotine pure de substitution !

Lire la suite

16:32 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

08/01/2016

Vers une Justice clandestine à Genève ?

justiceun.jpgLe mouvement paraît inexorable : notre Justice préfère la discrétion, l'intransparence, voire le secret, pour frapper de son glaive. La vieille dame très digne ne se contente plus d'agir les yeux bandés : elle se rend invisible ! Par souci de productivité accrue, elle œuvre désormais de plus en plus souvent en coulisse, à l'abri des yeux du peuple.

Lire la suite

02:57 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

05/01/2016

Vont-ils hâter la mort de Me Warluzel aux HUG ?

En se proclamant naïvement «Hôpitaux sans fumée », les HUG viennent de se mettre dans de beaux draps ! Après le coup de sang de Me Dominique Warluzel warluzel.jpg(photo DDR) dont l'agacement, face à une domestique qui exigeait de l'argent, a provoqué son regrettable coup de feu dans le chambranle d'une porte de sa résidence fumeuse, la politique anti fumeurs des HUG risque bien, elle, de se trouver du même coup au centre d'une énorme controverse.

Démonstration...

L'avocat genevois illustre, que sa déchéance et ses douleurs post AVC ont rendu hypersensible (comme en témoigne l'excellent film documentaire de Raymond Vouillamoz diffusé par la RTS) est donc détenu durant trois mois au moins pour tentative de meurtre au quartier cellulaire des HUG, après l'intervention de la police, suite à cet incident sans suite fâcheuse. La qualification juridique de son acte est a priori absurde et ne tiendra pas le coup face à la défense.

Lire la suite

19:01 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

04/01/2016

Les poumons de gros fumeurs prisés des transplanteurs

poumonsfum.jpgLa Suisse, paraît-il, est en retard sur l'Europe en ce qui concerne les donneurs d'organes traqués par nos chasseurs de cadavres exquis, si possibles encore tièdes:-)

Sur le marché international l'article le plus recherché c'est le poumon de... fumeurs ! Un hoax ? Pas du tout !

« Les poumons provenant de donneurs gros fumeurs pourraient être à la source d'une augmentation de la disponibilité de ces organes » expliquent André Simon, directeur de la transplantation pulmonaire et cardiaque et chirurgien au Royal Brompton and Harefield NHS Trust.

« Près de la moitié des patients ont été transplantés à partir de poumons prélevés sur de gros fumeurs, dont un sur cinq a reçu les organes de fumeurs qui ont consommé au moins un paquet de cigarettes par jour pendant 20 ans ou plus encore.

« Malgré tout, cette nouvelle étude démontre que ceux des patients qui ont reçu les poumons de fumeurs avaient une espérance de survie trois ans après la transplantation égale à ceux qui avaient reçu des poumons de non-fumeurs. Dans certains cas, ils avaient même un meilleur taux de survie. »

Lire la suite

23:02 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

01/01/2016

Saure Gurken ou trève des confiseurs ?

first baby.jpgChaque langue à sa manière pour désigner l'idée de post coïtum animal triste est dans le domaine alimentaire.

L'acmé des bombances et ripailles passé, les panses dégonflées et les cuites digérées, une nouvelle angoisse se saisit des populations : la pénurie de nourriture ! La langue allemande désigne cette soudaine angoisse existentielle par l'expression Saure Gurken : le français préfère sa trêve des confiseurs alors que l'anglais parle de la season of the very smallest potatoes ...

Pourtant, nul ne se plaint que les magasins si tentants aient descendu leur rideau de fer après nos vagues de consommation orgiaques.

Que vont devenir les journalistes privés des massacres, catastrophes, pandémies, et autres joyeusetés qui font leur pain quotidien ?

Voilà 50 ans, L'Illustré publiait traditionnellement en couverture la photo du Président de la Confédération et, en pages intérieures, la liste de tous nos promus de l'Armée suisse. Si cette coutume a disparu depuis lors, c'est probablement qu'elle n'était  plus vendeuse...

En ce 1er janvier 2016, l'Agence Télégraphique Suisse (ATS) a fait fort pour nous révéler que les Suisses comme le reste du monde sont entrés dans l'année 2016 aux sons des cloches, de feux d'artifice et de festivités diverses.

Dans le genre, La Tribune de Genève remporte la palme, toutes catégories confondues, en nous livrant son scoop, remarquable trouvaille du journalisme d'investigation : le premier bébé à voir le jour en 2016 à la Maternité des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) est une fille. Prénommée Jana, elle est née vendredi à 0h42.

Sa mère était probablement dotée d'une montre connectée pour qu'une telle précision puisse ainsi entrer dans l'Histoire !

Bonne année à tous !!!

first baby.jpg

16:22 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

29/12/2015

La transplantation « pour tous » ?

poumons.jpgPlutôt que de maudire chaque automne l'augmentation des primes dues à nos caisses-maladie obligatoires (LAMAL), mieux vaudrait se féliciter que notre industrie médico-pharmaceutique soit chaque année plus florissante. D'autres États-nations préfèrent investir dans les canons pour gaver le très vorace secteur militaro-industriel, l'une des principales sources d'enrichissement pour les actionnaires avertis... Ceux des assujettis à la LAMAL qui ne pourraient pas payer leurs primes obtiennent des subventions de l'Etat ou mieux : ils sont soignés gratuitement.Quels fâcheux auraient-ils le front de pester contre cette forme de justice redistributive confortant l'idéal de justice sociale tout en assurant la bonne marche d'une industrie fort lucrative ?

L'arbitre des élégances de notre présent blog, Jean-François Mabut, se demande, à juste titre, combien a coûté aux HUG la transplantation salvatrice d'une paire de poumons d'une fumeuse « récalcitrante » au bord de l'asphyxie. Ladite transplantation, il est vrai , s'est effectuée à l'étranger : dans le canton de Vaud, au CHUV, mondialisation oblige :-) !

Lire la suite

21:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28/12/2015

Une plume s'envole, celle de François Gross

gross.JPGL'une des meilleures plumes de Suisse romande vient de s'envoler - sans retour possible – pour un monde réputé meilleur. Des hommages unanimes ont été rendus à cette vedette du journalisme local, tant pour son style élégant que pour sa bravoure à défier le politiquement correct. S'il ne l'envoyait pas dire, François Gross (photo) trouvait toujours les mots pour le dire avec conviction et élégance. Il savait comme nul autre railler les puissants en mettant les rieurs de son côté.

Lire la suite

01:11 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

23/12/2015

Joyeux Noël !

JOYEUX NOEL !

xmaspix.jpg

Lire la suite

23:55 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

18/12/2015

Stigmatiser et punir les comateux

honte.pngLe Conseil national vient de refuser par 97 voix contre 85 et 11 abstentions une loi inique visant à stigmatiser et à punir les victimes de comas éthyliques.

Ce qui ressemble à un délit de non-assistance à personne en danger vient donc d'être évité : l'accablement des plus faibles et des plus vulnérables n'aura bienheureusement pas force de loi. Néanmoins, six élus de la députation genevoise ont approuvé avec enthousiasme l'initiative parlementaire odieuse de Toni Bortoluzzi (UDC/ZH), contre l'avis de 25 cantons et d'Alain Berset, conseiller fédéral. Son argumentation raisonnée et raisonnable l'a donc emporté. Le canton de Fribourg avait même jugé la modification demandée «dangereuse, inefficace et inapplicable».

Lire la suite

16:42 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

04/12/2015

Voici Noël ... et son Bouddha thérapeutique !

hugmedit.jpgAlors que les cloches sonnent, que les trompettes résonnent et que les anges de nos campagnes volettent à qui mieux mieux en slalomant entre nos sapins, le Département de psychiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) invoque, lui, son Bouddha thérapeutique. (Photo à l'enseigne des HUG) Pour aller mieux, il ne convient plus de prier mais bien de... méditer ! Les victimes d'addictions sont chaleureusement invitées par nos médecins de Faculté FMH à une pseudo nouvelle ascèse bouddhiste pour se libérer de leurs assuétudes. C'est remboursé par la LAMAL. En revanche, si vous ne recherchez que du mieux-être, les médecins initiés ne vous factureront que CHF 500.- pour partager leurs arcanes avec vous. De telles leçons d'ascèses baignant dans les chaudrons de l'occultisme étaient déjà chaleureusement recommandées et pratiquées par feu le gourou Bhagwan-Osho (photo) dans les années 1990. Il s'était déjà illustré par le jeu de l'avion (chaîne de Ponzi) et comptait de nombreux psychiatres parmi ses disciples à Pune (Inde) et dans l'Etat de l'Oregon (USA). L'International Cultic Studies Association met le public en garde contre cette illumination promise...

Lire la suite

19:27 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

28/11/2015

Un seul et unique interdit au Jardin d'Eden !

stopguy.jpgÀ l'heure où les hygiénistes, moralistes et autres trouble-fêtes multiplient les interdictions et les injonctions pour nous dissuader de conduites qui les hérissent ou nous encourager à adopter des comportements qui leur plaisent, il serait grand temps que leurs victimes réagissent avec vigueur et célérité pour combattre leur doxa plus nuisible que la bienfaisance dont se réclament abusivement ces fâcheux.

L'association Freiheit-Liberté dénonce régulièrement dans son bulletin d'information les abus technocratiques et bureaucratiques qu'elle détecte par charretées entières.

Cette fois-ci, c'est le Club alpin suisse qui est visé, en particulier ses cabanes qu'un syndicat aimerait soumettre à la Convention collective de travail des restaurants, comme l'exige le syndicat UNIA !

La règlemento-pathologie n'est pas née de la dernière pluie: elle remonte au jardin d'Eden:-) !

Lire la suite

02:27 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

22/11/2015

Chanson interdite à "Sacrée soirée"...



Ode à la Femme (française) en chanson ...



01:44 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

20/11/2015

Un super-flic pour gardien des libertés publiques à Berne ?

colt_saa-175th1.jpg(DDG/jaw) De même qu'on verrait mal les Jihadistes tentant de recruter le pape Françoiauréoles dans leurs rangs, de même il ne viendrait à l'idée personne de choisir un super flic pour protéger les libertés publiques et la sphère intime des citoyens. 

C'est pourtant bien ce qui risque de se passer à Berne pour pourvoir la fonction stratégique vacante de Préposé fédéral à la protection des données.

Le profil de ce haut fonctionnaire à nommer correspond-il vraiment à la philosophie et à l'esprit exigés par la fonction, à savoir celle de protecteur, et non de fin limier chargé de débusquer et d'arrêter les criminels ?

On avait déjà des ecclésiastiques pédophiles par charretées : voici un singulier protecteur de données qui semble changer de camp et de rôle aussi vite qu'on voit des shérifs dégainer et tirer dans les westerns:-) Il est pourtant bien connu que nombre de flics, s'ils ne portaient pas l'étoile du shérif, opteraient pour la vocation de malfaiteurs. Le choix se fait parfois sur le fil du rasoir puisque dans les deux fonctions, aussi opposées soient-elles, le primat de la force importe.

En l'occurrence, le citoyen éclairé a de quoi craindre le pire si ce choix du candidat policier mué comme par magie en protecteur fédéral de nos données privées était avalisé. Une telle réorientation de carrière, menée au pas de charge, ne serait pas pour inspirer la plus grande confiance aux populations censées être protégées. Cette nomination est d'autant plus étonnante qu'elle semble être le produit des plus douteuses « combinazione » florentines détectées depuis des lustres au Palais fédéral. 

On a connu l'affaire des fiches est celle de la P 26.

Voici donc celle du shérif qui lâche son colt pour se coiffer d'une auréole:-) !(Jaw)

sherif.jpg

> Voir aussi

03:06 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

05/11/2015

On est toujours le métèque de quelqu'un

 René_Girard.jpgL'expérience m'a démontré qu'on est toujours le nègre, le métèque, le juif, le Belge ou... le Suisse de quelqu'un ! L'autre, le prochain, aussi méprisable fût-il aux yeux du contempteur, assure une fonction vitale : la cohésion du groupe qui expulse le bouc émissaire ou le lynche. Tout se passe comme s'il était nécessaire de blesser ou de verser le sang de son prochain pour produire du sacré. Le jour de la mort de René Girard (Photo), permettez que nous rappelions ici quelques superbes exemples vécus...Il a si bien su découvrir et théoriser le mécanisme victimaire.

Lire la suite

21:49 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook